BB 900
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Caractéristiques techniques
locomotive électrique
Série BB 900
Entreprise ferroviaire État puis SNCF
Constructeur Alsthom
Numérotation BB 101-135 État
puis BB 901-935
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de construction 1936-1937
Effectif en service radiées en 1987
Vitesse (On distingue :) maximale 105 km/h
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) hors-tout 12,870 m
Motorisation 4 moteurs M1E Alsthom 1,5 kV
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) 1340 kW
Alimentation continu 1,5 kV
Écartement standard
Disposition des essieux (Le disposition des essieux d'un véhicule ferroviaire (locomotive, voiture ou wagon) concerne l'ensemble des organes compris entre les rails et la...) B'o-B'o
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la...) à vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 79,3 t

Les BB 900 sont des locomotives électriques conçues pour le service des marchandises et des trains omnibus (À Nantes, au début du XIXe siècle, un jeune homme, Étienne Bureau, imagine un véhicule pour transporter les employés de son grand-père, un armateur, entre ses bureaux de la rue...).

Historique et service

Commandées en 1934 par le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) de l'État à Alsthom, ces locomotives sont extrapolées des E 4700 du Midi. [1]

A leur livraison, de 1936 à 1937, la série est affectée au dépôt de Montrouge. Elle effectuera un dur service de marchandises sur la ligne Paris-Le Mans, nouvellement électrifiée. Certains trains de voyageurs sont aussi effectués par ces locomotives, en tête de rames Talbot (Talbot fut un constructeur automobile d'origine franco-britannique.), sans difficultés. On trouve ainsi dans des documents d'époque qu'une BB 900 en tête d'une rame de 100t pouvait assurer la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un...) d'une automotrice Somua (La société Somua, acronyme de la Société d'Outillage Mécanique et d'Usinage d'Artillerie, est un constructeur français de véhicules blindés, d'autobus et de motoculteurs...) Z 3800 (Ces automotrices électriques n'ont été construites qu'en très petit nombre (cinq) par le réseau de l'État afin de servir comme automotrice de ramassage sur la ligne Paris-Le Mans, nouvellement électrifiée.), pourtant très tendue. Aux essais la vitesse de 107Km/h aurait été soutenue. La BB 125 est détruite par fait de guerre en 1944 (chute du viaduc (Un viaduc est un ouvrage d'art routier ou ferroviaire qui franchit une vallée, une rivière, un bras de mer ou tout autre obstacle et qui présente une hauteur ou une longueur,...) de Maintenon). Pendant les années 1960 la série passe en grande révision (GRG). Peu après, une partie de la série est mutée au dépôt de Limoges, puis l'intégralité aux environs de 1975. La modernisation du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du Jardin public par le...) électrique entraine l'élimination progressive de la série de 1982 à 1987.

Technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :)

La technologie utilisée est la même que celle longuement éprouvée sur les engins du Midi, avec une augmentation de puissance par rapport à leur "modèle", les BB 4700 (Les BB 4700 sont une série d'anciennes locomotives électriques de la Compagnie du Midi, intégrées aux effectifs de la SNCF à la nationalisation de 1938. Elles sont...). On notera que, comme pour leurs ainées, les bogies sont attelés entre eux et comportent les appareils de choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) et d'attelage (Le terme attelage désigne:).

La caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) est en acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la...) soudé et fait bloc avec le châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.). Elle comporte deux cabines de conduite. La suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un...) des moteurs est faite par le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses...) (suspension "tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des...)"): d'un coté, le moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) repose sur la traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et...) centrale du bogie (Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au chassis du véhicule ( locomotive, wagon ou voiture ) et destiné à...) par ressorts hélicoïdaux, de l'autre coté il s'appuie sur l'essieu (Dans un véhicule à roues, un essieu est un arbre placé transversalement sous la caisse et supportant par l'intermédiaire des fusées les roues situées à ses extrémités. Un essieu peut être simplement porteur, ou moteur et/ou...) à entraîner. La transmission moteur/bogie est bilatérale, comme pour toutes les autres BB Midi (La dénomination BB Midi regroupe plusieurs séries d'anciennes locomotives électriques françaises.), avec un rapport de 3,273.

En ce qui concerne la partie électrique, les 4 moteurs sont du type M1E sont d'une puissance unihoraire de 500ch sous 1500V. Ils pouvaient être reliés en série, série-parallèle(2 par 2), parallèle. Au contraire des E 4700 du Midi, ces locomotives n'ont pas de freinage électrique rhéostatique jugé inutile sur la ligne Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la...) - Le Mans.

La commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) des moteurs se faisait par l'intermédiaire d'un manipulateur à 29 crans répartis de la manière suivante:

  • 0: circuit ouvert (Un circuit ouvert est un terme utilisé en électronique pour désigner une portion d'un circuit électrique qui n'est reliée à aucune résistance ou aucun élément électrique, et par conséquence où aucun courant ne passe.)
  • 1 à 10: marche série, sur résistances de démarrage
  • 11: marche série directe
  • 12 à 18: série-parallèle, sur résistances
  • 19: série-parallèle directe
  • 20 à 27: parallèle, sur résistances
  • 28: parallèle plein champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:)

Outre ce manipulateur, le mécanicien disposait aussi d'une manette de shuntage (Le shuntage est la mise en place d'un shunt sur un circuit électrique.)[2] à 6 positions permettant la marche à "champ réduit" et d'un commutateur de direction. Le courant était capté par deux pantographes Faiveley. Le circuit haute-tension était composé d'un sectionneur (Le sectionneur est un appareil électromécanique permettant de séparer, de façon visible, un circuit électrique en aval de son alimentation et qui assure en position ouverte une distance de sectionnement satisfaisante électriquement.) double et d'un disjoncteur (Un disjoncteur est un organe électromécanique, voire électronique, de protection, dont la fonction est d'interrompre le courant électrique en cas...). Le couplage des moteurs se faisait par l'intermédiaire d'une batterie de contacteurs électro-pneumatiques.

Lors de la révision générale, les portes frontales ont été supprimées, la commande des moteurs et le câblage électrique entièrement refaits. La décoration extérieure a aussi été revue.

Notes

  1. Source LM Vilain. Selon Defrance, ce sont des BB 300 ( Machines conservées (2005) BB 327 à Miramas BB 337 à Bordeaux BB 346 à Miramas BB 348 à Bordeaux ) du PO que ces machines découlent, chose étonnante puisqu'elles ne seront construites que l'année suivante. Toutes les autres sources indiquent les E 4700.
  2. Il existe deux procédés de réduction du champ inducteur :
    • Réduction du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de spires utilisées dans l'enroulement (Un enroulement en électrotechnique est un conducteur électrique isolé bobiné (enroulé autour d'un support). Cet enroulement peut n'être constitué que d'une seule spire (tour du support), comme aussi bien de...) d'excitation,
    • Dérivation (shuntage) d'une partie du courant circulant dans l'enroulement d'exication par une résistance.
Page générée en 0.218 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique