Borny
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Borny est une ancienne commune de la Moselle. Elle possèdait comme annexes Bellecroix, Belletanche et Les Bordes aujourd'hui intégrées comme Borny-village en tant que quartiers du secteur est de la ville de Metz et situé à environ trois kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) de l'hypercentre. Il compte près de 6 000 logements dont 4 000 logements « sociaux ». La population s’élève à environ 17 000 habitants soit presque un sixième de la population messine (Messine (Missina en sicilien) est une ville italienne, chef-lieu de la province de même nom en Sicile.). Le code postal est 57070.

Géographie

Le quartier se divise en deux secteurs, principalement :

  • une zone de plateau regroupant les secteurs de l'Actipôle (220 m), des Hauts-de-Blémont (210 m) et du village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments)) de Borny (Borny est une ancienne commune de la Moselle. Elle possèdait comme annexes Bellecroix, Belletanche et Les Bordes aujourd'hui intégrées comme Borny-village en tant que quartiers du secteur...) (205m) ;
  • un secteur légèrement en pente vers le site de Belletanche (192 m) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco, Megatriorchis,...) de la vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours...) de la Cheneau à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).).

Le quartier résidentiel de La Grange-aux-Bois était auparavant un territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres...) agricole de la commune de Borny.

Les quartiers de Borny (liste non exhaustive) : les Bordes, les Hauts de Blemont, Bridoux, l'Actipole, la ZAC Sébastopol et de la Petite-Voëvre.

Communes et quartiers limitrophes

Le quartier de Borny est bordé (Le bordé est l'ensemble des bordages, c'est-à-dire l'ensemble des parties qui constituent la coque d'un bateau. Dans la construction européenne, le...) à l'est par la commune de Coincy, au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) par celle de Vantoux et le quartier de Vallières-Les Bordes, à l’ouest par le quartier de Plantières Queuleu et au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) les quartiers du Techopôle de La Grange-aux-Bois.

Économie

  • L’usine PSA est la grande usine du quartier qui marque l'entrée dans l’Actipôle à l’est du village de Borny. Elle est le plus gros employeur privé sur Metz.
  • Hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile...) privé Claude-Bernard, au nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est opposé au sud-est.) du quartier.

Histoire

C'est au Xe siècle que l'on trouve pour la première fois les traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission européenne...) du village, nommé Burnen. Au Moyen Âge, les abbayes messines, le chapitre cathédral et les chevaliers de Saint-Jean possédaient biens, propriétés et droits seigneuriaux sur la commune. Ravagé par la guerre de 1444, le château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son...) occupé, le village fut en partie détruit.

Au début du XVe siècle, Borny nommé Bourney, et la belle Stainche, Belletanche, appartiennent à Jehan Renguillon, maître échevin, à l'abbaye (Une abbaye (du latin abbatia) est un monastère ou un couvent catholique placé sous la direction d'un abbé (ou d'une abbesse; dérivé de l'araméen...) Saint-Vincent et à Thiebault Migomay.

À la fin du XVIIe siècle, on compte quarante-quatre familles, avant un nouveau ravage en 1712 par un détachement flamand.

La Révolution en fait une commune et même un chef-lieu (Un chef-lieu est une ville qui est administrativement prééminente dans une division territoriale ou administrative.) de canton en 1790. Les activités économiques du village sont variées avec production de céréales et douze hectares de vignes. Grigy est réuni à la commune de Borny en 1810. À la fin du XIXe siècle, de petits ateliers, menuiseries, négoces de bois de construction, fours à chaux, s'installent à Borny. La commune est le théâtre de la bataille franco-prussienne du 14 août 1870.

Comme les autres communes de Moselle, la commune de Borny est annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1918 et de 1940 à 1944. Le 1er avril 1941, la commune de Borny, rebaptisée Bornen intègre le district urbain de Metz.

Le 6 janvier 1960, une Zone à urbaniser en priorité est créée sur le territoire de la commune devenant le deuxième plus gros chantier de l'histoire messine après celui du quartier gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :). les plans de l'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un...) Felix Madeline, sont largement remaniés par Jean Dubuisson, nommé urbaniste en chef de la zone. Sept mille logements sont construits jusqu'en 1973 dans ce nouveau quartier articulé autour de vastes espaces verts et d'ensembles d'immeubles aérés organisés en barres et en carrés, pour l'essentiel dans l'actuel quartier des Hauts-de-Blémont.

La commune fusionne avec Metz le 9 décembre 1961.

Le quartier est doté d'une Zone industrielle légère en 1962 sur laquelle Citroën (Citroën est un constructeur automobile français fondé en 1919 par André Citroën.) installera une usine en 1968.

En 1982 le quartier de Borny a été classé en zone d'éducation prioritaire (ZEP). Les Hauts-de-Blémont sont classés zone urbaine sensible (Une zone urbaine sensible (ou ZUS) est un territoire infra-urbain défini par les pouvoirs publics français pour être la cible prioritaire de la politique de la...) (ZUS) depuis le 14 novembre 1996.

À la fin du vingtième siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une...), la population du quartier de Borny est composée d'une proportion élevée de jeunes. Une part importante des ménages est en situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un...) de précarité et la concentration de population étrangère atteint 24 %. Le chômage touche 30 % de la population, en particulier les moins de 25 ans et l'on dénombre 1 000 allocataires du RMI. Le quartier de Borny accumule un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) des clichés communs aux banlieues françaises défavorisées, responsables d'une image négative. La délinquance y constitue une préoccupation récurrente. La vie (La vie est le nom donné :) associative est densément développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites...) et le niveau d’équipement n'est globalement pas en reste.

Depuis 2002, un grand projet de ville (Le grand projet de ville est totalement intégré au contrat de ville (cadre politique de la ville) qu’il vient renforcer afin d’obtenir un effet de masse susceptible...) (GPV) a été lancé, à l'origine, notamment, de la destruction de 388 logements vétustes. Le même sort est promis à 836 autres appartements d'ici à 2008.

Page générée en 0.145 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique