Hépatite
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Hepatite
Classification et ressources externes
Alcoholic hepatitis.jpg
CIM-10 K75.9
CIM-9 573.3
DiseasesDB 20061
MeSH D006505
Virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme intracellulaire...) de l'hépatite (L’hépatite (du grec hépar: foie) désigne toute inflammation aiguë ou chronique du foie. Les formes les plus connues étant les formes virales...) A
Hépatite due à l'alcool

L’hépatite (du grec hépar: foie) désigne toute inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) aiguë ou chronique du foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie supérieure du creux épigastrique puis atteint...). Les formes les plus connues étant les formes virales (notées de A à G) et alcoolique. Mais l'hépatite peut aussi être due à certains médicaments, un trouble du système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le...) de l'organisme. L'hépatite est dite aiguë lors du contact de l'organisme avec le virus et chronique lorsqu'elle persiste au-delà de 6 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) après le début de l'infection. L'hépatite peut évoluer ou non vers une forme grave ou fulminante, une cirrhose (La cirrhose est une maladie chronique du foie dans laquelle l'architecture hépatique est bouleversée de manière diffuse par une destruction des cellules du foie (hépatocytes), suivie de lésions de fibrose alternant...) ou un cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces...).

L'hépatite grave peut mener à la destruction du foie et, sauf transplantation hépatique, à la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général,...).

Signes et symptômes

La grande majorité des hépatites est asymptomatique c’est-à-dire ne présente aucun symptôme (Un symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En...). Cependant, il existe des symptômes qui ne sont pas spécifiques tels que la fatigue, les nausées, la fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat » central. Il s'agit...), la perte d'appétit (L'appétit est le désir de manger. L'appétit existe dans les formes de vies les plus évoluées pour réguler la quantité d'énergie à apporter pour les besoins du métabolisme.), les maux de tête, les urines foncées, les douleurs ostéoarticulaires. La jaunisse (ictère) est caractéristique de cette maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) mais elle n'est pas spécifique.

Chez l’animal

Diverses formes, sporadiques ou infectieuses sont connues chez les animaux. Parmi les hépatites non infectieuses, on citera l’hépatite aiguë diffuse ou parenchymateuse (qui peut cependant être due à une infection) et l’hépatite suppurée ou abcès (Un abcès est une accumulation locale de pus après nécrose dans une cavité néoformée. Un abcès superficiel peut présenter des...) du foie, souvent sous la dépendance d’un corps étranger (Un corps étranger est un objet de taille au moins supérieure au millimètre et qui a pénétré le corps humain. Sa composition est très variable : bois ou métal pour une écharde, graviers ou...). Les hépatites chroniques ou cirrhoses se divisent chez les animaux en cirrhose hématogène, cirrhose biliaire et cirrhose cardiaque, selon l’origine pathogénique.

Types d’hépatite

Virale

Les hépatites virales sont les hépatites A, B, C, D, E, G et H.

Hépatite alcoolique

Il est fortement déconseillé de boire de l'alcool si on a le virus de l'hépatite sous peine de l'aggraver.

Hépatite médicamenteuse

Une fois dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté...), les médicaments passent par le foie qui les métabolise et permet leur évacuation par les voies naturelles. Parfois, c'est ce passage hépatique qui active le médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou...). Néanmoins, l'abus de certains médicaments peut conduire à une dégradation de l'état du foie et à une hépatite. Le paracétamol (Le paracétamol, aussi appelé acétaminophène, est la substance active de nombreuses spécialités médicamenteuses de la classe des antalgiques...), par exemple, a une toxicité (La toxicité (du grec τοξικότητα toxikótêta) est la mesure de la capacité d’une substance à provoquer des effets néfastes et...) hépatique connue.

Autres toxines causant une hépatite

  • Amanite phalloïde
  • Solvants (tétrachloroéthylène, chloroforme)

Troubles métaboliques

Choléstatique

Auto-immune

L’hépatite auto-immune est une maladie inflammatoire chronique du foie caractérisée par la présence d’auto-anticorps. La présence anormale de HLA II (Human Leucocyte Antigen) à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) des hépatocytes (cellules du foie) entraîne une attaque des anticorps contre le foie : c’est l’hépatite auto-immune. Cette maladie peut évoluer vers la cirrhose. On peut distinguer 2 types d’hépatite auto-immune : l’hépatite de type 1 caractérisée par la présence d’anticorps anti-muscle lisse (dirigé contre l’actine) et anti-nucléaire et l’hépatite de type 2 caractérisée par la présence d’anticorps dirigés contre le réticulum endoplasmique (anticorps anti-liver microsome ou LKM et anticorps anti-liver cytosol). Pour la traiter, on prescrit des corticoïdes qui sont efficaces dans 85% des cas environ. On peut prescrire également des immuno-suppresseurs tels que l'azathioprine ou la ciclosporine. Si tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cela ne fonctionne pas, une transplantation peut être envisagée.

Déficience en alpha 1-antitrypsine

Le déficit en alpha 1-antitrypsine est une maladie génétique (Les maladies génétiques sont des maladies dues à une ou plusieurs anomalies sur un ou plusieurs chromosomes qui sont transmises à la descendance et qui entrainent un défaut de fonctionnement de cellules...). Voir Déficit en alpha 1-antitrypsine.

Stéatohépatite non-alcoolique

Page générée en 0.084 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique