BMP-2
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
'
Un BMP-2 sorti fraîchement de l'usine (1989)
BMP-2
Caractéristiques générales
Équipage 3 + 7
Longueur 6,72 m
Largeur 3,15 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 2,45 m
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave). Ces...) au combat 14,3 tonnes
Blindage et armement
Blindage  ?
Armement principal canon 24A2 de 30 mm, missiles AT-4/4
Armement secondaire mitrailleuse de 7,62 mm
Mobilité
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à...) diesel
300 cv ( 225 kW)
Suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. ...) barre de torsion (La torsion est la déformation subie par un corps soumis à l'action de deux couples opposés agissant dans des plans parallèles.)
Vitesse (On distingue :) sur route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) 65 km/h
Puissance massique (La puissance massique est le ratio d'une puissance (en W) par une masse (en kg). La puissance massique s'exprime donc dans le système international en W/kg ; elle traduit la...) cv/tonne
Autonomie 600 km

Le BMP-2 (Le BMP-2 est une évolution du BMP-1. Depuis longtemps, les Soviétiques voulaient changer leurs BMP-1 qui avait connu de gros problèmes de vulnérabilité face aux tirs...) est une évolution du BMP-1 (Le BMP-1 est un véhicule de combat d'infanterie soviétique qui a été construit dans les années 1960 pour remplacer les BTR-50 dans l'armée rouge. Il a été vu pour la première fois lors...). Depuis longtemps, les Soviétiques voulaient changer leurs BMP-1 qui avait connu de gros problèmes de vulnérabilité (En gestion des risques, la vulnérabilité d'une organisation ou d'une zone géographique est le point faible de cette organisation pouvant être défini par :) face aux tirs d'armes lourdes (7.50 et 14,5 mm) et aux armes antichars à moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble...) portée, ainsi qu'aux tirs d'artillerie. Son canon se révela inefficace à cause de son manque de précision et de sa portée extrêmement limitée et le système de chargement (Le mot chargement peut désigner l'action de charger ou son résultat :) automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements...) se déréglait souvent. Un autre inconvénient était la hausse limitée du canon -3° à +33°, défaut connu de tous les véhicules russes. Il fut aperçu pour la première fois à Moscou () en 1982 dans une défilé de l'armée rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.).

Description

Un BMP-2 irakien endommagé (2003)
Un BMP-2 irakien endommagé (2003)

Le véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) est équipé d'un canon de 30 mm et d'une caxiale de 7,62 mm. Le canon soviétique est long de 2,40 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la...) et son élévation positive est de 74°, ce qui lui permet de traiter des objectifs aériens.

Le missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) antichar Sagger est remplacé par le missile de seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité...) génération AT-5 Spandrel, système à guidage semi-automatique ayant une portée de 4000 mètres. Il est installé sur le toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les intempéries et l'humidité.) de la tourelle et est amovible. Le rechargement nécessite que l'on ouvre l'écoutille (Écoutille : Mot issu de l'espagnol Escotilla qui, en vieux français, a donné Écoste et enfin le mot que nous connaissons. Littéralement, ce mot signifie Échancrure.) du chef dans la tourelle, mais il est facilité étant donné que les missiles peuvent être présentés pratiquement verticalement à la trappe d'ouverture.

Le BMP-2 peut tirer tirer également l'AT-4 Spigot, missile de 2000 mètres de portée. Il a trois lance-pots fumigènes de chaque côté de la tourelle. On peut s'en servir également pour lancer des charges explosives mais ce système n'a jamais été vu à l'œuvre.

Le véhicule est équipé d'une tourelle biplace ou se trouvent le tireur et le chef de bord, qui ce-dernier, dans le BMP-1 s'asseyait à l'avant juste derrière le pilote. Pour le BMP-2, le chef de bord est assis à la droite du tireur et dispose d'une tourelle plus grande. On a procédé à des changements et des modernisations l'équipement optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) de cette tourelle, ce qui augmente les capacités de combat par rapport au BMP-1. Le projecteur (Le mot projecteur peut désigner les instruments d'optique suivants :) IR a été enlevé de la caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) pour être mis sur le tourelleau. Un projecteur supplémentaire en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet)...) blanche et en IR destiné au tireur, a été monté à droite du canon. Des systèmes optiques améliorés d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) et de tirs ont été mis en place, à la fois pour le tireur et le chef de bord. Un équipement optique spécial de guidage des missiles antichars a été mis en place sous l'alvéole de fixation du poste de tir. Au lieu des 4 trappes supérieures du BMP-1, il y en a deux, plus grandes, placées derrière la tourelle.

Sa vitesse sur route est de 65 km/h, en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) terrain de 45 km/h et en version amphibie de 7 km/h dans l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.).

L'espace réduit à l'arrière du BMP-2, limite le groupe du véhicule à 6 fantassins au lieu de 8, pour pallier en partie ce défaut, un 7° homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...) peut-être mis à l'avant, derrière le pilote, mais cette position se révelerait caduque si cet homme devait rejoindre ses collègues. Étant assis dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les...) à dos, les hommes sont censés utiliser leur fusil d'assaut par les meurtrières qui sont sur les flancs. C'est possible en théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur...), mais dans des conditions de combat et particulièrement dans les régions au climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue...) chaud, la ventilation insuffisante n'évacue pas suffisamment la fumée (La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement...) produite lors du tir. Cela s'est vérifié à plusieurs reprises dans les conflits du Moyen-Orient.

Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) utilisateurs

La liste en est moins longue que celle du BMP-1 et comprend : Afghanistan, Algérie, Angola, Armenie, Azerbadjian, Biélorussie, Finlande, Iran, Irak, Jordanie, Kazakhstan, Koweit, Slovaquie, Syrie, Ukraine, Ouzbékistan, Yemen.

Page générée en 0.084 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique