Optronique - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Définition

Dans le terme optronique se trouvent rassemblées deux dénominations scientifiques historiquement différentes :

  • l’une se réfère à l’optique , science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir...) dont les origines remontent à plusieurs siècles – voire à plusieurs millénaires – puisque déjà chez les Babyloniens et les Égyptiens, puis chez les Grecs et les Romains, les premières lois sur la réflexion ont été énoncées et les premières démonstrations de focalisation ont été effectuées ;
  • l’autre se réfère à l'électronique qui est, sans conteste, une création du 20e siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée...).

L’association récente de ces deux domaines techniques a été et restera encore longtemps génératrice de nouveaux concepts et équipements, tant sur le plan militaire que sur le plan civil. Souvent, en pareils cas, il faut des événements spectaculaires pour révéler au public les capacités et l’existence même de telles nouveautés techniques ou scientifiques. Ainsi, la guerre du Golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en général selon une large courbure.), au début de l’année 1991, fut-il particulièrement révélateur pour les non-spécialistes et les non-initiés. Pour la première fois, la presse non spécialisée a utilisé largement la terminologie optronique (Dans le terme optronique se trouvent rassemblées deux dénominations scientifiques historiquement différentes :) .

Bien que ce vocable – optronique – ait été introduit au début des années 1970, il demeure parfois encore (même dans les milieux spécialisés) certaines confusions d’interprétation entre les termes que nous détaillons ensuite :

  • optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.);
  • optique électronique;
  • optoélectronique;
  • électro-optique (acousto-optique, magnéto-optique) ;
  • optronique

Instrumentation (Le mot instrumentation est employé dans plusieurs domaines :)

Le terme optique est réservé, bien sûr, aux composants, sous-ensembles et ensembles comportant des lentilles, miroirs, prismes, etc. et concourant d’une façon générale à la déflexion et/ou à la focalisation des photons.

Le terme optique électronique est réservé aux dispositifs à vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.), défléchissant et/ou focalisant des électrons, technique présentant des analogies avec la déviation des photons.

L’optoélectronique désigne principalement des composants transformant : soit des photons incidents en électrons, c’est le cas des détecteurs de lumière visible (La lumière visible, appelée aussi spectre visible ou spectre optique est la partie du spectre électromagnétique qui est visible pour l'œil humain.), de rayonnements ultraviolet (Le rayonnement ultraviolet (UV) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde intermédiaire entre celle de la lumière visible et celle des rayons X.) ou infrarouge ; soit des électrons en photons comme c’est le cas dans bien des sources de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs...) et en particulier dans les diodes émettrices de lumière et dans les diodes laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme...).

L’électro-optique s’applique à des composants dont les caractéristiques optiques peuvent être modifiées par application d’une tension (La tension est une force d'extension.) ou d’un courant électrique (Un courant électrique est un déplacement d'ensemble de porteurs de charge électrique, généralement des électrons, au sein d'un...) (les cristaux liquides (Un cristal liquide est un état de la matière qui combine des propriétés d'un liquide conventionnel et celles d'un solide cristallisé. On exprime son état par le...) en sont un exemple).

Des termes plus spécifiques sont également utilisés lorsqu’il y a interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose...) entre :

  • un signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux...) acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux...) et un matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets. C'est donc une matière de base sélectionnée en raison de...) optique : il s’agit alors d’un phénomène ou d’un composant acousto-optique  ;
  • un champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux magnétique) est une grandeur caractérisée par la donnée d'une intensité et...) et un matériau optique : il s’agit alors d’un phénomène ou d’un composant dit magnéto-optique .

Lorsqu'elle concerne les technologies, la terminologie optronique doit être réservée à la notion d’équipement ou de système faisant appel à celles qui viennent d’être énoncées et à d’autres techniques et technologies qui permettent de réaliser un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) de fonctions.

Ainsi l’optronique conduit à des équipements ou systèmes susceptibles d’associer :

  • des composants laser, télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou, par abus de langage,...), infrarouge ;
  • des dispositifs optiques, optoélectroniques, électro-optiques ;
  • des mécanismes et servomécanismes ;
  • des organes gyroscopiques ;
  • des circuits de traitement analogique ;
  • des dispositifs de traitement numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par...) (traitement du signal, traitement d’images) ;
  • des visualisations ;
  • des dispositifs d’enregistrement ;
  • des circuits de transmission.

Neurophysiologie (La neurophysiologie est l'étude des fonctions du système nerveux, reposant sur tous les niveaux de description, du niveau moléculaire jusqu'au niveau le plus intégré des réseaux neuronaux.) du système visuel

Le terme d'optronique peut être employé, répondant parfaitement aux conditions de sa définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.), concernant l'œil et la vision chez l'être humain.

En effet, l'œil renferme le cristallin qui se comporte comme une lentille pour focaliser sur la rétine (La rétine est l'organe sensible de la vision. D'origine diencéphalique, elle est une mince membrane pluri-stratifiée d'environ 0,5 mm...) la lumière qui passe à travers la pupille (Dans l'œil, la pupille est le trou situé au milieu de l'iris. Il nous apparaît noir étant donné que la majorité de la lumière entrant à...). Les cellules photosensibles de la rétine, cônes et bâtonnets, génèrent une transmission d'électrons jusque dans le nerf (En neuroanatomie, au sein du système nerveux , périphérique et central, un nerf désigne un regroupement d'axones, myélinisés ou non, issus de cellules nerveuses ou neurones. La...) optique lorsqu'elles réceptionnent un photon (En physique des particules, le photon est la particule élémentaire médiatrice de l'interaction électromagnétique. Autrement dit, lorsque deux particules chargées électriquement interagissent, cette interaction se...).

En outre, l'accommodation est la fonction qui permet la "mise au point (Graphie)" d'une image sur la rétine lorsque l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est...) observé se déplace sur la ligne de regard. Cela correspond à une variation de la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) dioptrique du cristallin, par une variation de son rayon de courbure (Intuitivement, courbe s'oppose à droit : la courbure d'un objet géométrique est une mesure quantitative du caractère « plus ou moins...). Sur le plan anatomique, ses variations sont soutenues par les muscles ciliaires et radiaires de l'œil, dont les actions antagonistes doivent s'équilibrer pour obtenir la vision nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces de canards reconnaissablent à leurs calottes. Le terme est un emprunt au...) à toute distance d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...). Ce sont ces muscles dont le relâchement sénile est à la cause de la presbytie. Leurs actions pour lesquelles le système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires, contrôle le fonctionnement des...) orthosympathique et le système nerveux parasympathique (Le système parasympathique ou système vagal est une des trois divisions du système nerveux autonome ou viscéral, avec le système nerveux sympathique et le système nerveux entérique. Les fibres nerveuses du...) ont des prolongations autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) du cristallin, sont ainsi gérées par le système nerveux autonome et la paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) du IIIè nerf crânien (Les nerfs crâniens sont les nerfs qui émergent du cerveau au lieu de la moelle épinière. Les nerfs crâniens I et II sont appelés ainsi, mais techniquement parlant ne sont pas des nerfs, vu qu'il s'agit de...).

Certaines manipulations de praticiens existent, agissant sur le système nerveux humain et notamment la fonction accommodative au moyen de lentilles réfractrices.

Elles ont le plus souvent pour but de soulager un stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le langage...) accommodatif conduisant à un comportement pseudo-myopique qui apparaît vers l'adolescence. C'est ce qu'on reconnaît comme le syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d'écart...) de la "myopie (La myopie (mot d'origine grecque, muôpia) est un trouble de la vision où la personne voit les objets plus flous avec leur éloignement, car...) de l'étudiant". Dans ce cas, une telle prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un...) permet d'éviter une accoutumance (L'accoutumance ou tolérance est un processus d'adaptation de l'organisme à un stimulus extérieur, un environnement nouveau ou même un produit toxique. Cette accoutumance...) du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) ophtalmologique à des verres de myope qui le conforte dans son défaut, et entraîne alors une myopie réelle, le plus souvent évolutive, par l'allongement de l'œil. Le meilleur remède à proposer restant repos et détente ! ...

Dans d'autres cas, notamment pour le patient presbyte, on peut entraîner le patient en pratique orthoptique pour compenser un défaut de convergence (Le terme de convergence est utilisé dans de nombreux domaines :), avec ou sans vision double. En effet, la convergence des lignes de regard et l'accommodation sont deux fonctions gérées conjointement au niveau du noyau du IIIè nerf crânien dont les nerfs se prolongent à la fois dans les muscles ciliaires et radiaires du cristallin et dans la commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) des muscles moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) de l'œil. Ainsi il existe au niveau neurologique une relation accommodation-convergence, résultat d'une bonne évolution permettant de faciliter la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour...) des images provenant des deux yeux et la mise au point sur des objets rapprochés, en accélérant la réponse du système nerveux. La constriction des pupilles et elle aussi associée à ces deux fonctions, pour réduire le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) en vision de près, supprimant une vision floue des images en fond.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.212 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique