Bilateria
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Comment lire une taxobox
Bilatériens
Planche du zoologiste Ernst Haeckel qui introduisit l'opposition entre symétries bilaterale  et radiaire dans le règne animal
Planche du zoologiste Ernst Haeckel qui
introduisit l'opposition entre symétries bilaterale
et radiaire dans le règne animal
Classification classique
Règne Animalia
Clade Eumetazoa (Les métazoaires supérieurs ou eumétazoaires (Eumetazoa) sont des organismes vivants pluricellulaires hétérotrophes. Ils possèdent un ensemble de caractéristiques qui permet de les séparer des...)
Clade
Bilateria
Hatschek, 1888
Taxons de rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le théorème du rang lie le rang et la dimension du noyau...) inférieur
Embranchements :
  • Acœlomates
  • Aschelminthes
  • Cœlomates
    • Protostomiens
    • Deutérostomiens
Classification phylogénétique
Position :
  • eumétazoaires (Les métazoaires supérieurs ou eumétazoaires (Eumetazoa) sont des organismes vivants pluricellulaires hétérotrophes. Ils possèdent un ensemble de...)
    • cnidaires
    • cténophores
    • myxozoaires ?
    • bilatériens
      • protostomiens
        • lophotrochozoaires
        • chaetognathes ?
        • cuticulates (Le clade des Cuticulates est caractérisé par :)
      • mésozoaires ?
      • deutérostomiens
        • échinodermes
        • pharyngotrèmes (Les pharyngotrèmes constituent le groupe frère des échinodermes au sein des deutérostomiens, dans la mesure où ils possèdent un squelette interne. Une des caractéristiques principales des pharyngotrèmes est de posséder,...)
d'après Classification phylogénétique du vivant
(voir arbre phylogénétique)

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des...) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia

Les bilatériens (Bilateria) sont une des deux grandes subdivisions morphologiques et phylogénétiques des eumétazoaires (en opposition aux radiés). Ils sont caractérisés par une symétrie bilatérale à l'origine de leur nom, la présence de trois feuillets cellulaires fondamentaux (ils sont triploblastiques) ectoderme, mésoderme et endoderme (au lieu de deux pour les autres métazoaires diploblastiques), un tube digestif à deux orifices (la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot gueule s'utilise aussi, mais avec un sens familier voire grossier lorsque qu'il...) et l'anus) et des organes différenciés. Le système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires, contrôle le...) n'est plus constitué d'un plexus nerveux, mais les neurones sont regroupés au sein de structures diverses : ganglions, chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) nerveuse ou cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le...).

Il existe deux grandes divisions de bilatériens selon que, lors du développement embryonnaire, la bouche apparaît avant l'anus (L'anus est l'orifice par lequel le rectum, la partie terminale du gros intestin (le côlon), abouche à l'extérieur du corps. L'anus est...) ou le contraire : les protostomiens (bouche en premier) que sont principalement les arthropodes et les mollusques, et les deutérostomiens (bouche en second) que sont les vertébrés (Les vertébrés forment un sous-embranchement du règne animal. Ce taxon, qui dans sa version moderne exclut les myxines, est considéré comme monophylétique. Il appartient à l'embranchement des...) et les échinodermes.

Certains bilatériens comme les échinodermes ne présentent une symétrie bilatérale qu'au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) larvaire qu'ils perdent une fois adulte pour une morphologie radiaire. De même, les gastéropodes ont perdu la symétrie bilatérale de leurs organes internes.

Le plus ancien représentant connu des bilatériens est Vernanimalcula guizhouena.

Le stade vermiforme

Caractérisation fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en...) des types vermiformes

L'organisation (Une organisation est) de type "ver (Les vers constituent un groupe très hétérogène d'animaux invertébrés qui partagent une caractéristique commune, à savoir un corps mou, flexible, de forme allongée et ne comportant aucune partie dure....)" est une nouvelle réponse apportée à la question centrale du règne animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire...): comment manger? La stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) de base des organismes de type "ver" (vermiforme) est de se déplacer pour aller chercher la nourriture, au lieu d'attendre qu'elle passe à portée. Cette stratégie permet notamment d'exploiter des déchets organiques, qui peuvent être à haute valeur nutritive, mais ne se déplacent pas.

Passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des...) le cap des éponges et des polypes, tous les organismes complexes sont des bilatériens, qui dérivent d'un schéma fondamental: le tube. Le développement est organisé autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) d'un axe tête / queue d'une part, et dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les...) / ventre d'autre part. Ces deux axes conduisent à un plan d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) où les côtés droits et gauche tendent à être symétriques, d'ou leur nom de bilatérien.

Caractères propres des bilatériens

La principale "invention" des bilatériens est invisible: il s'agit des gènes de développement HOX, qui régulent le développement différencié des organes d'avant en arrière, et leur coordination avec le système nerveux. Ce système permet l'apparition d'une anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία anatomia, provenant du verbe...) différenciée, et la coordination opérationnelle de son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) par le traitement de flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans les domaines...) d'informations, qui ouvre la voie à une céphalisation évolutive.

Les vers les plus simples marquent une étape qualitative supplémentaire par rapport aux cnidaires: les cellules nerveuses s'organisent en un système nerveux cohérent, prototype de ce qui deviendra le cerveau dans les animaux supérieurs. C'est cette capacité de déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense...) et de réaction à l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) qui fait considérer que le degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) d'organisation vermiforme est le premier stade indiscutablement "animal".

La deuxième invention majeure des vers (absente chez les vers plats) est la présence d'un canal alimentaire et d'une fonction digestive: à une extrémité, une bouche absorbe la nourriture, à l'autre, un anus excrète les déchets. Entre le "tube extérieur" qui forme la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) (ectoderme) et le "tube intérieur" (endoderme) qu'est le canal alimentaire, un tissu intermédiaire, le mésoderme, peut se développer et former des organes internes de plus en plus complexes.

L'invention du tube digestif à partir de la cavité gastrique ancestrale semble avoir été faite deux fois. Chez les protostomien, les deux orifices du canal alimentaire sont formés à partir du blastopore, dont les lèvres se rapprochent pour former un canal par soudure longitudinale. Chez les deutérostomiens, l'orifice du blastopore devient l'anus, le canal alimentaire étant formé par un percement ultérieur qui évoluera vers la bouche.

Les "vers" sont à l'origine d'une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité...) invention majeure de l'évolution: la segmentation (De manière générale, le mot segmentation désigne l'action de segmenter, le fait de se segmenter ou son résultat. En particulier, le mot est employé dans les domaine suivants :) (métamérie). Cette invention semble également avoir été faite dans plusieurs branches différentes.

Explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus...) radiative des vers

La formule "bilatérien" est un type d'organisation polyvalent, qui a servi de base à des explorations fonctionnelles et à des groupes animaux majeurs:

  • Les mollusques inventent la langue râpeuse, la radula, qui leur permet de brouter. Ils ont initialement exploré la fonction de protection qu'apportait des plaques calcaires sur l'épiderme. Cette formule de protection n'a pas été très concluante, et n'est plus la caractéristique essentielle des mollusques.
  • Les arthropodes, segmentés et disposant d'une carapace (La carapace est une section dorsale d'exosquelette.) de chitine, ont initialement exploité la fonctionnalité qu'apportait la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout...) et la préhension, rendue possible par des pattes articulées. Cette formule a été un succès immédiat, conduisant à l'explosion radiative des arthropodes.
  • Les poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et...) ont acquis et développé la capacité à nager en pleine eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.). Contrairement aux deux groupes précédents, dont la fonctionnalité majeure a rapidement provoqué une explosion radiative importante, ce groupe a été caractérisé par une progression initialement lente (La Lente est une rivière de la Toscane.), et fonctionnellement peu concluante. Ce n'est qu'avec l'apparition des quadrupèdes et la conquête de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) ferme par les amniotes que ce groupe a trouvé la formule clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible permettant d'actionner un mécanisme.) qui lui a permis deux explosions radiatives successives, celle des reptiles, et celle des mammifères.
  • Les Echinodermes ont perdu la symétrie bilatérale d'origine dans la forme adulte, et sont généralement à symétrie radiaire.
  • Enfin, certains bilatériens comme les entoproctes ou les tuniciers, ont abandonné à l'âge adulte la fonctionnalité essentielle des vers, la mobilité, pour retourner à un mode de vie (La vie est le nom donné :) fixé caractéristique des éponges.

Place des bilatériens dans les types animaux

Le monde (Le mot monde peut désigner :) animal :
  • Les types d'organisation présentés ici sont des grades évolutifs ne correspondant généralement pas à des groupes monophylétiques, mais paraphylétiques (ne comportant pas tous les descendants d'un même ancêtre – exemple : les descendants d'ancêtres vermiformes ne sont pas tous aujourd'hui des vers, etc.).
  • En jaune : les principales explosions radiatives.
Unicellulaires procaryotes (cellule sans noyau) ♦ Echinodermes: Oursin, Crinoïdes, Concombres de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) de mer et ophiure. ♦ Bivalves (coquillages)
>Unicellulaires Eucaryotes (cellule à noyau)   ♦ Gastéropodes (escargots, limaces,...)
>Éponge (organisme multicellulaire) ♦ Mollusques ♦ Céphalopodes (Pieuvres, seiches)
>Polype : hydres, corail (Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout au long de...) et méduse  
>Vers (mobilité et tube digestif) bilatérien     ♦ Trilobites(de deux à 24 pattes - éteint)
>Poissons Agnathes (sans mâchoire) ♦ Arthropodes primitifs type myriapodes (beaucoup de pattes)   ♦ Décapodes: crabes et écrevisses (dix pattes)
>Poissons primitifs (poissons catilagineux) ♦ Arachnides : araignées, scorpions et acariens (huit pattes) ♦ Libellules
>Poissons typiques (poissons osseux) ♦ Serpents > hexapodes (à six pattes) : Insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur...) type Apterygota (primitifs sans ailes).   ♦ Blattes, mantes, termites.
>Poissons type Sarcopterygii (à nageoires charnues) ♦ Dinosaures (éteint) ♦ Orthoptère (sauterelle, grillon).
>Tétrapodes primitifs (type Amphibiens) ♦ Crocodiles ♦ Marsupiaux ♦ Hémiptères (punaises, cigales,...)
>Reptiles primitifs (Amniotes de type Lézard)   ♦ Tortues ♦ Insectivores (Taupe, Hérisson (Hérisson est un nom vernaculaire qui désigne en français divers petits mammifères insectivores disposant de poils agglomérés, durs, hérissés...),...) ♦ Coléoptère (hanneton, coccinelle,...)
  ♦ Oiseaux ♦ Chiroptères (Chauves-souris) ♦ Hyménoptère (abeille, guêpe (Les guêpes sont des insectes de l'ordre des hyménoptères (sous-classe des ptérygotes, groupe des néoptères). Ces insectes, solitaires ou sociaux, nourrissent leurs couvains de viande crue...), fourmi
  Primates (Les primates (du latin primas, atis signifiant « celui qui occupe la première place ») constituent un ordre au sein des mammifères...) ♦ Diptère (mouches)
  >Mammifères primitifs type monotrème   ♦ Rongeurs et Lagomorphes (lapins) ♦ Lépidoptère (papillon)
♦ Carnivores
♦ Ongulés
Page générée en 0.173 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique