Université de Liège - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Université de Liège
Informations
Fondation 1817
Fondateur Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) Ier des Pays-Bas
Type Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures)....) publique de la Communauté française de Belgique
Régime linguistique Français
Localisation
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...) Liège
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) Belgique
Campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi les bâtiments...) Liège centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et sportives, des échanges et de la politique (au...)
Sart-Tilman
Gembloux
Direction
Administrateur François Ronday
Recteur Bernard Rentier
Chiffres clés
Étudiants env. 17.000
Divers
Affiliation AUF
Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages...) Wallonie-Europe
réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) TIME
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le...) www.ulg.ac.be

L’Université de Liège est une université de Belgique située à Liège. C’est une université publique et pluraliste. Elle comportait 8 facultés. Celles-ci ont été redistribuées, au 1er janvier 2005, suite à la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire...) avec HEC (Hautes Études Commerciales de Liège), en 9 facultés (par ordre alphabétique : Droit, Médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et...), Médecine Vétérinaire, Philosophie et Lettres, Psychologie et Sciences de l’Éducation, Sciences, Sciences appliquées, Architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) et Sciences agronomiques), un Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) (Institut des Sciences Humaines et Sociales) et deux Écoles (HEC-Ecole de Gestion de l'ULg et l'École de Criminologie Jean Constant), 45 départements, 200 formations complémentaires et de troisième cycle. Elle est située principalement au Sart-Tilman ainsi que sur la place du 20-Août.

Historique de l’Université de Liège

Quelques dates

  • XVe siècle : Premiers grades acquis par d’illustres étudiants (Pétrarque...). Liège est la « Nouvelle Athènes »
  • 1582 : Inauguration du « Collège en Isle » sur l’actuelle place du 20-Août auquel succéderont le 'Grand Collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.)' et l’Académie
  • 1817 : Fondation officielle de l’Université de Liège par Guillaume Ier des Pays-Bas
  • 1837 : Fondation de l’École des Mines de Liège
  • 1883 : Début de l’essaimage de l’Université
  • 1955 : Création de l’Université de Lubumbashi (Élizabethville à l’époque) par l’Université de Liège
  • 1967 : Début du transfert de l’Université vers le Sart-Tilman;
  • 1989 : L'Ulg devient une université de la Communauté française de Belgique;
  • 2005 : HEC Liège (Ecole des Hautes Études Commerciales) et la faculté d'économie de l'Université de Liège fusionnent pour donner naissance à la business school "HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège";
  • 2009 : La faculté universitaire des sciences agronomiques de Gembloux (FUSAGx) est intégrée à l'université de Liège et rebaptisée à l'occasion "Gembloux Agro-Bio Tech".
  • 2010 : Par la fusion du département d'architecture de la faculté de sciences appliquées avec les instituts supérieurs d'architecture de St-Luc Liège et Lambert Lombard, une nouvelle faculté voit le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...): la faculté d'architecture et d'urbanisme (L’urbanisme est à la fois un champ disciplinaire et un champ professionnel recouvrant l'étude du phénomène urbain, l'action...) (art de bâtir, génie urbanistique, ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation...) architecturale et environnementale).

Historique

La fondation de l’Université de Liège en 1817, à l’initiative du roi Guillaume Ier des Pays-Bas, est l’aboutissement d’une longue tradition intellectuelle qui remonte aux origines de la Principauté. À partir du XIe siècle, sous l’impulsion des princes-évêques, les écoles liégeoises constituent, en effet, un pôle d’attraction pour les étudiants et les chercheurs qui viennent y conquérir leurs premiers grades ou, comme Pétrarque, exploiter les richesses des bibliothèques.

Si la réputation des écoles médiévales valut à Liège le nom de nouvelle Athènes, que dire de celle du Collège qui s’ouvrit en 1496, à l’emplacement même de l’actuel bâtiment central de l’Université, place du 20-Août ? Les Frères de la vie (La vie est le nom donné :) commune y furent les promoteurs d’un enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un élève par le biais de...) rénové : celui des humanités (Le terme humanités a longtemps désigné les disciplines traitant des langues et de la littérature anciennes, c'est-à-dire essentiellement le latin et le grec.) et les professeurs de milliers d’étudiants liégeois et même étrangers, comme le futur pédagogue Jean Sturm, qui fit souffler l’esprit du Collège liégeois à Strasbourg et, de là, dans un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de gymnases réformés.

À la fin du XVIe siècle, les jésuites remplaceront les frères dans leur propre maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble...). Celle-ci abritera le Collège en Île qui, après la suppression de la Compagnie de Jésus, est confié au clergé séculier par le prince-évêque François-Charles de Velbrück (prélat éclairé qui réorganisa en Académie anglaise le Collège des jésuites anglais, installé à Liège depuis 1614, et suscita tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) un enseignement technique de haut niveau par la création de plusieurs écoles).

Le décret de Napoléon Ier du 17 mars 1808, portant sur l’organisation d’une Université impériale et désignant Liège comme siège d’une Académie comportant notamment une Faculté des Lettres et une Faculté des Sciences, est la première charte universitaire liégeoise. Ni les écoles médiévales, pourtant si renommées, ni le Collège des bords de Meuse, bien qu’il dispensât deux cours supérieurs, ni les Écoles ouvertes sous Velbruck, ni même l’Académie anglaise, en dépit de son nom, ne peuvent être considérés comme des établissements universitaires. Liège doit son université au seul souverain des Pays-Bas dont elle dépendit jamais : Guillaume Ier sut se souvenir du passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent....) prestigieux d’enseignement et de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) de la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres...) ardente, quand il décida d’implanter une université d’État en terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive...) wallonne.

Faculté de Philosophie et Lettres, Place du XX août

Près de 200 ans après, même si elle s’est installée pour partie au Sart-Tilman, l’Université de Liège, qui dépend maintenant de la Communauté française de Belgique, est toujours à la même place, au bord de la Meuse, au centre de ce qu’on appela longtemps l’Île, Quartier latin de Liège depuis l’époque moderne.

L’Université de Liège n’a pas un long passé, mais elle a déjà une histoire et surtout de profondes racines. Sa vocation pluraliste, son ouverture sur les réalités politiques, sociales et industrielles d’aujourd’hui et de demain, sa participation active à des programmes internationaux et européens de recherche fondamentale (La recherche fondamentale regroupe les travaux de recherche scientifique n'ayant pas de finalité économique déterminée au moment des travaux. On oppose en général la recherche fondamentale à la recherche appliquée. Cette distinction est...) ou appliquée, sa présence dans toutes les actions communautaires en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe...) de mobilité des étudiants sont autant d’atouts pour l'Université.

L’Université de Liège a honoré plusieurs personnalités importantes comme Yasser Arafat, Jean-Claude Trichet, Umberto Eco (Umberto Eco, né le 5 janvier 1932 à Alexandrie dans le Piémont (Italie), est un essayiste et romancier italien. Reconnu pour ses nombreux essais universitaires sur la...), Tzvetan Todorov, Salman Rushdie ou Ingrid Betancourt, en leur octroyant le titre de Docteur honoris causa.

L’actuel recteur de l’Université est le Professeur Bernard Rentier.

Page générée en 0.137 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique