Claude Bernard - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Claude Bernard
Claude Bernard 5.jpg

Naissance 12 juillet 1813
Saint-Julien (Rhône)
Décès 10 février 1878 (à 64 ans)
Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...)
Nationalité France France
Profession(s) médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...) et physiologiste
Autres activités philosophie de la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....)
Compléments
Précurseur de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes...)

Claude Bernard, né le 12 juillet 1813 à Saint-Julien (Rhône) et mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) le 10 février 1878 à Paris, est un médecin et physiologiste français.

Considéré comme le fondateur (Le Fondateur (titre original : Founding Father) est une nouvelle de science-fiction d'Isaac...) de la médecine expérimentale, il est connu pour l’étude du syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible...) de Claude Bernard-Horner. On lui doit les importantes notions biologiques de milieu intérieur et d’homéostasie.

Biographie

Claude Bernard naquit en 1813 dans le petit village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de...) de Saint-Julien en Beaujolais. Son père était vigneron. Le curé du village, puis les prêtres du collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même...) Notre-Dame de Mongré de Villefranche-sur-Saône apprirent au jeune Claude Bernard les rudiments du latin et des humanités (Le terme humanités a longtemps désigné les disciplines traitant des langues et de la...) classiques dont l’étude s’acheva au collège de Thoissey.

À 19 ans, il arriva (Arriva est un groupe privé britannique spécialisé dans le transport public de voyageurs. Il...) à Lyon et il se plaça comme préparateur chez un pharmacien (Le pharmacien est en France un professionnel de la santé, successeur de l'apothicaire et...). Après des études en pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn...), il tenta une carrière de dramaturge, mais se réorienta vers des études de médecine. Il fut diplômé en 1843 mais échoua à l’agrégation l’année suivante. Il a été professeur au Collège de France (Le Collège de France, situé au no 11 place Marcelin-Berthelot dans le quartier latin...), à la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du...) et enfin au Muséum (Salle d'exposition du Muséum Provincial (1908) à Toronto (Ontario, Canada) ...) national d'histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès...). Il a été un grand ami de Balzac qui admirait ses travaux et qui les suivait avec attention. Il se considérait comme agnostique. Il a consacré sa carrière à la physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et...).

Titres et distinctions

Il a été élevé au rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du...) de sénateur en 1865, élu à l’Académie française en 1868 et a reçu la Médaille Copley (La médaille Copley est une récompense dans le domaine des sciences. C'est la...) en 1876. Il était membre étranger de la Royal Society depuis 1864.

  • Professeur au Collège de France
  • Professeur à la Sorbonne
  • Professeur au Muséum national d'histoire naturelle.
  • Sénateur (1865)
  • Membre de l’Académie française (1868)
  • Médaille Copley (1876)
  • Membre étranger de la Royal Society (1864)

L’Université de Lyon I a choisi de porter son nom ainsi qu’une cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la...) scolaire à Paris 16e, un lycée-collège à Villefranche-sur-Saône, un collège à Rouen et deux écoles (à Paris et Casablanca). Les facultés de médecine de Lyon Grange Blanche, Lyon RTH Laënnec et Lyon Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) forment désormais une seule et même faculté: Lyon Est Claude Bernard. Il existe un musée "Claude Bernard" à Chatenay, Saint-Julien-en-Beaujolais.

Médecine

Il découvrit le rôle de la sécrétion pancréatique dans la digestion (La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu...) des graisses (1848), le rôle du foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans...) dans la sécrétion interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la...) du glucose (Le glucose est un aldohexose, principal représentant des oses (sucres). Par convention, il est...) dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le...) (1848), l’induction du diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes...) par piqûre au niveau du plancher du 4e ventricule (1849), l’augmentation de la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) cutanée après section du nerf (En neuroanatomie, au sein du système nerveux , périphérique et central, un nerf...) sympathique cervical (1851), la libération de sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce...) par le foie lavé après excision (Une excision est, dans son sens le plus général, l'ablation d'un morceau de tissu...) (1855) et l’isolation du glycogène (1857), la spécificité du curare (Le curare (Urari) est une substance extraite de certaines lianes d'Amazonie, le Chondodendron...) dans la paralysie (La paralysie ou plégie est une perte de motricité par diminution ou perte de la...) de jonction neuro-musculaire (1856). Il démontra également que le monoxyde de carbone (Le monoxyde de carbone est un des oxydes du carbone. Sa formule brute s'écrit CO et sa formule...) bloque la respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet...) dans les érythrocytes (1857).

Concernant l’induction du diabète par piqûre au travers du crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des...) du plancher du 4e ventricule, sa découverte était l’aboutissement de recherches liées à son hypothèse quant à une origine nerveuse du diabète. Il s’avéra par la suite que l’hyperglycémie provoquée n’était pas durable, et qu’elle était la conséquence de la libération d’adrénaline liée à la stimulation (Une stimulation est un événement physique ou chimique qui active une ou plusieurs...) du système sympathique.

Il a créé, à partir de 1850, le concept de milieu intérieur, en faisant de sa constance (homéostasie) la condition de l’affranchissement des organismes évolués par rapport au milieu extérieur.

La Leçon de Claude Bernard (1889) par Léon Lhermitte.

Dans un mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...) posthume sur la fermentation (La fermentation est une réaction biochimique de conversion de l'énergie chimique contenue...) alcoolique, qui sera à l’origine d’une polémique entre Pasteur et Berthelot, il défendit (contre Pasteur) la thèse (Une thèse (du nom grec thesis, se traduisant par « action de poser ») est...) du « ferment soluble », qui sera consacrée par la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) des enzymes, mais va jusqu’à soutenir que la levure (Une levure est un champignon unicellulaire apte à provoquer la fermentation des matières...) (vivante) est produite par le « ferment soluble » (non vivant), ce que les historiens des sciences considèrent comme une régression vers la génération spontanée.

Claude Bernard est considéré comme l’un des principaux initiateurs de la démarche expérimentale hypothético-déductive, formalisée souvent (et parfois rigidifiée) dans l’enseignement par « OHERIC » pour : Observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) - Hypothèse - Expérience - Résultat - Interprétation - Conclusion. C’est d’ailleurs une démarche tronquée par rapport à celle présentée dans la Médecine Expérimentale. Il y manque deux étapes fondamentales :

  • On ne peut pas donner d’hypothèse sans avoir posé le problème à résoudre, puisqu’une hypothèse est une réponse possible à une question suscitée par une observation.
  • L’expérience teste la conséquence vérifiable de l’hypothèse.
Page générée en 0.215 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique