Jean-Antoine Morand
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Jean-Antoine Morand de Jouffrey plus connu sous le nom de Morand est né à Briançon en 1727 ; il est le descendant d'une vieille famille de robe originaire de la Bresse. Son père, Etienne Morand de Jouffrey, était avocat au bailliage et Premier consul de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux...) de Briançon. Jean-Antoine Morand (Jean-Antoine Morand de Jouffrey plus connu sous le nom de Morand est né à Briançon en 1727 ; il est le descendant d'une vieille famille de...) de Jouffrey a été guillotiné à Lyon en 1794 sur la place des Terreaux, pour sa fidélité au Roi de France et son amour pour Lyon dont les habitants étaient également royalistes et donc durement réprimés par les révolutionnaires.

Lui qui a tant aimé et donné jusqu'à sa propre vie (La vie est le nom donné :) pour sa ville, dont il fut l'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un...) du tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) nouveau 6ème Arrondissement,fut tristement récompensé par la postérité,car en 1944 le gouvernement du générale de GAULLE demande à la municipalité de débaptisé le cours et la place portant son nom pour ne lui laisser qu'un nouveau pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Le franchissement supporte le passage d'hommes et de...) à l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) très contestable (le magnifique ouvrage de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau...) et marbre (Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire, existant dans une grande diversité de coloris, pouvant présenter des veines, ou marbrures (veines et coloris sont dus...) rose a été détruit lors de la construction de la ligne A du métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent,...), ainsi que le premier pont Morand qui était en bois). Malheureusement, aucun monument digne de son nom ne le rappelle au souvenir de nos concitoyens lyonnais.Architecte de l'archeveque de Lyon dès 1768 ,architecte en titre du chapitre de la cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le siège de l'évêque (la cathèdre) ayant en...) Saint-Jean à partir du 5 novembre 1777 et voyer inspecteur dans le ressort de la justice du cloitre et du comté le 1er septembre 1780 et grand urbaniste français. Très jeune attiré par la réputation de Servandoni,il se fit son admirateur et son élève,avant de devenir l'élève et l'ami du grand Soufflot.Morand se signala en dirigeant la construction du premier théatre de lyon dont Soufflot fut l'architecte , mais dont Morand fut le décorateur. Mais son vrai titre de gloire est la parution,à titre privé,de son célèbre plan circulaire intitulé Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) d'un plan général de la ville de Lyon et de son agrandissement en forme circulaire dans les terrains des Brotteaux.Etabli en 1764 pour l'Hotel-Dieu. ce plan qui marque jusqu'à aujourd'hui l'urbanisme (L’urbanisme est à la fois un champ disciplinaire et un champ professionnel recouvrant l'étude du phénomène urbain, l'action d'urbanisation et l'organisation de la ville et de ses territoires. Les personnes qui exercent...) lyonnais a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette...) en 1775 d'une planche gravée restée relativement célèbre. Il permit à Lyon de se dévlopper sur la rive gauche du Rhône (Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source, dans le glacier du Rhône, à Gletsch, en Suisse, à...) créant ainsi le quartier des Brotteaux (appelé aussi quartier Morand),et surtout il obtient par lettres patentes du Roi, signées de sa main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et manipuler...), à Versailles le 4 janvier 1771, l'autorisation de construire sur le Rhône le deuxieme pont de la ville de Lyon (construction révolutionaire en bois) qui porte son nom. Le Roi fut si frappé des talents et des mérites de Morand qu'il lui fit donner en 1775 par Monsieur, frère du roi, le collier (Le Collier (titre original : Semley's Necklace) est une nouvelle de science-fiction, d'Ursula K. Le Guin (États-Unis). Elle fait partie d'un cycle intitulé Le Cycle de l'Ekumen et sert d'introduction au roman Le Monde de...) de l'ordre de Saint-Michel distinction très rare. Il est aussi le peintre de la toile célèbre qui servait de rideau à l'ancien opéra de Lyon (L’opéra de Lyon, dit parfois l’opéra Nouvel, est une salle d’opéra située près de l'hôtel de ville de Lyon, et abritant une salle de...). Le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) de cette peinture décore aujourd'hui encore la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) des Morand de Jouffrey. Son fils Antoine Morand de Jouffrey est nommé en 1785 Procureur général du Roi au bureau des finances de Lyon, Chevalier héréditaire d'empire et sous la Restauration française, il fut conseiller à la cour et son petit-fils, Aimé Jean-Jacques Morand de Jouffrey, Premier président à la cour Royale de Grenoble en 1829.

Né à Briançon en 1727, mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...) à Lyon en 1794. Peintre et décorateur de formation, décorateur de théâtre, disciple (On appelle disciple (latin discipulus, l'élève) celui qui suit l'enseignement d'un maître.) de Soufflot, architecte et promoteur. Principalement connu pour sa participation à l’embellissement de la ville de Lyon, il est l’auteur du Projet d’un plan général de la ville de Lyon, dit " Ville Ronde " ou " Plan circulaire ". Conçu dans les années 1760 à partir d'un simple projet spéculatif, ce plan marque jusqu'à aujourd'hui l'urbanisme lyonnais (il a servi de base à l'aménagement du quartier des Brotteaux dans le courant du XIXe siècle). Ce projet a fait l'objet en 1775 d'une planche gravée restée relativement célèbre.

Le 4 janvier 1771, par lettres patentes du roi, Morand fut autorisé à construire le premier pont reliant le quartier des Terreaux à la plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane, avec des pentes relativement faibles. Elle se trouve...) des Brotteaux ; c'est cet ouvrage qui permit le développement urbain de la rive gauche du Rhône au siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut...) suivant. Contré par l'administration de l'hôtel-Dieu (Situés en général à l'ombre de la cathédrale et dépendant de l'autorité de l'évêque, les premiers hôtels-Dieu...), alors propriétaire de la plupart des terrains concernés & titulaire de l'exploitation d'un service de bacs à traille, il fut attaqué sur le choix d'une structure en bois pour un pont sur le Rhône. Pour autant, le premier pont Morand était encore debout à la fin du XIXe siècle quand on décida de le remplacer par un pont métallique (le pont actuel étant le 3e ouvrage à cet emplacement).

Page générée en 0.162 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique