Lockheed L-1011 TriStar
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Lockheed L-1011 TriStar Silhouette d'un avion
Dimensions
Masse et capacité d’emport
Motorisation
Performances

Le Lockheed L-1011 TriStar (Le Lockheed L-1011 TriStar est un avion long-courrier triréacteur à usage civil et militaire, construit par la société Lockheed dans les années 1970 et 1980.) est un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas...) long-courrier triréacteur à usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) civil et militaire, construit par la société Lockheed (La Lockheed Corporation (d'abord appelée la Loughead Aircraft Manufacturing Company) était un constructeur américain de...) dans les années 1970 et 1980.

Historique

Le programme TriStar

Dans les années 1960, American Airlines (American Airlines, Inc. (code AITA : AA ; code OACI : AAL) est une compagnie aérienne américaine. Elle opère des vols domestiques et internationaux sur quatre continents,...) lança un appel d'offre à Lockheed et à son concurrent Douglas pour la conception d'un avion long-courrier plus petit que le Boeing 747 (Le Boeing 747 est un avion de ligne construit par l'avionneur américain Boeing depuis 1968. Doté de quatre turboréacteurs, il offre une capacité maximale d’environ 550 passagers, grâce à une configuration à...), mais capable de couvrir les liaisons avec Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est...), les Caraïbes et l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et...) latine depuis les hubs de la compagnie à Dallas (Pour le feuilleton, voir Dallas (feuilleton télévisé).) et New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule 8 143 200 habitants. Son agglomération est...). Lockheed lança alors le programme TriStar en 1966, mais par la suite American Airlines choisira le McDonnell Douglas DC-10 (Le DC-10 est un avion tri-réacteur long-courrier de McDonnell Douglas, produit par la Douglas Aircraft Company, entre-temps devenue la division Long Beach de Boeing Commercial Airplanes.) et ne commanda jamais le Ten eleven.

Effectuant son tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage inaugural pour un bateau.) le 16 novembre 1970, le TriStar est considéré pour l'époque comme un bijou technologique. D'une capacité maximale de 400 places, il est relativement peu bruyant, et se montre assez sobre en consommant peu, gage d'une bonne rentabilité économique pour ses futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) acquéreurs. La principale différence que l'on peut relever entre le TriStar et son concurrent le DC-10 est que le troisième moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie...) du Lockheed est intégré dans la queue de l'appareil (comme le Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses deux plus...) 727) pour plus de stabilité alors que celui du McDonnell Douglas (McDonnell Douglas était un constructeur aéronautique américain. Il est né de la fusion entre "Douglas Aircraft Company" et "McDonnell Aircraft Corporation", pour former la nouvelle société McDonnell-Douglas le 28 avril...) est placé au même endroit mais de manière externe pour un gain puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :). Malheureusement, la technique choisie pour le TriStar entraîna des délais de conception supplémentaires d'environ un an, alors que le McDonnell Douglas DC-10 fait son entrée sur le marché. De plus, Rolls-Royce, concepteur (Un concepteur est une personne qui imagine et réalise quelque chose. Ce mot vient du verbe concevoir.) des trois moteurs équipant le L-1011 TriStar (le RB211) fit faillite en 1971 entrainant d'autant plus de délais. La compagnie britannique fut tout de même sauvée par une nationalisation qui visait à défendre les capacités technologiques militaires de la Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du Royaume-Uni. En son acception politique, ce toponyme...). L'avion est assemblé à Palmdale en Californie (É.-U.).

Les différentes versions

L1011-1, L1011-100 et L1011-200

Le TriStar original, avec un fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion...) de 54,17 m et une capacité de 400 passagers, fut le L1011-1 et avait une capacité d'envol de 195 000 kg. En 1974 sortit la version L1011-200 doté d'une version améliorée du réacteur (Un réacteur peut désigner :) Rolls-Royce RB211, le RB211-524 et d'une capacité en essence étendue. Une autre version du RB211 fit aussi son apparition, et les avions qui en furent dotés furent désignés L1011-100.

L1011-500

En 1976, Lockheed lança le L1011-500 qui combinait une plus grosse capacité en fioul (Le fioul (terme recommandé en France par la DGLFLF) ou mazout (terme recommandé par l'Office québécois de la langue française) est un combustible dérivé du pétrole, utilisé notamment dans les...) et un fuselage raccourci afin d'augmenter son rayon d'action. Des éléments aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des éléments solides qu’ils environnent. L'aérodynamisme (terme...) furent aussi intégrés amènent à une réduction de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et...) alaire de l'appareil. Le premier vol de cette version eu lieu en octobre 1978. Le L1011-500 possédait le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce...) RB211-524B.

L1011-50, L1011-150 et L1011-250

Ces trois versions de TriStar sont toutes des conversions du L1011-1. Les L1011-50 sont des L1011-1 dont le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du...) maximal d'envol fut augmenté à 204 000 kg tandis que les L1011-150 voient leur rayon d'action augmenté de 10%. La désignation de L1011-250 fut appliquée aux L1011-1 qui se firent installer le RB211-524B. Delta Airlines convertit ses L1011-1 en L1011-250 en 1986.

La carrière commerciale

Lockheed L1011-500 d'American Trans Air.
Lockheed L1011-500 d'American Trans Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air...).

Le premier TriStar fut finalement livré à Eastern Airlines le 26 avril 1972 et compta rapidement de grandes compagnies parmi ses clients comme la TWA qui le qualifiait d'avion le plus sûr du monde (Le mot monde peut désigner :). De nombreuses compagnies utilisèrent le L-1011: Aer Lingus (Aer Lingus (code AITA : EI ; code OACI : EIN) est une compagnie aérienne irlandaise, basée à Dublin.), Air Atlanta (La ville d'Atlanta est la capitale de l'État de la Géorgie, au sud-est des États-Unis. En 2007, Atlanta est une agglomération de 5 250 000 habitants, la onzième du pays. Atlanta...) Icelandic, Air Canada (Air Canada (code AITA : AC ; code OACI : ACA) est la compagnie aérienne nationale du Canada. Elle opère des vols domestiques et internationaux sur les cinq...), Air France (Air France (officiellement Société Air France) (IATA : AF • OACI : AFR • indicatif radio : AIRFRANS) est la principale compagnie...), Air Lanka, All Nippon Airways (ANA, sigle de All Nippon Airways (全日本空輸株式会社, Zen-nippon kūyu kabushiki-gaisha?), abrégé en...), Arrow Air, British Airways (British Airways (code AITA : BA; code OACI : BAW) est la compagnie aérienne nationale du Royaume-Uni. Elle opère des vols domestiques et...), BWIA, Cathay Pacific, Delta Air Lines (Delta Air Lines (code AITA : DL ; code OACI : DAL) est une compagnie aérienne américaine ayant son siège à Atlanta, opérant sur des vols réguliers aux...), Eastern Airlines, Gulf Air (Gulf Air (code AITA : GF ; code OACI : GFA) (????? ??????) est la compagnie aérienne nationale de Bahreïn. Gulf Air dessert 49 destinations (janvier 2007).), Hawaiian Airlines, Iberia, LTU, National Airlines, Orient (L'orient correspond au point cardinal est, et s'oppose à l'occident (l'ouest).) Thai, Pan Am, TAP Air Portugal, TWA, United Airlines (United Airlines (code AITA : UA ; code OACI : UAL) est une compagnie aérienne américaine et l'une des plus grandes compagnies...), Royal Jordanian (Royal Jordanian (code AITA: RJ ; code OACI : RJA) est la compagnie aérienne nationale de la Jordanie. Elle opère des vols nationaux et internationaux sur quatre continents depuis sa...) et Saudi Arabian Airlines. Cependant, le DC-10 se vendit quasiment 2 fois mieux notamment à cause des retards engendrés pendant la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de conception du TriStar. De plus, Lockheed fut soupçonné d'avoir poussé fortement la compagnie japonaise All Nippon Airways à choisir le Lockheed L-1011, ce qui mena à un scandale politico-financier auquel le nom de l'avionneur (Un avionneur est un constructeur d'avions.) sera toujours associé par la suite au Japon. La production de l'appareil cessa en 1984. Au final, Lockheed ne produisit que 250 exemplaires du TriStar alors qu'il lui en fallait en vendre 500 pour recouvrir ses coûts. Après cet échec commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.), Lockheed se retira du marché aérien civil, et le L-1011 fut le dernier avion commercial de l'avionneur.

Le TriStar aujourd'hui

Delta Airlines, le plus gros client (Le mot client a plusieurs acceptations :) de l'avion, retira les derniers TriStar de sa flotte en 2001, les remplaçant par des Boeing 767-400ER. Cathay Pacific qui fut le plus gros opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) non-américain du TriStar avec 21 exemplaires récupérés lors de la faillite d'Eastern Airlines les retira à son tour de sa flotte en octobre 1996 pour les remplacer par des Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il...) A330-300. Quelques compagnies "start-up" d'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres...) et Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la...) affrètent encore le ten eleven, comme Thai Sky Airlines qui en exploitait trois pour 15 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) entre le début de ses services en mai 2005 et août 2006. En mars 2002, on dénombrait environ 50 TriStar encore en service, en septembre 2006, il n'y en aurait plus que 33. Lockheed-Martin promet assurer le support technique (En informatique, le support technique (ou "Hotline" qui pourrait se traduire par "appel urgent") est l'assistance donnée par un technicien hotline à un utilisateur pour l'aider à résoudre un problème logiciel (software) ou matériel...) tant que l'appareil sera encore utilisé. À noter que le gouvernement Saoudien utilise encore un Tristar régulièrement.

Versions militaires et vecteurs spatiaux

Lancement de la fusée Pegasus XL depuis un Lockheed L-1011 TriStar
Lancement de la fusée (Fusée peut faire référence à :) Pegasus XL depuis un Lockheed L-1011 TriStar

Le TriStar est aussi utilisé comme avion ravitailleur (Un avion ravitailleur est un avion utilisé pour le réapprovisionnement en vol en carburant d'autres avions ou d'hélicoptères.) et comme avion cargo (Un avion de transport ou avion-cargo est un avion destiné à transporter du matériel ou des marchandises d'un point à un autre. Dans le cas d'un avion de transport militaire, il peut également servir à...) pour certaines armées de différents pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...). La RAF utilise encore aujourd'hui 9 TriStar dérivés en 4 variantes. Ces avions à usage militaire sont en fait des anciens L-1011-500 ayant appartenu à British Airways et à la Pan Am.

L'entreprise Orbital Sciences (Orbital Sciences Corporation est une société américaine spécialisée dans la conception et le lancement de satellites légers placés en orbite basse (<2000 km...) utilise cet appareil pour lancer des lanceurs emportant des microsatellites en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.).

Page générée en 0.340 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique