Accident aérien
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un Boeing 737 d'Air Guinée Express accidenté le 11 août 2004.
Le vol 1549 US Airways fini sa course dans le fleuve Hudson

Un accident aérien est un événement lié à l'utilisation d'un aéronef (Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs : l'aérostat et l'aérodyne. ...) et qui entraîne la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...) d'une ou plusieurs personnes ou une grave voire une totale destruction de l'appareil.

Les accidents qui intéressent les avions de ligne entrent dans la catégorie des catastrophes aériennes, en raison de leur soudaineté et du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de victimes. Les accidents aériens peuvent être classés suivant plusieurs critères :

  • destruction de la cellule en vol : collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) entre deux avions, défaut structurel majeur, incendie, attentat terroriste, interception par la Défense aérienne du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine....) survolé, etc.
  • destruction de la cellule par impact au sol (en anglais crash) : erreur de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) et percussion d'un obstacle, incident mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit...) grave obligeant le pilote à tenter un atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans...) de fortune, etc.
  • accidents au sol : collision entre un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas...) en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) ou d'atterrissage avec un autre avion ayant pénétré sur la piste, etc.

Définition

La terminologie officielle des organismes chargés de la sécurité dans le domaine aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.) distingue les incidents des accidents par la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) des conséquences au travers d'une très précise.

Selon le BEA, un accident aérien est un « événement, lié à l'utilisation d'un aéronef, qui se produit entre le moment où une personne monte à bord avec l'intention d'effectuer un vol et le moment où toutes les personnes, qui sont montées dans cette intention, sont descendues, et au cours duquel : 1. une personne est mortellement ou grièvement blessée du fait qu'elle se trouve: - dans l'aéronef, ou - en contact direct avec une partie quelconque de l'aéronef, y compris les parties qui s'en sont détachées, ou - directement exposée au souffle des réacteurs, sauf s'il s'agit des lésions dues à des causes naturelles, de blessures infligées à la personne par elle-même ou par d'autres ou de blessures subies par un passager clandestin caché hors des zones auxquelles les passagers et l'équipage ont normalement accès; 2. ou l'aéronef subit des dommages ou une rupture structurelle : - qui altèrent ses caractéristiques de résistance structurelle, de performances ou de vol, et - qui devraient normalement nécessiter une réparation importante ou le remplacement de l'élément endommagé, sauf s'il s'agit d'une panne de moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce...) ou d'avarie de moteur lorsque des dommages sont limités au moteur, à ses capotages ou à ses accessoires, ou encore de dommages limités aux hélices, aux extrémités d'ailes, aux antennes, aux pneumatiques, aux freins, aux carénages ou à de petites entailles ou perforations du revêtement; ou 3. l'aéronef a disparu ou est totalement inaccessible. »

De même, un incident aérien (Un incident aérien est un événement, autre qu'un accident aérien, qui compromet l'exploitation normale d'un aéronef et met en danger...) est un « événement autre qu'un accident, lié à l'utilisation d'un aéronef qui compromet ou pourrait compromettre la sécurité de l'exploitation. »

Origine des accidents

L'industrie du transport aérien (Le transport aérien est le secteur économique qui regroupe toutes les activités de transport en avion ou en hélicoptère.) est soumise à de nombreuses règlementations internationales et nationales. Probablement à cause de la médiatisation des catastrophes aériennes et des risques économiques liés à la confiance du public, la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) est assez forte pour que chaque accident soit expliqué, que les responsabilités soient établies et que des mesures correctives soient prises.

La classification des accidents en fonction des causes et de leurs effets permet de répondre à ce besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires,...). Un accident est rarement causé par un évènement unique mais résulte d'une série d'incidents. Ainsi, lorsque les forces aériennes de l'Union soviétique détruisent en vol le Boeing 747 (Le Boeing 747 est un avion de ligne construit par l'avionneur américain Boeing depuis 1968. Doté de quatre turboréacteurs, il offre une capacité maximale d’environ 550...) du vol 007 de la Korean Airlines qui pénètre dans leur espace aérien (L'espace aérien est organisé pour fournir une sécurité optimale à tous les aéronefs qui y évoluent.), l'origine de la catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) est facilement identifiable : destruction de la cellule par un missile ; mais, dans un deuxième temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), l'analyse montre que la présence de l'avion dans une zone interdite était probablement due à une erreur de navigation qui pouvait avoir, elle-même, plusieurs origines : erreur humaine ou défaut structurel de l'instrument. Par ailleurs, les procédures de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter-...) entre l'avion et le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) aérien local n'ont pas fonctionné correctement, etc.

La collision avec les oiseaux peut aussi provoquer des catastrophes aériennes.

Les statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la présentation de ces ressources afin...) démontrent qu'il y a de bonnes chances de survie dans les accidents au sol. La destruction de l'avion peut avoir lieu après la mort de l'équipage et des passagers. En cas de panne généralisée du circuit de pressurisation on a pu voir des avions continuer à voler en mode automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour...) pendant plusieurs heures (L'heure est une unité de mesure  :) et percuter le sol après épuisement du carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.).

Page générée en 0.115 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique