Bronzage
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Séance de bronzage ou bain de soleil.

Le mécanisme du bronzage est un processus de défense de la peau, sous l'action du rayonnement ultraviolet, qui se traduit par l'assombrissement général ou partiel (Le mot partiel peut être employé comme :) (taches de rousseur chez les vrais roux) des parties exposées.

Histoire et point de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) sociologique

Le bronzage (Le mécanisme du bronzage est un processus de défense de la peau, sous l'action du rayonnement ultraviolet, qui se traduit par l'assombrissement général ou...) passe par une exposition régulière aux rayons du soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine...), en dépit de son inconfort. Il participe aussi à une érotisation des rapports sociaux.

Au cours de l'histoire le teint hâlé a été à la mode de façon cyclique.

Pendant des siècles, les civilisations ont pratiqué le culte solaire (incas, aztèques, égyptiens, civilisations orientales) : ces sociétés étaient structurées à travers l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) mais aussi l'ordre politique autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent...) d'une élévation vers cet astre divin. Pour la classe aristocratique, il fallait avoir la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) blanche pour se différencier du peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.) paysan à la peau naturellement tannée. La blancheur de la peau était alors synonyme de richesse et d’une bonne situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier...). Pour garder un teint clair les nobles ont appliqué sur leur peau des produits à base de plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.) (notamment la céruse). Ces cosmétiques provoquaient la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort...) progressive par saturnisme. D'autres moyens pour conserver le teint clair furent l'arsenic (L’arsenic est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole As et de numéro atomique 33, présentant des propriétés...), les vêtements couvrants, les poudres de riz (Le riz est une céréale de la famille des Poacées ou Graminées, cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes pour son fruit, ou caryopse,...) et les parasols.
Cependant, dès l'Antiquité, l'exposition volontaire au soleil, déjà recommandée par Hippocrate (Hippocrate le Grand ou Hippocrate de Cos (en grec : Ἱπποκράτης), né vers 460 av. J.-C dans l’île de Cos et mort vers 370 av. J.-C à Larissa, est...), était préconisée dans le cas de l'héliothérapie. Cette pratique médicale était utilisée dans les maladies bactériennes et inflammatoires : la tuberculose (La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, avec des signes cliniques variables. Elle est provoquée par une mycobactérie du complexe...) sous toutes ses formes, mais aussi les maladies ostéoarticulaires (rhumatisme, arthrose (L'arthrose est une maladie qui touche les articulations, on l'appelle aussi arthropathie chronique dégénérative.), arthrite (L'arthrite (du grec arthron : articulation) est une inflammation aiguë ou chronique des articulations dont l'origine est rhumatismale ou...), etc.), respiratoires (asthme). On pensait qu'elle avait des vertus microbicide, cicatrisante, analgésiante et stimulatrice de l'état général. L’héliothérapie en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) est repérée dès 1888 par le Dr Paul Pouzet dans la lutte contre la tuberculose. En 1893, le 1er Congrès International sur le tuberculose présente les techniques allemandes de sanatorium au monde (Le mot monde peut désigner :) médical.

Au 19e siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut...), en Occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de l'Histoire. À une...), la mode pour les classes supérieures continuait à préconiser le teint pâle accentué ou rectifié si nécessaire avec un maquillage de poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général de taille inférieure...) de riz. Une motivation (La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement dans une action ou expérience. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l'intensité souhaitée et en...) de cette mode était de bien montrer la différence entre la classe supérieure et la classe laborieuse. Cette dernière (cultivateurs, ouvriers du bâtiments, ...) exerçant souvent son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) en plein-air avait un teint hâlé. Ce faisant les personnes de la classe sociale supérieure affirmaient leur distinction.

En Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), la mode de la peau claire se maintient jusqu'à la fin de l'époque victorienne. La révolution industrielle développe un monde ouvrier vivant dans les usines et ayant par conséquence un teint clair. L'aristocratie, par contre-coup, redécouvre les bienfaits du teint hâlé (sensualité, beauté) grâce au tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une nuitée auprès d'un...) balnéaire : les bains de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) sur les plages excluent le bronzage au départ puis l'intègrent au début du XXe siècle. Certaines pratiques sportives, privilèges des classes aisées, sont également un moyen d'exalter la peau bronzée. Les crèmes de protection solaire, remplaçant les graisses animales qui ont l'inconvénient de rancir, apparaissent en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) que les grandes industries cosmétiques : Nivéa, L'Oréal, où Eugène Schueller, agacé par ses coups de soleil lorsqu'il navigue sur son voilier (Un voilier (ou bateau à voiles, navire à voiles) est un bateau ou navire propulsé par la force du vent. Historiquement, les voiliers ont été le premier moyen de transport à moyenne et longue distance avant l'invention des...) l'Edelweiss en Bretagne, demande aux chimistes d'inventer une huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se...) solaire.

La promenade (1875) tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) de Claude Monet. A la fin du 19ème siècle dans certaines couches de la société, on se protège du soleil par des vêtements longs, ombrelle et chapeau (enfant à l'arrière plan).

Niels Ryberg Finsen obtint en 1903 le prix Nobel de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant à...) pour son actinothérapie (thérapie par les rayons lumineux, infrarouges et ultraviolets). Il soignait des maladies infectieuses comme le lupus vulgaris, l'anémie (L'anémie (du privatif an- et du grec ancien haimos, « sang ») est une anomalie de l'hémogramme caractérisée par une diminution de la concentration en hémoglobine intra-érythrocytaire...) et le rachitisme. On comprit que le rachitisme était provoqué par une carence en vitamine D (La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses) synthétisée dans l'organisme humain à partir d'un dérivé du cholestérol sous l'action des...) et que l'exposition au soleil favorisait son développement dans le corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.).

En 1920, Coco Chanel, souffra malencontreusement d'un coup de soleil (Un coup de soleil ou érythème actinique est une brûlure causée par une exposition de la peau au rayonnement du soleil. On le distingue de l'allergie solaire ou lucite, et de la photosensibilisation.) lorsqu'elle se rendit à la Côte d'Azur. Ces admirateurs apprécièrent son apparence et commencèrent à adopter ce genre de coloration de la peau. La peau pigmentée par le soleil devint un attribut de la mode en partie à cause du statut de Coco Chanel et du mimétisme (Le mimétisme est une stratégie adaptative d'imitation. Cela permet par exemple à une espèce d'échapper à d'éventuels prédateurs. Les stratégies mimétiques sont de divers types, comme les...) de son public pour son style de vie (La vie est le nom donné :). A peu près au même moment les parisiens eurent un coup de cœur pour Joséphine Baker, la chanteuse métisse. Certains de ses fans eux aussi voulurent imiter sa pigmentation. Ces deux vedettes contribuèrent à établir la mode de la peau pigmentée signe de beauté, santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.), réussite et luxe. Dès les années 1930, le bronzage devient ainsi une mode incontournable et un « must » social.

Dans les années quarante les magazines féminins publièrent des publicités qui encourageaient les bains de soleil. A cette époque la couverture du corps par les maillots de bain commença à se réduire. En 1946 Louis Réard imagina le bikini. L’héliotropisme se démocratise et le bronzage populaire apparaît à la fin des années 1950 par la concentration des vacances (Les vacances (au pluriel, du latin vacare, « être sans ») sont une période de temps (de quelques jours, semaines, voire mois) pendant...) en été d’abord dans les lieux élevés d’air pur puis à la mer (50% des congés d'été se passent à la mer en 1964). La pratique d'utiliser de l'huile pour bébé (L'onomatopée bébé désigne l'être humain en bas-âge. En puériculture on distingue plutôt le nouveau-né (le premier mois), le nourrisson (d'un...) pour accélérer la pigmentation solaire de la peau se développe parallèlement. Les premiers produits solaires apparurentdans ces années : ils avaient souvent pour effet de donner à la peau une coloration orangée.

Ainsi, progressivement, dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité...) moitié du 20ème siècle, en Occident, la tendance se renverse. Le teint hâlé par le soleil (visage et corps) est signe de succès et propre à ceux qui ont des loisirs de plein air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser...) (montagne, ski, nautisme, randonnée, voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours du XXe siècle...) dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) méridionaux) et donc signe d'aisance financière. Les fonds de teint et éventuellement les crèmes auto-bronzantes viennent répondre à ce besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et les...) de paraître bronzé. Le commerce des crèmes solaires se développe : protection à degrés multiples, crèmes après soleil. D'autres accessoires plus folkloriques mais prétendument efficaces viennent sur le marché : matelas pneumatique à réflecteur incorporé, parasol filtrant les UV, lampes et cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle prend...) de bronzage etc. Le fait que les rayons solaires aident à fixer la vitamine (Une vitamine est une substance organique nécessaire (en dose allant du microgramme à plusieurs milligrammes par jour) au métabolisme des organismes vivants et donc de...) D contribuent à renforcer l'idée qu'une peau cuivrée par le soleil reflète un corps sain tandis qu'une peau blanche exprime l'anémie, le manque d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) voir la déprime.

La mode de la peau hâlée est accentuée par une érotisation de plus en plus massive (Le mot massif peut être employé comme :) de la vie sociale combinée avec un développement des activités sportives comme loisirs. A titre d'exemple on jouait jadis au tennis en pantalon ou jupe mi-longue tandis qu'à la fin du 20ème siècle les shorts, mini-jupes et chemises sans manches, largement décolletées sont la règle.

Dans le parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du Jardin public par...) au pied de la porte de Hal (Bruxelles) un 31 juillet, plein soleil. Les personnes assises dans le gazon (premier plan, second plan à gauche et troisième plan à droite) sont des membres masculins de la communauté maghrébine. Tous sont installés à l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface sur laquelle se...). Ils ne cherchent pas à bronzer.

Il est aussi intéressant de voir le changement de comportement des Européens face à l'exposition au soleil dans les zones tropicales. Au début du 20ème siècle pour leurs sorties au soleil africain, les explorateurs, missionnaires et colons s'équipent tous du casque colonial pour éviter le "coup de bambou (Les bambous sont des plantes monocotylédones appartenant à la famille des Poaceae. Ils constituent la sous-famille des Bambusoideae qui compte environ 80 genres et plus de 1200 espèces. Ils...)". "Notre grand ennemi, en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface...), c’est le soleil" a écrit le docteur Schweitzer dans "A l’orée de la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un...) vierge" en 1923. Le casque est progressivement remplacé par des couvre-chefs plus légers : képis, casquettes, chapeaux de toile en combinaison (Une combinaison peut être :) ou non avec des lunettes de soleil. Actuellement la protection du rayonnement solaire (En plus des rayons cosmiques (particules animées d'une vitesse et d'une énergie extrêmement élevées), le Soleil rayonne des ondes électromagnétiques dont le spectre s'étend des ondes décamétriques aux rayons gamma en passant par la...) dans les zones tropicales pour les personnes à la peau claire se limite au port d'un chapeau léger ou à organiser une exposition progressive pour stimuler la pigmentation progressive de l'épiderme.

En 1971 on vit apparaître la poupée Barbie-Malibu qui avait la peau pigmentée, des lunettes de soleil et son flacon de crème solaire (Une crème solaire est une crème ou une lotion dont le but est de protéger la peau de certains effets nuisibles dus aux rayonnements ultraviolets du...). C'est dans les années 70 qu'apparurent les premiers systèmes commerciaux de bronzage (les lampes puis les bancs solaires). On estime qu'en 2009 il y a dans le monde (?) 50.000 boutiques de bronzage alors qu'en 1990 il n'y en avait que 10.000.

Page générée en 0.190 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique