Hypoglycémie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Clinique

Symptômes

Un sujet atteint d'hypoglycémie peut ressentir tout ou en partie les symptômes suivants :

  • sensation de faim
  • tremblements
  • sueurs
  • fourmillements dans les extrémités (paresthésie), engourdissement des membres
  • troubles de la vision
  • vertiges
  • fatigue (asthénie)
  • nausées, vomissements
  • palpitations cardiaques
  • pâleur, cyanose
  • maux de tête (céphalées)
  • troubles comportementaux : confusion, parole (La parole, c'est du langage incarné. Autrement dit c'est l'acte d'un sujet. Si le langage renvoie à la notion de code, la parole renvoie à celle de corps. La parole est singulière et opère un...) difficile, excitation, énervement...
  • troubles de la vigilance : somnolence, convulsions, voir coma (Le terme « coma » signifie « sommeil profond » en grec ancien. Le coma est une abolition de la conscience et de la vigilance non réversible par les stimulations. Il témoigne d'un...)

Cette liste n'est pas exhaustive, il existe d'autres symptômes que le diabètique parvient, souvent, avec le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), à identifier.

Diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers,...)

Dans le cadre des premiers secours (Les premiers secours représentent l'ensemble des techniques d'aide apportée aux personnes victimes d'un accident, d'une catastrophe, d'un problème de santé ou d'un problème social compromettant à court terme...), il n'est pas possible de distinguer le malaise hypoglycémique d'un autre malaise : tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) malaise ou coma doit faire évoquer l'hypoglycémie (La définition de l'hypoglycémie ne saurait se limiter à la seule constatation d'une glycémie "trop" basse. La valeur de la...).

Dans le cadre médical, la mesure de la glycémie (La glycémie (du grec glukus = doux et haima = sang) désigne la concentration de glucose dans le sang ou plus exactement dans le plasma.) fait partie du bilan de base de tout malaise mais n'a de sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive...) que si elle est obtenue au moment même du malaise.

Il faut traiter une hypoglycémie le plus rapidement possible : la baisse d'attention qui l'accompagne pourrait en effet être mortelle lors de la conduite d'un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) ou de la pratique d'un sport (alpinisme en particulier...); pour cette raison les diabétiques doivent toujours avoir avec eux une dose leur assurant rapidement 15 grammes de glucides : trois biscuits, ou trois morceaux de sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce extraite de la canne à sucre" (Chrétien de Troyes,...), etc.

Lorsque l'hypoglycémie arrive chez soi, même si elle débouche sur une perte de connaissance, ses conséquences sont moins graves en général, car l'organisme du diabétique refabrique spontanément du glucose (Le glucose est un aldohexose, principal représentant des oses (sucres). Par convention, il est symbolisé par Glc. Il est directement assimilable par l'organisme.) au bout de quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) et le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) recouvre spontanément ses esprits. Elle ne doit pas moins en être évitée dans la mesure du possible.

Réaction physiologique

Dans un premier temps, le corps réagit à la baisse de la glycémie par une décharge d'adrénaline (L’adrénaline est une hormone appartenant à la famille des catécholamines. Cette molécule porte aussi le nom d’épinéphrine. L’adrénaline est sécrétée...) (réponse hormonale adrénergique, sécrétion de catécholamine endogène par les glandes surrénales), qui provoque

  • une accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique, l'accélération est une...) cardiaque (d'où les palpitations),
  • une élévation de la pression artérielle (La pression artérielle correspond à la pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle, car cette pression est aussi la force exercée par le sang sur la paroi des artères, elle tend la...) (vasoconstriction),
  • D'autres mécanismes de défense sont mis en jeu; ils impliquent le glucagon, le cortisol et l'hormone de croissance (L'hormone de croissance, somatropine ou somatotropine, est une hormone polypeptidique secrétée par la partie antérieure de l'hypophyse, qui stimule la croissance et la reproduction cellulaire chez...) (hormone somatotrope).

Causes

Les hypoglycémies ont plusieurs ordres de cause:

  • soit un excès d'insuline (L'insuline (du latin insula, île) est une hormone peptidique sécrétée par les cellules β des îlots de Langerhans du...),
  • soit un défaut de production de glucose ou d'activation (Activation peut faire référence à :) de la production de corps cétoniques pendant le jeûne.

L'excès d'insuline peut être endogène, le plus souvent tumoral, par une tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.) du pancréas (Le pancréas est un organe abdominal, une glande annexée au tube digestif. Il est rétropéritonéal, situé derrière l'estomac, devant et au-dessus des...), l'insulinome, une tumeur rare, moins d'un cas pour un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède...) d'individus par an.

Encore plus rarement, et presque exclusivement chez le nourrisson (On désigne par le mot nourrisson la période entre l'âge d'un mois et de deux ans chez un bébé. Avant cette période, on parlera d'un nouveau-né....) par une anomalie généralisée de la sécrétion d'insuline par le pancréas (nésidioblastose).

Beaucoup plus fréquemment, les hypoglycémies dues à un excès d'insuline ont une cause exogène: injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) d'insuline ou prise de médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou...) stimulant (Un stimulant est une substance qui augmente l'activité du système nerveux sympathique facilitant ou améliorant certaines fonctions de l'organisme. Parmi les stimulants fréquemment consommés, on trouve la...) la sécrétion d'insuline. L'hypoglycémie n'est pas rare chez le diabétique traité par insuline, soit que la dose d'insuline injectée ait été excessive, soit que le repas ait tardé ou été insuffisant, soit qu'un exercice physique (L'exercice physique est une activité physique pratiquée en principe régulièrement par un être humain pour entretenir sa santé, sa condition physique. En matière d'éducation, il est le pendant...) n'ait pas été accompagné d'une baisse de la dose d'insuline ou d'une collation apportant des glucides. Certains médicaments sont responsables d'hypoglycémies, le plus souvent en activant la sécrétion d'insuline, c'est le cas en particulier des sulfamides hypoglycémiants utilisés dans le traitement du diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien dia-baïno, qui signifie...), mais aussi des dérivés de la quinine.

La production insuffisante de glucose et de corps cétoniques pendant le jeûne peut être la conséquence d'un blocage de la synthèse de glucose (alcool)(dangereux lorsqu'il est consommé massivement à jeun) ou d'une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) des organes producteurs de glucose (foie et reins) ou de la production des hormones qui l'activent (catécholamines, cortisol, hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit à distance de son site de production par fixation sur des récepteurs spécifiques.) de croissance et glucagon), ou d'un défaut des substrats de la production de glucose, comme par exemple dans la malnutrition (La malnutrition désigne un état pathologique causé par la déficience ou l'excès d’un ou plusieurs nutriments. L'apport alimentaire anormal peut provenir d'une...) extrême (famine, anorexie mentale (L'anorexie mentale (du grec ἀνορεξία (anorexíā), « perte d'appétit ») est un des troubles des conduites...), maladies du tube digestif).

La chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture. Un médecin spécialisé dans cette discipline est un chirurgien....) de l'estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située entre l’œsophage et le duodénum. L’estomac reçoit...) peut être suivie d'épisodes d'hypoglycémies après les repas, liés à une vidange anarchique de l'estomac qui altère la sécrétion d'insuline. En Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des...) et en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres...), les crise graves de paludisme (Le paludisme (du latin paludis, « marais »), aussi appelé malaria (de l'italien mal'aria, « mauvais air »), est une...) peuvent s'accompagner d'hypoglycémie, de même que les infections bactériennes sévères. D'exceptionnelles tumeurs sécrétant un facteur de croissance, l'IGF-2 causent des hypoglycémies dont le traitement est particulièrement difficile.

La médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...) moderne ne connaît plus l'hypoglycémie fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui...), un diagnostic autrefois souvent porté chez des individus, le plus souvent de sexe (Le mot sexe désigne souvent l'appareil reproducteur, ou l’acte sexuel et la sexualité dans un sens plus global, mais se réfère aussi aux différences physiques distinguant les hommes et...) féminin, se plaigant de symptômes divers, chez qui on avait porté ce diagnostic devant la constatation de glycémies basses. Mais ni glycémie basse, ni symptomes n'ont en soi de signification, Seul compte la simultanéité (La notion de simultanéité est intuitive dans un univers, celui de Newton, où le temps est absolu et où temps et espace sont indépendants. Dans l'univers de la...) des deux...Jamais constatée dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...) particulier de l'hypoglycémie fonctionnelle.

En résumé:

  • Prise d'alcool : cause la plus fréquente.
  • d'anorexie (L’anorexie (du grec ancien : ἀνορεξία / anorexía, « absence d’appétit ») est, du point de vue strictement médical, un symptôme qui...), dénutrition (La dénutrition est un état pathologique résultant d'apports nutritionnels insuffisants en regard des dépenses énergétiques de l'organisme....) sévère (cachexie) ;
  • la prise de médicament : certains médicaments produisent une hypoglycémie ; c'est notamment le cas des médicaments antidiabétiques, comme l'insuline et les antidiabétiques oraux chez les sujets diabétiques. D'autres médicaments peuvent être en cause : Aspirine (essentiellement chez le nourisson et le petit enfant, à très forte dose), anti-inflammatoires non stéroïdiens, quinidine.

Plus rarement, l'hypoglycémie peut être révélateur :

  • d'une pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance (πάθος pathos), et désigne dans une acception...) endocrinienne : hypersécrétion d'insuline dans le cadre par exemple d'un insulinôme, tumeur sécrétant de l'IGF1 ;
  • d'antécédents de gastrectomie (La gastrectomie est l'ablation chirurgicale totale ou partielle de l'estomac.) (ablation de l'estomac), le plus souvent après cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules...) gastrique.
  • de métastases hépatiques
  • d'une insuffisance surrénalienne et hypophysaire
Page générée en 0.045 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique