Société des transports intercommunaux de Bruxelles
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
tram de type PCC
tram de type PCC
tram à plancher surbaissé des années 1990.
tram à plancher surbaissé des années 1990.

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB), en néerlandais Maatschappij voor het intercommunaal vervoer te Brussel (MIVB), est un organisme d'intérêt public bruxellois de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) public.

Fondée en en 1954, cette société est l'opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) principal de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des...) public à Bruxelles. La STIB exploite aujourd'hui un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) de 3 lignes de métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc quelquefois, au sol rarement.) (39 km), 18 lignes de tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des...) (128,3 km) et 47 lignes d'autobus (Un autobus (ou bus), comme un autocar (ou car), est un véhicule automobile pour le transport en commun de voyageurs. Le mot bus et autobus vient d'Omnés Omnibus qui était le slogan du chapelier Omnés à Nantes où stationnait le premier...) (348,8 km). Son réseau s'étend sur les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale (161 km²) et certains bouts de lignes de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) desservent des communes de la proche banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est administrativement distinct.). La fréquentation du réseau est estimée à 270 millions de voyageurs par an (2006) soit près de 740 000 par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...).

Elle passe, tous les cinq ans, un contrat de gestion avec la Région de Bruxelles-Capitale, pour fixer ses objectifs stratégiques (mission, production kilométrique, parts de marché) et déterminer le montant du subside.

Au niveau stratégique, la STIB est conseillère de la Région. Au niveau tactique (déterminer le réseau à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs) et opérationnel (exploitation, commercialisation), la STIB dispose d'une assez forte autonomie, la Région devant néanmoins marquer son accord pour les modifications du réseau ainsi que des tarifs.

Les principaux titres de transport sont les cartes de 1, 5 ou 10 voyages ainsi que la carte d'un jour. Un abonnement mensuel ou annuel existe, tant pour le réseau de la STIB seul que pour l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble),...) des réseau de transport public (STIB, chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et de...), TEC et De Lijn) dans la Région. Les enfants de moins de 12 ans habitant la Région de Bruxelles-Capitale, ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans peuvent solliciter un abonnement gratuit. Des tarifs réduits sur les abonnements existent pour les 12-18 ans, les 60-65 ans, les personnes à faible revenu ainsi que les étudiants.

Noctis : le réseau nocturne

Depuis avril 2007, de nouvelles lignes baptisées Noctis sont en circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche, à raison d'un bus toutes les 20 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le...) jusqu'à environ 3 heures (L'heure est une unité de mesure  :) du matin, offrant la possibilité de sortir tard le soir sans avoir de problème pour rentrer chez soi, ni être contraint de prendre un taxi (Le taxi est un véhicule automobile terrestre privé, conduit par un chauffeur et destiné au transport payant de passagers et de leurs bagages, de porte à...). Bruxelles se dote ainsi d'un réseau nocturne digne de nombreuses autres capitales européennes.

La majorité de ces lignes partagent un terminus commun au centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et...), à l'arrêt De Brouckère (il s'agit d'une topologie (La topologie est une branche des mathématiques concernant l'étude des déformations spatiales par des transformations continues (sans arrachages ni recollement des structures).) en étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la...) du réseau nocturne), à cela s'ajoute deux lignes circulaires (N66 et N99).

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) pilote était basé sur la ligne 71, baptisée N71. Cette dernière étant partiellement remplacée par la ligne N09. La nouvelle N71 ne roule plus les nuits de vendredi à samedi / de samedi à dimanche, mais est exploitée les nuits de jeudi à vendredi, à raison d'un bus toutes les 35 minutes, il s'agit donc très probablement d'un nouveau pilote visant à évaluer l'extension du réseau Noctis en semaine.

Une tarification spécifique a été instaurée (3 € par trajet, soit environ le double du prix normal hors abonnement), les abonnés peuvent payer un supplément afin que leur abonnement couvre également les trajets Noctis, dans la négative, ils sont invités à payer leur trajet au voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours du XXe siècle avec...) ou par l'intermédiaire d'une carte spéciale donnant droit à 10 trajets à un tarif réduit (21 €).

Ligne 54

La ligne 54 est une ligne de bus (Une ligne de bus est un itinéraire prédéfini de transport en commun assuré par un ou plusieurs autobus. Elle comprend plusieurs arrêts desservant autant de quartiers de ville ou de...) de la STIB. Elle relie Machelen à Forest et est la plus longue ligne du réseau de la STIB.

Mise en service en avril 1939 et mai 1939 entre Machelen et Forest, elle fut la seule ligne de trolleybus (Le trolleybus est un véhicule de transport en commun de voyageurs.) à Bruxelles. Son itinéraire a assez peu varié dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), seules quelques dessertes supplémentaires se sont ajoutées (Ma Campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La...), Porte de Namur (Namur (en wallon Nameur, en néerlandais Namen) est une ville et commune francophone de Belgique, capitale de la Région wallonne, chef-lieu de la province de Namur.), …). Sur cette ligne, les trolleybus ont cédé leur place aux bus en 1964.

Ligne 75

La ligne 75 est une ligne de bus de la STIB. Elle se situe à Anderlecht et relie la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des...) Bon Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) à la station de métro CERIA. Elle compte en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) 14 arrêts et est desservie par des Midibus (A308), bus à 2 portes plus petits que les bus normaux. La ligne fût créée en même temps que la prolongation du métro 2, pendant la restructuration de septembre 2006. Le 75 vise aussi à reprendre l'ancien trajet du tram 56 qui desservait jadis le quartier La Roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) jusqu'à l'hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile ou dans le cabinet d'un...) Erasme.

Ligne 47

La ligne 47 est une ligne de bus de la STIB. Elle relie la gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) de Vilvorde à De Brouckère- Halles depuis le 16 avril 2002 et était originellement la plus longue ligne du réseau de la STIB entre le 26 octobre 1982 et le 10 décembre 2001 avec ses 22 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide...) lorsqu'elle se dirigeait de Vilvorde à Moortebeek. Actuellement on y retrouve principalement des bus Van Hool (Van Hool est une société belge qui fabrique des véhicules destinés aux transport en commun ainsi que des remorques, châssis et conteneurs-citernes. La société est le principal fournisseur pour les transports en communs belges, comme la...) A300 mais aussi des A500.

La première ligne 47 remonterait au 3 avril 1910 où le tram reliait l'Église (L'église peut être :) de Laeken au Bois Longchamps (Cambre), desserte prolongée en 1911 à la place communale de Laeken jusque 1913. Ensuite, c'est à partir de 1927 que la ligne prendra sa configuration actuelle lorsqu'elle reliera le château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux étaient construits en bois...) Meudon à Neder-over-Heembeek jusqu'à la Bourse (desserte assurée par des tramways standards). La ligne de bus (qui reprend le trajet du tram depuis 1945) fut mise en service le 2 juillet 1957 entre Marly (rue de Meudon) et Bourse (rue Devaux). Son itinéraire a assez beaucoup varié dans le temps, et c'est à partir de 1963 que quelques voyages desservent la commune de Vilvorde.

Quelques lignes supprimées

  • 25 : dans les années 1970
    • revient en 2007 avec un tout autre tracé
  • 35 : dans les années 1970, la ligne tramway est transformée en ligne de bus 34
  • 70 : en 2002
  • 74 : en 2003. Elle reliait le rond-point (Un rond-point est une place circulaire (ronde, ovale ou polygonale) ou demi-circulaire. Un édicule (statue, fontaine, etc.) est généralement placé en son centre. Bien...) du Meir à l'hôpital Erasme en passant par Veeweyde. Elle a été supprimé car la prolongation du métro de Bizet à Erasme la rendait caduque.
  • 90 : en 2007, remplacée par la ligne 23 entre la gare du midi et le carrefour Meiser, et par la ligne 25 entre Rogier et Buyl
  • 96 : en 2007
Page générée en 0.257 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique