Haïku (système d'exploitation)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Principaux systèmes
d'exploitation
BSD
FreeBSD - NetBSD - OpenBSD
DragonFly BSD - PC-BSD
GNU/Linux (Liste)
Debian (Debian (/de.bjan/) est une organisation communautaire et démocratique, dont le but est le développement d'un système d'exploitation basé exclusivement sur des...) - Fedora - Gentoo
Mandriva (Mandriva (anciennement Mandrakesoft) est une société française éditrice de la distribution GNU/Linux Mandriva Linux, dont l'un des principes est la simplicité d'utilisation.) - Red Hat (Red Hat est une société multinationale d'origine américaine éditant des distributions Linux. Elle est l’une des entreprises dédiées aux logiciels Open Source les plus importantes et les plus reconnues....) - Slackware
SuSE - Ubuntu (Ubuntu (prononciation [ubuntu], c'est-à-dire « ou-boun-tou » en prononciation française) est un système...)
Mac OS (Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour...)
Système 5 - 6 - 7 - 8 - 9
Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin...) -.0 -.1 -.2 -.3 -.4 -.5 - Server
MS-DOS (DOS disk operating system est le nom générique employé pour désigner les anciens systèmes d'exploitation dont les fonctionnalités étaient orientées manipulation aisée des périphériques contenant des fichiers.) - Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement...)
1.0 - 2 - 3.x - 95 - 98 - Me
NT - 3.5x - 4.0 - 2000
XP - 2003 - Vista
2008 (prochainement)
Seven (en développement)
Autres
AmigaOS (AmigaOS est le système d'exploitation natif des ordinateurs Amiga. Bien que ce modèle d'ordinateur ait radicalement changé (passage au PowerPC), le système est toujours maintenu (en 2005), et la dernière version est conçue pour...) - BeOS (BeOS est un système d'exploitation développé par la société américaine Be Inc., fondée par le français Jean-Louis Gassée, un ex-dirigeant...) - Inferno
LynxOS (LynxOS est un système d'exploitation temps réel et de style UNIX de la société LynuxWorks pour systèmes embarqués. Parfois appelé tout simplement "Lynx", LynxOS est conforme au standard POSIX et offre une compatibilité avec...) - Haiku OS - OS/2 (OS/2 est un système d'exploitation créé par Microsoft et IBM, qui ensuite a été développé par IBM seul. Le nom OS/2 signifie Operating System/2 (operating system signifie...)
QNX - Solaris - UNIX - MVS
OS/360 (OS/360 était un système d'exploitation développé par IBM pour leur nouvelle série d'ordinateurs System/360, annoncée en 1964. OS/360 a été parmi les premiers systèmes d'exploitation à...) - OS/390 - OS/400 (OS/400 est le système d'exploitation d'IBM conçu pour ses machines de la gamme AS/400, iSeries et i5 (ou System i). Il s'agit d'un système dédié à l'informatique de gestion qui intègre des...) - Plan 9 (Plan 9 from Bell Labs, appelé usuellement Plan 9, est un système d'exploitation expérimental développé par Bell Labs, le descendant de Unix Time-Sharing System. Ce n'est cependant pas un...)
ReactOS (ReactOS est un projet de système d'exploitation en développement se voulant compatible avec les programmes et pilotes Microsoft Windows.) - VMS - ZETA (ZETA est un système d'exploitation de la société allemande YellowTAB. Il est une évolution de BeOS.) - FreeDOS (FreeDOS a pour but d'être un système d'exploitation complet, libre, et 100% compatible MS-DOS.)

Haïku (qui s'appellait anciennement OpenBeOS) est un système d'exploitation libre. Son but est d'être une version libre de BeOS, qui fut abandonné en 2001, suite à la fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) de Be.

Histoire

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) Haïku fut lancé en 2001, suite au rachat par Palm de la propriété intellectuelle de Be.

En 2004, pour éviter d'éventuels problèmes de détournement de nom de produit, il a été décidé de renommer OpenBeOS en Haïku. Il fait référence aux Haïku qui étaient affichés lorsque NetPositive, le navigateur web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est au minimum un client HTTP.) de BeOS, ne pouvait afficher la ressource web demandée, parce qu'elle n'existait pas (voir concernant cette erreur, l'article : Erreur HTTP 404).

D'octobre 2005 jusqu'à la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), un des plus actifs développeurs d'Haïku, Axel Dörfler a été payé par la communauté et ainsi pu travailler à temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) plein sur le projet. Une de ses premières tâches a été de permettre à Haïku de pouvoir démarrer sur un CD et ainsi créer un LiveCD.

Le 29 mai 2006, Michael Phipps initiateur du projet, annonce qu'un second développeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des logiciels en créant des algorithmes et en les mettant en œuvre dans un langage de programmation.) sera payé pour travailler à temps plein sur Haïku durant les vacances (Les vacances (au pluriel, du latin vacare, « être sans ») sont une période de temps (de quelques jours, semaines, voire mois) pendant laquelle une personne cesse son activité habituelle...) d'été (juin, juillet et août) [1]. Il travaillera principalement sur la couche réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un...) (compatible Bone, la couche réseau de BeOS 6 jamais officiellement sortie mais utilisée sous Zeta. Basée sur la couche BSD).

Durant l'été 2007, Haïku profite pour la première fois du Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de recherche Google. Depuis 2001, Eric Schmidt en est le PDG (CEO). La...) Summer of Code, qui est un programme rémunéré visant à faire travailler des étudiants durant leurs vacances scolaires (L'année scolaire de tous les élèves du monde est entrecoupée de vacances. On distingue deux types de vacances : les grandes vacances, vacances...) sur des projets de logiciels libres. A l'issue de cette première édition, plusieurs éléments d'Haïku ont été améliorés [2] :

  • la pile firewire de FreeBSD (FreeBSD est un système d'exploitation UNIX libre. Le nom vient de l'association d'une part de free qui signifie à la fois libre (liberté) et gratuit dans l'anglais courant, et d'autre part de BSD (Berkeley Software...) a été en partie portée
  • une application de configuration graphique de la couche réseau a été développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales à la courbe.)
  • une application gérant l'installation et la désinstallation d'applications supportant le format SoftwareValet utilisé du temps de BeOS a été développée
  • un algorithme de precache a été implémenté visant a améliorer les performances des entrées/sorties
  • plusieurs développements de la pile USB ont été réalisés, notamment l'ajout d'un mode de transfert isochrone (Isochrone signifie « qui se produit à intervalles de temps égaux ». Les oscillations d'un pendule ou d'un balancier-spirale sont isochrones lorsque leur durée est indépendante de l'amplitude.) et l'établissement d'une communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications,...) avec une webcam (Une webcam, ou cybercaméra, est une caméra conçue pour être utilisée comme un périphérique d'ordinateur, et qui produit une vidéo dont la finalité n'est pas d'atteindre une haute...)
  • un ordonnanceur O(1) a été développé
  • plusieurs développements sur la pile réseau

Les développements ne sont pas complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique...) terminés, il reste bien des choses a développer et certains de ces étudiants continueront de travailler sur Haïku.

Objectifs

Haïku
Haïku

Le développement d'Haïku est actuellement focalisé sur la R1, qui doit être quasiment identique [3] à la dernière version distribuée par Be, la R5. A tel point (Graphie) identique, que la compatibilité binaire est assurée. Sur ce point, en mars 2006, plusieurs applications, tel que VLC Media Player, Quake II et III, NetPositive ou encore l'éditeur d'image Wonderbrush, fonctionnaient aussi bien sous R5 que sous Haïku.

Une fois la R1 terminée, c'est la R2 qui sera lancée. Cette version a pour but d'innover en apportant des fonctionnalités non présentes dans la R5 de Be. Avec cette version, la compatibilité binaire ne sera plus assurée. Actuellement, un groupe de réflexion (Glass Elevator) établit une liste d'idées qui pourraient être implémentées.

Les composants

Le noyau choisi par les développeurs d'Haïku est NewOS (NewOS est le nom d'un système d'exploitation libre. Son but principal est d'être le plus portable possible.), qui a la particularité d'être léger et d'avoir beaucoup de similitudes avec celui de BeOS [4]. Ce noyau qui a été modifié avec le développement d'Haïku est portable et fonctionne sur des microprocesseurs x86 (La famille x86 regroupe les microprocesseurs compatibles avec le jeu d'instructions de l'Intel 8086. Cette série est nommée IA-32 (pour Intel...) et PowerPC (Le PowerPC est une architecture de microprocesseurs développée conjointement par Apple, IBM et Freescale (ex-Motorola Semiconducteurs). Elle utilise un modèle RISC, privilégiant...), qui sont les deux architectures (Architectures est une série documentaire proposée par Frédéric Campain et Richard Copans, diffusé sur Arte depuis 1995.) visés par Haïku.

Autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) du noyau, plusieurs groupes de développeurs mettent au point les différents services (les Kits) que doit remplir un système d'exploitation. C'est ainsi qu'il y a un groupe pour la gestion du réseau, un pour les unités de stockages, ou encore un pour l'IHM.

Bien que le développement d'Haïku ne soit pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) pas encore terminé, les développeurs ont déjà livré des parties utilisables, notamment les différents utilitaires comme le visualiseur d'images, le gestionnaire de bureau, ou encore les translators, qui permettent à un programme les utilisant de lire et écrire facilement un fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des patients d'un...) dans un format spécifique.

Les Kits

Voici plus en détail les différents kits de Haïku :

  • Application Kit : fournit les composants de base pour l'exécution d'applications graphiques ainsi que classes utilitaires (comme la gestions des chaînes de caractères)
  • BFS, le système de fichiers (BeOS file system) et ses utilitaires. Ce kit est utilisé par SkyOS (SkyOS est un système d'exploitation graphique conçu à partir de zéro et destiné aux plates-formes x86. Il est commercialisé par son auteur, Robert Szeleney, et ses sources ne sont pas publiées. Sans être...) pour son système de fichier SkyFS [5]
  • Game Kit, le support de la bibliothèque OpenGL (OpenGL (Open Graphics Library) est une spécification qui définit une API multiplate-forme pour la conception d'applications générant des images 3D (mais également 2D). Elle utilise en interne les...) notamment
  • Input Server, la gestion des entrées/sorties (clavier, souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue...) et autres périphériques communiquant avec le système)
  • Kernel, le noyau
  • Media Kit, le serveur de son, la bibliothèque pour les codecs et ces derniers
  • MIDI Kit, implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) du protocole MIDI
  • Net Server, la couche réseau et les pilotes des composants réseaux
  • Preferences Kit, regroupe toutes les applications permettant de configurer le système d'exploitation
  • Print Server, le serveur d'impression et les pilotes d'imprimantes
  • Screen Saver, l'économiseur d'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par...) et l'API associé
  • Storage Kit, la gestion des périphériques de stockage et les pilotes d'écritures sur les différents type de systèmes de fichiers autres que le BFS
  • Translation Kit, les translators et toutes les classes associées

Notes

  1. (en) Haiku Bounties and a new intern!
  2. (en) DarkWyrm, " 2007 Google Summer of Code Summary ". Mis en ligne le 19 septembre 2007, consulté le 22 septembre 2007
  3. à l'exception notable de la couche réseau, qui sera celle de la version qui était en cours de développement par les ingénieurs de Be, avant que l'entreprise ne ferme.
  4. très certainement dû au fait qu'il est développé par un ancien ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits,...) de Be.
  5. SkyFS n'est plus compatible avec OpenBFS depuis la version 5.0 bêta 8.2 de SkyOS, suite à d'importants changements dans le format du système de fichier
Page générée en 0.010 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique