Yttrium - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Yttrium Nuvola apps edu science.svg
Strontium ← Yttrium → Zirconium
Sc
  Hexagonal.png

39
Y
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
                                                               
                                   
Y
Lu
Table complète • Table étendue
Informations générales
Nom, Symbole, Numéro Yttrium (L’yttrium est un élément chimique, de symbole Y et de numéro atomique 39. L'yttrium est un élément de transition d'apparence...), Y, 39
Série chimique Métal de transition (On appelle métal de transition un élément chimique du bloc d du tableau périodique qui n'est ni un lanthanide ni un actinide. Il s'agit des 38 éléments des périodes 4 à 7...)
Groupe, Période, Bloc 3, 5, d
Masse volumique (La masse volumique est une grandeur physique qui caractérise la masse d'un matériau par unité de volume.) 4,469 g·cm-3 (25 °C)
Couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) Blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec...) argenté
N° CAS 7440-65-5
N° EINECS 231-174-8
Propriétés atomiques
Masse atomique (La masse atomique (ou masse molaire atomique) d'un isotope d'un élément chimique est la masse relative d'un atome de cet isotope ; la comparaison est faite avec le carbone 12 dont...) 88,90585 ± 0,00002 u
Rayon atomique 180 pm (212 pm)
Rayon de covalence 1,90 ± 0,07 Å
Configuration électronique (En physique des particules comme en chimie quantique, la configuration électronique est la répartition des électrons (d'un atome, d'une...) [Kr] 4d1 5s2
Électrons par niveau d'énergie 2, 8, 18, 9, 2
État(s) d'oxydation 3
Oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins électronégatif, c'est-à-dire tous sauf le fluor. Oxyde désigne...) Base faible
Structure cristalline Hexagonale
Propriétés physiques
État ordinaire Solide
Point de fusion (Le point de fusion' ou la température de fusion d'un corps représente la température à une pression donnée, à laquelle un...) 1 522 °C
Point (Graphie) d'ébullition (L’ébullition est la formation de bulles lors d’un changement violent d’un corps de l’état liquide vers l’état vapeur. Ce phénomène est une vaporisation.) 3 345 °C
Énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) de fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une...) 11,4 kJ·mol-1
Énergie de vaporisation 363 kJ·mol-1
Volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) molaire 19,88×10-6 m3·mol-1
Pression de vapeur (La pression de vapeur est la pression partielle de la vapeur d'un corps présent également sous forme liquide ou solide.) 5,31 Pa
à 1 525,85 °C
Vitesse (On distingue :) du son 3 300 m·s-1 à 20 °C
Divers
Électronégativité 1,22
Chaleur massique (La chaleur massique (symbole c ou s), qu'il convient d'appeler capacité thermique massique[1] est déterminée par la quantité d'énergie à apporter par échange thermique pour élever d'un degré la...) 300 J·kg-1·K-1
Conductivité électrique (La conductivité électrique est l'aptitude d'un matériau à laisser les charges électriques se déplacer librement, autrement dit à permettre le passage du courant électrique.) 1,66×106 S·m-1
Conductivité thermique (La conductivité thermique est une grandeur physique caractérisant le comportement des matériaux lors du transfert thermique par...) 17,2 W·m-1·K-1
Énergies d'ionisation (L'ionisation est l'action qui consiste à enlever ou ajouter des charges à un atome ou une molécule. L'atome - ou la molécule - en perdant ou en gagnant des charges n'est plus neutre électriquement. Il...)
1re : 6,2173 eV 2e : 12,224 eV
3e : 20,52 eV 4e : 60,597 eV
5e : 77,0 eV 6e : 93,0 eV
7e : 116 eV 8e : 129 eV
9e : 146,2 eV 10e : 191 eV
11e : 206 eV 12e : 374,0 eV
Isotopes les plus stables
iso AN Période MD Ed PD
MeV
89Y 100 % stable avec 50 neutrons
Précautions
SIMDUT
B6 : Matière réactive inflammable
B6,

L’yttrium est un élément chimique, de symbole Y et de numéro atomique (Le numéro atomique (Z) est le terme employé en chimie et en physique pour représenter le nombre de protons du noyau d'un atome. Un atome peut être schématisé en première approche par une...) 39. L'yttrium est un élément de transition d'apparence métallique, qui possède un comportement chimique proche de celui des lanthanide (L’UICPA définit comme lanthanide tout élément chimique parmi les quinze de numéros atomiques compris entre 57 (lanthane) et 71 (lutécium). Ce terme est plus ou moins synonyme de l’ancienne...), et classé historiquement parmi les terres rares (Les terres rares sont un groupe de métaux aux propriétés voisines comprenant le scandium 21Sc, l'yttrium 39Y et les quinze lanthanides.), avec le scandium (Le scandium est un élément chimique, de symbole Sc et de numéro atomique 21.) et les lanthanides. Dans la nature, il ne se rencontre jamais à l'état natif et se retrouve le plus souvent combiné avec des lanthanides dans des minerais de terres-rares. Son seul isotope stable (Un isotope stable d'un élément chimique est un isotope qui n'a pas de radioactivité décelable. Au 30 juin 2009, 256 nucléides correspondant à 80 éléments étaient...) est 89Y. C'est également le seul isotope (Le noyau d'un atome est constitué en première approche de protons et de neutrons. En physique nucléaire, deux atomes sont dits isotopes s'ils ont le même nombre de protons. Le...) naturel.

L'yttrium a été découvert en 1789, sous forme d'oxyde, par Johan Gadolin dans un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou d'une solution. Le mot est utilisé dans différents domaines :) de gadolinite découvert par Carl Axel Arrhenius. Anders Gustaf Ekeberg baptisa ce nouvel oxyde yttria. Il a été isolé pour la première fois en 1828 par Friedrich Wöhler.

L'utilisation la plus importante de l'yttrium est la fabrication de luminophores, tels ceux utilisés dans les téléviseurs à tube cathodiques ou les LEDs. Ses autres applications incluent la production d'électrodes, d'électrolytes, de filtres électroniques, de lasers et de matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) supraconducteurs, et des applications médicales variées. L'yttrium ne joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et...) aucun rôle biologique connu, mais une exposition peut occasionner des maladies des poumons chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction,...).

Page générée en 0.270 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique