Korea Space Launch Vehicle

Korea Space Launch Vehicle - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Naro-1
Image associée à la fusée

Pays d’origine Corée du Sud Corée du Sud
Premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre...) 25 août 2009
Dernier vol Toujours en service
Lancements ratés 2
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 30 m
Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...) 3,9 m
Poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) au décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état...) 140 t
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) d’étage(s) 2
Charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) en LEO 100 kg
Poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air...) au décollage 2 094,7 kN


Le Korea Space Launch Vehicle (KSLV) est un lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ) développé par la Corée du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) avec l’aide de la Russie. Cette fusée (Fusée peut faire référence à :) est constituée d’un premier étage dérivé de celui de la fusée russe Angara et d’un deuxième étage développé par la Corée du Sud. La réalisation du second étage et l’intégration des deux étages est supervisée par l’Institut coréen de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) aérospatiale (L'aérospatiale (nom commun féminin singulier) est une discipline scientifique qui...) en collaboration avec des spécialistes russes. Le premier lancement a eu lieu le 25 août 2009. Le tir, qui devait mettre en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps...) un satellite (Satellite peut faire référence à :) de 100 kg, a échoué du fait d’un largage tardif d’une partie de la coiffe. Le second lancement, qui a eu lieu le 10 juin 2010, a également échoué.

Le lanceur KSLV-1

Caractéristiques

Le KSLV-1, nommé aussi Naro-ho (Naro-1), est haut de 33 mètres pour un diamètre de 3 mètres et une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) de 140 tonnes au décollage. Il est constituée de deux étages. Le lanceur peut lancer un satellite de 100 kilogrammes sur une orbite terrestre basse (L'orbite terrestre basse (Low Earth orbit, LEO, en anglais) est un type d'orbite terrestre situé...) elliptique avec un périgée de 300 km et une apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê :...) de nombre 1 500 km. Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Le premier étage est basé sur celui de la fusée russe Angara mais avec des performances moindres. Il brule un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses...) de kérosène (Le kérosène est un mélange d'hydrocarbures contenant des alcanes (CnH2n+2) de...) et d’oxygène liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est...) et est propulsé par un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) russe RD-151 doté de quatre chambres de combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la...) qui développe une poussée de 167 tonnes (le lanceur Angara est propulsé par un RD-191 qui délivre près de 210 tonnes de poussée). Il est fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι...) par le constructeur de matériel astronautique (L'astronautique ou spationautique ou cosmonautique, est constituée par l'ensemble des sciences...) russe GNPKZ Krounitchev dans le cadre d’un contrat signé le 26 octobre 2004.
  • Le second étage KSR-1 d’une masse de une tonne ( La tonne représente différentes unités de mesure ; Une tonne est un grand et large...) utilise un propulseur à propergol solide (Un propulseur à propergol solide ou fusée à propergol solide ou propulseur à...) de 8 tonnes de poussée qui fonctionne durant 58 secondes. Il est développé par la Corée du Sud. Celle-ci assure également la fabrication de la coiffe, du système de guidage et l’intégration des deux étages.

La Russie, s’est engagé à livrer 3 exemplaires du premier étage, mais refuse désormais tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) transfert de technologies spatiales supplémentaire à la Corée du Sud dans le cadre du régime de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) des missiles par crainte d’une utilisation militaire de ces systèmes.

Déroulement d'une mission

Le déroulement nominal d’un vol est le suivant : 215 secondes après le lancement la coiffe est larguée. La séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque...) entre les deux étages intervient à t+232 secondes. Le lanceur, qui est à une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) de 196 km, continue sur sa lancée sans propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant....) (vol balistique) durant 3 minutes puis le second étage est allumé et fonctionne durant 58 secondes pour injecter le satellite en orbite.

Développement du lanceur et vols

Le développement de programme KSLV a débuté en 2002 et a coûté 502,5 milliards de wons, soit environ 300 millions d’euros début 2009 (419 M. $).

Le vol inaugural de ce lanceur de base, initialement prévu en 2007, a eu lieu le 25 août 2009 à 8:00 UTC depuis le nouveau centre spatial (Un Centre spatial est un lieu dédié à l'activité astronautique. Il peut...) Naro, après plusieurs reports successifs, celui-ci ayant au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) été retardé à sept reprises. La lanceur n’a pu placer en orbite le satellite artificiel (Un satellite artificiel est un objet fabriqué par l'homme, envoyé dans l'espace à...) de 100 kg STSAT-2 (en). La moitié de la coiffe a été éjectée avec plus de 300 secondes de retard. La masse accrue de 300 kg qui en a résulté n’a pas permis au moteur du deuxième étage d’atteindre la vitesse (On distingue :) de satellisation (La satellisation, dans le domaine de l'astronautique, est l'action d'imprimer à un engin spatial...) minimale. Le second lancement a eu lieu le 10 juin 2010. Le tir a également échoué : selon les premiers éléments connus, une explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un...) s’est produite 137 secondes après le lancement.

Korea Space Launch Vehicle
Page générée en 0.226 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique