Aéroport de Lyon-Bron - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Lyon Bron
Code AITA
LYN
Code OACI
LFLY
Pays
France
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux villages) dans...) desservie
Lyon
Nom cartographique
L. BRON
Type d’aéroport
civil
Gestionnaire
Aéroports de Lyon (Aéroports de Lyon est une entreprise française qui construit, aménage et exploite les plates-formes aéroportuaires de Lyon. Ces dernières sont l'Aéroport International de...)
Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la...)
200 m
659 ft
Latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.)
45° 43' 46" N
Longitude (La longitude est une valeur angulaire, expression du positionnement est-ouest d'un point sur Terre (ou sur une autre planète).)
04° 56' 19" E
Information aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.)
SIA (lien)
Pistes
Direction Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...)
mètres pieds
16/34 1 820 5 971 revêtue
Catégories
Aéroports · Aéroports par pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...)
Listes
Liste des aéroports () · Par code AITA (Le code AITA (ou code IATA) est un code attribué par l'Association internationale du transport aérien (AITA, ou IATA en anglais) à un aéroport, une gare, ou une compagnie...) ·
Par nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de passagers

L'aéroport de Lyon-Bron (L'aéroport de Lyon-Bron est un aéroport français situé à 10 kilomètres du centre de Lyon, sur la commune de Bron.) est un aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces...) français situé à 10 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) du centre de Lyon, sur la commune de Bron.

La genèse

Dès 1907, entre la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) de Genas au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) et la ligne de chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et...) de Lyon à Saint-Genis-d'Aoste, au lieu dit la "Poudrette", se développe une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) d'aéroplane (L'aéroplane est l'ancêtre de l'avion au XIXe siècle, mot inventé en 1855 par Joseph Pline.). Du 7 au 15 mai 1910, la grande semaine de Lyon-aviation va attirer en effet 100 000 visiteurs.

Le succès de cette fête internationale devait encourager les pionniers locaux, puisqu'un comité actif présidé par Michel Lacroix, adjoint au maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou communal en France et au Québec. Dans un gouvernement à gérance municipale comme...) de Bron, put rapidement convaincre le maire de Lyon, la préfecture du Rhône (Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source, dans le glacier du Rhône, à Gletsch, en Suisse, à...) et le gouverneur militaire que des terrains à faible rendement agricole pouvaient être rassemblés à peu de frais entre la route de Grenoble au sud, le chemin Saint-Jean au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), le fort de Bron à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).). En novembre 1910, un meeting est organisé sur ces terrains à l'occasion de l'inauguration officielle de l'École Lyonnaise ou nationale d'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un aéronef dans un but particulier. Ces diverses activités peuvent être classées...) qui avait édifié deux, puis quatre hangars en bois à porte rabattantes.

Dès 1912, l'armée, qui commençait à s'intéresser à l'aéroplane, détache à l'école de Bron des officiers et des sous-officiers. En 1913, des détachements d'aérostiers et des mécaniciens venant de Versailles, Privas et Épinal s'installent. Les hommes sont hébergés dans le fort de Bron.

Pendant la guerre de 1914-1918, Bron devient aérodrome (Un aérodrome est une surface (sur terre ou sur l'eau) destinée à être utilisée (en totalité ou en partie) pour l'arrivée, le départ des aéronefs et pour leurs évolutions. Port-Aviation,...) d'essais des prototypes destinés à l'armée et les constructeurs, repliés de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la...), développent les industries aéronautiques. En décembre 1915, le pionnier et constructeur Gaston Caudron se tue lors d'un essai de bimoteur.

Les premières lignes aériennes

Le 24 février 1920, à la demande du service de la navigation aérienne (La navigation aérienne est l'ensemble des techniques permettant à un pilote d'aéronef de maitriser ses déplacements. En général, cette route débute et se termine sur un aérodrome.), le ministre de l'Aéronautique prescrit l'acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) de terrains à Chassieu contigus au terrain d'aviation de Bron en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de la création d'une halte aérienne.

En juin 1924, un service aérien Lyon-Genève-Lausanne est mis en place par la société Suisse Aéro-Lausanne et fonctionne tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) l'été. Le 25 mai 1926, la ligne aérienne Paris-Lyon-Marseille est inaugurée. En 1927 le mouvement annuel de l'aéroport de Bron s'élève à 2294 passagers et 13 tonnes de messageries ainsi que 2 tonnes de courrier postal.

Le 14 décembre 1930, l'aérogare, de conception très moderne est inaugurée en grande pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) par les autorités nationales et régionales. L'aérogare de Bron devient le lieu de promenade des Lyonnais.

L'entre deux guerres est une période propice au développement de l'aéroport avec des lignes aériennes reliant Paris, Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui devenue un centre culturel, commercial...), Bruxelles, Amsterdam, Strasbourg, Cologne, Berlin, Varsovie,l' URSS,Athènes, les Indes, l'Extrême Orient (L'orient correspond au point cardinal est, et s'oppose à l'occident (l'ouest).).

De 1942 à 1944, l'aéroport de Bron est occupé par l'armée Allemande. De novembre 1944 à mars 1945, des B26 - Maraudeurs des armées alliées effectuent des missions de bombardement sur l'Allemagne.

L'aéroport moderne

A partir de 1957, l'aérogare civil est totalement reconstruit. En 1959, d'importantes installations sont inaugurées. Une intense activité aérienne (Une activité aérienne peut être définie comme l'ensemble des acteurs, technologies et réglements qui permettent d'utiliser un aéronef dans un...) s'organise vers l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres...) du Nord.

En 1964, l'activité de l'aéroport de Bron se solde par 6 383 départs et 6 370 arrivés d'avions. 117 769 passagers au départ et 127 127 à l'arrivée.

En 1975 dans la nuit du 19 au 20 avril, l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble),...) des activités aéroportuaires est transféré de Bron à Satolas. Le domaine de l'aérogare est cédé progressivement à des entreprises du secteur privé.

L'aéroport Lyon-Bron est aujourd'hui le troisième aéroport d'affaires de France,après le Bourget à Paris et Cannes Mandelieu.

Il reste 140 hectares conservés pour l'aviation d'affaires et amateurs et un important héliport est également installé.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.124 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique