Classe Town
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La classe de croiseurs légers britanniques Town (ville en anglais), fut produite juste avant et pendant la Première Guerre mondiale pour la Royal Navy et la Royal Australian Navy. Ils constituèrent un bon modèle de croiseur, très adapté à la patrouille le long des immenses routes maritimes de l'empire britannique.

La production de ces vingt et un navires, se répartit entre plusieurs sous-classes, à savoir :

La classe Bristol

Classe Bristol
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Armé : 1910
Caractéristiques techniques
Type : Croiseurs légers
Longueur : 131 mètres
Maître-bau : 15 m
Tirant d'eau : 5 m
Déplacement : 4 800 tonnes (normal)
5 300 tonnes à pleine charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...)
Propulsion : 4 turbines Parsons (sauf bristol 2 turbines Brown-Curtis)
Puissance : 22 000 ch
Vitesse : 25 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage : pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Le franchissement...) de 13 à 51 mm
Armement : 2 canons de 152 mm
6 canons de 102 mm
4 canons de 3 livres anti-aériens
2 tubes lance-torpille de 451 mm
4 mitrailleuses Maxim
Autres caractéristiques
Équipage : 480 hommes

Présentation

Tous mis en service en 1910, ils auraient dû être armés seulement de dix canons de 102 mm mais l'amirauté pour leur donner un avantage sur les croiseurs allemands décida d'y ajouter deux pièces de 152 mm, pendant la guerre un canon de 76,2 mm anti-aérien fut ajouté.

Navires de la classe

classe Bristol
nom chantier naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) mise en chantier mise en service fin
HMS Bristol John Brown mars 1909 décembre 1910 vendu à la destruction en 1921
HMS Glasgow Fairfield mars 1909 septembre 1910 vendu à la destruction en 1927
HMS Gloucester Beardmore avril 1909 octobre 1910 vendu à la destruction en 1921
HMS Liverpool Vickers (Vickers, fondé initialement comme Vickers Company en 1828, était un fabricant britannique d'équipement militaire traditionnellement basé à...) février 1909 octobre 1910 vendu à la destruction en 1921
HMS Newcastle Elswick avril 1909 septembre 1910 vendu à la destruction en 1921

Opérations

HMS Bristol

Le HMS Bristol était affecté à la quatrième escadre de croiseurs des Indes occidentales, commandé par le contre amiral Christopher Cradock, le 6 août 1914, il attaqua le Karlsruhe qui lui échappa. Par la suite, il ne participa pas à la bataille de Coronel, mais prit part à celle des Falklands.
Il fut affecté en 1915 en Méditerranée et dans l'Adriatique en 1916 et finit par revenir dans l'Atlantique sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) en 1918.

HMS Glasgow

Stationné sur les côtes de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe...) du Sud, il y captura le vapeur () de commerce allemand SS Catherina. Il rejoignit l'escadre de Cradock pour participer à la bataille de Coronel à laquelle il survécut malgré quelques dommages, il put prendre sa revanche, lors de la bataille des Falklands, puis quand il découvrit en compagnie du HMS Kent, le Dresden à Mas a Fuera.
Par la suite, il servit dans la Méditerranée et l'Adriatique au sein de la 8e escadre de croiseurs légers.

HMS Gloucester

Affecté à la 2e escadre de croiseurs légers, en Méditerranée, il participe à la poursuite du Goeben et du Breslau. Puis il est détaché pour chasser le Koenisberg sur les côtes de l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres...) orientale et rejoint la Home Fleet, au sein de la 3e escadre de croiseurs légers, il y participe en 1916 au bombardement de Galway en avril, pendant l'Insurrection de Pâques, en Irlande et à la bataille du Jutland. En décembre, il est de nouveau envoyé dans l'Adriatique au sein de la 8e escadre de croiseurs légers.

HMS Liverpool

Au sein du 1er escadre de croiseurs légers de la Home Fleet, il prend part à la bataille de Helgoland le 28 août 1914. Deux mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) plus tard, le 27 octobre, aidé par le RMS Olympic (Construit pour la compagnie White Star Line, le RMS Olympic était le navire jumeau de l'infortuné Titanic et du Britannic. Contrairement à ces derniers, l'Olympic fit une longue et illustre carrière (1911-1935),...) il recueille une partie de l'équipage du cuirassé HMS Audacious coulé par une mine. En janvier, il passe à la 2e escadre de croiseurs légers, puis à la 3e en février et en novembre, il part pour la Méditerranée. Il finit la guerre dans l'Adriatique au sein de la 8e escadre de croiseurs légers.

HMS Newcastle

Il commence la guerre dans le Pacifique, puis en 1917, il est déplacé dans l'océan Indien (L’océan Indien s'étend sur une surface de 75 000 000 km². Il est limité au nord par l'Inde, le Pakistan et l'Iran, à l'est par la Birmanie,...) et en 1918 sur les côtes d'Amérique du Sud.

La classe Weymouth

Classe Weymouth
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Armé : 1911 - 1912
Caractéristiques techniques
Type : Croiseurs légers
Longueur : 131 mètres
Maître-bau : 15 m
Tirant d'eau : 5 m
Déplacement : 5 250 tonnes (normal)
5 800 tonnes à pleine charge
Propulsion : 4 turbines Parsons (sauf bristol 2 turbines Brown-Curtis)
Puissance : 22 000 ch
Vitesse : 25 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage : pont de 13 à 51 mm
Armement : 8 canons de 152 mm
4 canons de 3 livres anti-aériens
2 tubes lance-torpille de 451 mm
4 mitrailleuses Maxim
Autres caractéristiques
Équipage : 475 hommes

Présentation

Mis en service en 1911 et 1912, leurs franc-bords avait été rehaussés et l'armement complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à...) remanié. Il comprenait maintenant huit canons de 152 mm en affûts simples et quatre canons de 3 livres anti-aériens. Là aussi un canon de 76,2 mm fut ajouté au cours du conflit. Une autre modification rendait ces navires novateurs : un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe...) du type Sopwith Pup (Le Sopwith Pup était un avion de chasse biplan britannique de la Première Guerre mondiale.) était embarqué, pour effectuer des reconnaissances, ceci devenant par la suite la règle pour les croiseurs. Cependant n'étant pas un hydravion (Un hydravion désigne un avion ayant la capacité de se poser (amerrir) ou de décoller sur l'eau. Ce terme est composé du grec 'υδωρ' = hydros (eau) et du mot...), le Pup devait aller atterrir sur des terres avoisinantes ou amerrir en catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) près du croiseur (Un croiseur est un navire de guerre, aujourd'hui, le plus puissant et le plus grand des bâtiments de combat, exception faite des porte-aéronefs.) qui récupérait alors le pilote. Par la suite le Pup fut remplacé par de véritables hydravions.

Navires de la classe

classe Weymouth
nom chantier naval mise en chantier mise en service fin
HMS Weymouth Elswick janvier 1910 octobre 1911 vendu à la destruction en 1928
HMS Dartmouth Vickers février 1910 octobre 1911 vendu à la destruction en 1930
HMS Falmouth Beardmore novembre 1909 septembre 1911 torpillé par les U-66 et U-52 allemands, le 19 août 1916
HMS Yarmouth London and Glasgow Co. janvier 1910 avril 1912 vendu à la destruction en 1926

Opérations

HMS Weymouth

Affecté à la 2e escadre de croiseurs légers, en Méditerranée, il participe à la poursuite du Goeben et du Breslau. Puis il est détaché pour chasser l'Endem et le Koenisberg dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume,...) Indien. En décembre 1915, il rejoint l'Adriatique, puis la Home Fleet, au sein de la 6e escadre de croiseurs légers en 1916. En 1917, il repart dans l'Adriatique au sein de la 8e escadre de croiseurs légers, où il est endommagé par le sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se déplacent dans deux dimensions et uniquement à la surface, et des...) U-28, le 2 octobre 1918.

HMS Dartmouth

Dans l'océan Indien, il y capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la gravisphère de ce...) le remorqueur (Les remorqueurs sont des bateaux petits, très puissants et très manœuvrants qui servent à guider, tirer, pousser les bateaux plus gros qui entrent et sortent des ports et à les amarrer à quai.) allemand Adjutant en octobre. Détaché, en janvier 1915 sur les côte d'Amérique du Sud à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) du Karlsruhe, il prend part en février à l'expédition dans les Dardanelles. Le 8 mai, il est affecté à la 8e escadre de croiseurs légers, basé à Brindisi. Le 15 mai 1917 il est endommagé par le sous-marin UC-25.

HMS Falmouth

Affecté à la 5e escadre de croiseurs légers, dans l'Atlantique, il y coule quatre navires de commerce allemands, il rentre au sein de la 1re escadre de croiseurs légers de la Home Fleet, dans lequel il participe aux batailles de Helgoland, de Dogger Bank et du Jutland. Le 18 août il est attaqué et coulé par deux sous-marins allemands, les U-52 et U-66.

HMS Yarmouth

Déployé en Chine, il traque l'Endem et capture deux de ses ravitailleurs en charbon. Il revient en décembre au sein de la Home Fleet, au sein de la 2e escadre de croiseurs légers, puis de la 3e à partir de février 1915, au sein duquel il participe à la bataille du Jutland.

La classe Chatham

Classe Chatham
Le HMAS Sydney
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Armé : Entre 1912 et 1916
Caractéristiques techniques
Type : Croiseurs légers
Longueur : 131 mètres
Maître-bau : 15 m
Tirant d'eau : 5 m
Déplacement : 5 400 tonnes (normal)
6 000 tonnes à pleine charge
Propulsion : 2 turbines Brown-Curtis
Puissance : 25 000 ch
Vitesse : 25,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage : pont de 13 à 38 mm, ceinture de 51 mm
Armement : 8 canons de 152 mm
4 canons de 3 livres anti-aériens
2 tubes lance-torpille de 533 mm
4 mitrailleuses Maxim
Autres caractéristiques
Équipage : 475 hommes

Présentation

Construite entre 1912 et 1916, elle introduisait un blindage en ceinture, autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent...) de la coque.

Navires de la classe

classe Chatham
nom chantier naval mise en chantier mise en service fin
HMS Chatham Chatham janvier 1911 décembre 1912 vendu à la destruction en 1926
HMS Dublin Beardmore avril 1911 mars 1913 vendu à la destruction en 1926
HMS Southampton John Brown avril 1911 novembre 1912 vendu à la destruction en 1926
HMAS Sydney London and Glasgow Co. février 1911 juin 1913 vendu à la destruction en 1929
HMAS Melbourne Cammell Laird avril 1911 mars 1913 vendu à la destruction en 1928
HMAS Brisbane Cockatoo Dockyard janvier 1911 novembre 1916 vendu à la destruction en 1936

Opérations

HMS Chatham

Affecté a la 2e escadre de croiseurs légers, en Méditerranée, il participe à la poursuite du Goeben et du Breslau. Puis il est détaché en mer Rouge (La mer Rouge (arabe : ????? ?????? Bahr el-Ahmar) est une mer intra continentale de l'océan Indien entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient d'une superficie d'environ 450 000 km².) et poursuit le Koenisberg, en mai 1915, il est engagé au Dardanelles. Il rejoint la Home Fleet, au sein de la 3e escadre de croiseurs légers en 1916, mais touché par une mine le 26 mai, il n'est pas engagé au Jutland.

HMS Dublin

Affecté a la 2e escadre de croiseurs légers, en Méditerranée, il participe à la poursuite du Goeben et du Breslau, puis il est engagé au Dardanelles en février 1915, il est endommagé par un sous-marin autrichien, le 9 juin. Revenu en métropole (Une métropole (du grec mêtêr, mère, et polis, ville) est la ville principale d'une région géographique ou d'un pays, qui à la tête d'une aire urbaine importante, par sa grande population et...) avec son escadre, il est engagé au Jutland.

HMS Southampton

Navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de navigation...) amiral de la 1er escadre de croiseurs légers, il participe aux batailles de Helgoland et du Dogger Bank. En février 1915, il prend la tête de la 2er escadre, qu'il mènera au Jutland. Il part dans l'Adriatique au sein de la 8e escadre de croiseurs légers, en 1917.

HMAS Sydney

En 1914, il participe aux escortes de convois de troupes Anzac vers l'Égypte, au cours desquelles il a l'occasion de surprendre et couler l'Endem. En 1916, il est détaché dans la Home Fleet, au sein de la 2e escadre de croiseurs légers.

HMAS Melbourne

Le HMAS Melbourne
Le HMAS Melbourne

En 1914, il participe aux escortes de convois de troupes Anzac vers l'Égypte.En 1916, il est détaché dans la Home Fleet, au sein de la 2e escadre de croiseurs légers.

HMAS Brisbane

Construit en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de l’île-continent du...), il fut complété avec beaucoup de retard, du fait de l'attente du matériel venant de Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du Royaume-Uni. En son acception...), puis il servit dans le Pacifique et l'océan Indien et vers la fin de la guerre escorta des convois à destination de l'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000...).

La classe Birmingham

Classe Birmingham
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Armé : 1914
Caractéristiques techniques
Type : Croiseurs légers
Longueur : 131 mètres
Maître-bau : 15 m
Tirant d'eau : 5 m
Déplacement : 5 440 tonnes (normal)
6 000 tonnes à pleine charge
Propulsion : 12 chaudières Yarow
2 turbines Brown-Curtis
Puissance : 25 000 ch
Vitesse : 25,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage : pont de 13 à 38 mm, ceinture de 51 mm
Armement : 9 canons Mk XI de 152 mm
4 canons de 3 livres anti-aériens
2 tubes lance-torpille de 533 mm sous-marins
4 mitrailleuses Maxim
Rayon d'action : 4 680 milles à 10 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage : 433 hommes

Présentation

Mis en service en 1914, elle échangeait l'avion contre un neuvième canon de 152 mm. Ils servirent de base pour la classe Hawkins

Navires de la classe

classe Birmingham
nom chantier naval mise en chantier mise en service fin
HMS Birmingham Elswick juin 1912 février 1914 vendu à la destruction en 1931
HMS Lowestoft Chatham juillet 1912 avril 1914 vendu à la destruction en 1931
HMS Nottingham Pembroke juin 1912 avril 1914 torpillé par le sous-marin allemand U-52, le 16 août 1916
HMAS Adelaide Cockatoo Dockyard janvier 1915 août 1922 vendu à la destruction en 1949

Opérations

HMS Birmingham

Au sein de la 1re escadre de croiseurs légers, il participe aux batailles de Heligoland et de Dogger Bank, en août il coule quatre navires marchands et éperonne et coule le sous-marin U-15. Muté dans la 2e escadre en février 1915, il combat au Jutland.

HMS Lowestoft

Au sein de la 1re escadre de croiseurs légers, il participe aux batailles de Heligoland et de Dogger Bank, en août il coule un navire marchand. Déplacé dans la 2e escadre en février 1915, il combat au Jutland. En 1916, il part dans l'Adriatique au sein de la 8e escadre de croiseurs légers.

HMS Nottingham

Au sein de la 1re escadre de croiseurs légers, il participe aux batailles de Heligoland et de Dogger Bank. Déplacé dans la 2e escadre en février 1915, il combat au Jutland. Le 16 août 1916, il est coulé par le sous-marin U-52.

HMAS Adelaide

Comme le Brisbane, sa construction fut retardée, il ne fut achevé qu'après la guerre.

La classe Birkenhead

Classe Birkenhead
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Caractéristiques techniques
Type : Croiseurs légers
Longueur : 131 mètres
Maître-bau : 15 m
Tirant d'eau : 5 m
Déplacement : 5 185 tonnes (normal)
5 795 tonnes à pleine charge
Propulsion : 4 turbines Parsons
Puissance : 25 000 ch (31 000 pour le Chester)
Vitesse : 25,5 nœuds (26,5 pour le Chester)
Caractéristiques militaires
Blindage : pont de 13 à 38 mm, ceinture de 51 mm
Armement : 10 canons de 140 mm
1 canon de 3 livres anti-aériens
2 tubes lance-torpille de 533 mm
4 mitrailleuses Maxim
Autres caractéristiques
Équipage : 500 hommes

Présentation

Elle différait nettement car elle avait été étudiée pour la marine grecque et réquisitionnée au titre du Emergency War Programme, et possédait une batterie de dix canons de 140 mm, ces pièces d'artillerie très efficaces, seront par la suite adoptées par la Royal Navy comme par exemple pour le HMS Hood. Le Chester fut transformé en cours de construction avec des chaudières, brûlant du pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine, car le pétrole fournit la...).

Navires de la classe

classe Birkenhead
nom chantier naval mise en chantier mise en service fin
HMS Birkenhead Cammell Laird avril 1914 mai 1915 vendu à la destruction en 1921
HMS Chester Cammell Laird octobre 1914 mai 1916 vendu à la destruction en 1921

Opérations

Ils furent tous les deux affectés à la 3e escadre de croiseurs légers, de la Home Fleet, au sein de laquelle, ils participèrent à la bataille du Jutland.

Page générée en 0.287 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique