Synergologie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La synergologie est une discipline du champ de la communication basée sur les communications non verbales. C'est une méthode de lecture spécialisée dans le décryptage des mouvements corporels inconscients.

Le terme " synergologie " a été construit avec les racines grecques "syn", "ergon" et "logos", pour traduire l'idée d'un " être ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...), être actif en situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) de discours ".

Historique

Philippe Turchet a proposé le terme de synergologie (La synergologie est une discipline du champ de la communication basée sur les communications non verbales. C'est une méthode de lecture spécialisée dans le décryptage des mouvements corporels...) en France dans les années 1990, après des travaux de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) doctorale en science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient...) politique. La recension des théories existantes dans le domaine de la communication non verbale (La communication non-verbale exprime un type de communication qui n'utilise pas les mots, autrement dit qui ne passe pas par les signes linguistiques du langage verbale.) l’amène à penser que la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou...) non verbale n’est pas l’objet central d’une science unique parce que dans ce domaine, l’objet d’étude et la méthode nécessaires à l’analyse se trouvent confondus. La phrase suivante en est l'illustration : "lorsque nous faisons de la communication non verbale…": pourtant, nous ne faisons pas de la communication non verbale. Car, pour utiliser une métaphore, si la science qui étudie les étoiles est l’astronomie, elle ne se confond pas pour autant avec son objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) d’étude : les étoiles. Le scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) fait de l’astronomie, il ne fait pas de l’étoile. Nous ne faisons pas des chiffres, nous faisons des mathématiques… La réalité observée ne peut pas être identifiée dans les mêmes termes que sa méthode d’observation, sous peine d’empêcher toute production de connaissances valides et contrôlables. Pour ce chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de...), issu des sciences sociales, l’absence de clarification (La clarification consiste à extraire quelques concepts simples et significatifs d'une description ou explication présentée de façon obscure, volontairement ou non, par son auteur. Ou de...) des champs sémantiques est la principale raison pour laquelle des critères de scientificité clairs ont tant de difficulté à émerger dans le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de l’observation non verbale. C’est également la raison pour laquelle des outils propres à observer la réalité non verbale n’ont pas été forgés et que la production conceptuelle dans ce champ de travail est encore de qualité si inégale. C’est à partir de ces constats qu’est née la synergologie.

La synergologie travaille dans la lignée des observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande participation...) de l'Ecole de Palo Alto, des travaux de Ray Birdwhistell, Edward T. Hall, Gregory Bateson, Paul Watzlawick, mais elle ne s’en réclame pas ouvertement. En revanche, l'apport récent des neurosciences (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant normaux que pathologiques, des neurones et du...) a été déterminant dans le cheminement de la synergologie. Les hypothèses sur lesquelles elle repose, trouvent en effet leur substrat scientifique grâce au recoupement et à la confirmation de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) nouvelles issues de la neurobiologie et de la neuropsychologie. Mais la synergologie introduit dans le champ non verbal de nouveaux concepts à partir de l’observation de réactions corporelles qui n’avaient encore jamais été isolées et décrites jusque là: les microdémangeaisons. Ces micromouvements apparaissent lorsque des non-dits ressentis entrent en contradiction (Une contradiction existe lorsque deux affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.) avec les informations exprimées ouvertement. Cette découverte étonnante place le mouvement corporel comme un témoin indispensable de l’activité de l’esprit dont il éclaire les contradictions en les traduisant sur le corps. Elle permet à la communication non verbale d’être observée dans un champ sémantique nouveau.

Champ sémantique

En accord avec les théories issues du courant de la "nouvelle communication", la synergologie fait sien le postulat que la communication interpersonnelle est systémique (La systémique - du grec « systema », « ensemble organisé » - est une méthode scientifique qui applique la théorie systémique comme...). Dans un échange entre deux personnes il n’y a plus un émetteur et un récepteur, mais bien un espace de locution unique. Le courant de pensée synergologique ne tient pourtant pas à être enfermé dans le credo systémique. Il ne faudrait pas oublier, à côté de la dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de...) de l’interaction relationnelle, la dimension analytique léguée par l’histoire de chacun et dont les traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous...) corporelles sont patentes, lisibles dans la communication. En Synergologie, l’opération intellectuelle qui permet le passage de la lecture des mouvements aux émotions et aux intentions non formulées est rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de...) possible parce que les instances cognitives, psychoaffectives et les neuromotrices. sont liées entre elles. Les mouvements moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) inconscients apparaissent dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...) comme la traduction d’états émotionnels sur le corps. Il s’est donc agi d’abord, pour que se trouve fondée la discipline, que soit établie, à partir des règles anatomiques, la classification des micromouvements corporels, puis de regrouper ensuite ceux-ci en typologies ; enfin de mettre en place des critères de validation de ces typologies nécessaires à contrôler leur efficience. Une première typologie synergologique est née de la distinction établie entre :

1 Les mouvements ne faisant intervenir qu’un groupe de muscles autocentrés autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) d’un organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est...) et ne mettant pas en œuvre d’autres parties du corps. Ces mouvements ont été recensés, classifiés et baptisés microréactions.

2 Ils se distinguent de trois types de microattitudes présentes dès qu’une main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe...) intervient pour se poser sur une partie du visage ou du corps. La synergologie parle alors de microfixations si la main est immobile, de microcaresses si elle caresse subrepticement une partie du corps et enfin de microdémangeaisons lorsque les ongles touchent subrepticement l‘épiderme. Il arrive également que, pour des raisons inconscientes de confort, une main retrouve l’autre main et qu’elles se pressent l’une contre l’autre selon des règles précises.

3 Le synergologue parle alors de boucles de rétroaction manuelle, distinguant parmi celles-ci : mains en prise, mains jointes, mains lavées, mains en couteaux, mains en V.

4 Il est encore possible que les mains s’agitent dans l’espace. Ces gestes sont répertoriés comme gestes projectifs, gestes figuratifs, gestes symboliques et gestes d’engramme. Ils différent par leur nature, leur dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :), leur orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la...) puis par les configurations de la main lorsqu’elle bouge.

5 Mais la communication non verbale gestuelle ne serait pas encore appréhendée dans sa totalité, si n’étaient pas décrits les gestes de préhension. Il s’agit de ces gestes mi-conscients produits par exemple lorsque la main va chercher une branche de lunette ou reste inconsciemment posée sur le pied d’un verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le...) ou accrochée à une paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) de clefs, un briquet (Un briquet est un dispositif pyrotechnique autonome, destiné à produire une flamme. Le carburant utilisé est stocké au sein d'un réservoir, et le comburant est...).

La somme de ces observations, étiquetées dans des typologies prend l’appellation d’items. Ceux-ci sont ensuite regroupés dans des valises d’items. Et c’est à partir de ces valises d’items que s’opère la validation scientifique des découvertes synergologiques. En Janvier 2006, plus de 7214 items représentatifs d’attitudes corporelles différentes étaient recensés.

La classification de la connaissance

La synergologie est une méthode de lecture du langage non verbal inconscient. Or, le terme d’inconscient permet toutes les dérives puisque par définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.), le fonctionnement de l’inconscient est inconscient. La synergologie résout ce problème en l’abordant autrement. Plutôt que de partir d’une théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative,...) de l’inconscient préexistante, elle observe ses manifestations à travers la communication non verbale sans porter de jugements de valeurs. Elle se contente de classer rigoureusement ce qu’elle observe. Pour ce faire, elle dispose de sa classification non verbale. Et c’est par inférence, qu’à partir des observations elle remonte jusqu’à l’inconscient qu’elle préfère appeler non-conscient. Chaque mouvement est classifié en synergologie pour devenir un item (Ex : un clignement dissymétrique de la paupière gauche sera appelé (0MR_YG_FPSup), et sera aisément retrouvé grâce à la méthode de classement, au milieu de plus des 7213 items qui l’entourent. Chaque valise contient un micromouvement corporel unique qui a été repéré et enregistré des centaines de fois. Sur des centaines de personnes venues de cultures, de classes d’âge et de conditions sociales différentes.

La démarche synergologique a ainsi permis de comprendre que certains items apparaissent systématiquement dans certains groupes émotionnels et sont totalement exclus d’autres groupes émotionnels. Elle aide aussi à comprendre que des réactions que l’on pensait morphologiques, idiosyncrasiques, ou strictement dépendantes de certaines cultures sont en fait universelles, dès lors que les personnes expriment les mêmes émotions. La logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est dans une première approche...) de ces items permet elle-même de comprendre quelles émotions sont vécues et quelles autres émotions sont cachées. En passant, l’outil de classification synergologique permet de revisiter le concept même d’émotion. En effet, si les travaux de divers chercheurs permettent de s‘accorder sur l’existence de six émotions primaires universellement reconnues, le concept d’émotion pose lui-même problème. Le clivage (Le clivage est l'aptitude de certains minéraux à se fracturer selon des surfaces planes dans des directions privilégiées lorsqu'ils sont soumis à un effort...) entre l’émotion, l’affect, le sentiment, voire la pulsion ou même l‘état d’âme semble en effet assez poreux. Il n’existe d’ailleurs dans la communauté scientifique aucun consensus sur le processus large de l’émotion. La synergologie traite l’émotion par un tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) autre biais. Elle observe les mouvements corporels et ne s’intéresse qu’au contexte de leur production en établissant un clivage entre états émotionnels hypertoniques et états émotionnels hypotoniques. Elle mesure ensuite si le contexte émotionnel propre à l’échange est positif ou négatif et si l’émotion est destinée à être transmise à son interlocuteur ou gardée pour soi. Le contexte verbal étant pris en compte, elle établit un clivage en huit groupes émotionnels repérés par des classes d’items différentes identifiées de E1 à E8. Lorsque le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de...) contextuel et les items non verbaux concordent, l’émotion correspond à un groupe émotionnel facilement identifiable ; mais il arrive cependant que les items non verbaux soient en désaccord avec le climat contextuel de l’émotion. L’émotion sur-jacente lue grâce à la communication verbale (ex : " je suis heureux ! ") ne correspond pas aux items non verbaux repérés. Une émotion sous-jacente traduisant un non-dit est alors présente et étiquetée sans ambiguïté.

La validité scientifique

La question centrale de la validité des connaissances, si délicate à établir en sciences humaines, est un enjeu fondamental dans le champ non verbal. En épistémologie des sciences, Karl Popper (Karl Raimund Popper (28 juillet 1902 à Vienne, Autriche - 17 septembre 1994) est l'un des plus importants philosophes des sciences du XXe siècle.) et l’école de Vienne ont établi des critères de scientificité que reprend à son compte la synergologie dans son protocole de validation des observations. Selon l’école de Vienne, c’est la manière dont est formulée une proposition qui fait d’elle une proposition scientifique ou non. En substance, disait Karl Popper pour imager la théorie de la réfutabilité et la rendre plus accessible : " cent mille cygnes blancs sur un lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour provoquer une stratification, une zonation, ou...) ne permettront pas de dire que la proposition " tous les cygnes sont blancs " est une proposition vraie. En revanche un seul cygne noir (Le Cygne noir (Cygnus atratus) est un cygne qui doit son nom à la coloration de son plumage. Il est originaire d'Australie où il niche en colonies très denses contrairement au cygne tuberculé.) sur un lac permettra de dire que la proposition tous les cygnes sont blancs est une proposition fausse. " Une proposition est scientifique, non pas parce qu’elle est vraie, mais parce que sa formulation (La formulation est une activité industrielle consistant à fabriquer des produits homogènes, stables et possédant des propriétés spécifiques, en mélangeant différentes matières...) permet de voir qu’elle est fausse s’il s’avérait qu’elle le soit. Un clivage clair apparaît ainsi entre les propositions scientifiques et les propositions métaphysiques. Toutes les propositions synergologiques sont des propositions réfutables. Prenons un exemple. Philippe Turchet a découvert qu’un être humain, lorsqu’il se détend et parle chaleureusement à un autre être humain, le regarde avec l’œil gauche et ce, quelle que soit que la qualité de la vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de son oeil gauche, et même s'il est borgne. Cette proposition est suffisamment claire pour pouvoir être réfutée. Dans ce cas, il suffirait qu’un pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue « 45 pour cent ») est en réalité la sténographie pour la...) significatif d’individus regarde chaleureusement leurs interlocuteurs avec l’œil droit pour que la proposition soit réfutée. Ce qui n’est pas avéré. La synergologie utilise des critères de mesure dont la validité scientifique est probante et entend être évaluée, elle-même, sur le terrain de la science. Ce qui permet d’ailleurs de dénoncer au passage grâce à la synergologie quelques contre-vérités flagrantes énoncées ici ou là dans le domaine du non verbal.

Enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un élève par le...)

Sur le plan des applications pratiques, la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles...) de la synergologie réside dans le fait qu’elle prend le contre-pied de toutes les démarches comportementalistes, en proposant de ne jamais modifier volontairement son langage non verbal consciemment lorsqu'il s'agit de communiquer mieux ! Lorsque les êtres humains échangent, ils s’adressent en effet simultanément et inconsciemment beaucoup trop d’items corporels pour espérer contrôler leur langage non verbal et adresser à leurs interlocuteurs une communication vraiment adaptée. Bien au contraire, en contraignant leur langage du corps, ils risquent bien de ne pas contrôler suffisamment d’items pour rendre vraiment congruents langage verbal et langage non verbal. En n’étant pas tout à fait soi-même et pas tout à fait un autre, nous risquons donc de faire régresser la communication générale. Refusant les recettes de communication toutes faites, le synergologue travaille tout autrement. Il ne pense pas qu’il soit toujours négatif d’envoyer des messages négatifs. C’est au contraire lorsqu’un interlocuteur mécontent ne contraint pas son non-verbal qu’il donne la chance de comprendre que le discours de l'autre lui déplaît. C’est parce qu’une personne ne cache pas son désaccord à un collègue ou un conjoint qu’il donne la chance à la communication de ne pas se tarir et sortir des impasses. La plupart des impasses de communication naissent du fait de notre incapacité à nous rendre compte que nous sommes en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté par une...) de nous aventurer dans une impasse. Arrivés au fond de l'impasse, il nous faut mettre une énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) inconsidérée à régler un problème qui aurait pu l'être aisément. Il nous aurait suffi simplement au départ de ne pas contraindre notre corps. Il aurait produit les petits signaux non-verbaux "orange" qui auraient pu permettre à notre interlocuteur de comprendre que son discours n'était pas acceptable pour nous. Ainsi elle propose d'oublier les trucs et les recettes et de se concentrer sur son interlocuteur, plutôt que sur soi-même pour mieux se comprendre, et donc mieux communiquer. [1].

Controverse

La naissance de la synergologie, ouvre un débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions ou opinions divergentes pour le sujet considéré. Un débat peut...) épistémologique, celui de la reconnaissance d’une discipline née à l’extérieur du champ institutionnel et consacré de l’université. Les champs d’application concrète (La concrète est une pâte plus ou moins dure obtenue après extraction d’une matière première fraîche d’origine végétale (fleurs,...) ouverts par ses découvertes théoriques sont multiples. Le fait par exemple que la direction de nos regards non conscients, soit liée à la nature de nos apprentissages et notamment au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...) de l’écriture a d’ores et déjà des répercussions dans le champ d’autres disciplines, notamment concrètement celle de la criminologie. Le rapport direct entre la direction des gestes et le mouvement des yeux permet d’inscrire la direction neurosymbolique dans l’espace. Cette découverte devrait influencer dans les années à venir des domaines comme celui du film d'animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.). D’autant que les mouvements gestuels sont repérables parce qu’ils sont codifiés, informatisés et directement transférables dans des applications industrielles. La richesse du mouvement symbolique du geste inconcient dans l'espace ne laisse pas non plus indifférents les psychanalystes. En même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) le fait que ces découvertes soient le plus souvent le fait de chercheurs indépendants et qu’elles aient été permises dans des champs qui sont extérieurs à ceux traditionnels de l’université, pose la question du statut et de la reconnaissance institutionnelle de cette discipline. Elle fait aujourd’hui l’objet d’un dépôt de marque à l’institut national de la propriété intellectuelle en France afin d’empêcher qu’elle soit diffusée sans une formation rigoureuse. Mais son entrée dans le champ universitaire à mesure que se fera sentir le besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les...) d’appréhender la communication non verbale humaine comme un champ de connaissance à part entière et non plus comme un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus grande...) pour certaines disciplines,devrait rendre idoine cette protection.

Notes et références

  1. Source :(lien)
Page générée en 0.223 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique