Jaguar
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Jaguar
 Jaguar (Panthera onca)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Genre Panthera
Nom binominal
Panthera onca
(Linnaeus, 1758)
Répartition géographique
Cypron-Range Panthera onca.svg
Statut de conservation IUCN :

NT  : Quasi menacé
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Le jaguar (Panthera onca) est un mammifère (Les Mammifères (classe des Mammalia) forment un taxon inclus dans les vertébrés, traditionnellement une classe, définie dès la classification de Linné. Ce taxon est considéré comme...) carnivore de la famille des félidés. C'est l'un des quatre « grands félins » du genre Panthera, avec le tigre (Le tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera. Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse...), le lion (Le lion (Panthera leo) est un mammifère carnivore de la famille des félidés du genre Panthera (félins). Il est surnommé « le roi des animaux » car sa crinière lui donne un aspect semblable au...) et le léopard. Son aire de répartition actuelle s'étend du Mexique à travers la majeure partie de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de...) centrale et de l'Amérique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) jusqu'au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l'Argentine et du Paraguay (Le Paraguay (en guaraní: Paraguái), ou République du Paraguay pour les usages officiels, est un pays et Etat souverain enclavé d'Amérique du Sud situé dans la partie...). Hormis des errances occasionnelles de jaguars originaires du Mexique, le jaguar (Le jaguar (Panthera onca) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. C'est l'un des quatre « grands félins » du genre Panthera, avec le tigre, le lion et le léopard. Son aire de...) est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un...) extirpée des États-Unis depuis le début des années 1970.

Ce félin tacheté ressemble physiquement au léopard, mais il est généralement plus grand et d'apparence plus massive (Le mot massif peut être employé comme :). De plus, son habitat et son comportement ont des caractéristiques plus proches de celles du tigre. Bien que la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement...) tropicale dense soit son habitat de prédilection, le jaguar s'accommode d'une large variété de milieux ouverts et boisés. Il est fortement associé à la présence de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) et comme le tigre, c’est un félin qui aime nager. Le jaguar est un prédateur (Un prédateur est un organisme vivant qui met à mort des proies pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. La prédation est très courante dans la nature où...) solitaire, qui chasse à l'affût, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en étant opportuniste dans la sélection des proies. C'est aussi un superprédateur qui joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à...) un rôle important dans la stabilisation des écosystèmes et la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) des populations qu'il chasse. Il a développé une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de morsure (Une morsure est une blessure faite par la bouche d'une personne ou la gueule d'un animal. Les morsures sont des éléments de comportements complexes : défense-agression...) exceptionnelle, même par rapport aux autres grands félins qui lui permet de percer les coquilles ou carapaces des reptiles et d'employer une méthode de mise à mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les...) inhabituelle : il mord directement dans le crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des crâniates (dont font partie les vertébrés). Le rôle principal du crâne...) de sa proie (Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur.) et livre un coup fatal au cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses...).

Le jaguar est une espèce quasi menacée (NT) selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et ses effectifs sont en baisse. Il est notamment menacé par la destruction de son habitat plus ou moins liée à la fragmentation écopaysagère. Alors que le commerce international des jaguars ou de leurs dérivés est interdite, le jaguar est encore régulièrement tué par les humains, en particulier lorsqu'il entre en conflit avec les éleveurs et les agriculteurs d’Amérique du Sud. Bien que réduite, son aire de répartition reste large. Compte tenu de sa répartition historique, le jaguar a figuré en bonne place dans la mythologie de nombreuses cultures amérindiennes, y compris celle des Mayas et des Aztèques.

Description

Tête

Le jaguar possède une mâchoire imposante.

La tête est robuste et la mâchoire extrêmement puissante. Les oreilles sont rondes, de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) noire au revers avec une tache blanche au milieu, pour les individus non mélaniques. La pupille (Dans l'œil, la pupille est le trou situé au milieu de l'iris. Il nous apparaît noir étant donné que la majorité de la lumière entrant à l'intérieur de...) est ronde. Il a été suggéré que la morsure du jaguar est la plus forte de tous les félidés ; cette force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) permettant même de percer les carapaces de tortues. Une étude comparative de la force de la morsure en fonction de la taille du corps classe le jaguar comme le plus puissant des félidés, ex-æquo avec la panthère nébuleuse (Une nébuleuse (du latin nebula, « nuage ») désigne, en astronomie, un objet céleste d’aspect diffus composé de gaz raréfié et/ou de...) mais devant le lion et le tigre. Cela lui confère une méthode de mise à mort inhabituelle : il mord directement dans le crâne de sa proie et livre un coup fatal au cerveau. Il a été rapporté qu'un jaguar « peut traîner un taureau (Le taureau est un mammifère domestique ruminant, généralement porteur de cornes sur le front, appartenant à l'espèce Bos taurus de la famille des Bovidés. C'est le...) de 360 kg sur 8 m dans ses mâchoires et pulvériser même les os plus robustes ». Le jaguar chasse des animaux sauvages pouvant peser jusqu'à 300 kg dans la jungle (La jungle est un type de végétation caractéristique de l’Inde : une formation herbacée comptant une proportion irrégulière d'arbres. Le succès du livre de Rudyard Kipling, Le...) dense, et son physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...) court et robuste est donc une adaptation à ses proies et son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre une...).

Corps

Félin trapu et plutôt court sur pattes, le jaguar est cependant très habile à l'escalade, l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) et la natation. Dans son aire de répartition, il ne peut être confondu avec aucun autre félin : seul le puma (Le puma (Puma concolor) appartient à la famille des félidés. Il est également connu dans certaines régions sous le nom de couguar, cougar, lion des montagnes ou parfois, par abus de langage, sous le terme de...) (Puma concolor) peut être aussi gros que lui mais celui-ci est de couleur fauve (Fauve se réfère au sens large aux Mammifères carnivores, et en particulier aux moyens à grands félins. Ce terme est également employé pour distinguer les grands félins — grand fauves...). Toutefois, le jaguar ressemble au léopard (Panthera pardus) qui vit en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface...) et en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface...). Les deux animaux peuvent être distingués par leurs rosettes : celles du jaguar sont plus grandes, moins nombreuses, généralement plus sombres et ont des lignes plus épaisses et de petites taches dans le milieu que le léopard n'a pas. Les jaguars ont également une tête plus arrondie et courte que le léopard, et un aspect bien plus massif (Le mot massif peut être employé comme :). Comme les félins de l'Ancien Monde (L’Ancien Monde se réfère à la partie du Monde connu par les Européens depuis l’Antiquité avant les voyages de Christophe Colomb : l'Europe, l'Asie...), le jaguar possède dix-neuf paires de chromosomes. Dans la nature, le jaguar réagit à la cataire.

Biométrie

Il existe d'importantes variations de taille parmi sa population, le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre....) étant généralement compris entre 56 et 96 kg. Les mâles les plus lourds ont été pesés à 159 kg, ce qui correspond environ au poids d'une tigresse ou d'une lionne, et les plus petits mâles connus ont un poids extrêmement faible de 36 kg. Les femelles sont généralement plus petites que les mâles de 10 à 20 %. La longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) du jaguar varie de 1,4 à 1,8 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...) pour les mâles et de 1,2 à 1,7 mètre pour les femelles. La queue mesure de 55 à 65 cm pour les mâles et 43 à 60 cm pour les femelles. L'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire...) fait environ 68 à 76 cm de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) au garrot.

D'autres variations ont été observées selon les régions et les habitats, la taille de l'animal tendant à augmenter au nord de son aire de répartition. Une étude du jaguar dans la réserve de biosphère (La notion de biosphère désigne à la fois un espace et un processus auto-entretenu (jusqu'à ce jour et depuis plus de 3 milliards d'années) sur la planète Terre, et qu'on ne connait...) de Chamela-Cuixmala, sur la côte mexicaine de l'océan Pacifique (L'océan Pacifique, qui s'étend sur une surface de 180 000 000 km², est l'océan le plus vaste du globe terrestre. Il comprend entièrement l'Océanie et quelques autres îles et archipels qui...), a montré des individus de seulement 30 à 50 kg, poids proche de celui du puma. En revanche, une étude des jaguars dans la région du Pantanal brésilien montre un poids moyen de 100 kg. Les jaguars vivants dans les milieux forestiers denses sont souvent plus sombres et beaucoup plus petits que ceux qu'on trouve dans les espaces ouverts, probablement en raison du moins grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de proies herbivores dans les zones forestières : la moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur...) est en effet de 57 kg seulement pour les mâles et 42 kg pour les femelles dans les forêts tropicales humides et respectivement de 87 et 76 kg dans les plaines du pantanal.

Le jaguar est le troisième plus gros félin sauvage au monde (Le mot monde peut désigner :) après le tigre et le lion. Il est le plus gros félin des Amériques, surpassant légèrement le puma.

Pelage

Détail du pelage

Le pelage du jaguar est généralement jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) tacheté, mais peut aller du brun au noir. Le dessous de l'animal, la gorge et la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) extérieure de la jambe et le bas des flancs sont de couleur plus claire, proche du blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne parfois :...). L'animal est couvert de rosettes de camouflage pour la forêt amazonienne, son habitat. Les taches varient sur l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) même et entre les individus : les rosettes peuvent inclurent un ou plusieurs points, et la forme des points varie. Les taches sur la tête, le cou (Le cou est la région du corps qui est située entre la tête et le reste du corps (torse ou tronc).) et la queue sont généralement bien distinctes des autres taches, pleines (sans rosette) ; sur le cou, elles se rejoignent pour former des rayures.

Les formes mélaniques existent dans l'espèce. La forme mélanique avancée touche environ six pour cent de la population, et est donc moins courante que la forme plus tachetée signalée sur les jaguars d'Amérique du Sud, et est le résultat d'un allèle dominant. Les jaguars avec la forme mélanique avancée semblent entièrement noirs, mais leurs taches sont encore visibles si l'on regarde attentivement. Les jaguars touchés par le mélanisme profond sont officieusement connus sous le nom de « jaguar noir » et parfois « panthère noire », mais ne forment pas une espèce ou une sous-espèce distincte. Les individus touchés par l'albinisme, parfois appelés « jaguars blancs », sont rares mais existent chez les jaguars, comme chez les autres grands félins.

Information icon.svg
Page générée en 0.209 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique