Martinique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Démographie

Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Le recensement de 2007 comptabilise 397 730 habitants, pour 1 128 km², soit une densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps...) de population de 353 habitants au km², contre 114 au niveau national. Comme dans la plupart des îles, cette densité augmente : 255 hab/km2 en 1961, 319 en 1990, 353 en 2007, malgré une baisse récente de la fécondité. En 2009, la population était estimée à 402 000 habitants.

80 % de La population est majoritairement composée de noirs et métis (nègre, câpre, mulâtre, chabin, bata-syrien, celio-syrien etc.), d'Afro-Indiens nommés « coolies et chapé-coolie » à 15 % et de 5 % d'Européens appelés Zorey ou békés. Il y a d'autres populations venues du continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une...) asiatique, notamment de la région tamoule en Inde, et de la Chine vers la fin du XIXe siècle et du Moyen-Orient (Syrie, Liban) au XXe siècle. La Martinique (La Martinique est à la fois une région d'outre-mer et un département d'outre-mer français (numéro 972). Elle devrait son nom à Christophe Colomb qui la découvre en 1502. L’île...) connaît un fort métissage, donnant une population de type « créole ». Il y a aussi aussi 7 370 immigrés en Martinique en 2006 (recensement de l'INSEE) provenant de 115 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) différents.

Économie

La banane est le premier produit agricole d’exportation (57,8 % de la production agricole de l'île) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en n'occupant que 20,3 % de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa...) agricole utile. Elle occupe près de la moitié des actifs agricoles. Selon la FAO, la Martinique a produit en 2008 environ 300 000 tonnes de bananes. Cela représente 0,33% de la production mondiale de bananes. La banane occupe en 2008 190 km2, soit 16,8 % de la surface totale de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...).

Le rhum agricole représente 23 % de la valeur ajoutée agroalimentaire en 2005 et occupe 380 actifs sur l'ile (y compris le rhum traditionnel). La production de l'île se situe autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) des 80 000 hl d'alcool pur.

La canne à sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce extraite de la canne à sucre" (Chrétien de Troyes, Le Chevalier au lion). Il est majoritairement formé d'un composé...) occupe en 2009 4 150 hectares, soit 13,7 % des surfaces agricoles. Cette production évolue vers une concentration de plus en plus forte avec des exploitations de plus de 50 ha qui représentent 6,2 % des exploitations pour 73,4 % de la surface exploitée. La production annuelle est en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble...) de 210 000 tonnes.

Les ananas (Appelé nana nana (parfum des parfums) par les Amérindiens, l'ananas (Ananas comosus) trouve son origine en Amérique du Sud, probablement dans le nord du Brésil, ou en Amérique...) constituaient autrefois une part importante de la production agricole, mais ne représentaient en 2005, selon l'IEDOM, qu'1% de la production agricole en valeur (2,5 millions d'euros contre 7,9 millions en 2000).

Art et culture

Langues

En tant que département et région d'outre-mer (DROM), le français constitue la langue officielle de l'île comme sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans le dictionnaire de...) de la République française. La population utilise aussi couramment le créole martiniquais qui ne connait en aucun cas un déclin de sa pratique comme peuvent le connaître bien d'autre langues régionales en Métropole (Une métropole (du grec mêtêr, mère, et polis, ville) est la ville principale d'une région géographique ou d'un pays, qui à la tête d'une aire urbaine importante,...).

La langue créole n'est pas un simple code de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...),...). C'est aussi l'expression de tout un peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.) et le véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) privilégié d'une culture, voire d'un état d'esprit. Le créole est facilement parlé dans la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents...), en famille, entre amis, sur les ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.), dans les églises, il s'agit véritablement d'une deuxième langue.

Le statut du Créole a changé depuis la création en 2000 d'un Capes en Langue et Culture Régionale Option Créole. Autrefois langue méprisée, aujourd'hui la langue Créole est enseignée dans le secondaire et à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) des Antilles (Les Antilles sont un vaste archipel situé dans la mer des Caraïbes. L'archipel forme un arc de cercle de 3 500 km de long,...) et la Guyane. En effet, Une Licence, un Master et un Doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce grade est le docteur. Selon les pays et les...) en Langue et Culture Régionale option Créole existent depuis une dizaine d'années sur le Campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi...) de Schœlcher. Autre avancée positive, en 2007, l'écrivain Raphaël Confiant publie aux Éditions Ibis Rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.), le premier Dictionnaire Créole martiniquais - français.

Le G.E.R.E.C (Groupe d'Études et de Recherches en Espace Créolophone) fondé en 1975 par le Pr Jean Bernabé, tente depuis plus de 30 ans de codifier le Créole martiniquais. C'est la graphie du G.E.R.E.C, qui fait référence en Martinique. Les défenseurs de la langue Créole en Martinique sont incontestablement les écrivains du mouvement littéraire la créolité, Raphaël Confiant, Patrick Chamoiseau, et Jean Bernabé.

Littérature

Patrick Chamoiseau (2009)

De grands écrivains, penseurs et intellectuels ont marqué la littérature martiniquaise, notamment Édouard Glissant, Frantz Fanon, Raphaël Confiant, Patrick Chamoiseau, René Ménil et Aimé Césaire, père du concept de négritude et personnalité très influente au sein de l'île.

Les musiques de la Martinique

La biguine, la mazurka créole ou Mazouk, la valse créole, le quadrille ou haute-taille, le Bèlè et le zouk.

Spécialités culinaires

  • Rhum agricole : rhum AOC réputé comme étant le meilleur rhum du monde (Le mot monde peut désigner :), en particulier son « rhum vieux » vieilli en fûts de chêne (Le chêne est le nom vernaculaire de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes appartenant au genre Quercus, et à certains genres apparentés,...).

Boissons

  • Thé pays (citronelle, atoumo, corossol...)
  • Dlo kako (chocolat à l'eau)
  • Chocolat Première Communion (ou chocolat martiniquais)
  • Mabi (macération d'écorces) héritage des Caraïbes
  • Jus (prunes de cythère, mangue, corossol, canne à sucre, goyave, tamarin, fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil....) de la passion, ananas, citron (Le citron est un agrume, fruit du citronnier. Le citronnier (Citrus limon) est un arbuste de 5 à 10 m de haut, à feuilles persistantes.), oranges, orange amère, mandarine)

Plats

  • Colombo de porc (Le porc (du latin porcus) qui se dit aussi cochon domestique (Sus scrofa domesticus) ou cochon des villes est un mammifère domestique omnivore de la famille des porcins, ou suidés proche du...), de poulet (Un poulet est une jeune volaille, mâle ou femelle, de la sous-espèce Gallus gallus domesticus, élevé pour sa chair.) (recettes avec des épices dont le curry, originaires d'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 %...) du Sud).
  • Chatrou aux riz (Le riz est une céréale de la famille des Poacées ou Graminées, cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et...) et pois (Le pois (Pisum sativum L.) est une espèce de plante annuelle de la famille des légumineuses (Fabacées), largement cultivée pour ses...) rouges (chatrou = poulpe, pois rouges = haricots rouges)
  • Macadam (plat à base de riz et de morue).
  • Poulet boucané.
  • Brochette de lambi (coquillage communément appelé conque)
  • Ti-nain lanmori (banane verte avec de la morue, consommé traditionnellement au petit-déjeuner).
  • Ti-nain tripes (bananes vertes avec des tripes de mouton (Le mouton (Ovis aries) est un mammifère domestique herbivore de la famille des bovidés, de la sous-famille des Caprinés et du genre Ovis. L'homme élève le mouton pour sa viande, son lait, sa laine et...), et des légumes)
  • Migan fruit-à-pain (sorte de purée avec de gros morceaux de fruit-à-pain et de la salaison de cochon)
  • Féroce d'avocat (boulette d'avocat à la morue roulée dans de la farine de manioc).
  • Accras de morue (ou Marinades de morue, beignets).
  • Accras de titiris (ou Marinades de titiris, beignets de petits poissons)
  • Pâté en pot (soupe à base de légumes, abats de mouton de vin blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle...) et de câpres).
  • Dombré (accompagement de plats, boulette de farine et d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) avec quelques épices).
  • Kalalou (autre soupe verte contenant des feuilles de calalou et des gombos).
  • Boudin créole
  • Pain au beurre (Les Beurré sont un groupe de variétés de poires à chair fondante, comprenant entre autres les variétés suivantes.) chocolat également appelé « chocolat de première communion » car servi à cette occasion (boisson chocolatée agrémentée d'épices servie avec un pain au beurre).
  • Gratin de christophine, de banane jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :), de papaye et de fruit à pain.
  • Chèlou
  • Trempage
  • Matoutou (crabe, riz et épices)
  • Tête d'oursins farcie

Anecdotes

  • Il existe plus de 180 couleurs de sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches dont...) différentes à la Martinique.
  • Les Amérindiens qui peuplaient la Martinique la nommaient Jouanacaera qui signifie l'île aux iguanes, ou Matinino : l'île aux femmes ou l'île sans père. « Madinina » n'est qu'une déformation du nom Matinino. Cette appellation est devenue populaire au fil du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) et certains Martiniquais l'utilisent pour désigner leur île.
Page générée en 0.383 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique