Hélicoptère
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La mise en œuvre opérationnelle (depuis 1950)

Double rotors ou simple rotor

Un CH-47 Chinook à double mat et double rotor contra-rotatif.
Une maquette du Kolibri allemand de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de...) Guerre mondiale, avec ses deux rotors côte à côte se croisant lors de la rotation des pales.

Dès le début, les hélicoptères ont été handicapés par la question du couple : si un seul rotor soutient l'appareil, celui-ci tournera dans le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...) inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément...) de la rotation du rotor, rendant l'appareil incontrôlable.

Des années 1900 aux années 1940, la seule solution retenue a été celle de l'utilisation de 2 rotors de sustentation, l'un tournant de gauche à droite, et l'autre de droite à gauche, ces rotations inversées neutralisant l'effet de couple.

Trois configurations ont été mises en œuvre pour ces doubles rotors :

  • deux rotors séparés, montés sur deux mâts distant l'un de l'autre.
  • deux rotors montés l'un au-dessus de l'autre sur un même mât (Le mât est un espar vertical (mis à part le beaupré) servant à soutenir les voiles sur un bateau à voiles. De manière générale, c'est un pylône vertical.).
  • deux rotors « engrenants » montés à quelques centimètres l'un de l'autre, côte à côte, mais légèrement inclinés et se croisant en sens inverse (un système qu'on trouve sur le kolibri allemand).

Ces configurations à double rotor restaient complexes et coûteuses, et jusqu'aux années 1940, l'hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors procurent à eux seuls la propulsion et la sustentation pendant toutes les phases du vol.) n'est resté qu'au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) des projets ou des prototypes, sans jamais connaître de production de série.

La percée est venue d'un ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de...) américain d'origine russe, Igor Sikorsky. Le 14 septembre 1939, il réalisa le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage inaugural pour un...) (au bout d'un câble) de son VS-300 (Vought-Sikorsky 300), un appareil équipé d’un seul rotor principal (Le rotor principal est l'élément composé de plusieurs pales qui par sa rotation permet la sustentation, le pilotage et la propulsion d'un hélicoptère.) tripale entraîné par un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) de 75 cv (56 kW). Afin de permettre l'existence d'un seul rotor (horizontal), l'effet rotatif du couple était compensé par un rotor secondaire dit « anti-couple », placée (verticalement) au bout d'une queue. Cette innovation permit de simplifier la mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou...) et de réduire les coûts, avec cependant l'inconvénient d'absorber une part non négligeable de la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) du moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...) et d'augmenter les risques pour le personnel au sol, mais c'est cette configuration qui s’imposa par la suite chez la plupart des constructeurs, même si dans les années 1940, les premiers hélicoptères à connaître une (petite) production en série, les hélicoptères allemands Flettner Fl 282 Kolibri (Le Flettner Fl 282 Kolibri était un hélicoptère de reconnaissance et d’observation réalisé en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale par...) et Focke-Achgelis FA 223 Drache (Le Focke-Achgelis Fa 223 Drache (Dragon) était un hélicoptère développé par la Sté Focke-Wulf pendant la Seconde Guerre mondiale (voir aussi Heinrich Focke et Gerd Achgelis). Il est...) auront encore la configuration bi-rotors (côte à côte).

L'engagement militaire (depuis 1950)

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands s'intéressèrent à ce type d'appareils. Ils mirent notamment au point (Graphie) un hélicoptère léger de reconnaissance, le Flettner Fl 282 Kolibri, ainsi qu'un hélicoptère de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de déplacements et...), le Focke-Achgelis (La société allemande Focke, Achgelis & Co., GmbH. avait son siège à Delmenhorst entre Brême et Hambourg. Elle avait des usines à Hoyenkamp près de Delmenhorst, à Oldenburg et à Laupheim dans le sud de...) FA 223 Drache. Ces appareils étaient tous deux équipés de deux rotors contra-rotatifs, empêchant l'appareil de tourner sur lui-même. Ces appareils furent très peu utilisés durant le conflit.

Le premier véritable engagement opérationnel d'hélicoptères eut lieu durant la guerre de Corée. Il servait alors essentiellement à évacuer rapidement des blessés de positions difficilement accessibles. Ce fut également le cas durant la guerre d'Indochine. Durant la guerre d'Algérie, il sera massivement utilisé par l'armée française pour déplacer rapidement de petits contingents sur les lieux des combats, leur procurant ainsi une mobilité incomparable ; procéder également à de nombreuses évacuations sanitaires ; certains seront armés de canon, de mitrailleuses et même de lance roquettes (Sikorsky H-34) et missiles (Sud-Aviation Alouette II).

Un hélicoptère d'attaque Mil Mi-24 (Le Mi-24 (code OTAN Hind) est un hélicoptère de combat soviétique du constructeur Mil avec une capacité de transport léger.) d'origine soviétique.

De même, durant la guerre du Viêt Nam, les États-Unis en feront un emploi systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour objet de dénombrer et de classer les taxons dans un certain ordre, basé sur des principes...) au point que l'on surnommera cette guerre la « guerre de l'hélicoptère ». C'est au cours de cette guerre que naîtra le concept d'hélicoptère de combat avec le Bell (Bell Aircraft Corporation est un constructeur aéronautique américain fondé le 10 juillet 1935. Après avoir construit des avions de combat durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le premier avion à avoir franchi le mur du son,...) AH-1 Cobra (Le AH-1 Cobra, aussi appelé HueyCobra, Cobra, SeaCobra, Super Cobra, Whiskey Cobra, Zulu Cobra, Viper ou Snake en fonction du modèle, est un hélicoptère d'attaque conçu par Bell Helicopter Textron. Avant qu'il ne subisse...). Désormais, l'hélicoptère ne sert plus seulement au transport : équipé de mitrailleuses, de canons, et de missiles, il apporte un appui appréciable aux troupes au sol et s'avère également redoutable dans la lutte anti-char.

De fait, jusqu'au milieu des années 1950, les hélicoptères étaient propulsés par des moteurs à combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.) interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...) (même principe que ceux équipant les automobiles) en étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) ou en ligne. Il faut attendre 1955 et la mise en service de l'Alouette II (L'Alouette II est un type d'hélicoptère produit par le constructeur aéronautique français Sud-Aviation, l'une des sociétés intégrées dans le groupe Eurocopter.) de Sud-Aviation (Sud-Aviation est un constructeur aéronautique français né le 1er mars 1957 de la fusion entre la société nationale des constructions...) pour voir apparaître le premier hélicoptère de série propulsé par une turbine à gaz (Une turbine à gaz, appelée aussi turbine à combustion, est une machine tournante thermodynamique appartenant à la famille des moteurs à combustion interne dont le...) . Léger, bénéficiant d'une grande souplesse et d'une forte puissance, ce type de moteur est particulièrement bien adapté aux hélicoptères.

Page générée en 0.125 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique