Île Jan Mayen - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Histoire

Découverte

Gravure du XVIIIe siècle montrant des scènes de chasse à la baleine boréale par des Néerlandais à proximité de l'île Jan Mayen et du Beerenberg.

La découverte de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un...) Jan Mayen est encore sujette à controverse. Le moine irlandais Brendan relate au VIe siècle qu'au cours d'un de ses voyages, il s'est approché d'une île noire crachant du feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...) dans un bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son....) assourdissant. Pensant avoir atteint les portes de l'Enfer, il n'y débarque pas. Jan Mayen étant une île volcanique, il est possible qu'il l'ait découverte au moment d'une éruption mais il n'y en a aucune preuve. Il est également possible que les Vikings aient connu l'existence de l'île Jan Mayen car ils étaient présents entre autres en Norvège, aux îles Féroé, en Islande (L’Islande, (en islandais Ísland, littéralement « terre de...) et au Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans...).

L'île Jan Mayen est découverte avec certitude au début du XVIIe siècle par des baleiniers néerlandais et britanniques à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) de nouvelles zones de pêche. De nombreux navigateurs revendiquent alors cette découverte, dont l'anglais Henry Hudson qui aurait lui aussi approché l'île sans y accoster en 1607 et l'aurait baptisée Hudson's Tutches ou Touches. La première découverte incontestée est attribuée à l'explorateur néerlandais Jan Jacobs May van Schellinkhout qui visite l'île en 1614. Son cartographe la baptise Jan Mayen après avoir cartographié ses côtes, constituant ainsi la preuve la plus ancienne de la découverte de l'île Jan Mayen.

Premières occupations

L'île Jan Mayen n'est alors revendiquée par aucune puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) mais sert de camp de base saisonnier durant deux périodes distinctes et de lieu d'étude scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) durant la première année polaire internationale (L'Année polaire internationale (API — en anglais, International Polar Year, IPY) est un...).

Ainsi, durant la première moitié du XVIIe siècle, des baleiniers établissent-ils sur l'île plusieurs fonderies d'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à...) alimentées à partir de la graisse (La graisse est un corps gras se présentant à l'état solide à température...) de baleine (La baleine est un mammifère marin de grande taille classé dans l'ordre des...). Jusqu'à mille baleiniers vivent alors sur l'île Jan Mayen en période estivale au plus fort de la chasse à la baleine dans ce secteur. L'huile de baleine étant à l'époque très convoitée, des systèmes de défense sont construits sur l'île afin de protéger cette denrée des pillages comme en attestent les deux canons retrouvés à la fin du XXe siècle. Un premier hivernage est tenté sur l'île en 1633 mais il échoue : aucun des sept hommes laissés sur l'île n'a survécu lorsque les pêcheurs reviennent l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) suivante. La surexploitation de la baleine boréale entraînant une baisse des populations dans ce secteur de l'océan Atlantique (L'océan Atlantique est l'un des cinq océans de la Terre. Sa superficie de...), l'île est peu à peu désertée entre 1640 et 1650 et ce pour les 230 années suivantes.

L'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) 1882–1883 étant déclaré « première année polaire internationale », une équipe scientifique austro-hongroise choisit l'île Jan Mayen comme lieu d'étude en se basant à Maria Muschbukta, en français « Baie Maria Musch », inaugurant la vocation scientifique qui constitue la seule activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) actuelle de l'île. Du 13 juillet 1882 au 6 août 1883, ils effectuent de nombreuses recherches comme des tests d'équipement et de matériel destiné aux futures expéditions polaires, des mesures de salinité et de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) ainsi que du magnétisme (Le magnétisme est un phénomène physique, par lequel se manifestent des forces...), des collectes de plantes, d'animaux et de roches, produisent une cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le...) de l'île qui sera utilisée jusque dans les années 1950 et effectuent le premier hivernage réussi sur l'île.

Au début du XXe siècle, les Norvégiens commencent à venir sur l'île Jan Mayen, y passant même des hivers, afin d'y pratiquer la chasse. Leurs proies favorites sont les renards polaires, très prisés pour leur fourrure, et parfois des ours (Les ours (ou ursinés, du latin ŭrsus, de même sens) sont de grands mammifères...) blancs. La chasse intensive réduisant de manière drastique les populations de renard (Renard est un terme ambigu qui désigne le plus souvent en français certains canidés...) et par là même les profits générés par cette activité, les chasseurs, découragés par l'aspect stérile de Jan Mayen et la rudesse des conditions de vie (La vie est le nom donné :), quittent l'île à la fin des années 1920.

Souveraineté norvégienne

Carte de localisation des différentes stations météorologiques et radio (A supprimer) de l'île Jan Mayen.

Prise de possession

Les besoins d'une station météorologique implantée sur le passage des perturbations atmosphériques venant du Groenland et du pôle Nord (Le pôle Nord géographique terrestre, ou simplement pôle Nord, est le point le plus...) et se dirigeant vers la Norvège se fait sentir dès 1914 lorsque le professeur Kristian Birkeland d'Oslo réclame la construction d'une telle station sur l'île Jan Mayen. Malgré la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) de 125 chasseurs de phoques dans deux tempêtes survenues en 1917 et 1920, il faudra attendre l'été 1921 pour qu'une station météorologique, aujourd'hui appelée Eldstemetten, soit construite sur la côte Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'île.

L'année suivante, l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) météorologique norvégien annexe l'île au profit de la Norvège afin d'y renforcer sa présence et un décret royal du 8 mai 1929 place l'île sous souveraineté norvégienne. Enfin, une loi du 27 février 1930 permet au Royaume de Norvège d'acheter l'île à différents propriétaires et de régler ainsi un litige sur la question de la propriété de l'île Jan Mayen.

Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale

La souveraineté norvégienne sur l'île Jan Mayen n'a pas connu d'interruption depuis 1921 même durant la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands envahissant et occupant la quasi totalité de la Norvège à partir du 9 avril 1940, la famille royale norvégienne s'exile et organise une résistance. Le roi Haakon VII se préoccupe de la défense des rares territoires de son royaume encore libres dont l'île Jan Mayen où il envoie en 1941 un contingent militaire composé de quelques soldats ainsi qu'une nouvelle équipe scientifique afin d'y installer une présence norvégienne capable de repousser d'éventuelles tentatives d'invasions allemandes. L'équipe scientifique, qui avait déserté et incendié la station météorologique d’Eldstemetten en 1940 afin qu'elle ne tombe pas aux mains des Allemands, en reconstruit alors une nouvelle à proximité de la garnison militaire, au pied du Beerenberg (Le Beerenberg (nom néerlandais pour « Montagne des ours ») est un volcan...).

Cette nouvelle station fonctionne tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) au long de la guerre malgré des bombardements aériens allemands. Durant ces attaques qui ne font aucun dégât, deux avions allemands s'écrasent sur l'île dont un quadrimoteur avec neuf membres d'équipage à son bord qui heurte le Beerenberg à proximité du campement norvégien en 1942. En 1950, des géologues britanniques retrouvent les débris de l'autre avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale...) avec à son bord les restes des quatre membres d'équipage. Ceux-ci, ainsi que ceux du quadrimoteur, sont rapatriés au cimetière militaire de Narvik en 1959.

En 1943, les Américains sont autorisés à construire une station de radionavigation sur l'île Jan Mayen qu'ils installent en deux campements sur la côte Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) et qu'ils baptisent Atlantic City. Cette station a pour principal objectif de localiser les stations météorologiques et radios allemandes installées au Groenland.

Développement des activités météorologique et radio

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les météorologues norvégiens utilisent le campement Ouest de la station d'Atlantic City désertée par les Américains pour leurs prévisions jusqu'à ce qu'une nouvelle station appelée Gamlemetten soit construite non loin en 1949. Durant les dix années suivantes, la seule activité sur l'île se résume à des mesures météorologiques et des lâchers de ballons-sondes. La station est aussi équipée d'une radio permettant de relayer les messages entre la Norvège continentale et les bateaux croisant à proximité de l'île Jan Mayen. Cette radio permet ainsi de sécuriser le secteur pour les bateaux de pêche et les baleiniers qui sont assurés de voir leurs éventuels appels de détresse entendus.

L'activité sur l'île Jan Mayen se diversifie sous l'impulsion de l'OTAN lorsqu'une station de radionavigation du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) LORAN-C est installée sur l'île en 1959 avec l'érection d'une antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de...) haubanée à ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible...) longues de 190 mètres de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.). Cette station, placée sous la responsabilité de l'Administration norvégienne de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) et de défense ou NORECA, est reliée à celles d'Islande, des îles Féroé, de la Norvège continentale et d'Allemagne. À cette occasion, un nouveau site est aménagé sur la côte Sud-Est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...) de l'île : des logements, des lieux de vie, des locaux techniques et une station énergétique sont construits et l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) est baptisé Olonkinbyen, en anglais Olonkin City, en l'honneur de l'un des vétérans de l'île Jan Mayen. L'année suivante, un nouvel émetteur est adjoint au premier ce qui nécessite de nouveaux travaux. La construction d' Olonkinbyen n'ayant pas été aisée en l'absence de port, une piste d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme....) est construite sur l'isthme (Un isthme est une étroite bande de terre, entourée de deux étendues d'eau, qui connecte deux...) de l'île. Cette piste permet à l'avion de devenir le principal moyen de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus...) reliant l'île Jan Mayen au reste du monde (Le mot monde peut désigner :) par le biais d'une douzaine de rotations par an, le premier atterrissage s'étant effectué en 1961. Désormais, seul le ravitaillement en carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme...) et en matériels ne pouvant être transportés par les airs continue de se faire par bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer,...) en été.

Depuis le déménagement (Un déménagement est une action qui consiste à ôter tout ou partie des biens...) de la station météorologique, baptisée Metten, à proximité de la piste d'atterrissage en 1962, les implantations et les activités humaines se concentrent sur une zone côtière de cinq kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...) sur la côte sud-est de l'île.

Malgré la guerre froide et la position stratégique de l'île Jan Mayen située sur une des routes maritimes reliant l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau...) Atlantique Nord à l'océan Arctique (L'océan Arctique, ou océan glacial Arctique, s'étend sur une surface de...), la station LORAN-C constituera la seule construction de l'OTAN sur l'île qui n'abritera jamais d'installations militaires. En effet, des bases de l'OTAN existent déjà dans les territoires environnants comme le Groenland, l'Islande ou la Norvège et l'île est en retrait du détroit de Danemark, maillon (Le maillon en language maritime est une longueur de chaîne (ligne de mouillage), qui mesure 15...) du GIUK, ce qui n'y permet pas le développement du SOSUS. À partir du début des années 1980, des accords maritimes sont fixés avec les territoires voisins : exploitation des ressources maritimes avec l'Islande le 22 octobre 1981, établissement de la frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux...) maritime avec le Groenland le 14 juin 1993 et en juillet 1994.

Page générée en 0.085 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique