Boeing B-47 Stratojet
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Boeing B-47 Stratojet
Rôle Bombardier
Constructeur Boeing
Date du premier vol 17 décembre 1947
Date de mise en service 1952
Date de retrait 1966
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) construit 2042
Équipage
3
Motorisation
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance....) General Electric (General Electric est un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d'une partie de Thomson-Houston Electric Company et de Edison General Electric Company.) J-47-GE-11 puis GE-23 puis GE-25
Nombre 6
Type turboréacteurs
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) unitaire 23,1 kN (GE-11) ou 26 kN (GE-23) ou 32 kN (GE-25)
Dimensions
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou...) 35,36 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 33,48 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 8,51 m
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) alaire 132,7 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 35 867 kg
Avec armement 60 341 kg
Maximale 93 760 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 975 km/h
0,79 Mach
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 12 350 m
Vitesse ascensionnelle 1 420 m/min
Distance franchissable 6 440 km
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant...) 9 070 kg de bombes
Externe 2 canons de 20 mm
Avionique

Le Boeing B-47 Stratojet (Le Boeing B-47 Stratojet est le premier bombardier à ailes en flèche construit en grande série au monde. Apparu à la fin des années 1940 et offrant des performances remarquables pour l'époque, il a...) est le premier bombardier à ailes en flèche construit en grande série au monde (Le mot monde peut désigner :). Apparu à la fin des années 1940 et offrant des performances remarquables pour l'époque, il a été construit à plus de 2000 exemplaires qui ont constitué le cœur de la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) de dissuasion américaine durant toutes les années 1950.

Conception

Fin 1944, l'USAAF émit un appel d'offre pour un bombardier à réaction avec une autonomie de 5630 km et une vitesse maximale d'au moins 885 km/h. La compagnie Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses deux plus...) répondit avec un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) dérivé du B-29, équipé de 4 réacteurs placés tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord dans 2 nacelles sous les ailes. Les essais en soufflerie ayant montré que la trainée était trop importante, les réacteurs furent déplacés et installés dans le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage...).

Alors qu'un contrat de développement avait été signé, la fin de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps....) Guerre mondiale en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique,...) permis aux ingénieurs américains de prendre connaissance des travaux aérodynamiques allemands et Boeing modifia aussitôt son projet pour l'équiper d'ailes en flèches à 35°. Deux réacteurs supplémentaires furent ajoutés à l'arrière du fuselage. A la demande de l'USAAF inquiète des risques d'incendie, les réacteurs furent déplacés sous les ailes fin 1945, dans des nacelles profilées.

Deux prototypes furent commandés en avril 1946. Plusieurs problèmes durent être résolus, concernant notamment la conception du train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs...) d'atterrissage : de façon à ne pas empiéter sur la soute (Une soute est la partie d'un bateau aménagée dans l'entrepont ou la cale où l'on entrepose le matériel ou les provisions et les vivres.) qui devait pouvoir emporter une bombe de grande dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son...), la solution retenue fut un train monotrace avec deux légères balancelles qui pendaient des nacelles de réacteurs. Pour palier la faible puissance des réacteurs, la possibilité d'installer 18 fusées JATO dans l'arrière du fuselage fut ajoutée. Une tourelle avec 2 mitrailleuses de 12,7 mm fut installée à l'extrémité de la queue, pouvant soit être contrôlée à distance par un membre d'équipage soit fonctionner en mode automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les mathématiques, la...) couplée avec un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes radio, qui sont...) arrière.

Le premier prototype fit son vol inaugural le 12 septembre 1947. Il fallu attendre six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) et le second XB-47 (équipé de réacteurs nettement plus puissants) pour atteindre les performances exigées, avec notamment une vitesse maximale de 965 km/h. Fin 1948, l'USAAF passa commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) d'une première série de B-47A destinés aux essais et à la formation des équipages. Suite à de nombreux problèmes de freinage, les avions furent équipés de 2 parachutes à l'arrière : un petit pour ralentir pendant la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d'approche et un plus grand déployé juste avant le toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal, essentiel pour la survie et le développement des êtres vivants,...) des roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.).

En service

La première version opérationnelle fut le B-47B, commandée à la fin 1949. Grâce à des réacteurs plus puissants et à des modifications de structure, le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du...) maximal au décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) était nettement augmenté. Le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant,...) avait également été modifié suite au remplacement des systèmes électroniques embarqués. Le début de la Guerre de Corée entraina l'augmentation rapide du nombre d'exemplaires commandés, tandis que Douglas et Lockheed (La Lockheed Corporation (d'abord appelée la Loughead Aircraft Manufacturing Company) était un constructeur américain de l'aéronautique et de...) furent chargés d'aider Boeing à produire l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans...) en série afin d'accélérer la cadence de production.

En 1952, alors que plus de 1700 avions avaient été commandés et que les 100 premiers étaient livrés, l'USAF réclama pas moins de 2000 modifications au Stratojet : installation de sièges éjectables, amélioration sérieuse du système de bombardement et de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) K-2 qui s'avérait peu fiable et difficile à maintenir, remplacement du système de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) des mitrailleuses arrières, installation de réacteurs plus puissants, etc.

Début 1953 apparut la version définitive B-47E intégrant toutes les améliorations demandées et quelques autres comme le remplacement des 18 fusées JATO internes par un système largable de 33 fusées, le remplacement des 2 mitrailleuses de 12,7mm arrière par 2 canons de 20mm, la possibilité d'être ravitaillé en vol. Quelques améliorations supplémentaires furent introduites sur les chaines de montage durant la production de cette version, comme le renforcement du train d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou aéronautique.) ou l'augmentation de la capacité en carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.). De lors côté, les B-47B déjà en service furent progressivement soumis à un programme d'amélioration pour les porter au standard B-47E.

En 1955, après quelques essais pour valider cette formule, l'USAF demanda l'adaptation d'un certain nombre de B-47E au bombardement à basse altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique...). Cependant ce programme souffrit de la découverte de faiblesses structurelles au niveau des ailes en 1958. Comme le financement posait également un problème, seuls 350 avions furent finalement modifiés pour cette mission, en plus de subir une révision pour corriger ces faiblesses. À partir de 1957, les B-47 commencèrent à être remplacés par les premiers B-52. Les derniers exemplaires furent réformés en 1966.

Quelques B-47E furent modifiés pour des missions particulières (tests de nouveaux armements ou équipements électroniques, drônes radiocommandés, reconnaissance météo, etc...). Les seules versions produites en un nombre significatif d'exemplaires furent le RF-47E de reconnaissance photographique, ainsi que le RB-47H de guerre électronique (incluant la reconnaissance électronique et les contremesures). Durant les années 1960, d'autres avions furent brièvement convertis en avions support de communications radio (A supprimer).

Engagements

En 1956, au pic de sa carrière, le B-47E équipait pas moins de 27 unités du Strategic Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire...) Command, avec plus de 1200 équipages formés et 1300 avions disponibles. Si les B-47E n'effectuèrent aucune mission de combat réelle, des campagnes d'exercices impliquant un millier de bombardiers et avions ravitailleurs furent organisées pour impressionner l'URSS.

A partir de 1952, les RB-47 effectuèrent régulièrement des survols de l'URSS ou des territoires communistes, ce qui conduisit à plusieurs incidents ou interceptions. Un avion fut abattu le 17 avril 1955 au dessus du Kamtchatka. Le 1er juillet 1960, un RB-47H fut abattu par l'URSS au dessus de la Mer de Barents (La mer de Barents est la mer de l'océan Arctique qui est située au nord de la Norvège et de la Russie occidentale. Elle est nommée d'après le navigateur néerlandais Willem Barents. Il est d'un plateau assez peu profond (avec une...). Seuls deux membres d'équipage réussirent à s'éjecter : il furent capturés par les soviétiques et finalement libérés le 25 janvier 1961. Un autre avion fut endommagé lors d'une interception par des Mig-17 de la Corée du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), le 27 avril 1965, mais réussi à regagner le Japon.

Records

  • 25 janvier 1957 : traversée des Etats-Unis en 3 heures (L'heure est une unité de mesure  :) et 47 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain...), à 1142 km/h de moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient...)
  • 14 août 1957 : trajet de Guam au Maroc soit 18423 km en 22 heures et 50 minutes, avec 4 ravitaillements en vol
  • 30 novembre 1959 : un B-47 resta en l'air pendant 3 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...), 8 heures et 36 minutes (62751 km parcourus)

Variantes

Des B-47E sur leur base
Des B-47E sur leur base
  • B-47B - première version de série (399 exemplaires)
  • RB-47B - B-47B temporairement convertis pour la reconnaissance (24 avions modifiés)
  • TB-47B - B-47B convertis pour l'entrainement (66 avions modifiés)
  • B-47E - version améliorée du B-47B (1341 exemplaires)
  • RF-47E - B-47E convertis pour la reconnaissance photo (240 avions modifiés)
  • RF-47H - B-47E convertis pour la guerre électronique (35 avions modifiés)
  • RF-47K - B-47E convertis pour la reconnaissance photo et météo (15 avions modifiés)
  • EB-47L - B-47E convertis pour le support des communications radios (36 avions modifiés)
Page générée en 0.161 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique