Fort Beauregard

Fort Beauregard - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Fort Beauregard
Fait partie de Réseau de fortification de Besançon
Besançon
Fort Beauregard - vue générale.JPG
Type d'ouvrage Fort
Construction De 1845 à 1870.
Architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger...) Inconnu
Matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...) utilisés Maçonnerie (La maçonnerie est l'art de bâtir une construction par l'assemblage de matériaux...)
Utilisation Fortification (La fortification (du latin fortis, fort, et facere, faire) est l'art militaire, de renforcer une...)
Utilisation actuelle Espace vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde...)
Appartient à Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) de Besançon

Le fort Beauregard est une fortification datant de 1791 et de 1870 pour sa forme actuelle, située dans le quartier de Bregille (Bregille est un quartier de la ville française de Besançon situé sur la rive droite...), à Besançon. Ce fort est connu pour être l'un des premiers, ci ce n'est le premier à utilisé le système polygonal. Il devait couvrir le fort de Bregille (Le fort de Bregille, de son nom officiel fort Morand est une fortification militaire située au...) qui était alors le magasin central de la ville, avant d'être réhabilité en un square/espace vert.

Histoire

Le site de Bregille : une place militaire stratégique

Le site de la colline de Bregille occupe dés le début de l'Époque moderne une place militaire stratégique, car cette hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) dépasse largement la colline Saint-Etienne et donc la Citadelle de Besançon (La citadelle de Besançon en Franche-Comté est l'une des plus belles citadelles...), qui est la principale place forte de la ville. Si cette place était occupée par l'ennemi, elle pouvait donc constitué un véritable danger pour Besançon, à cause notamment des boulets de canons pouvant sévirs sur la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs,...) comtoise et ça citadelle (Une citadelle est une partie de ville fortifiée, qui peut éventuellement se limiter à un...).

Ce fut le cas en 1674 lorsque la Franche-Comté, alors sous domination espagnole, se voit reconquérir par Louis XIV. Les troupes françaises investissent le 25 avril 1674 la colline de Bregille et celle de Chaudanne, bombardant la ville de pas moins de 20 000 boulets. Besançon se rend finalement le 14 mai 1674, et devient alors capitale de province et une ville française à part entière.

Au début des années 1810, la même situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...) se reproduit : la France, représentée par Napoléon Ier entre en bataille avec l'Autriche. Le 1er janvier 1814, la défense de Besançon est confiée au général Marulaz qui doit défendre la ville des Autrichiens à Bregille et au Chaprais et des troupes liestenchtenoises à Planoise (Planoise est l'un des quartiers de Besançon qui font partie du canton de...). Le général ordonne la destruction de tous bâtiments et arbres fruitiers dans un rayon de 700 mètres autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de la vieille ville, afin d'empêcher que les ennemis s'y tiennent en embuscade. Bien que cela ralenti la progression des troupes ennemis, les autrichiens établissent tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) de même leur artilleries sur la colline de Bregille, et menaces de faire feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...) sur a citadelle. S'en suit alors un blocus qui dure jusque au 2 mai 1814, alors que Napoléon abdique le 6 avril de cette même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...). Depuis cette date, la construction d'un véritable édifice militaire pouvant défendre le site est programmé, ce qui sera chose faire avec l'édification du fort de Bregille en 1820.

Le fort Beauregard

Vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) de la face principale du fort.

Le site du fort Beauregard est situé à 314 mètres d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) sur une petite butte, la où une lunette d'arçon devait être construite dés 1791. C'est cette date qui est retenue pour la construction de l'édifice, bien que celui-ci n'était toujours pas terminé en 1814 et fut pris par les Autrichiens, puis par les grognards et les Marie-Louise de Marulaz. Les travaux reprirent durant la Restauration et furent achevés en 1831, alors que les projets de 1817 à 1834 étaient élaborés pour l'amélioration du fort. L'édifice devait alors couvrir le fort de Bregille et assurer également une protection sur les remparts nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la vieille ville.

Puis, en 1841, de nouveaux terrains adjacents sont acquis ce qui permet de construire le fort tel qu'il est actuellement, de 1845 à 1870. L'édifice est connu pour être l'un des premiers, ou le premier à être établi sur un plan polygonal et comportait à l'origine une traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de...) centrale qui était entourée d'un mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) d'escarpe (L'escarpe est un mur délimitant le fossé autour d'une fortification. Ce mur se situe vers...) à créneau (Au Moyen Âge, le mot créneau, ou en ancien français quernal, aquarniau, carnel ou...) de pied, ainsi qu'un fossé en une contrescarpe (La contre-escarpe ou contrescarpe est un mur délimitant le fossé autour d'une fortification. Ce...) en terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...). De plus, un chemin de ronde protégé grâce à un parapet] à meurtrières verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le...) venait achevé ce mur d'escarpe. La caserne, établie sur deux étages, donnait directement sur la ville et permettait de fermé l'ouvrage tout en surplombant la rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la...) du Doubs. La partie basse de cet ouvrage est percée de meurtrières et l'étage aux fenêtres hautes et rectangulaires s'ouvre grâce à une porte qui donne sur la cour intérieur. Le toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant...), construit en terrasse, est protégé par un mur en parapet à créneaux.

La porte est quant à elle dominée par une bretèche en saillie, et une poterne (Une poterne est une petite porte qui était intégrée aux murailles d'une fortification, de façon...) permet de rejoindre le niveau naturel grâce à une volée d'escaliers courbes, adjacents à un autre escalier (L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite...) droit permettant de descendre jusqu'au Doubs. L'édifice est accecible par une porte charretière située dans le mur sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) après avoir franchi le fossé. On pouvait franchir ce dernier grâce à une passerelle, d'où lon peut voir deux anciennes piles. Le fossé dans sa face et ainsi que la cour intérieur jusqu'au niveau supérieur des parapets ont été comblé afin de réalisé un jardin, offrant un magnifique panorama sur la vieille ville. Le chemin de ronde a quant à lui, complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) disparu mais la partie arrière du fort, les fossés latéraux, la contrescarpe ainsi que le mur d'escarpe sont encore bien conservés. Actuellement, l'édifice ne fait le titre d'aucuns classements notamment au monument historique (Différents pays ont choisi de classer leurs monuments historiques selon différentes appellations.), tout comme son voisin le fort de Bregille.

Fort Beauregard
Page générée en 0.121 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique