Architecture néoclassique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'Architecture néoclassique est une période architecturale procédant du néoclassicisme de la seconde moitié du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle. Succédant à l’architecture baroque et rococo, l'architecture néoclassique (L'Architecture néoclassique est une période architecturale procédant du néoclassicisme de la seconde moitié du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle. Succédant à...) utilise les éléments gréco-romains (colonnes, fronton, proportions harmonieuses, portique) et se met au service du politique. La découverte et les fouilles de sites de Pompéi et Herculanum remirent au goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)) du jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) les formes antiques. La vogue du romantisme remplaça l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) néoclassique avec des réalisations néogothiques dans le courant du XIXe siècle.

Château du Petit Trianon, Versailles (Ange-Jacques Gabriel)
Château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité...) du Petit Trianon, Versailles (Ange-Jacques Gabriel)

L'architecture néoclassique est universelle : on en trouve des exemples de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique;...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) à la Russie. Elle se décline en plusieurs courants et l'on peut distinguer :

  • la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) du palladianisme, la plus ancienne, qui se développe dans les campagnes de la Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du Royaume-Uni. En son acception politique, ce...) sous l'impulsion d'Inigo Jones et de Christopher Wren (Christopher Wren (20 octobre 1632, East Knoyle - 25 février 1723, Hampton Court) est un savant et architecte britannique du XVIIe siècle, célèbre pour son rôle dans la reconstruction de Londres après le grand incendie de...). Elle s'applique plutôt à des édifices isolés, ruraux et de forme ramassée.
  • le Greek Revival (Le style Greek Revival s'est épanoui en Angleterre et aux États-Unis aux XVIIIe et XIXe siècles. En opposition au style palladien qui s'inspirait du...) (style néo-grec) qui utilise des colonnes sans base de style ionique puis dorique, sans mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi appelée mélange. Les...). Il est appliqué à des édifices peu élevés. Le modèle est le temple grec.
  • développement sous la Révolution française
  • enfin le style Empire, en vogue en France au début du XIXe siècle : mélange les héritages romains et les allusions à l'Égypte antique. C'est la phase tardive du néoclassicisme qui s'épanouit dans sa forme anglaise sous le nom de Style Regency, et allemande (Biedermeier)
  • certains voient dans le style Beaux-Arts un prolognement des canons néoclassiques.

L'architecture néoclassique en France

Arc de Triomphe du Carrousel (Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine)
Arc de Triomphe (Un arc de triomphe est un ouvrage d'art célébrant une victoire ou une série de victoires. Il se compose d'un ou de plusieurs (en général trois) passages dans un massif de maçonnerie, surmontés d'un...) du Carrousel (Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine)

1750-1840 : procède d'un second retour à l'Antiquité, inspiré de l'architecture grecque et romaine. Napoléon Ier souhaitait faire de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du...) la Nouvelle Rome et fit édifier de nombreux bâtiments rappelant l'empire romain à son apogée : rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents...) de Rivoli, Colonne Vendôme, Arc de Triomphe du Carrousel, Arc de triomphe de l'Étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la...) (commandé en 1806, fini en 1836). Voir aussi style Empire.

Les 2 plus grands représentants du néoclassisicsme architectural français sont Claude Nicolas Ledoux (Claude Nicolas Ledoux est un architecte et urbaniste français né à Dormans le 21 mars 1736 et mort à Paris le 18 novembre 1806.) et Étienne-Louis Boullée. Leurs édifices respectifs réalisés ou bien restés à l'état de projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...) utopique ont influencé les architectes et théoriciens du XXe siècle.

Exemples divers en France d'autres architectes :

  • Église (L'église peut être :) de la Madeleine, de Pierre-Alexandre Vignon (Pierre-Alexandre Barthélemy Vignon est un architecte néoclassique français né en 1763 et mort en 1828.)
  • Panthéon de Paris, de Jacques-Germain Soufflot (Jacques-Germain Soufflot (22 juillet 1713, Irancy - 29 août 1780, Paris) est un grand architecte français.)
  • Palais Brongniart (Le Palais Brongniart anciennement appelé Palais de la Bourse est un édifice entouré d'un péristyle de style corinthien, qui accueillait la Bourse de Paris. Il est situé dans le quartier...), de Alexandre Théodore Brongniart (Alexandre Théodore Brongniart est un architecte français, né le 15 février 1739 à Paris, mort le 6 juin 1813 dans la même ville (voir Famille Brongniart))
  • Le château du Petit Trianon, de Ange-Jacques Gabriel (Ange-Jacques Gabriel est un architecte français (Premier architecte du Roi) né à Paris le 23 octobre 1698 et mort le 4 janvier 1782.)
  • La rue de Rivoli, de Charles Percier (Charles Percier (Paris, 22 août 1764 - Paris, 5 septembre 1838) fut un architecte néoclassique français, décorateur, qui travailla en association avec son camarade d'études Pierre-François-Léonard Fontaine à partir de 1794, jusqu'au point...) et Pierre-François-Léonard Fontaine (Pierre-François-Léonard Fontaine (Pontoise, 10 septembre 1762 - Paris, 13 octobre 1853) est un architecte néoclassique et décorateur français. Avec son camarade d'études Charles Percier, Fontaine est l'un des inventeurs et principaux...)

" curiosité en Savoie sur la commune de La Motte Servolex, une maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble...) palladienne construite et pensée par J. Vallet, sculpteur chamberien, en 1862. (Cette maison se trouve au hameau (Un hameau (ou un écart) est un groupe d'habitations en milieu rural, généralement trop petit pour être considéré comme un...) du Noiray.)

Grande-Bretagne

    • Architecture géorgienne (L'architecture géorgienne est le nom donné à un style de construction en vogue dans les pays anglophones entre 1714 et 1830 pendant la période néoclassique. L'adjectif vient du nom des souverains...) en vogue uniquement en Grande-Bretagne sous les règnes des quatre George (1715-1820) ; elle s'applique aux demeures privées mais aussi à des aménagements urbains relativement étendus.
    • Banque d'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec...) (Londres)
    • Portique du British Museum
    • Regent Street (Londres)
    • Pavillon royal (Brighton)
    • Greek Revival ; usage : temples et belvédères aux fins d'ornementation de jardins aristocratiques, pour la gentry. Exemple : Osterley Park House dans le Middlesex.
  • Royaume-Uni : style Regency (néoclassique tardif)

États-Unis

Lincoln Memorial, États-Unis (Henry Bacon)
Lincoln Memorial, États-Unis (Henry Bacon)

La mode néoclassique eut un succès important aux États-Unis sous l'influence de Thomas Jefferson (Thomas Jefferson, né le 13 avril 1743 à Shadwell et mort le 4 juillet 1826 à Monticello, était le troisième président des États-Unis d'Amérique de 1801 à 1809. Cet homme...). Il donna lieu à une interprétation spécifiquement américaine appelée "Style fédéral" : il est caractérisé par une ornementation classique et des surfaces douces et arrondies, ainsi que par l'utilisation de fenêtres elliptiques. Jefferson a par exemple dessiné sa villa de Monticello dans un esprit palladien évident (équilibre, raison, ruralité). Il travailla également pour des édifices publics comme le State Capitol Building (Richmond (Virginie)). Ses travaux restent marqués par l'idéologie de la République et de la démocratie dont le modèle reste Athènes.

National Gallery of Art, Washington DC (John Russell Pope)
National Gallery (Gallery est un moteur de recherche sur téléphone mobile qui permet d'avoir accès à de très nombreux sites spécialement adaptés aux téléphones mobiles.) of Art, Washington DC (John Russell Pope)

La référence à l'Antiquité classique reste une orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de...) commune aux bâtiments officiels (capitoles, courts de justice) des États-Unis jusqu'au XXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois...) (Lincoln Memorial (1915-1921)) ; on peut rattacher ce goût à l'influence qu'exerça l'école des Beaux-Arts de Paris sur l'architecture américaine. De nombreux musées utilisent également les références gréco-romaines (portique et fronton au Cleveland Museum of Art ou au Philadelphia Museum of Art) avec des allusions au panthéon de Rome (Brooklyn Museum de New York ; National Gallery of Art de Washington DC).

Belgique

1.Liège

  • Rotonde (par Jacques-Germain Soufflot) et chœur de la Collégiale (Une collégiale est une église qui a été confiée à un collège de clercs ou chapitre collégial, c'est-à-dire à une réunion de chanoines (de nombre variable selon les lieux) qui se tient ailleurs...) Saint-Jean (La tour est du IXe siècle).

2.Bruxelles

  • Place des Martyrs - Claude Fisco (1774-1776)
  • Place royale - Nicolas Barré et Barnabé Guimard (1779 et s.)
  • Hôtels particuliers, rue Ducale - Nicolas Barré et Barnabé Guimard (1779 et s.)
  • Palais de la Nation, rue de la Loi
  • Palais de Charles de Lorraine, chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice distinct ou être intégré dans un autre bâtiment.) protestante et ancien palais de l'Industrie nationale, place du Musée - Jean Faulte et Laurent-Benoît Dewez (1757-1780) - Nicolas Roget (1827)
  • Ancien Jardin botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτάνιϰή; féminin du mot...) de Bruxelles, rue Royale - Tilman-François Suys et Pierre-François Gineste(1826-1829)
  • Quartier de la place Saint-Jean - Henri Partoes (1846-1859)
  • Hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans sa définition de...) du Chastel de la Howardie, place du Grand Sablon, 5 - F. Pauwels (1857) transformé par Léon Govaerts (1954)
  • Place des Barricades
  • Quartier du Béguinage, autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les...) de l'Hospice Pachéco - Henri Partoes (1824-1826)
  • Hôtels particuliers de part et d'autre de l'église Saint-Joseph, square Frère Orban - Jean-Pierre Cluysenaar (1863)
  • Théâtre royal de la Monnaie (Le Théâtre de la Monnaie (De Munt en néerlandais) est la salle d'opéra de Bruxelles situé sur la place de la Monnaie.), place de la Monnaie - Louis Damesme (1817-1819, reconstruit suite à un incendie par Joseph Poelaert (1855-1860)

3.Estinnes (Vellereille-les-Brayeux)

  • Abbaye (Une abbaye (du latin abbatia) est un monastère ou un couvent catholique placé sous la direction d'un abbé (ou d'une abbesse; dérivé de l'araméen abba qui signifie...) de Bonne-Espérance (1738-1760), par Nicolas De Brissy, et sa basilique (1770-1776), par Laurent-Benoît Dewez

Allemagne

    • Théâtre royal de Berlin
    • La Glyptothek de Munich, qui abrite des collections grecques et romaines (1816-1830).
La porte de Brandebourg, Berlin (Carl Gotthard Langhans)
La porte de Brandebourg, Berlin (Carl Gotthard Langhans)
    • La Porte de Brandebourg à Berlin érigée par Carl Gotthard Langhans entre 1788 et 1791

Quelques architectes néoclassiques

  • Robert Adam, Royaume-Uni
  • Louis-Pierre Baltard (Louis-Pierre Baltard, né à Paris le 9 juillet 1764 et mort à Lyon le 22 janvier 1846, est un architecte, graveur et peintre français.), France
  • Charles Bulfinch (Charles Bulfinch est un architecte américain, (Boston, Massachusetts 8 août 1763 - id. 15 avril 1830).), États-Unis
  • Pierre-François-Léonard Fontaine, France
  • Thomas Jefferson, États-Unis
  • Claude Nicolas Ledoux, France
  • John Nash (John Nash (1752 à Londres - 13 mai 1835 à Cowes) est un architecte britannique.), Royaume-Uni
  • Charles Percier, France
  • Karl Friedrich Schinkel, Allemagne
  • Robert Smirke, Royaume-Uni
  • Jean-François-Thérèse Chalgrin (Jean-François-Thérèse Chalgrin est un architecte français né à Paris en 1739 et mort à Paris le 21 janvier 1811.), France
Page générée en 0.009 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique