Henry Darcy
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Henry Philibert Gaspard Darcy (né à Dijon le 10 juin 1803 et mort à Paris le 2 janvier 1858) était un hydraulicien français. Ingénieur général des Ponts et Chaussées, il est à l'origine de l'adduction d'eau (dérivation et distribution de sources d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) potable) et du passage du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de...) à Dijon, contribuant grandement au développement de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être...).

Après des études au Collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) Royal de Dijon (aujourd'hui collège Marcelle Pardé), il entre en 1821 à l'École polytechnique, puis en 1823 à l'École nationale des ponts et chaussées. Il est nommé en 1827 aspirant-ingénieur en Côte d'Or.

Il se marie en 1828 à une Anglaise (Henriette Carey).

Le 5 mars 1834, il adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté,...) Un rapport à Monsieur le Maire de Dijon sur les moyens de fournir l'eau nécessaire à cette ville. Son projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) est de construire une conduite d'eau souterraine de 12 km de long, depuis la source du Rosoir dans le Val Suzon jusqu'à Dijon. Les travaux débutent en 1839. Il est nommé ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de...) en chef du département de la Côte d'Or la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Les travaux sont achevés le 6 septembre 1840. Après 3 heures (L'heure est une unité de mesure  :) de parcours, 7000 litres d'eau arrivent chaque minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte...) dans le réservoir de la Porte Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) (aujourd'hui Place Darcy). Le 18 juillet, un jet d'eau de 9 mètres de haut jaillit du bassin de la Place St-Pierre (aujourd'hui Place Wilson). Cet approvisionnement en eau contribua grandement au développement de Dijon et à la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) de ses habitants. En 1847, l'eau courante arrive à tous les étages des immeubles de Dijon, faisant de celle-ci la deuxième ville d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) la mieux desservie après Rome.

Darcy est nommé conseiller municipal de Dijon le 10 décembre 1834. Il restera jusqu'en 1848. Il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur le 31 août 1842 en reconnaissance pour les services de l'ingénieur et ceux du bon citoyen.

En 1845, il devient membre de l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les plus éminents, en tenant des séances au cours desquelles...), arts et belles-lettres de Dijon. Par reconnaissance, en 1846, la ville de Dijon lui accorde pendant le restant de sa vie (La vie est le nom donné :) un approvisionnement gratuit en eau pour sa maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble...).

Darcy contribue également à l'arrivée du chemin de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant...) à Dijon. En 1844, il dessine le tracé du chemin de fer Paris-Lyon via Dijon. On lui doit la création du tunnel (Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de fer, canal, route, chemin piétonnier). Sont apparentés aux tunnels par leur mode de construction les grands ouvrages...) de Blaisy-Bas, à proximité de Dijon.

En 1850, il est nommé Inspecteur général de deuxième classe, mais doit demander une mise en disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on obtient en divisant la durée durant laquelle ledit équipement ou système est opérationnel par la durée totale durant...) à la fin de l'année pour raison de santé.

En 1856, il publie son traité sur les fontaines publiques de la Ville de Dijon, où apparaît la formule qui porte désormais son nom. Une unité de mesure (En physique et en métrologie, les unités sont des étalons pour la mesure de grandeurs physiques qui ont besoin de définitions précises pour...) en découle : un darcy correspond à la perméabilité d'un corps assimilé à un milieu continu et isotrope au travers duquel un fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides compressibles, et...) homogène de viscosité égale à celle de l'eau à 20°C (une centipoise) s'y déplace à la vitesse (On distingue :) de 1 cm/s sous l'influence d'un gradient de pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) de 1 atm/cm. Il publie un autre traité en 1857, sur les Recherches expérimentales relatives au mouvement de l'eau dans les tuyaux.

Peu après sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles)....) en 1858, son nom est donné par la ville de Dijon à la Place du Château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux étaient...) d'eau.

Page générée en 0.202 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique