Université de Lille - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Université de Lille
Devise Universitas Insulensis Olim Duacensis
Informations
Fondation 1896
Dissolution 1968-1970
Type université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) française historique
Localisation
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) Lille
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) France France

Cette page est consacrée à l’université de Lille qui a existé entre 1896 et 1970. Pour les pages sur les universités actuelles, voir Université Lille I, Université Lille II (L’université Lille 2 Droit et Santé est l'une des trois universités de Lille....), Université Lille III (L'université Charles-de-Gaulle - Lille 3 (Lille - Nord - France) est l'une des trois...); pour le PRES, voir Université Lille Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de France.

L’université de Lille est une université française située à Lille, et qui a été en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) entre 1896 et 1970. Elle a été créée à partir des facultés présentes à Lille et à Douai depuis 1559. Cet établissement est à l’origine des trois universités lilloises créées en 1970, les universités de Lille I, Lille II, et Lille III.

Histoire

Les prémices de l'université, de Douai à Lille

Université de Douai (L’université de Douai est une ancienne université créée peu de temps...) (1559-1795)

Initialement autorisée en 1559 par les papes Paul IV et Pie IV dans la mouvance de la Contre-Réforme et du Concile de Trente, créée effectivement par Philippe II d'Espagne en 1562 par l'installation des facultés de théologie et droit canon, droit civil, puis celle de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) et des arts, l'organisation (Une organisation est) médiévale primitive rayonne à Douai jusqu'à la Révolution française qui fit disparaître universités et facultés. La faculté des lettres et la faculté des sciences de Douai sont restaurées sous le Premier Empire en 1808, quand est créée l'Université impériale ; cependant « à Douai, par exemple, il n'y a en 1814, qu'un seul professeur à la faculté de lettres ». Sous la Restauration, l'ordonnance du 17 février 1815 visant à remplacer l’Université impériale par dix-sept universités régionales, dont une université de Flandres, n'est pas appliquée en raison de l'interruption des Cent-Jours. Pire, l'arrêté de la Commission d'instruction publique (Le ministère de l'Instruction publique est le nom donné à l'actuel ministère de...) du 31 octobre 1815 confirmée par l'ordonnance du roi du 18 janvier 1816, supprime dix sept facultés de lettres et trois facultés de sciences, par mesure d'économie: les facultés de Douai disparaissent à nouveau.

A Lille, une école royale de chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les...) est créée en 1705 et est transformée en école préparatoire de médecine en 1805. Suite à la disparition de la faculté des arts de l'université de Douai en 1795, une École centrale de Lille est ouverte le 30 décembre 1796, rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) des Arts à Lille et ses enseignements sont assurés au travers de chaires municipales. Une chaire municipale de sciences est établie en 1817, suivie par une chaire de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à...) en 1823. La loi du 14 juin 1854 et le décret du 22 août 1854 rétablissent la faculté de lettres à Douai et conduisent à la création d'une faculté des sciences à Lille, à laquelle est juxtaposée une École des arts industriels et des mines pour les sciences appliquées. Le décret du 12 août 1854 institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) l'école préparatoire de médecine et de pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn...) de Lille. La faculté de droit est rétablie à Douai en 1865. L'école préparatoire de médecine et de pharmacie de Lille est transformée en faculté mixte de médecine et de pharmacie de Lille par décret du 2 novembre 1875. Par décret du 22 octobre 1887, les facultés de lettres et de droit sont transférées de Douai à Lille. La loi du 10 juillet 1896 rétablit les universités en France, dont celle de Lille qui regroupe toutes les facultés publiques.

Essor des facultés à Lille (1854-1896)

La faculté des sciences de Lille établie en 1854 a pour premier doyen Louis Pasteur (Louis Pasteur, né à Dole (Jura) le 27 décembre 1822 et mort à...), qui s'installe dans des locaux provisoires, au lycée, rue des Arts et rue des Fleurs. Mais de nombreux bâtiments sont ensuite construits dans le quartier Saint-Michel pour accueillir les étudiants entre le boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts,...) Jean-Baptiste Lebas, la rue Jeanne d'Arc, la rue Gauthier de Châtillon (actuelle rue Angellier) et la place Philippe Lebon.

En 1875, l'institut industriel du Nord quitte la rue du Lombard et s'installe rue Jeanne d'Arc. Les locaux de la faculté des sciences de Lille place Philippe Lebon sont inaugurés par Géry Legrand en 1892. En 1894, l'institut de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) de la faculté des sciences de Lille quitte ses locaux rue des Fleurs utilisés depuis 1854 et s'installe rue Gauthier de Châtillon ; l'Institut de chimie de Lille s'installe rue Gauthier de Châtillon et rue Barthélémy Delespaul. En 1895, l'institut des sciences naturelles de Lille s'installe rue Malus, rue Nouvelle et rue Brûle-Maison.

Les premiers bâtiments de la faculté mixte de médecine et de pharmacie de Lille sont inaugurés par Jules Ferry (Jules Ferry, né le 5 avril 1832 à Saint-Dié (Vosges) et mort le...) le 24 avril 1874, prenant la suite de l'école de préparation à la médecine et à la pharmacie créée en 1805. Les principaux locaux de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) de la faculté de médecine et de pharmacie sont construits à l’angle de la rue Jean Bart et de la rue de Valmy, face à la place Philippe Lebon. Les travaux, confiés à l’architecte Carlos Batteur, se sont déroulés de 1876 à 1892.

En 1891, la faculté mixte de médecine et de pharmacie comprend 21 chaires, la faculté des sciences 9 chaires, la faculté de droit 9 chaires, la faculté de lettres 7 chaires.

La faculté de droit de Lille est installée dans des locaux rue Angelier, inaugurées en 1895, à proximité de la faculté de lettres de Lille présente depuis 1887.

L'université de Lille (1896-1970)

L'Institut Pasteur de Lille (L'Institut Pasteur de Lille (Pasteur-Lille) est l'un des centres de recherche du Réseau...) est inauguré boulevard Louis XIV en 1899. La faculté d'odontologie (L’odontologie (aussi appelée dentisterie ou médecine dentaire) est la science...) est d'abord liée à l'histoire de la faculté de médecine, au sein de laquelle est autorisée l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une...) dentaire, le 30 novembre 1903. Lille devient ainsi la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) ville, après Nancy, à posséder un tel enseignement. L'Institut de stomatologie, finalement ouvert en 1935, boulevard Paul-Painlevé, et détruit en 1944, est reconstruit en 1965 à son emplacement actuel, place de Verdun (proche du centre hospitalier).

L'Institut d'électrotechnique (Étymologiquement l'électrotechnique désigne l'étude des applications techniques de...) s'installe rue des Fleurs en 1912. En 1930 a lieu l'inauguration de l'Institut de mécanique des fluides (La mécanique des fluides est la branche de la physique qui étudie les écoulements de fluides...) de Lille.

En 1949, la faculté de droit déménage rue Paul-Duez (siège actuel de l'université Lille II).

La faculté de médecine déménage partiellement à la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la...) hospitalière, achevée en 1953 à l'est de Lille.

Suite à des travaux débutés en 1962, la faculté des sciences de Lille est transférée à partir de 1967 du centre de Lille vers un campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les...) universitaire scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) construit dans l'est de la communauté urbaine de Lille, dans le quartier de la cité scientifique où est créée la technopole (Les termes technopole ou technopôle apparaissent régulièrement dans la...) de Villeneuve d'Ascq.

Les universités à Lille depuis 1971

La mise en œuvre de la loi Faure du 12 novembre 1968 conduit à la subdivision de l'université de Lille en trois entités autonomes fin 1970. La faculté des sciences de Lille devient l'université des sciences et technologies de Lille (Lille I) ; la faculté de droit et les facultés de médecine et pharmacie deviennent l'université du droit et de la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) (Lille II) ; les facultés de lettres et sciences humaines deviennent l'université Charles-de-Gaulle - Lille 3.

Suite à décision en 1966, la faculté de lettres et sciences humaines de Lille devenue l'université Charles-de-Gaulle - Lille 3 est transférée en 1974 du centre de Lille vers un campus universitaire dédié à Villeneuve d'Ascq, quartier Pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours...) de Bois.

Suite à décision en 1966, la faculté de droit de Lille intégrée dans l'université du droit et de la santé (Lille II) est transférée en 1974 du centre de Lille vers le campus universitaire quartier Pont de Bois. En 1995, elle est déménagée dans le quartier Moulins, place Déliot. En 1971, le second campus de l'université Lille II est créé à Ronchin, au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de Lille.

La délocalisation de laboratoires de l'université Lille I conduit à la création en 1968 de l'université de Valenciennes (L’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (nom officiel :...). Des antennes régionales des universités lilloises sont créées dans le Nord de la France entre 1988 et 1992 ; elles prennent leur autonomie entre 1991 et 1992 pour former l'université du Littoral et l'université d'Artois. Les universités de Lille et leurs trois consœurs du Nord de la France coopèrent au sein du 'pôle universitaire Lille Nord Pas de Calais' créé en 1992, remplacé en 2009 par le PRES Université Lille Nord de France.

Campus grand Lille

Les trois universités envisagent une fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état...) devant intervenir avant 2013, dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...) du plan campus (Le Plan Campus ou Opération Campus est un projet du gouvernement Fillon annoncé en...) français ; toutefois en 2010, le principe semble s’éloigner.

Page générée en 0.073 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique