Maison Blanche
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Sécurité

La Maison Blanche est le seul palais gouvernemental dans le monde qui est régulièrement ouvert aux visites du public. Créée initialement comme une maison devant être ouverte au peuple, l'accès à la Maison Blanche a longtemps été assez ouvert. Au fil du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) et des menaces, la sécurité s'est considérablement renforcée, outre une zone spéciale de protection aérienne au-dessus de Washington (protégeant également les autres bâtiments fédéraux), le périmètre (Le périmètre d'une figure plane est la longueur du bord de cette figure. Le calcul du périmètre sert par exemple à déterminer la quantité de grillage nécessaire à la...) clôturé autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) de la Maison Blanche (La Maison Blanche (White House en anglais) est la résidence officielle et le bureau du président des États-Unis. Elle se situe au 1600, Pennsylvania avenue NW à Washington, D.C. Ce bâtiment,...) s'est élargi, incluant désormais à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) le Old Executive Office Building et la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers,...) le séparant de la Maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) Blanche (West Executive Avenue) et à l'est le bâtiment du Trésor et sa rue (East Executive Avenue).

Suite à l'attentat d'Oklahoma City en 1995, il a été décidé de fermer à la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un des moyens de...) la partie de Pennsylvania Avenue longeant le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la Maison Blanche, à partir du 20 mai 1995. Cette voie était donc fermée depuis l'est du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) Lafayette jusqu'à la 17e rue. Depuis, la fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) à la circulation a été étendue jusqu'à la 15e rue et East Executive Drive, une petite rue séparant l'est de la Maison Blanche du bâtiment du département du Trésor, a été fermée au public. Cette rue servait pour la file d'attente des visites guidées de la Maison Blanche.

La fermeture aux automobiles de la Pennsylvania Avenue a été critiquée par des groupes de défense des droits civiques à Washington D.C. Selon eux, cette fermeture entrave la circulation inutilement et entre en contradiction (Une contradiction existe lorsque deux affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.) avec le plan historique de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les...). Quant aux considérations de sécurité, ils notent que la Maison Blanche est beaucoup plus éloignée de la rue que bon nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'autres bâtiments fédéraux sensibles. Mais la fermeture à la circulation est définitive, un réaménagement complet de cette partie de l'avenue la transformant en une vraie voie piétonne pavée et intégrant différentes mesures de sécurité a été achevée en 2004.

La sécurité du complexe de la Maison Blanche est assurée par le Secret Service et l'United States (Le United States est un paquebot construit en 1952 ; il est le plus grand jamais construit aux États-Unis, et toujours le plus rapide à ce jour.) Park Police.

Plusieurs intrusions ont eu lieu au cours de l'histoire de la Maison Blanche, parmi lesquelles :

  • en 1974, un hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors procurent à eux seuls la propulsion et la sustentation pendant toutes les phases du vol.) de l'armée, volé par un soldat américain, atterrit sans autorisation sur la pelouse (Une pelouse est une formation végétale naturelle ou artificielle formée d'espèces herbacées de faible hauteur, essentiellement des graminées.) de la Maison Blanche ;
  • le 25 décembre 1974, un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...) écrase sa voiture contre la porte nord de la Maison Blanche et pénètre dans les jardins. Il se rend après négociations ;
  • dans la nuit du 11 au 12 septembre 1994, un Cessna 150 (Le Cessna 150 est un avion léger biplace produit de 1959 à 1977 par le constructeur aéronautique américain Cessna. C'est un avion d'école très répandu de par le monde.), piloté par Frank Eugene Corder, s'est écrasé sur la pelouse de la Maison Blanche sans que le Secret Service n'y puisse rien faire ;
  • lors des attentats du 11 septembre 2001, le rapport de la Commission d'enquête crédite les passagers du Vol 93 United Airlines (United Airlines (code AITA : UA ; code OACI : UAL) est une compagnie aérienne américaine et l'une des plus grandes compagnies mondiales,...), qui s'est écrasé en Pennsylvanie, d'avoir sauvé la Maison Blanche ou le Capitole (mais selon les interrogatoires de Khalid Cheikh Mohammed, la cible prévue était le Capitole).

Le Secret Service publie des rapports sur les incidents et la sécurité de la Maison Blanche. Voir également la liste des intrusions sur le Wikipédia (Wikipédia (prononcé /wi.ki.pe.dja/) est une encyclopédie, multilingue, universelle, librement diffusable, disponible sur le Web et écrite par les internautes grâce à la technologie wiki. Elle a été...) en anglais : (en) White House intruders.

Les jardins

Le Jacqueline Kennedy Garden en automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.).
Marine One arrivant sur la pelouse Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.).

La Maison Blanche et ses jardins couvrent environ 7,3 hectares. La Résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme vient du verbe latin residere qui signifie...) exécutive et les deux ailes séparent deux jardins : un jardin au nord nommé North Lawn (pelouse Nord) donnant sur Pennsylvania Avenue et un grand jardin au sud nommé South Lawn (pelouse Sud).

Avant la construction du portique nord, la plupart de évènements publics avaient lieu sur la pelouse au sud. C'est Jefferson qui est à l'origine de l'aménagement paysager et du choix des plantations sur les pelouses du sud et du nord. Il prévoyait notamment de planter de grands arbres afin de rendre la maison invisible depuis la Pennsylvania Avenue. Dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de...) moitié du XIXe siècle, des serres de plus en plus grandes ont été construites à l'ouest de la maison, à l'emplacement de l'actuelle aile Ouest. À cette époque, la pelouse nord était agrémentée de massifs de fleurs en terrasse.

Bien que les jardins de la Maison Blanche aient accueilli bon nombre de jardiniers au cours de son histoire, la composition générale date de 1935 et a été conçue par Frederick Law Olmsted Jr., sous le mandat du président Franklin D. Roosevelt.

Sous l'administration Kennedy, le Rose Garden (« La Roseraie »), qui borde la colonnade (En architecture, une colonne est un élément vertical de soutien de forme cylindrique.) Ouest, a été redessiné par Rachel Lambert Mellon. La petite pelouse centrale nouvellement créée ouvre sur le rez-de-chaussée de l'aile Ouest. Elle accueille par beau temps les conférences de presse ou d'autres évènements présidentiels.

La colonnade Est, quant à elle, est bordée par le Jacqueline Kennedy Garden, du nom de celle qui en est à l'origine. Le week-end du 23 juin 2006, un orme d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par l'océan...) centenaire a été déraciné au nord du bâtiment, pendant l'une des nombreuses tempêtes qui ont balayé la côte orientale du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) (provoquant d'importantes inondations). Cet orme apparaît au verso des billets américains de 20 dollars. Il semble que cet arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent...) ait été planté entre 1902 et 1906, sous l'administration de Theodore Roosevelt. Les jardins accueillent également de très anciens magnolias à grandes fleurs, plantés par John Adams et Andrew Jackson.

La grande pelouse sud (South Lawn) s'étend devant la Maison Blanche jusqu'à l'Ellipse, un parc public situé, entre la Maison Blanche et le National Mall. Elle est bordée d'arbres de chaque côté. Ouverte en partie au public jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, elle fait désormais partie de l'enceinte fermée de la Maison Blanche. Cette pelouse Sud sert pour certains évènements officiels comme les parades des cérémonies d'arrivée des visites d'État ou pour des évènements festifs comme la traditionnelle course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) aux œufs de Pâques (Easten Roll Eggs). Une route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) en ellipse découpe une pelouse centrale. Marine One, l'hélicoptère présidentiel, décolle et atterrit sur cette pelouse.

La route en ellipse est bordée par une piste souple pour le jogging installée sous l'administration Clinton. On trouve également un green de golf sur le côté de la pelouse centrale du côté de l'aile Ouest tandis que de l'autre côté de la route, toujours côté ouest, se trouvent une piscine découverte (l'ancienne piscine couverte créée sous Franklin Roosevelt située sous la colonnade Ouest est devenue la salle de presse de la Maison Blanche sous Nixon), un terrain de tennis et basket et un petit jardin d'enfants.

Page générée en 0.121 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique