Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Eau

Symbolique

Pavillon islandais de l?Expo 2000 de Hanovre.
  • L?eau, élément vital pour l?homme, est la boisson naturelle par excellence. Aussi, la consommation optimale d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), à température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante,...) ambiante de 20 °C, pour l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) adulte en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous...) (1900 kcal à 2400), serait d'au moins 1,5 litres. Ce minimum varie selon les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...), aux États-Unis il est recommandé de boire environ 3 litres. 73% des français ne boiraient pas suffisamment. Cependant, aucune étude ne prouve qu'il est nécessaire de boire une quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la...) déterminée d'eau lorsqu'on n'a pas soif (La soif est la sensation du besoin de boire et caractérise un manque d'eau chez l'organisme. Sous le contrôle de l'hypothalamus, la soif intervient dans le comportement de boisson en...).
  • L'eau est aussi un symbole de la tradition française dans la célébration des 100 ans de mariage (même si à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...) aucun couple n'a été recensé comme ayant atteint ce stade)
  • L?eau est un des quatre éléments (Dans le cadre de la philosophie naturelle, la théorie des quatre Éléments est une façon traditionnelle de décrire et d'analyser le monde.) classiques mythiques avec le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.), la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes telluriques,...) et l?air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de...), et était vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) par Empédocle (Empédocle est un philosophe, ingénieur et médecin grec du Ve siècle av. J.-C..) comme l?élément de base de l?univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.). Les caractéristiques de l?eau dans ce système sont le froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) et l?humidité (L'humidité est la présence d'eau ou de vapeur d'eau dans l'air ou dans une substance (linge, pain, produit chimique, etc.).).
  • Dans la symbolique occidentale, l?eau symbolise la purification, le renouveau : par exemple, l?eau bénite du baptême, l?eau coulante d?un fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango. Il se distingue d'une rivière, qui se jette dans un...).
  • C?est aussi l?un des cinq éléments chinois avec la terre, le feu, le bois et le métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des...), associé au Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et à la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) noire, et l?un des cinq éléments japonais.
  • Dans la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une...) des humeurs corporelles, l?eau était associée au flegme, aussi dénommée pituite en physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et λόγος, logos, l'étude, la science) étudie le rôle, le fonctionnement et l'organisation...) antique.

L?eau a longtemps revêtu plusieurs aspects dans les croyances et les religions des peuples. Ainsi, de la mythologie gréco-romaine aux religions actuelles, l?eau est toujours présente sous différents aspects : destructrice, purificatrice, source de vie (La vie est le nom donné :), guérisseuse et protectrice.

L?eau destructrice

L?eau revêt cet aspect-là notamment lorsqu?on parle de fin du monde (Le mot monde peut désigner :) ou de genèse. Mais cela ne se limite pas aux religions monothéistes. Ainsi, dans l?épopée de Gilgamesh, une tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large échelle dite synoptique, avec un diamètre compris en général entre 200 à...) qui dura six jours et sept nuits était à l?origine des inondations et de la destruction de l?humanité. Les Aztèques ont eux aussi cette représentation de l?eau puisque le monde du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification...) d?Eau placé sous le signe de l?épouse de Tlaloc est détruit par un déluge qui rasera même jusqu?aux montagnes. « Et l?Éternel dit : J?exterminerai de la face de la terre l?homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est...) que j?ai créé, depuis l?homme jusqu?au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel ; car je me repens de les avoir faits. », c?est par cela qu?est désignée la fin du monde dans la genèse judéo-chrétienne, et d?ajouter : « Les eaux grossirent de plus en plus, et toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) entier furent couvertes. » (La genèse, (VI, 7)/ (VII, 19)). Le mythe des aborigènes d?Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie...) est, quant à lui, attaché à l?idée de punition et non pas de destruction, puisqu?une grenouille (Le terme grenouille est un nom vernaculaire donné à certains amphibiens, principalement dans le genre Rana. À un de ses stades de développement, la larve de la grenouille est appelée un têtard. ...) géante (Une étoile géante est une étoile de classe de luminosité II ou III. Dans le diagramme de Hertzsprung-Russell, les géantes forment deux branches au-dessus de la...) aurait absorbé toute l?eau et asséché la terre mais aurait tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) recraché en rigolant aux contorsions d?une anguille.

L?eau purificatrice

Cet aspect donne à l?eau un caractère presque sacré dans certaines croyances. En effet, outre la purification extérieure que confère l?eau, il y a aussi cette faculté d?effacer les difficultés et les péchés des croyants à son contact, et de laver le croyant de toute souillure. Les exemples sont nombreux allant de la purification dans le Gange dans l?hindouisme (où beaucoup de rituels sont exécutés au bord de l?eau tels que les funérailles), ou les ablutions à l?eau dans l?Islam jusqu?au baptême dans le christianisme ou l?initiation des prêtres shintoïstes.

L?eau guérisseuse et protectrice

Outre l?aspect purificateur, l?eau s?est étoffée au cours des siècles et des croyances d?une faculté de guérison (La guérison est un processus biologique par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l'espace d'une région endommagée par la nécrose. La guérison implique la...). Plusieurs signes de culte et d?adoration datant du néolithique ont été retrouvés près de sources d?eau en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...). Longtemps, des amulettes d?eau bénite ont été accrochées à l?entrée des maisons pour protéger ses occupants du Mal. On considère que le contact avec certaines eaux peut aller jusqu?à guérir de certaines maladies. L?exemple le plus proche est celui du pèlerinage à Lourdes en France où chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) des milliers de gens se rendent pour se baigner dans sa source. Parmi les cas de guérison par l?eau de Lourdes, 67 ont été reconnus par l?Église (L'église peut être :) catholique. Du point (Graphie) de vue de la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient...), les propriétés curatives ont été démontrées puisque, aujourd?hui, l?hydrothérapie est courante dans les soins de certaines maladies. Les rituels thérapeutiques christianisés des bonnes fontaines en constituent une autre illustration.

L?eau, source de vie

Bien que les sciences aient démontré que l?eau était indispensable à la vie, la mythologie avait bien avant établi le rapport entre l?eau et la naissance. Ainsi, plusieurs dieux et déesses romains et grecs sont issus des eaux : ainsi Océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence renouvelée par des courants...), un Titan (Cliquez sur l'image pour une description), le fleuve qui entoure le monde et son épouse Téthys, une titanide, tous deux issus de l?eau donnèrent naissance aux dieux fleuves et à plus de trois milles Océanides, leurs filles. D?autres plus célèbres ont leur vie liée à l?eau tels Vénus (« celle qui sort de la mer »), Amphitrite (déesse de la mer), Poséidon ou Nérée (divinité marine).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.