Merisier
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Comment lire une taxobox
Merisier
Prunus avium
Prunus avium
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication par...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Prunus
Nom binominal
Prunus avium
(L.) L., 1755
Classification phylogénétique
Ordre Rosales
Famille Rosaceae

Merises

D'autres documents multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la...)
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre...) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia
Feuilles et fruits de merisier
Feuilles et fruits de merisier (Le merisier (Prunus avium), aussi appelé "cerisier des oiseaux" ou "cerisier sauvage" est un arbre originaire du Moyen-Orient appartenant au genre Prunus de la...)

Le merisier (Prunus avium), aussi appelé "cerisier des oiseaux" ou "cerisier sauvage" est un arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres...) originaire du Moyen-Orient appartenant au genre Prunus de la famille des Rosaceae. Avec le Prunus cerasus, c'est l'une des deux espèces de cerisiers sauvages à l'origine des variétés cultivées connues aujourd'hui sous le nom de guignier (guignes à chair molle, juteuse, légèrement acidulée) ou bigarreautier (bigarreaux à chair ferme, sucrée et dont il existe une multitude de variétés telles que burlat, marmotte (La marmotte est un mammifère fouisseur de l'ordre des rongeurs, du genre Marmota.), napoléon, reverchon, etc.).

Habitat

Naturellement peu abondant et dispersé en forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement...), cet arbre n'est pas une essence pionnière. Il nécessite donc pour s'épanouir une ambiance et un micro-climat forestier. Il est néanmoins de plus en plus planté en population mixte, voire en rangs, nécessitant alors une protection impérative les premières années, car groupé, il devient très appétant pour les chevreuils et plus sensible aux chancres bactériens, ou à la cylindrosporiose, ou à certaines attaques d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office...).

Description

Nectaires sur le pétiole caractéristiques du Prunus avium
Nectaires sur le pétiole (En botanique, un pétiole (du latin petiolus : petit pied) désigne le pédoncule d'une feuille, reliant le limbe à la tige. Le pétiole a la structure interne...) caractéristiques du Prunus avium
Fleur de merisier
Fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelées plantes à fleurs). Après la pollinisation, la fleur est...) de merisier

Le genre Prunus est composé de nombreuses essences qu'il est parfois difficile de différencier. Le merisier se reconnaît sans erreur grâce à deux ou trois nectaires (petites glandes rouges nectarifères) situées à la base de ses feuilles caduques oblongues, dentées et pubescentes en dessous.

Le merisier est un grand arbre à fût droit et cylindrique, à croissance très rapide, qui atteint 20 à 25 m de haut et 0,60 m de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour...). Il vit environ 100 ans et est très exigeant en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée...).

Son écorce (L'écorce est le revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des arbres, et plus généralement des plantes ligneuses.) fine a tendance à s'exfolier.

Ses fleurs blanches pédonculées sont disposées en petits groupes.

Ses fruits charnus (merises) sont rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) foncé ou noirs, sucrés ou acides. Ils sont utilisés pour élaborer le kirsch.

  • Port : Cime étroite et relativement claire, à ramification souvent régulièrement verticillée, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au moins dans le jeune âge. À l’état adulte, cime arrondie à branches légèrement retombantes à leur extrémité.
  • Enracinement : puissant, racines profondes et racines traçantes assez longues, parfois drageonnantes.
  • Couvert : léger. Produit une litière peu abondante, de décomposition (En biologie, la décomposition est le processus par lequel des corps organisés, qu'ils soient d'origine animale ou végétale dès l'instant...) facile, génératrice de bon humus doux et améliorante.

Utilisation

C'est une essence forestière (Dans le jargon des forestiers, une essence forestière désigne généralement une espèce d'arbre, mais ce peut être parfois une sous-espèce ou...) recherchée pour la valeur commerciale de son bois de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) brun rosé clair à jaunâtre, parfois utilisé en placage pour remplacer l'acajou (L'acajou est un nom qui désigne un ensemble d'arbres tropicaux de la famille des Méliacées, dont la caractéristique principale est d'avoir un bois de couleur rose pâle ou rouge....) ou d'autres bois précieux. Il est recherché en ameublement, tant en massif (Le mot massif peut être employé comme :) qu’en placages (meubles et sièges de style). Cette utilisation exige des arbres de belle conformation (En chimie, la conformation d'une molécule est l'arrangement spatial des atomes qui la composent. Les molécules dans lesquelles les atomes sont liés chimiquement de...). L’importance de cette demande pour l’ébénisterie marginalise d’ailleurs les autres utilisations du bois (sculpture, tournage).

Le merisier comme tous les fruitiers, offre un bois ayant de bonnes propriétés mécaniques (résistance à la compression, traction ou flexion) ; néanmoins, il présente un retrait moyen au séchage et peut être quelques fois assez nerveux.

Biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des...) en péril ?

Dans nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...), en raison de sa grande valeur commerciale, le merisier a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par les...) au XXe siècle d'une forte sélection génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.), avec des plantations à partir de graines provenant toutes de quelques peuplements certifiés, qui ont certes amélioré la rectitude des troncs et certaines caractéristiques recherchées par les industriels du bois ou les ébénistes, mais en appauvrissant considérablement le patrimoine génétique de l'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est...), qui pourrait lui permettre de mieux s'adapter aux changements climatiques ou aux maladies qui le concernent. Cet appauvrissement génétique des populations forestières de merisiers plantés, pourrait encore être exacerbé par l'apparition de nouveaux cultivars clonés. Rien qu'en France, l’INRA a annoncé[1] en 2006 la commercialisation de 3 nouveaux cultivars (sous forme de clones issus de reproduction végétative) encore plus productifs, au tronc (Un tronc peut être :) rectiligne et résistants à la cylindrosporiose, nommés :

  • Gardeline (+ 44 % de bois de cœur par rapport à la moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient...) antérieure),
  • Monteil (+ 52 % de bois de cœur), et
  • Ameline à haut rendement, mais nécessitant un élagage précoce et intensif pour contrôler la pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) des branches.

L’objectif est de produire un bois très homogène. L’INRA ne précise pas comment ces clones pourraient réagir aux modifications climatiques attendues ni quel pourrait être l’impact d’une réduction supplémentaire de la biodiversité des merisiers (dont les merises sont une source importante de nourriture pour de nombreuses espèces forestières et de lisières).

Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique