Aéronautique navale
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
F-14 et F/A-18 sur le pont d'un des porte-avions de l'US Navy en 2001. Celle-ci possède, sans conteste, la plus puissante aéronautique navale du monde depuis la fin des Campagnes du Pacifique
F-14 et F/A-18 sur le pont d'un des porte-avions de l'US Navy en 2001. Celle-ci possède, sans conteste, la plus puissante aéronautique navale du monde depuis la fin des Campagnes du Pacifique

L'aéronautique navale (L'aéronautique navale est la composante aérienne d'une marine militaire. On emploie également le terme, aéronavale, plus correctement utilisé comme adjectif : par exemple...) est la composante aérienne d'une marine militaire. On emploie également le terme, aéronavale, plus correctement utilisé comme adjectif : par exemple une opération aéronavale.

Une aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.) navale comprend généralement :

  • des aéronefs embarqués à bord de porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui permet de déplacer une...), porte-hélicoptères (Un porte-hélicoptères est un navire de guerre doté d'hélisurfaces et capable de transporter des hélicoptères.) ou porte-aéronefs (Un porte-aéronefs est un bâtiment de combat avec pont d'envol continu et îlot à tribord, capable de mettre en œuvre des avions à décollage et atterrissage courts ou verticaux ainsi que des...)
  • des aéronefs basés à terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...)
  • les installations nécessaires à leur soutien.

Aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un...) embarquée

Avion de surveillance E-2 Hawkeye de l'Aviation navale française
Avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans...) de surveillance E-2 Hawkeye (Le Grumman E-2 Hawkeye est un avion de surveillance aérienne et de commandement aéroporté (AWACS) développé par le constructeur américain Grumman, initialement embarqué à bord des porte-avions de la marine américaine. Mis en...) de l'Aviation navale française

L’aviation embarquée est constituée d'avions de combat, de soutien (ravitailleurs, reconnaissance, ect...), et d'hélicoptères.

Avions de combat

Les ADAV comme le Harrier sont utilisés à bord de porte-aéronefs
Les ADAV comme le Harrier sont utilisés à bord de porte-aéronefs

Les avions de combat sont mis en œuvre depuis un porte-avions dans le cas d'appareils classiques, ou depuis un porte-aéronefs dans le cas d'appareils à décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) court ou vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.).

Pour pouvoir être embarqué sur un porte-avions, un avion de combat doit subir quelques modifications par rapport à son équivalent basé à terre :

  • ajout d'un système d'accrochage sur les catapultes nécessaires pour le décollage
  • ajout d'une crosse d'appontage nécessaire pour le freinage lors de l'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou...)
  • renforcement de la structure générale et du train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et...) d'atterrissage en particulier, en raison des contraintes mécaniques induites par le catapultage et l'appontage

Pour le reste, c'est-à-dire en terme de missions et performances, les avions embarqués ne se distinguent guère des autres avions militaires.

Hélicoptères

Appontage d'un hélicoptère de lutte anti-sous-marine Lynx sur une frégate portugaise.
Appontage d'un hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors procurent à eux seuls la propulsion et la sustentation pendant toutes les phases du vol.) de lutte anti-sous-marine Lynx sur une frégate portugaise.

Les hélicoptères sont susceptibles d'embarquer sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) navire de guerre (Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.) disposant d'une plateforme d'atterrissage et d'un hangar (Un hangar est un bâtiment souvent réduit à une couverture et servant à abriter des véhicules, des aéronefs, à stocker des récoltes, des matériaux ou des marchandises. Le mot...). Tous les bâtiments de combat modernes d'une certaine taille (frégate, destroyer (Dans la terminologie militaire moderne, un destroyer ("destructeur" en anglais) est un navire de guerre capable de défendre un groupe de bâtiments (militaire ou civil) contre toute menace, comme d'attaquer un groupe...)...) disposent en général d'hélicoptères qui peuvent être considérés comme un élément de leur système d'armes.

Ces hélicoptères sont utilisés pour la lutte anti-sous-marine, la lutte anti-aérienne (Seaking AEW britanniques) la lutte anti-navire, des missions de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..)....), de sauvetage, de logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources correspondant aux besoins, aux conditions économiques...) ou de servitude.

Les hélicoptères embarqués à bord des bâtiments de débarquement et utilisés pour amener les troupes à terre appartiennent généralement à l'armée de terre (ou, aux États-Unis, au corps des Marines)

Aviation basée à terre

Avions de patrouille maritime

L’avion de patrouille maritime est destiné à explorer les étendues maritimes pour rechercher, surveiller bâtiments de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet...) et sous-marins, guider d'autres unités de combat vers un objectif et, éventuellement, le détruire lui-même.

Avions de combat basés à terre

Un avion de chasse F-8 de la marine chinoise, basé à terre
Un avion de chasse (Un avion de chasse (aussi appelé chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de...) F-8 de la marine chinoise, basé à terre

Plusieurs marines militaires ne disposant pas de porte-aéronefs ont néanmoins des avions de combat basés à terre, capable d'assurer en particulier des missions de lutte anti-navire.

Hélicoptères basés à terre

Hélicoptère SeaKing (SAR) de la marine allemande
Hélicoptère SeaKing (SAR) de la marine allemande

Il s'agit en général d'hélicoptères lourds, spécialisés :

  • dans les missions de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également...) et sauvetage (SAR) ;
  • dans le transport de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) ou de personnel, notamment de forces spéciales ou commandos de marine.

Aéronautique navale ou armée de l’air ?

L'aéronautique navale mettant en œuvre des aéronefs, ses missions pourraient être confiées à l'armée de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...). Un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'arguments, principalement techniques, plaident pour un tel regroupement : l'unicité de direction technique, certaines économies d'échelles de gestion, de soutien et de formation.

La plupart des grands pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine....) maintiennent, cependant, la composante aéronavale au sein de leur marine, dans sa totalité, ou pour le moins en partie, comme au Royaume-Uni et dans les pays de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) militaire britannique où seule l'aviation de patrouille maritime appartient à l'armée de l'air.

En effet, des facteurs d'ordre humain et opérationnel s'opposent à un tel regroupement.

  • les techniques d'appontage (avions et hélicoptères) et de survol maritime par tous les temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) exigent un entraînement des équipages, spécifique et exigeant ;
  • la " fraternité d'arme " : les équipages des aéronefs ont la même culture que ceux des bâtiments de surface, embarqués, ils vivent ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...), certains, notamment les officiers, ont reçu la même formation initiale. La compréhension et la confiance sont donc naturelles et a priori immédiates, qualités essentielles dans l'action et dans des opérations le plus souvent effectuées en commun : les opérations menées en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) sont spécifiques au soutien des forces navales et requièrent une communauté culturelle avec les marins des forces de surface, des sous-marins et des commandos-marine, voire même avec les marins civils (pêcheurs et marchands).

Des synergies sont néanmoins recherchées par la mutualisation de certaines fonctions entre marines et armées de l'air, particulièrement en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide,...) de formation (filières partagées ou communes) et de matériels (cas des programmes Rafale, F-18, Harrier et JSF / F-35, des nombreux armements et des soutiens techniques à terre.

Marine ou armée de l'air, l'aviation navale est quoi qu'il en soit spécifique : son positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente et attractive au sein d’un marché et dans...) n'est qu'affaire de préférence nationale. Les synergies sont propres à chaque solution et ne peuvent toutes être satisfaites par une seul des options.

Bref historique

On considère que la 1re attaque de navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques...) par un avion fut le combat de Topolobampo lors de la Révolution mexicaine en 1914.

Notes

Bibliographie

  • Chasse embarquée, Henry-Pierre Grolleau, Marines Editions, 2006, ISBN 2915379386
  • L'Aéronavale française en images, Jean Moulin (Un moulin est une machine à moudre les grains de céréale en farine et, par analogie, une machine à broyer, piler, pulvériser diverses...), Marines Editions, 2006, ISBN 2915379432
  • Les Aigles des mers, Histoire mondiale des avions embarqués depuis 1910, Alain Pelletier, E.T.A.I., 2006, ISBN 2726894712
Page générée en 0.115 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique