SEPECAT Jaguar
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
SEPECAT Jaguar
Rôle Avion d'attaque au sol
Constructeur SEPECAT
Date du premier vol 8 septembre 1968
Date de mise en service 1973
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) construit 612
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...) Rolls-Royce / Turboméca (Turboméca est le leader mondial des turbines d'hélicoptère.) Adour Mk804
Nombre 2
Type Turboréacteur (Le turboréacteur est une turbomachine produisant une poussée par réaction.) à double-flux
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) unitaire 34 kN
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une...)
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 8,69 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 15,52 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 4,89 m
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) alaire 24 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 7 000 kg
Avec armement 11 000 kg
Maximale 15 700 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 1593 km/h
1,3 Mach
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 12 192 m
Vitesse ascensionnelle 11 076 m/min
Rapport poids/poussée 0,60
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à...) Deux canons DEFA de 30mm ou missiles
Externe Bombes, roquettes, missiles Martel, AS 30L, Magic (MagiC est un système d'exploitation propriétaire multitâche pour ordinateurs Atari ST et compatibles. Il a été porté sur PC et Macintosh. Quelle que soit la plateforme...), bombe nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) tactique
Avionique

Le SEPECAT Jaguar (Le SEPECAT Jaguar est un avion d'attaque au sol franco-britannique.) est un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...) d'attaque au sol franco-britannique.

Conception

Le Jaguar (Jaguars est le premier tome de la série de bande dessinée de science-fiction Rails.) est un biréacteur (Un biréacteur est un avion disposant de deux réacteurs pour sa propulsion.) de conception franco-britannique de la SEPECAT (La SEPECAT est une société franco-anglaise créée en mai 1966 pour concevoir et construire l'avion militaire Jaguar.) (Société Européenne de Production de l'Avion d'École de Combat et d'Appui Tactique, consortium constitué par Breguet, repris depuis par la société Dassault, et BAC) qui est resté en service 33 ans dans l'Armée de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) française, sachant qu'il est également utilisé par la Grande Bretagne et exporté dans d'autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) comme l'Inde où il fut construit sous licence par HAL.

Il répondait à une demande des états-majors pour avoir un avion d'appui rapproché simple et économique. La demande initiale concernait un avion d'entraînement de Chasse et d'Appui Tactique (ECAT d'où SEPECAT, Société d'Étude et de Production ECAT)
Le 1er vol du prototype Jaguar (Le jaguar (Panthera onca) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. C'est l'un des quatre « grands félins » du...) (E pour École) a eu lieu le 8 septembre 1968, le 1er avion de série prit l'air en novembre 1971 et le Jaguar entra en service dans l'Armée de l'Air et la Royal Air Force (La Royal Air Force (force aérienne royale en anglais, le plus souvent abrégée en RAF) est l'armée de l'air de l'armée britannique. Elle forme avec la British Army et la Royal Navy les Forces...) en 1973. La France en acquit 200 et le Royaume-Uni 202. En tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), 612 exemplaires ont été assemblés.

Une version destinée à être embarquée sur les porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui permet de déplacer une véritable...) français Foch et Clemenceau, baptisée Jaguar M (M pour Marine) a également été développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille...). Toutefois, celle-ci a été définitivement abandonnée en 1973. Les essais en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) du prototype, menés en 1970 et 1971, ont en effet démontré la faiblesse des performances de l'appareil lors des manœuvres de catapultage et d'appontage.

Engagements

Les forces Françaises l'ont engagé dans des opérations en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 %...) notamment contre le Front Polisario en conflit avec la Mauritanie entre 1976 et 1979 et au Tchad dans les années 1980 dont un raid sur une base aérienne (Une base aérienne est une base militaire d'une armée de l'air. Il s'agit généralement d'un aéroport militaire disposant de pistes, d'un tarmac, d'un centre de contrôle du...) libyenne d'Ouadi-Doum le 16 février 1986. À cette occasion, un Jaguar du 4/11 Jura est abattu le 25 janvier 1984. Son pilote, le capitaine Michel Croci est tué.
Durant la guerre du Golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en général selon une large courbure.) de 1991, ce furent les Jaguars qui menèrent la 1re mission offensive de l'Armée de l'Air Française dans ce conflit. Leur armement air-sol principal se composait de bombes et de missiles AS-30L à guidage laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme...) (pod ATLIS).

En France, l'escadron de chasse 1/7 Provence basé à Saint-Dizier fut la dernière unité à l'utiliser, et a été remplacé par le Rafale en juin 2006. La RAF a retiré fin mai 2007 ses derniers appareils.

Variantes et opérateurs

Jaguar B de la RAF
Jaguar B de la RAF
  • Armée de l'Air
    • Jaguar A (Attaque - monoplace)
    • Jaguar E (Entraînement avancé - biplace)
  • Marine
    • Jaguar M (projet avorté, seul des prototypes furent construits)
  • Royaume-Uni
    • Jaguar B (désignation interne : T.2/4, entraînement avancé - Biplace)
    • Jaguar S (Strike, désignation interne GR/1//2/3A, appui tactique - monoplace)
  • Inde
    • Jaguar IB/IM/IS
  • Équateur
    • Jaguar EB/ES
  • Nigeria - Maroc
    • Jaguar BN/SN
  • Oman
    • Jaguar OB/OS

Autres caractéristiques

Les Jaguar S britanniques ont été modifiés pour pouvoir intervenir de nuit et emporter 2 missiles air-air au dessus des ailes en plus des points d'ancrages habituels. Les monoplaces sont ravitaillables en vol et une partie des biplaces a été transformée.

Il dispose de plusieurs solutions techniques particulières : son aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des...) particulière a imposé aux ingénieurs de placer des volets sur tout le bord de fuite de l'aile, ce qui a de fait interdit d'utiliser des ailerons pour le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) en roulis. Aussi, les ingénieurs ont imaginé un système de spoilers qui, en détruisant la portance sur une aile, permet de mettre cet avion en virage. De plus, à basses vitesses, la gouverne (Une gouverne est une surface mobile agissant dans l'air ou dans l'eau servant à piloter un mobile selon un de ses trois axes :) de profondeur est mue de façon dissymétrique pour renforcer le contrôle en roulis. Sa structure est en NIDA (terme signifiant NID (Le nid désigne généralement la structure construite par les oiseaux pour contenir leurs œufs et fournir un premier abri à leur progéniture. Les...) D'Abeille ou alvéole), ce qui explique son poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la...) relativement peu élevé. Les assemblages sont faits au moyen d'Araldite. C'est le premier avion utilisé par l'Armée de l'Air à avoir subi des essais de fatigue au CEAT (Centre d'Essais Aéronautiques de Toulouse). Ces essais ont provoqué des criques (ou fissures) dues à la fatigue, ce qui a permis de renforcer les zones fragiles ainsi mises en évidence au moyen de plaques d'alliage (Un alliage est une combinaison d'un métal avec un ou plusieurs autres éléments chimiques.) léger collées à l'Araldite. L'avionique des modèles A de l'Armée de l'Air Française, composée du calculateur de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) et du radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la...) Doppler du Mirage III E lui permet uniquement l`attaque de jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...). En 1979, il a été équipé d'un pilote automatique (Un pilote automatique (souvent abrégé PA) est un système permettant de maintenir un véhicule sur une trajectoire et avec une vitesse préétablies.) utilisable à des hauteurs / sol supérieures à 500 pieds (150 m). Contrairement à son contemporain le Mirage III, grâce à sa stabilité, c'est une excellente plateforme d'attaque au sol. Le développement de cet appareil dans la version de l'Armée de l'Air Française a été contrariée par son origine non-Dassault, le constructeur privilégiant totalement le développement du Mirage F1citation nécessaire.

Page générée en 0.204 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique