Centrale nucléaire de Flamanville
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Centrale nucléaire de Flamanville
Travaux de construction vers 1980}
Administration
Pays France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Commune Flamanville
Coordonnées 49° 32′ 11″ Nord
       1° 52′ 54″ Ouest
/ 49.53639, -1.88167
  
Opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) Électricité de France (Électricité de France (EDF) est une entreprise publique créée le 8 avril 1946 à la suite de la proposition de nationalisation des biens de diverses entreprises de production, de...)
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de construction 1979
Date de mise en service 1986 (Flamanville 1) ;
1987 (Flamanville 2)
Statut En fonction
Réacteurs
Fournisseurs Areva NP (Areva NP, précédemment Framatome ANP [1] (Advanced Nuclear Power, jusqu'au 1er mars 2006), est une entreprise de fourniture pour l'industrie nucléaire fondée en 2001, par l'entreprise française Framatome et l'entreprise allemande Siemens....), Alstom
Type REP
Réacteurs actifs 2 x 1 300 MW
Production d'électricité
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) nominale 2 600 MW
Électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la...) générée annuelle 18,900 TWh (en 2005) ; 17,917 (en 2006)
Électricité moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient...) 17,829 TWh (5 dernières années)
Production totale 332 TWh (à début 2007)
Divers
Source froide Manche
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole...) EDF : Flamanville
 
France location map-Regions and departements.svg
Centrale nucléaire de Flamanville

La centrale nucléaire de Flamanville (La centrale nucléaire de Flamanville est située sur la commune de Flamanville (Manche), sur la côte Ouest de la péninsule du Cotentin, au pied d'une falaise granitique haute de 70 mètres, à 25 km...) est située sur la commune de Flamanville (Manche), sur la côte Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant...) de la péninsule du Cotentin, au pied d'une falaise (Une falaise est un escarpement rocheux créé par l'érosion le long d'une côte. On peut distinguer les falaises basses (hauteur inférieure à 2 mètres), les falaises moyennes (entre 2 et 10 mètres) et les falaises hautes...) granitique haute de 70 mètres, à 25 km à l'ouest de Cherbourg et à 20 km au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'usine de retraitement de la Hague.

Flamanville 1 et 2

La centrale dispose de deux réacteurs nucléaires à eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) pressurisée de 1 300 mégawatts chacun, mis en service en 1986 et 1987.

Elle a produit 18,9 terawattheures en 2005, en croissance de 4 % par rapport à 2004, correspondant à 4 % de l'électricité française produite, et permettant l'alimentation de la Basse-Normandie, de la Bretagne et des îles anglo-normandes.

En 2006, les deux unités ont produit 17,92 milliards de kWh. La production annuelle de la centrale représente environ 3,3 % du chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) national.

En 2006, 671 agents travaillent à la centrale de Flamanville.

Flamanville 4

Flamanville était un des sites possibles d'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) du second réacteur (Un réacteur peut désigner :) EPR français. Penly a finalement été retenu.

Flamanville 3

Contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...)

En France, l’exploitant du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se...) nucléaire (EDF) anticipe un éventuel renouvellement des centrales à l’horizon 2020, en remplacement des tranches REP qui arriveront en fin de vie (La vie est le nom donné :). Afin de bénéficier d’un retour d’expérience d’exploitation pour la construction de réacteurs à partir de 2020, EDF a prévu de construire une tête de série EPR sur le site de la centrale de Flamanville (Manche) pour une mise en service en 2012. La centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée en électricité (entre...) de Flamanville avait été prévue pour accueillir quatre tranches (deux sont en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) en 2007), il y a donc la possibilité de construire un nouveau réacteur avec des travaux de terrassement réduits. La localisation en bord de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) est plus favorable que le bord de rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la gravité et qui se jette dans une autre rivière ou dans un fleuve, contrairement au...) du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur et des machines thermiques ou la science des grands systèmes en équilibre. La première définition est...) (source froide plus importante et minimisation de l’impact d’une éventuelle nouvelle canicule). Les opposants à l’EPR affirment qu’il existe une surcapacité en France et que la construction de l’EPR de Flamanville ne serait donc pas nécessaire.

En mai 2005, Enel (Enel (Ente Nazionale per l'Energia Elettrica) est la société nationale italienne d'électricité, principal producteur d'énergie électrique du pays. Créée en...) et EDF signent une lettre d’intention pour qu’ENEL participe à hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 12,5 % au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) Flamanville 3. L’administrateur délégué de Enel, Fulvio Conti, déclare que, par sa participation à l’EPR, Enel retrouverait les capacités nucléaires perdues après le référendum de 1987 en Italie. Le dossier est bloqué pour des raisons politiques, notamment par les vues exprimées par ENEL sur Suez. Après l’annonce du projet de fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la fusion...) de Suez et GDF, Enel annonce que les discussions vont reprendre.

Processus décisionnel

Un premier débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées,...) a lieu en 2002/2003 sous l’égide de Nicole Fontaine, alors ministre à l’industrie. EDF fournit un dossier de maître d’ouvrage en 2004 en vu d’un débat public. La loi d’orientation sur l’énergie du 13 juillet 2005 fournit le cadre législatif pour le projet EPR. Ce projet est soumis au débat public au niveau national entre octobre 2005 et février 2006. Le 15 avril 2006, des dizaines de milliers de manifestants (près de 30 000 personnes selon les organisateurs, 12 500 selon la police et plus de 20 000 selon les renseignements généraux locaux) se sont rassemblés à l’appel du Collectif Stop EPR à Cherbourg, près de Flamanville pour s’opposer au projet. L’association Greenpeace France a lancé une campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville,...) intitulée « EDF, demain j’arrête », qui vise à s’opposer au projet EPR en faisant pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) sur EDF.

L’enquête publique, préalable à l’avis du préfet, est menée du 15 juin au 30 juillet 2006 (la tenue en période estivale de l’enquête publique est mise en cause par les opposants au projet).

Wikinews-logo.svg

Wikinews propose des actualités concernant « les manifestations contre l’EPR ».

Le samedi 17 mars 2007, des manifestations réunissent dans 5 villes de France entre 20 000 personnes selon la police et 62 000 personnes selon les organisateurs du Collectif Stop EPR.

Le 11 avril 2007, après avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se...) du préfet et de l’Autorité de sûreté nucléaire (La sûreté nucléaire est un terme définissant l'ensemble des activités ayant trait au maintien de l'intégrité des mécanismes, process, outils ou instruments contenant de la matière...), EDF est autorisé par décret à construire un réacteur EPR à Flamanville. Des associations et partis politiques protestent contre la publication de ce décret avant l’élection présidentielle.

Chantier de construction

Le chantier de Flamanville, vu de Siouville-Hague (avril 2008)

Le réacteur devrait être mis en service en 2014. Selon EDF, le futur chantier de l’EPR comptera jusqu’à 2 000 personnes en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de construction. L’effectif permanent sera d’environ 300 personnes.

Le 3 janvier 2007, un tir de mine a projeté des roches sur les installations du réacteur n°2. Les tirs de mines ont alors été suspendus bien que, selon un communiqué d’EDF, « cet évènement n’a pas eu de conséquences ni pour les personnels travaillant sur le chantier et la centrale, ni sur le fonctionnement des installations ».

L'Autorité de sûreté nucléaire (L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), est une autorité administrative indépendante française (AAI) qui assure, au nom de l'État, le contrôle de la...) ordonne la suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments....) des travaux de bétonnage à Flamanville 3, pendant un mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). Cette décision – une première dans l'histoire des centrales nucléaires en France – a contraint EDF à arrêter les travaux. La lecture des deux rapports de l'ASN datés du 6 novembre et du 28 avril 2008, apprend aussi que « des fissures » sont apparues « à la coulée d'un bloc de béton (Le bloc de béton ou bloc de béton manufacturé (abrégé BBM) est un élément de maçonnerie moulé. Le bloc de...) composant la plate-forme (le radier) de l'îlot nucléaire de l'EPR ». En sus de la sanction de suspension, une lettre d'injonction de Thomas Oudré, chef de division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction...). Il y exige qu'EDF mette enfin au point des procédures de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) satisfaisantes avant toutes reprises des travaux.

L'Autorité de sûreté nucléaire a autorisé le 20 juin 2008 la reprise des activités de coulage du béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats naturels (sable, gravillons) ou artificiels (granulats...) suspendues le 21 mai.

Économie du projet

Le réacteur sera dimensionné pour une puissance thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant différents phénomènes...) de 4 500 MW destinée à la production d’électricité (1 650 MW). Son coût est estimé à 3,4 milliards d’euros.

Page générée en 0.262 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique