Université de Toronto - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les trois campus

L’Université de Toronto est répartie sur trois campus, tous situés dans l’agglomération torontoise. Les trois campus sont en constante expansion, en nombre d’élèves comme de bâtiments.

St. George

Le campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi les bâtiments...) de St. George, campus historique de l'U of T, demeure aujourd’hui encore le plus important. Il abrite l’ensemble des colleges de l’université, à l’exception d’un seul, Erindale College. St. George dispose de deux atouts majeurs :

  • Les bâtiments les plus anciens de l’université, réputés pour leur architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.), y sont situés, ce qui attire de nombreux visiteurs non-étudiants et en fait un lieu privilégié pour les tournages de cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme désigne indifféremment aujourd'hui une salle de projection ou l'art en...).
  • Il est situé en plein centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et sportives, des échanges et de la...) de Toronto et est, de ce fait, très bien desservi par les transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) en commun, avec pas moins de quatre stations de métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc quelquefois, au sol rarement.) à proximité (Spadina, St. George, Museum et Queen’s Park).

Le campus est délimité par la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et...) College au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), l'avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) Spadina à l’ouest, la rue Bloor au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et la rue Bay à l’est. Au centre du campus se trouvent Queen’s Park et le parlement provincial ontarien, tandis qu’un peu plus à l’ouest se trouve le musée royal de l’Ontario.

Mississauga

Située à 30 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458...) à l’ouest de Toronto et de St. George, l'Université de Toronto à Mississauga (UTM) dispose d’un campus non seulement plus étendu que celui de St. George (0,9 km² contre 0,6), mais aussi beaucoup plus moderne. Situé dans le quartier d’Erindale, sur les berges de la rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la gravité et qui se jette dans une autre rivière ou dans un fleuve, contrairement au fleuve qui se jette, lui,...) Credit, il est délimité par la rue Dundas et la rue Burnhamthorpe. L’UTM est un campus en pleine expansion : sa nouvelle bibliothèque, le Hazel McCallion Academic Learning Centre (du nom de la mairesse de Mississauga) et un nouveau centre sportif, incluant un stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un...) d’athlétisme et une piscine y ont été récemment inaugurés. L’université devrait également prochainement se doter d’une nouvelle école de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie),...) ainsi que de nouvelles résidences. L’UTM accueille chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) les Argonauts de Toronto pour leur saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe ci-dessous), la saison joue un rôle...) préparatoire et leurs entraînements.

Scarborough

À l’autre extrémité de l’agglomération torontoise (30 kilomètres à l’est de St. George), se trouve l'Université de Toronto à Scarborough (University of Toronto at Scarborough Campus, UTSC). Située sur les berges du ruisseau (Le ruisseau est un petit cours d'eau, au débit faible, alimenté par des sources d'eau naturelles, souvent affluent d'un étang, d'un lac ou d'une rivière.) Highland, à proximité de l’autoroute 401, elle représente le plus grand des trois campus (1,2 km²). De nombreux bâtiments y ont été construits au début des années 2000, notamment ceux des départements d’arts et de gestion, ainsi qu’une résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme vient du verbe latin...), une bibliothèque et un bâtiment dédié à la vie (La vie est le nom donné :) étudiante. Un nouveau bâtiment de sciences devrait y être construit d’ici 2009.

La plupart des formations en alternance de l’U of T se déroulent à l’UTSC, notamment en gestion et en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique...).

L’université aujourd’hui

Profil académique

L’Université de Toronto propose une offre d’enseignements extrêmement variée, qui va du sanskrit à la génomique (La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement d'un organisme, d'un organe, d'un cancer, etc. à l'échelle du génome, et non...) en passant par la littérature estonienne. Toutefois, elle ne dispense pas de cours de journalisme (Le journalisme est l'activité qui consiste à collecter, rassembler, vérifier et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers les média.) sur le campus de St. George, en partie du fait de sa proximité avec l’Université Ryerson, dont l’école de journalisme est très renommée. Une filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.) journalisme existe en revanche sur le campus de Scarborough, en partenariat avec le Centennial College. Les nombreux journaux du campus sont de ce fait souvent considérés comme une école officieuse de journalisme.

L’université accueille plus de 70 000 étudiants, dont près des trois quarts sont du premier cycle (undergraduate). Les cours en première année de sociologie, de psychologie ou d’histoire sont ainsi dispensés à plusieurs milliers d’étudiants, et il est fréquent que des cours en amphithéâtre regroupent plus d’un millier d’étudiants. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....), l’université accueille chaque année 6000 étudiants étrangers, qui représentent 9% des étudiants au total et 13% des étudiants des cycles supérieurs (postgraduate).

Dans le domaine de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...), l’U of T a accueilli en son sein huit lauréats du prix Nobel — six diplômés de l’université et deux enseignants. Bien que l’université soit particulièrement connue pour sa recherche en médecine, deux de ces prix Nobel furent récompensés pour leurs travaux en chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.), deux en physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance...) et deux furent nommés prix Nobel de la paix. L'U of T est en outre la deuxième université nord-américaine en nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de publications, juste derrière Harvard.

Classements et réputation

Le classement académique des universités mondiales de l’université Jiao Tong de Shanghai (Shanghai (chinois : 上海 ; en pinyin shànghǎi prononciation ; shanghaïen : zanhe ;...) place l’Université de Toronto au 24e rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le théorème du rang lie le rang et la dimension du noyau d'une application...) mondial et au 1er pour le Canada. Le supplément « enseignement supérieur » du Times la classe globalement en 29e position mondiale (2e au Canada), 24e dans le domaine des sciences et 20e pour la médecine. Le classement de Newsweek la range, pour sa part, à la 18e place mondiale (1re université canadienne, 9e université publique, et 5e université hors États-Unis).

Robarts Library, la principale bibliothèque de sciences humaines et de sciences sociales du campus de St. George.

Ces douze dernières années, le magazine Maclean’s a placé l’école de médecine de l’université en tête de son classement pour le Canada (elle fut ex-æquo avec McGill en 2005). Cependant, en août 2006, onze universités canadiennes, dont l'U of T, ont annoncé qu’elles refuseraient de communiquer à Maclean’s les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) nécessaires au classement, exprimant ainsi leur désaccord avec la méthode utilisée.

Bibliothèques

Le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) de bibliothèques de l’Université de Toronto est le quatrième plus important d’Amérique du Nord en nombre d’ouvrages, juste derrière Harvard, Yale et l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, et le premier en termes de fichiers informatiques.

La Robarts Library, qui s’étend sur quatorze étages, est la principale bibliothèque en sciences sociales et sciences humaines du campus de St. George : elle dispose de la plus grande réserve de livres au Canada, parmi lesquels des livres rares conservés par la Thomas Fisher Rare Book Library. La Gerstein Library est, quant à elle, la principale bibliothèque de médecine de l'U of T.

En 2006, l’université a passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des...) un accord avec l'Internet Archive concernant la numérisation (La numérisation est le procédé permettant la construction d'une représentation discrète d'un objet du monde réel.) d’un grand nombre de ses collections, en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de leur mise à disposition en ligne dans le cadre d’une vaste bibliothèque numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information dite...).

Page générée en 0.617 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique