Cytokine - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Les cytokines sont des substances solubles de communication synthétisées par les cellules du système immunitaire ou par d'autres cellules et/ou tissus, agissant à distance sur d'autres cellules pour en réguler l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) et la fonction. Le terme cytokine est peu connu du grand public alors qu'avec les hormones et les neuromédiateurs, ces molécules sont essentielles à la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) de nos cellules.

Leur action, par l’intermédiaire de récepteurs spécifiques, peut être paracrine (cellules proches), endocrine (cellules ou tissus distants), juxtacrine (cellules en contact), ou autocrine (sur la cellule productrice ou une cellule proche du même type). Il s'agit de protéines ou de glycoprotéines. Il apparaît aujourd’hui que les cytokines représentent un langage universel dans le dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il...) mené entre les différentes cellules de l'organisme.

Les cytokines ont une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) moléculaire moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) de 8 à 50 kDa

Histoire

Certains considèrent que la première cytokine a été identifiée en 1957. Il s'agit de l’interféron, défini à l'époque par son activité anti-virale (une cellule infectée émet un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux...) pour sa voisine pour que celle-ci se protège contre l'infection virale). Mais on peut aussi estimer qu'il s'agit de l'endogène pyrogène, identifié en 1948, comme un facteur émis au cours de l'infection pour induire la fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à...).

Le terme « cytokine » fut introduit en 1974 par Stanley Cohen (Stanley Cohen, né le 17 novembre 1922 à Brooklyn à New York aux...).

En quelques décennies, les cytokines ont connu une explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un...) d'intérêt dans les domaines de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) et de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) qui a abouti à une avalanche d'informations. Il a été mis en avant l’implication des cytokines dans les processus liés à l'embryogenèse, la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage...) (biologie), la gestation (La gestation est un état fonctionnel particulier propre à la femelle de vivipare qui...), l'hématopoïèse, la réponse immunitaire, l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du...). Mais les cytokines contribuent aussi à des situations pathologiques comme : auto-immunité, sepsis, cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement...), maladies inflammatoires chroniques (entérocolites, maladie de Crohn (La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'ensemble du tube digestif,...), polyarthrite rhumatoïde (La polyarthrite rhumatoïde (PR) est la cause la plus fréquente des polyarthrites...), psoriasis (Le psoriasis est une maladie de la peau d'origine mal connue, en partie génétique. Cette...), etc.), hépatites virales, l'infection par le VIH... Les cytokines peuvent être aussi des agents thérapeutiques (ex. G-CSF pour faciliter la reconstitution hématologique…) ou des cibles (ex. TNF dans maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) de Crohn, polyarthrite rhumatoïde…)

Récepteur

Les récepteurs membranaires semblent pouvoir se classer sous un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de familles en fonction des domaines qui les constituent :

  • Récepteurs des hématopoïétines
  • Récepteurs des IFNs
  • Récepteurs apparentés à la superfamille des immunoglobulines
  • Récepteurs des chémokines (à 7 domaines transmembranaires)
  • Récepteurs de la famille du TNF
  • Les récepteurs peuvent être libérés de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) des cellules et modifier la fonction des cytokines en tant que récepteurs solubles

La grande famille des cytokines

  • Interférons
  • Interleukines (IL-)
Il s'agit de cytokines regroupées sous cette terminologie sans parenté biochimique ni de fonction, mais classées par commodité au gré des découvertes. Le terme a été créé en 1979 à une époque où l'on ne connaissait que deux interleukines (IL-1 et IL-2). On compte aujourd'hui 35 cytokines sous l'intitulé IL-. Ceci dit il en existe davantage, puisqu'on compte par exemple 11 membres de la famille de l'IL-1.
  • Chimiokines ou Chémokines
Définit l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des cytokines de faible poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) ayant toute en commun un pouvoir chimiotactique. On en connaît plus de 40, aujourd'hui. Leur nomenclature est basée sur des points précis de leur structure (CCL1 à CCL28, CXCL1 à CXCL16, XCL1 & 2, CX3CL1)
  • La famille du "tumor necrosis factor" (TNF)
Des membres issus d'un gène (Un gène est une séquence d'acide désoxyribonucléique (ADN) qui spécifie la...) ancestral commun, pouvant aussi être à la surface des cellules
  • Les "Colony stimulating factors" (CSF)
Des cytokines jouant un rôle dans l'hématopoïèse, mais aussi pouvant activer les leucocytes matures.
  • Les "Transforming growth factors" (TGF)
Des facteurs de croissance impliqués dans la cicatrisation et le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) négatif de l'inflammation.
Page générée en 0.045 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique