Morane-Saulnier Type N
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Morane-Saulnier Type N
Rôle Avion de chasse
Équipage
'
Motorisation
Moteur moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la...) Le Rhône (Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source, dans le glacier du Rhône, à Gletsch, en Suisse, à l'extrémité est du canton du Valais, dans les Alpes...) 9
110ch (82KW)
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.)
[[Image:{{{plan3vues}}}|300px]]
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 8,30 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de...) 6,70 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 2,50 m
Masses
Avec armement 510 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 165 km/h
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 4 000 m
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable...) Une mitrailleuse Vickers (Vickers, fondé initialement comme Vickers Company en 1828, était un fabricant britannique d'équipement militaire traditionnellement basé à Barrow-in-Furness. Le nom Vickers est resté...) cal. 7,7 mm ou Hotchkiss (Hotchkiss fut un constructeur automobile et un manufacturier d'armes français de 1904 à 1954.) cal. 7,9 mm
Avionique

Le Morane-Saulnier Type N (Le Morane-Saulnier Type N était un avion de chasse monoplan français de la Première Guerre mondiale.) était un avion de chasse (Un avion de chasse (aussi appelé chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de bombardiers afin de les empêcher d'atteindre leurs cibles, ou d'autres...) monoplan (Un monoplan est un avion ayant une seule paire d'ailes comme plan de sustentation. Depuis la fin des années 1930, tous les avions classiques sont monoplans.) français de la Première Guerre mondiale.

Le type N fut développé et fabriqué par Morane-Saulnier (Morane-Saulnier est un constructeur aéronautique français.). Il entra en service à partir d'avril 1915 et sa désignation dans l'armée de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de...) française était MS.5C.1. Quatre escadrilles du Royal Flying Corps étaient également équipées avec cet appareil, surnommé Bullet par les britanniques. Et quelques rares exemplaires volèrent au sein de la 19e escadrille de la Russie tsariste.

Malgré son design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques et conformes aux impératifs d'une production industrielle. Bien...) aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des...), le type N n'était pas facile à piloter. Le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) latéral s'effectuait par gauchissement différentiel (Un différentiel est un système mécanique qui a pour fonction de distribuer une vitesse de rotation de façon adaptative aux besoins d'un ensemble mécanique.) de sa voilure et la vitesse à l'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime...) était très élevée. Il était équipé d'une mitrailleuse fixe Vickers cal. 7,7 mm ou Hotchkiss cal. 7,9 mm qui tirait à travers la trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) de l'hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.). Celle-ci était équipée de déflecteurs en acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la...) qui déviaient les balles qui auraient pu toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal, essentiel pour la survie et le développement des êtres...) les pales, une solution technique déjà employée sur les Morane-Saulnier Type L. Seuls 49 exemplaires du Morane-Saulnier Type N furent fabriqués et, après une période d'utilisation relativement courte, ils furent retirés du front.

Page générée en 0.109 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique