V-22 Osprey
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Boeing/Bell CV-22 Osprey Silhouette d'un avion
Masses
Avec armement (décollage vertical) 23 860 kg
(décollage court) 24 948 kg

Le Boeing/Bell V-22 Osprey (Le Boeing/Bell V-22 Osprey (Balbuzard pêcheur) est un avion de transport militaire américain. Sa formule à rotors basculants lui permet de décoller et atterrir verticalement, comme les hélicoptères de transport lourds qu'il doit...) (Balbuzard pêcheur) est un avion de transport (Un avion de transport ou avion-cargo est un avion destiné à transporter du matériel ou des marchandises d'un point à un autre. Dans le cas d'un avion de transport militaire, il peut également servir...) militaire américain. Sa formule à rotors basculants lui permet de décoller et atterrir verticalement, comme les hélicoptères de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...) lourds qu'il doit remplacer. C'est le premier avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...) de ce type et de cette taille à être construit en série, malgré les controverses sur la sécurité soulevées lors de son développement.

Marquant l'aboutissement d'un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) commencé 20 ans plus tôt, la production en série du V-22 Osprey a finalement été lancée fin 2005. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des...), 458 exemplaires ont été commandés pour équiper trois composantes de l'armée américaine : l'US Marine Corps, l'US Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent...) et l'US Navy.

Conception

Au tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) début des années 1980, l'US Marine Corps commence enfin à se pré-occuper sérieusement de trouver un remplacement à ses hélicoptères de transport CH-46 Sea Knight et CH-53 Sea Stallion. L'administration annonce alors qu'elle ne financera pas le développement d'un nouvel hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors procurent à eux seuls la propulsion et la sustentation pendant toutes les phases du vol.) mais que, en échange d'un regroupement des besoins avec l'US Navy et l'US Air Force, elle accepte une solution plus avancée du type ADAV.

Un programme désigné Joint Advanced Vertical Lift Aircraft (JVX) est lancé en 1982, et la responsabilité en est confié à l'US Navy en décembre de la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). L'US Marine Corps étant le principal intéressé et devant recevoir le plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'appareils, la version MV-22 qui lui est destinée doit être développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites...) en tant que version de base. De cette version seront dérivés les CV-22 et HV-22, adaptés respectivement à l'US Air Force et l'US Navy.

Un XV-15 lors d'un vol d'essai, en octobre 1980
Un XV-15 lors d'un vol d'essai, en octobre 1980

À l'époque, la compagnie Bell Helicopter (Bell Aircraft Corporation est un constructeur aéronautique américain fondé le 10 juillet 1935. Après avoir construit des avions de combat durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le premier avion...) a derrière elle trente ans de recherches dans le domaine des avions à rotors basculants et fait voler depuis 1977 un avion expérimental désigné XV-15, financé en partie par la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable du programme spatial des...) et l'armée américaine. C'est donc naturellement qu'elle est désignée (en 1983) co-contractante de Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à...) pour le développement du nouvel appareil, qui doit être un dérivé agrandi du XV-15 capable d'atteindre 463 km/h à 9 100 mètres d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.), et de parcourir une distance de 3 378 km. La désignation V-22 Osprey fut choisie en 1985.

Alors que le programme est plusieurs fois menacé d'abandon pour des raisons budgétaires, le premier des six prototypes commençe ses essais le 19 mai 1989, en vol vertical et stationnaire uniquement. Le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage...) horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la...) est effectué le 14 septembre de la même année. En décembre 1990, deux prototypes mènent à bien les essais en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) à partir du porte-aéronefs (Un porte-aéronefs est un bâtiment de combat avec pont d'envol continu et îlot à tribord, capable de mettre en œuvre des avions à décollage et atterrissage courts ou verticaux ainsi que des hélicoptères.) USS Wasp. Cependant, deux accidents successifs interrompent les vols : le 11 juin 1991, un défaut de câblage du système de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de vol entraîne la perte du cinquième prototype et, le 20 juillet 1992, le quatrième prototype est perdu suite à un incendie lié à un défaut dans les nacelles moteurs.

Les vols d'essais reprennent en août 1993, une fois les défauts corrigés sur les quatre prototypes restants. Le premier des quatre MV-22 de pré-série est livré en décembre 1996 et fait son vol inaugural le 5 février 1997. Le dernier d'entre eux effectue une nouvelle campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville,...) d'essais en mer en janvier 1999. Les tests d'utilisation opérationnelle sont réalisés d'octobre 1999 à août 2000. L'US Navy annonce alors que le V-22 répond effectivement aux besoins et peut d'ores (ORES, l'Opérateur des Réseaux Gaz & Électricité est le l'opérateur des réseaux de distribution d'électricité et de gaz...) et déjà être déployé sur des bases terrestres. En novembre 2000, le fonctionnement depuis des porte-aéronefs est complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité...) validé.

Cependant, le 11 décembre 2000, un nouvel accident a lieu : un MV-22 s'écrase en Caroline du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) durant un vol de nuit (Vol de nuit est un roman d'Antoine de Saint-Exupéry paru en décembre 1930 et ayant obtenu le Prix Femina en 1931.), et quatre marines sont tués. Tous les Osprey sont immédiatement interdits de vol. Au même moment, des lettres anonymes envoyées à la presse révèlent que des rapports de maintenance ont été falsifiés pendant les campagnes d'essais, afin de ne pas compromettre la certification du V-22. Une enquête interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme d'études...) conduira à des sanctions disciplinaires des marines impliqués[1].

Un V-22 au sol
Un V-22 au sol

En 2001, la décision est finalement prise de ralentir la production des avions de série le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de refaire une campagne d'essais complète pour détecter et corriger tous les défauts résiduels. Le retard induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur) ou en force (moteur).) sur le programme est alors estimé à deux ans. L'autorisation de reprendre les vols d'essais est accordée en avril 2002, et il faut attendre le 29 mai pour voir un MV-22 décoller à nouveau. Parallèlement, le prototype du CV-22 destiné à l'US Air Force reprend ses vols en septembre 2002, après une brève première campagne d'essais menée deux ans plus tôt.

Cette nouvelle campagne de test est terminée en juin 2005 et, le 28 septembre de la même année, le Pentagone autorise la reprise de la pleine production en série[2]. Le V-22 Osprey est pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) commandé à 458 exemplaires : 360 pour l'US Marine Corps, 50 pour l'US Air Force et 48 pour l'US Navy. Aucun contrat à l'export n'a encore été signé pour le moment, mais plusieurs pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine....) ont manifesté un intérêt pour cet avion dont le Royaume-Uni[3] et Israël[4].

Engagements

En avril 2007, le commandant de l'US Marine Corps a annoncé que les premiers MV-22 seront déployés en Irak à partir du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de septembre de la même année[5]. 10 appareils sont sur le terrain au sein de la Marine Medium Tiltrotor Squadron 263 (VMM-263), la première unité opérationnelle sur cette engin et comptant 171 membres, depuis le 17 septembre 2007 [6] aprés avoir effectué le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est...) depuis les États-Unis sur le USS Wasp (LHD-1).

Accidents

Plusieurs accidents graves[7] ont remis en cause la faisabilité du projet :

  • 11 juin 1991 : le cinquième prototype s'écrase au centre d'essai de Boeing durant une démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir de propositions initiales, ou précédemment démontrées à...). Les deux pilotes réussissent à s'ejecter mais l'avion est gravement endommagé.
  • 20 juillet 1992 : le quatrième prototype s'écrase en mer au large de la base des marines de Quantico. Sept hommes sont tués. La cause de l'accident est un incendie moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) provoqué par un défaut de conception dans les nacelles moteurs.
  • 8 avril 2000 : un MV-22 des marines s'écrase près de Tucson durant une mission simulée d'évacuation. 19 marines périssent dans l'accident. Officiellement ce n'est pas l'avion lui-même qui est en cause, l'accident étant du à une perte de portance due à un taux de descente beaucoup trop élevé.
  • 11 décembre 2000 : un MV-22 des marines s'écrase en Caroline du Nord durant une mission de nuit. Quatre marines sont tués. Tous les Osprey sont immédiatement cloués au sol jusqu'à ce qu'on découvre la cause de l'accident, à savoir un défaut hydraulique (L'hydraulique désigne la branche de la physique qui étudie les liquides. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :) doublé d'une erreur logicielle. Au lieu de compenser, le système informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par...) a aggravé le problème, rendant l'avion incontrôlable.

Variantes

Un CV-22 destiné à l'US Air Force
Un CV-22 destiné à l'US Air Force
  • MV-22 : modèle de base commandé à 360 exemplaires par l'US Marine Corps. Le MV-22 est destiné aux opérations de soutien dans le cadre des débarquements amphibies. Il doit opérer entre les bâtiments de débarquement et la côte. Il remplacera les hélicoptères CH-46 Sea Knight et les CH-53 Sea Stallion dans cette mission.
  • CV-22 : variante commandée à 50 exemplaires par l'US Air Force. Le CV-22 doit réaliser des missions d'insertion/extraction pour l'United States (Le United States est un paquebot construit en 1952 ; il est le plus grand jamais construit aux États-Unis, et toujours le plus rapide à ce jour.) Special Operations Command. Par rapport au MV-22, il est doté d'un système sophistiqué de contre-mesures, d'un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes...) de suivi de terrain, de systèmes de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...) spécifiques et d'un réservoir supplémentaire. Il remplacera les hélicoptères MH-53J Pave Low mais aussi plusieurs avions de soutien associés (MC-130E Combat Talon et ravitailleur MC-130P Combat Shadow) avec un gain significatif en terme de rayon d'action, de charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) et de vitesse (On distingue :). Il devra aussi mener des missions de CSAR (Combat Search And Rescue) en remplacement des HH-60G.
  • HV-22 : variante commandée à 48 exemplaires par l'US Navy. Le HV-22 est destiné aux missions "Search and Rescue" et au soutien logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources correspondant aux besoins, aux...) des navires de la flotte. Il ne doit pas être déployé avant 2010.
  • SV-22 : autre variante à l'étude de l'US Navy. Il est destiné aux missions de lutte anti-sous-marine à moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) et longue distance.
  • UV-22 : variante initialement destinée à l'US Army pour mener des missions de guerre électronique. Les spécifications de l'US Army exigeaient un avion plus gros et plus puissant que celui demandé par les autres armes. Par souci de conserver le même modèle de base, il fut donc abandonné.

Notes et références

  1. Eight Marines Face Charges From Osprey-Tilt Maintenance Records :: WRAL.com
  2. V22 Osprey Web
  3. V22 Osprey Web
  4. Israel considers V-22 acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) - Jane's Air Forces News (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980 n'a pas connu de succès mais mérite attention par...)
  5. V22 Osprey Web
  6. (en) Site officiel de la VMM-263
  7. V-22 Osprey
Page générée en 1.303 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique