Accident de la navette spatiale Challenger - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Auditions de la Commission d'enquête du Sénat

La Commission d'enquête du Sénat pour la science et la technologie (United States House Committee on Science and Technology) a également mené des auditions et le 29 octobre 1986 a publié son propre rapport sur l'accident de Challenger. Ce comité a passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) en revue les conclusions de la Commission Rogers dans le cadre de son enquête, et a convenu avec elle quant aux causes techniques de l'accident. Cependant, elle diffère de la Commission Rogers dans son évaluation des causes de l'accident :

« [...] le Comité estime que le problème sous-jacent qui a conduit à l'accident de Challenger n'était pas une mauvaise communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) ou des procédures inadéquates comme décrit dans la conclusion de la Commission Rogers. Le problème de fond était plutôt liée une mauvaise prise de décisions techniques, sur une période de plusieurs années, par la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...) et le personnel des entreprise sous contrat, qui n'ont pas réussi à agir de manière décisive pour résoudre les plus graves anomalies dans les joints du propulseur d'appoint à poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent...). »

Enquête de la Commission Rogers

La commission présidentielle sur l'accident de la navette spatiale (Une navette spatiale, dans le domaine de l’astronautique, est un véhicule...) Challenger (anglais : Presidential Commission on the Space Shuttle Challenger Accident), également connue sous le nom de « Commission Rogers » (d'après le nom de son président), a été constituée pour enquêter sur la catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la...). Elle a travaillé pendant plusieurs mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) et a publié un rapport de ses constatations.

Les membres de la Commission Rogers arrivent au centre spatial Kennedy (Cap Canaveral est une base de lancement américaine située en Floride (28°27′ de latitude...).

Les membres de la commission étaient l'ancien Secrétaire d'État des États-Unis William P. Rogers (président), les astronautes Neil Armstrong (Neil Alden Armstrong, né le 5 août 1930 à Wapakoneta dans l'Ohio, est un...) (vice-président) et Sally Ride (Sally Kristen Ride (née le 26 mai 1951) est une astrophysicienne et ancienne astronaute. Elle...), l'avocat David Acheson, les spécialistes de l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs,...) Eugene Covert et Robert Hotz, les physiciens Richard Feynman (Richard Phillips Feynman (11 mai 1918 - 15 février 1988) est l'un des physiciens les plus...), Albert Wheelon et Arthur B. C. Walker, Jr., l'ancien général de l'Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) Donald J. Kutyna, Robert Rummel, Joe Sutter et le pilote d'essai Chuck Yeager (Charles Elwood « Chuck » Yeager (né le 13 février 1923...).

Elle a constaté que l'accident de Challenger a été causé par une défaillance de l'étanchéité (L'étanchéité est le résultat de l'interdiction d'un passage. Ce terme général peut être...) des joints toriques dans la partie arrière du propulseur d'appoint à poudre droit, ce qui a permis aux gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) chauds sous pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) et éventuellement des flammes d'endommager le joint torique et d'entrer en contact avec le réservoir externe adjacent, provoquant une rupture de la structure. La défaillance des joints toriques a été attribuée à un défaut de conception, car leur action pouvait être trop facilement compromise par des facteurs incluant une basse température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) du lancement. Plus généralement, le rapport a également examiné les causes de l'accident. Plus marquants ont été l'échec de la NASA et de son fournisseur, Morton Thiokol, à répondre de manière adéquate aux vices de conception. Ceci a conduit la Commission Rogers à conclure que la catastrophe de Challenger était un accident ayant des causes anciennes.

Le rapport a également vivement critiqué le processus de décision qui a conduit au lancement de Challenger, en affirmant qu'il était entaché de graves irrégularités. Le rapport publie des preuves montrant que les responsables de la NASA n'étaient pas au courant des doutes initiaux de Thiokol au sujet des effets du froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) sur les joints toriques, et ne comprenaient pas que Rockwell considéra la grande quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) présente sur l'aire de décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état...) comme une contrainte majeure au décollage.

Le rapport se conclut par : « [...] échecs dans la communication [...] aboutirent à la décision de lancer le 51-L était basée sur des informations incomplètes et parfois trompeuses, un conflit entre les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la...) et les choix de gestion ainsi que la structure de management de la NASA, qui a permis que les problèmes de sécurités internes au vol passent outre les décisions de personnes en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) du vol.

Rôle de Richard Feynman

L'un des membres le plus connu de la Commission était le physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la...) Richard Feynman. Son style d'enquête avec ses propres méthodes, plutôt directes, et dédaignant les procédures de la Commission, l'a amené à un désaccord avec Rogers, qui jadis a commenté : « Feynman est en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) de devenir un vrai problème ». Au cours d'une audience télévisée, Feynman a démontré comment les joints toriques deviennent moins résistants et sujets à des défaillances à des températures froides en immergeant un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou...) de la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) dans un verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile...) d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) glacée.

Richard Feynman (au centre) avec Robert Oppenheimer (à sa gauche) à Los Alamos à l'époque du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) Manhattan (Manhattan est l'une des cinq circonscriptions (borough) de la ville de New York (les quatre autres...).
« J'ai pris ce qui composait le joint et je l'ai mis dans l'eau glacée et j'ai découvert qu'en exerçant une pression sur lui, et en la relâchant, il ne revenait pas à son état de départ, il gardait la même taille. En d'autres termes, pendant au moins quelques secondes, et plus en fait, il n'y avait plus d'élasticité de ce matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne...) pour une température de 32 degrés »

— Richard Feynman

Feynman était tellement critique des déficiences de la « culture de la sécurité » de la NASA, qu'il a menacé de retirer son nom du rapport s'il n'incluait pas ses observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) personnelles sur la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée...) de la navette ; elles figurent à l'annexe « F ». Dans cette annexe, il a fait valoir que les estimations de fiabilité données par la NASA étaient largement irréalistes et différaient considérablement des estimations des ingénieurs. Il conclut ainsi : « Pour qu'une technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) soit couronnée de succès, la réalité doit prendre le dessus sur les relations publiques (Les relations publiques se définissent comme un ensemble de techniques de communication destinées...), car on ne peut pas tromper la nature ».

Feynman a écrit sur l'enquête dans son livre What Do You Care What Other People Think? de 1988. La seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) moitié du livre porte sur l'enquête et les relations entre la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...) et la politique.

Feynman a indiqué par la suite qu'il pensait avoir été manipulé : s'il avait cru qu'il faisait par lui-même des découvertes au sujet des problèmes de la NASA, il a finalement réalisé que la NASA ou des contractuels, dans un effort anonyme pour attirer l'attention sur ces problèmes, l'ont surement conduit vers les preuves qui attestent des conclusions du rapport publié plus tardréf. à confirmer : .

Page générée en 0.768 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique