Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Dent

Introduction

Détail d'une molaire

Une dent est un organe enveloppé d'os, dur, blanchâtre, généralement composé d'une couronne libre et d'une ou plusieurs racines implantées dans la cavité buccale, plus particulièrement dans l'os alvéolaire des os maxillaires (maxillaire et mandibule), et destiné notamment à couper et à broyer les aliments.

Étymologie

Teeth by David Shankbone.jpg

Issu du latin dens de même sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...), provenant d'une racine indoeuropéenne (reconstruite) °d-, °ed, °denk ou °dent (mordre, mâcher), d'où sont aussi issus, entre autres, les mots odontos (grec ancien) ou tand (néerlandais).

Rôles

Les dents ont plusieurs rôles importants :

  • alimentation : les incisives permettent de sectionner les aliments (ou autre chose) ; les molaires et prémolaires permettent la mastication (La mastication est un phénomène qui fait appel aux muscles de la mâchoire. Elle constitue la première phase de la digestion (ce qui est souvent ignoré). Les aliments contenus dans la cavité buccale...), le broyage des aliments ; les canines permettent de déchiqueter les aliments comme la viande (voir les carnivores et leurs canines).
  • phonétique : les dents, en association avec la langue et les lèvres, permettent de prononcer de nombreux phonèmes
  • esthétique : elles soutiennent les tissus mous qui les entourent (lèvres, joues) et participent au sourire.
Quand elles sont absentes, on assiste à l'affaissement de l'étage inférieur de la face (la mandibule (Chez les vertébrés, la mandibule forme la mâchoire inférieure et s'articule avec le crâne au niveau de l'articulation mandibulaire. C'est elle qui porte les dents...) « remonte » et s'avance, les lèvres s'enfoncent) : c'est le profil du vieillard édenté. Ce phénomène est accentué par la disparition de l'os alvéolaire. Cet os existe par et pour la dent (Une dent est un organe enveloppé d'os, dur, blanchâtre, généralement composé d'une couronne libre et d'une ou plusieurs racines...), et « fond » progressivement lorsque, avec la dent, la stimulation (Une stimulation est un événement physique ou chimique qui active une ou plusieurs cellules réceptrices de l'organisme. La cellule traduit la stimulation par un...) mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins,...) disparaît. Certaines espèces ont des dents qui dépassent hors de la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot gueule s'utilise aussi, mais avec un sens familier voire grossier lorsque qu'il...).
  • Attaque et défense, pour de nombreux animaux : il s'agit d'armes. Les dents des serpents venimeux, tels le crotale, sont percées de canaux à venin (Le venin est une substance toxique qui est un mélange complexe de substances chimiques variées, surtout des enzymes qui servaient à l'origine à faciliter la digestion des proies. Plus ces sucs digestifs sont concentrés,...). Celles des cétacés mysticètes, comme les baleines grises, sont allongées en fanons et servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) de filtres.

Physiologie

Physiologie d'une dent

Molaire extraite (3 racines)
Section d'une prémolaire

C'est l'organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément...) le plus dur de l'organisme car il est formé de l'émail. Il résiste longtemps au feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) et sert ainsi à l'identification en médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant à...) médico-légale.

Son corps est principalement composé de dentine. Ce tissu est minéralisé à 70 % par l'hydroxyapatite. Les 30 % restant (dont 12 % d'eau) constituent la trame (Le mot trame peut désigner :) organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.), composée essentiellement de collagène (Le collagène est une glycoprotéine fibreuse dont le rôle peut être comparé à une armature. C’est la protéine la plus abondante de l’organisme. Il est...). La dentine est perforée de micro-tubes ou tubulis dentinaires. Ceux-ci contiennent les prolongements des cellules dentaires, les odontoblastes. Ces cellules tapissent la périphérie (Le mot périphérie vient du grec peripheria qui signifie circonférence. Plus généralement la périphérie désigne une limite éloignée d'un objet ou d'une chose.) de la cavité pulpaire. Elles synthétisent la dentine tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de la vie (La vie est le nom donné :), de manière centripète, et à un rythme très lent.

Le tissu pulpaire assure leur innervation et leur vascularisation en provenance des racines dentaires. Les odontoblastes synthétisent en réponse à l'agression carieuse une dentine réactionnelle.

La couronne est recouverte d'émail, tissu minéralisé à plus de 97 %. Il est moins épais sur les dents temporaires. La racine est recouverte de cément, où s'enracinent les fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) collagèniques et élastiques du ligament (Un ligament est une courte bande de tissu conjonctif fibreux composée principalement de longues molécules de collagène. C'est une structure extrêmement solide. Les ligaments connectent les os à...) alvéolo-dentaire ou desmodonte.

Ce ligament constitue avec l'os une véritable articulation et renferme des cellules de régénération osseuse, ligamentaire et cémentaire. Il est richement innervé par des récepteurs mécaniques, propriocepteurs, qui renseignent le système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il...) central sur la position exacte des dents et la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) exercée par les muscles masticateurs.

La dent est implantée dans l'os alvéolaire par une à trois racines (parfois plus). Les racines dentaires se terminent par un apex dont l'ouverture de moins de 1 mm permet la vascularisation et l'innervation de la dent (par le nerf (En neuroanatomie, au sein du système nerveux , périphérique et central, un nerf désigne un regroupement d'axones, myélinisés ou non, issus de cellules nerveuses ou neurones. La...) mandibulaire).

Les dents sont portées par le maxillaire (mâchoire supérieure) et la mandibule (mâchoire inférieure).

Les différents types de dents

Radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant mécanique (la...) panoramique permettant de voir l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) de la denture (carie en distal de la dent n°35)
Radiographies de dents saines (prémolaires, molaires, dent de sagesse (La dent de sagesse est la troisième molaire, la dernière en arrière sur l'arcade dentaire. Elle est inconstante. L'être humain en possède quatre mais certains peuvent en posséder moins ou...) incluse)
On voit à la fois des dents temporaires et des dents définitives
  • Les incisives, ou dents du sourire. On en a 8 (4 incisives centrales, 4 incisives latérales). Elles sont monoradiculées, comme les canines.
  • Les canines. On en a 4. C'est la dent ayant la plus longue racine, unique. Elle permet la désocclusion des autres dents lors des mouvements de mastication, les protégeant ainsi de forces excessives et non physiologiques ; elles sont absentes chez les espèces herbivores.
  • Les prémolaires. On en a 8 aussi. Elles ont une ou deux racines, très rarement trois.
  • Les molaires. On en a de 8 à 12 (selon que les molaires ou dents de sagesse sont formées ou non). Ce sont les dents de la mastication, les plus solides. Elles ont généralement 3 racines.

On parle également de dent de sagesse, la troisième molaire qui pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) à partir de l'âge de quinze ans chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme »....). Il est de plus en plus rare d'avoir ses quatre dents de sagesse ; souvent il n'y en a que deux ou trois à se former et elles n'ont pas toujours la place nécessaire à un positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente...) correct, auquel cas elles provoquent des infections à répétition (péricoronarite, cellulite) et doivent être enlevées.

Chez l'Homme, deux dentitions se succèdent :

  • Les dents temporaires ou dents de lait : elles commencent à pousser vers 6 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) (mais cela peut aller de la naissance jusqu'à un an). Elles commencent à tomber vers 6 ans. On en a vingt.
  • Les dents définitives ou dents permanentes : la première à sortir en bouche est la première molaire, vers 6 ans. Ensuite l'ordre est variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable...). Les dernières dents définitives se mettent en place vers 12 ans avec l'éruption des 2e molaires définitives. On peut en avoir 32 en tout si l'on possède ses quatre dents de sagesse.

Numérotation

Pour simplifier la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter-...), la Fédération Dentaire Internationale attribue à chaque dent un numéro :

  • Pour le chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) des unités : on numérote les dents en partant du centre vers le fond.
    • 1 l'incisive (Les incisives sont un type de dents de la denture.) centrale,
    • 2 l'incisive latérale,
    • 3 la canine (Les canines sont des dents pointues, parfois très saillantes, chez certains animaux, situées entre les incisives et les molaires.),
    • 4 la première prémolaire,
    • 5 la deuxième prémolaire,
    • 6 la première molaire,
    • 7 la deuxième molaire,
    • 8 la dent de sagesse.
  • Le chiffre des dizaines est déterminé par la partie d'un quadrant (En géométrie euclidienne : quart de la circonférence du cercle (lui-même divisé en 100 grades ou 90 degrés et leurs subdivisions respectives). Chacune des quatre portions du plan délimitées par un système de coordonnées...) imaginaire dans lequel se trouve la dent. En regardant la personne en face, 1 est en haut à gauche, 2 en haut à droite, 3 en bas à droite, 4 en bas à gauche.
  • Pour les dents temporaires, le chiffre des dizaines est de 5 à 8 selon le même quadrant, dans le sens des aiguilles d'une montre.

Exemples : 23 est la canine supérieure gauche ; 74 est la première molaire temporaire mandibulaire gauche.

Notation à deux chiffres de la FDI, pour une personne dont on regarderait la mâchoire de face. Les indications «gauche» et «droite» du tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :), en revanche, s'entendent du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.).
Dents définitives
en haut à droite en haut à gauche
18 17 16 15 14 13 12 11 21 22 23 24 25 26 27 28
48 47 46 45 44 43 42 41 31 32 33 34 35 36 37 38
en bas à droite en bas à gauche
Dents de lait
en haut à droite en haut à gauche
55 54 53 52 51 61 62 63 64 65
85 84 83 82 81 71 72 73 74 75
en bas à droite en bas à gauche

Anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία anatomia, provenant du verbe ἀνατέμνειν anatemnein, se traduisant par...)

L'anatomie de la couronne en émail des dents est divisée en cinq faces.

  • Face occlusale, ou face triturante : c'est la face sur laquelle on mord. Cette face est constituée de cuspides (bosses) et de fosses, sillons. Elle permet l'occlusion avec son homologue de l'arcade dentaire opposée. Ce phénomène, statique (Le mot statique peut désigner ou qualifier ce qui est relatif à l'absence de mouvement. Il peut être employé comme :) ou dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :), est d'origine réflexe (Le réflexe d'une façon générale fait intervenir des propriétés intégratrices d'un centre nerveux. Il résulte d'un réflexe des activités musculaires en réponse à un stimulus. Ces activités musculaires sont...) ou volontaire : il est étudié dans la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) de l'occlusion dentaire.
  • Face vestibulaire : c'est la face se trouvant à l'extérieur, contre la joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et...).
  • Face palatine : c'est la face à l'intérieur, en haut et orientée vers le palais.
  • Face linguale : c'est la face à l'intérieur, en bas, que la langue effleure habituellement.
  • Face mésiale: c'est la face cachée entre deux dents et regardant vers l'avant.
  • Face distale : c'est la face cachée entre deux dents et regardant vers l'arrière.

L'anatomie de chaque dent est unique. Cependant certains traits reviennent à une fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot fréquence sans précision, on...) plus ou moins élevée, qui peuvent faire ressortir une « norme », avec toujours des variations individuelles.

  • Les incisives :

Elles ont une seule racine. On distingue une face vestibulaire, une face palatine ou linguale, un bord libre. La face palatine porte généralement un cingulum.

  • Les canines

La couronne est en pointe, ou dent du lion. Une seule racine, très longue. C'est aussi la dent de l'?il : une infection à son extrémité se transmet vite à l'?il, via le canal lacrymal.

  • Les prémolaires

Les prémolaires inférieures ont généralement une racine, la première prémolaire supérieure a deux racines, la deuxième une seule. Elles ont deux cuspides, souvent très marquées.

  • Les molaires

Les molaires supérieures ont généralement trois racines, les molaires inférieures deux. Elles ont généralement quatre cuspides, sauf la première molaire inférieure qui en a cinq. Les dents de sagesse ont une anatomie plus variable.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.