Zeppelin - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les débuts

Le comte semble s'intéresser à la construction d'un ballon dirigeable à l'issue de la Guerre franco-allemande de 1870-71, après avoir été témoin de l'utilisation par les Français de ballons pendant le siège de Paris. Il voit aussi l'utilisation militaire de ce type d'aéronefs en 1863 pendant la guerre de Sécession à laquelle il participe comme observateur militaire du côté de l'Union.

Il développe sérieusement son projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) après sa retraite anticipée de l'armée en 1890, à l'âge de 52 ans. Le 31 août 1895, il dépose un brevet incluant les principales caractéristiques du futur engin, même si toutes ne seront pas retenues au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe...) de la construction.

  • un squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la...) rigide en aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13....) d'une forme mince, fabriqué par l'entreprise de Gustav Selve (Gustav Selve, 28 février 1842 à Lüdenscheid-Peddensiepen - † 7 novembre 1909 agé de 67...) à Altona, fait de poutres en anneaux et en long ;
  • l'espace pour le gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) contenu dans de nombreuses cellules cylindriques ;
  • la possibilité de naviguer en utilisant des ailerons pour le gouvernail (Le gouvernail est une partie mobile d'un bateau, ou d'un avion.) et la profondeur (hauteur) ;
  • deux nacelles séparées reliées rigidement au squelette ;
  • des hélices montées à la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de la résistance maximum de l'air ;
  • la possibilité de joindre plusieurs aéronefs en convoi ( Un convoi est un ensemble de véhicules terrestres ou maritimes, généralement non attelés,...).

Le comité d'experts auquel il présente ses plans en 1894 manifestant peu d'intérêt, le comte est obligé de financer lui-même la réalisation de ce projet. En 1898, il fonde la Gesellschaft zur Förderung der Luftschiffahrt (société pour la promotion des vols en dirigeable) et apporte plus de la moitié des 800 000 marks du capital initial. Il délègue la réalisation technique à l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature...) Theodor Kober, puis à Ludwig Dürr.

Le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre...) d'un zeppelin (Un zeppelin désigne un aérostat de type dirigeable rigide, de fabrication allemande, mais...).

La construction du premier dirigeable zeppelin commence en 1899 dans un hangar (Un hangar est un bâtiment souvent réduit à une couverture et servant à abriter...) d'assemblage flottant sur le lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il...) de Constance dans la baie de Manzell à Friedrichshafen. Le lieu est choisi pour faciliter la difficile procédure du départ, car le hangar pouvait facilement être placé face au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface...). Le prototype dirigeable LZ 1 (LZ pour « Luftschiff Zeppelin ») avait une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...) de 128 m, était doté de deux moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique,...) de 14,2 ch Daimler et conservait son équilibre en déplaçant un poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) entre ses deux nacelles.

Le premier vol d'un zeppelin intervient le 2 juillet 1900. Au bout de 18 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...), le LZ 1 est forcé de se poser sur le lac après que le mécanisme qui permet d'équilibrer le poids casse. La réparation effectuée, la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) démontre son potentiel dans les vols suivants en portant à 9 m/s (32,4 km/h) le record de vitesse (On distingue :) de 6 m/s (21,6 km/h) de l'aéronef (Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère...) français La France, mais ne parvient pas à convaincre un investisseur potentiel. Ayant épuisé ses ressources financières, le comte est forcé de démonter le prototype et de dissoudre la société.

Le département « Aviation »

Dès 1913 — après la perte des dirigeables L-1 et L-2 —, Ferdinand von Zeppelin doute sérieusement de la valeur des dirigeables et commence à s’intéresser aux avions. En 1914, ses doutes deviennent une conviction, et c’est seulement sous la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) des autorités militaires (réquisition des usines…) que Luftschiffbau Zeppelin continue le développement des dirigeables. Sous la direction de l’ingénieur Claudius Dornier (La société Dornier (Dornier Flugzeugwerke) est une entreprise allemande de construction...), le département « aviation » (Abteilung Flugzeug surnommé Abteilung Do) de la Luftschiffbau Zeppelin, construira entre 1914 et 1919 des hydravions dont le gigantisme (Le gigantisme (du grec gigas, gigantos « géant ») est un état...) n’a rien à envier aux dirigeables du même nom.

De la série SR-I, SR-II, SR-III et SR-IV, on retiendra particulièrement le SR-III, un hydravion (Un hydravion désigne un avion ayant la capacité de se poser (amerrir) ou de décoller...) de reconnaissance et de chasse aux sous-marins, de construction presque entièrement métallique (influencé par Junkers (Junkers & Co est une société métallurgique allemande. Elle a été fondée en 1895 par Hugo...), à l’exception des ailes encore entoilées) dont les performances en 1917 étaient inégalées : charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) d'env. 2 000 kg, un poids total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) de 10 600 kg, une vitesse de 135 km/h avec une dizaine d’hommes d’équipage et une autonomie de 10-12 heures (L'heure est une unité de mesure  :). Arrivé trop tard pour participer réellement au conflit, il échappe dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) aux destructions imposées par le traité de Versailles et est utilisé pour le déminage de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), tâche dans laquelle il se montrera d’une très grande fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée...).

L’expérience acquise avec cet appareil servira ensuite à Dornier dans le développement d’une série d’hydravions (Wal, Do-24) qui connaîtra le succès jusqu’après la Deuxième Guerre mondiale, et dont certains volaient encore dans les années 1960.

Page générée en 0.159 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique