MPlayer
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
MPlayer
Développeur MPlayer
Dernière version 1.0rc1 (le 22 octobre 2006)
Environnement Windows, Mac OS X, Linux
Type Lecteur multimédia (Un lecteur multimédia est un périphérique ou une application qui permet de restituer des données visuelles et auditives. Les...)
Licence GPL
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) www.mplayerhq.hu

MPlayer (MPlayer est un lecteur multimédia libre et open source distribué sous la licence publique générale GNU version 2, et connu pour prendre en charge un très grand nombre de formats...) est un lecteur multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la mémoire du CD et aux capacités de l'ordinateur,...) libre et open source distribué sous la licence publique générale GNU (La Licence publique générale GNU, ou GNU GPL pour GNU General Public License en anglais, est une licence qui fixe les conditions légales de distribution des logiciels libres du projet GNU. Richard Stallman et Eben Moglen, deux des grands acteurs...) version 2, et connu pour prendre en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice...) un très grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de formats vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support...). Il est accompagné de MEncoder, qui est à la fois un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions...) d'encodage et de montage audio et vidéo.

Ces deux logiciels sont manipulables en ligne de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.). Il existe néanmoins plusieurs environnements graphiques (en anglais : GUI, pour graphical user interface) pour toutes les plates-formes sur lesquelles MPlayer fonctionne.

Histoire

Le développement de MPlayer a commencé en septembre 2000 par le Hongrois Árpád Gereöffy. Initialement nommé mpg12play (un lecteur de fichiers MPEG 1 et 2), puis fusionné avec avip (un lecteur de fichiers AVI), le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) a été rejoint par bien d'autres personnes et a considérablement progressé.

En 2003, Árpád Gereöffy a cédé la place à Alex Beregszászi pour développer MPlayer G2 (MPlayer seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) génération), projet actuellement stoppé.

En 2003/2004, l'affaire de la violation de GPL par Kiss (KiSS est l’acronyme de Kisekae Set System, mélange de l’art avec les ordinateurs originalement conçu pour permettre la création de poupée mannequin virtuelles....) défraie la chronique.

Utilisation

MPlayer étant exécuté en ligne de commande, le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de la lecture s'effectue au moyen d'un clavier. Il peut aussi se faire par commande infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle...), via LIRC. Par exemple, on peut changer de mode d'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média...) (plein écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et d'images en deux...) ou fenêtre) avec F, ou suspendre la lecture (pause) avec la barre espace, etc. Les fonctions de chaque touche sont paramétrables. Au démarrage, le programme affiche toutes les optimisations qu'il utilise, les codecs audio et vidéo, et la sortie vidéo qu'il va utiliser pour lire le fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par...) en entrée. Puis, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de la lecture, une ligne d'état permet de connaître la position des têtes de lecture sur les pistes audio et vidéo, leur décalage, la consommation du CPU, etc.

MEncoder, le compagnon (Le Compagnon (titre original : Alvin Journeyman) est un roman de fantasy publié en 1995 par Orson Scott Card (États-Unis).) de MPlayer, est un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de...) d'encodage audio et vidéo. Il peut prendre en entrée les fichiers dont le format est reconnu et pris en charge par MPlayer, les encoder dans d'autres formats ou leur appliquer toute sorte de modification.

MPlayer était initialement appelé "MPlayer - The Movie Player for Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par...)". Du fait du portage sur d'autres plates-formes, le nom a été raccourci en "MPlayer - The Movie Player".

Caractéristiques

Voici une liste non exhaustive de ce que prend en charge MPlayer :

  • Médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser...) physiques : CD, DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique exploité pour la sauvegarde et le stockage de données, notamment la...), Video CD.
  • Conteneurs vidéo : 3gp, AVI, ASF, Matroska, MPEG-4, NUT, OGM, QuickTime, RealMedia.
  • Codecs vidéo : 3ivx, Cinepak, DivX (DivX est une marque déposée correspondant originellement à un codec vidéo propriétaire basé sur MPEG-4 proposé par DivX Inc. (anciennement DivXNetworks, Inc.), connu pour sa capacité...), DV, H.263, H.264, HuffYUV, Indeo, MJPEG, MPEG-1, MPEG-2, MPEG-4, RealVideo, Sorenson, Theora, WMV, XviD, VP3, VP6, VP7.
  • Codecs audio : AAC, AC3, ALAC, AMR, FLAC, MP3, RealAudio, Shorten, Speex, Vorbis, WMA.
  • Sorties vidéo : X11, DirectX (Microsoft DirectX est une collection de bibliothèques destinées à la programmation d’applications multimédia. Plus particulièrement de jeux ou de programmes faisant intervenir de la vidéo, sur les...), Quartz Compositor, VESA, SDL, OpenGL (OpenGL (Open Graphics Library) est une spécification qui définit une API multiplate-forme pour la conception d'applications générant des images 3D (mais également 2D)....) mais aussi l'Art ASCII (avec la libcaca) ou Blinkenlights.
  • Sous-titres pris en charge : VobSud, Ogm, CC (closed caption), MicroDVD, SubRip, SubViewer, Sami, VPlayer, RT, SSA, PJS (Phoenix Japanimation Society), MPsub, AQTitle, JACOsub.

MPlayer est capable de convertir la plupart des sous-titres en différents formats, ainsi que d'extraire les sous-titres de DVD.

Il peut jouer plusieurs types de vidéo en streaming (Le streaming (de l'anglais stream, "courant"), lecture en flux ou lecture en continu, aussi appelé lecture directe, lecture en transit, diffusion en...) sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole...) et peut aussi les enregistrer dans un fichier.

Voici une liste non exhaustive des protocoles qu'il supporte :

  • Streaming : HTTP, FTP, RTP, RTSP (RTSP est le Real Time Streaming Protocol ou protocole de streaming temps-réel développé par l'IETF et publié en 1998 en tant que RFC 2326.), MMS, MMST, MPST (netstream) ou encore SDP.

Ce logiciel peut être installé sur presque tous les systèmes d'exploitation (Linux, Unix, Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la...), Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007)...),IRIX etc.).

MPlayer est aussi réputé pour sa rapidité et sa consommation de CPU réduite par l'utilisation d'optimisations pour la plupart des processeurs.

Page générée en 0.138 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique