Jabber
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Logo officiel de la XMPP Standards Foundation (ex Jabber Software Foundation)
Logo officiel de la XMPP Standards Foundation (ex Jabber Software Foundation)

Jabber (prononcer " djabeur " ou " jabère ") est un système standard et ouvert de messagerie instantanée et de présence. Jabber (Jabber (prononcer « djabeur » ou « jabère ») est un système standard et ouvert de messagerie instantanée et de présence. Jabber est également un système de...) est également un système de collaboration en quasi-temps-réel et d'échange multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la mémoire du CD et aux capacités de l'ordinateur, pouvaient générer, utiliser ou piloter...) via Jingle, dont la VoIP (téléphonie sur Internet), la visioconférence et d'échange de fichiers sont des exemples d'applications.

Jabber est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui...) de protocoles fondé sur le langage XML. Des logiciels basés sur Jabber sont déployés sur des milliers d'ordinateurs sur l'internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...) et sont utilisés à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...) par cinquante à cent millions d'utilisateurs. Le protocole lui-même est maintenu par la XMPP Standards Foundation (ancienne Jabber Software Foundation) et est standardisé par l'IETF sous le nom XMPP.

À la différence des autres systèmes de présence et de messagerie instantanées populaires, Jabber est conçu de manière bien plus large et ouverte que le simple " chat " (discussion sur internet, clavardage). Jabber est ainsi également utilisé par les entreprises et administrations dans le cadre d'échanges de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) entre applications (ETL, EAI, ESB) au sein des systèmes d'informations, mais aussi dans le cadre du grid computing, des notifications d'alertes ou d'informations, de la supervision et du monitoring système et réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...). Jabber est enfin également utilisé dans le domaine du partage et de la collaboration en quasi-temps-réel comme le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne parfois :...) (" whiteboard ") ou l'édition et le développement collaboratifs, mais aussi des jeux sur internet (notamment les jeux de carte et de plateaux pour l'instant).

Jeremie Miller a commencé le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) en 1998 et la première version publique est sortie en mai 2000. La principale production du projet est jabberd, un serveur libre permettant aux logiciels clients de se connecter pour discuter. Ce serveur permet soit de créer un réseau Jabber privé (derrière un pare-feu), soit de rejoindre d'autres serveurs publics fédérés sur Internet, pour dialoguer en ligne avec ses correspondants.

Fonctionnement

Le réseau des utilisateurs de Jabber est décentralisé, c'est-à-dire qu'il est composé de plusieurs serveurs, reliés entre eux. Il fonctionne de manière similaire à celle du courrier électronique : les messages instantanés sont transférés d'un utilisateur à l'autre par l'entremise de leur serveur respectif. Autre similarité, un utilisateur est identifié par un nom d'utilisateur et un nom de serveur, les deux champs étant séparés par un arrobe " @ " (arobas ou encore " at "). Cet identifiant (En informatique, on appelle identifiants (également appelé parfois en anglais login) les informations permettant à une personne de s'identifier auprès d'un système.) est appelé Jabber ID ou plus simplement " adresse Jabber ".

Par exemple, si un utilisateur bob@jabber.org souhaite communiquer avec gilles@jabber.cz, le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous forme de programmes, des...) client (Le mot client a plusieurs acceptations :) de Bob commence par envoyer son message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de...) à son serveur (jabber.org). Ensuite, le serveur de Bob contactera le serveur de Gilles (jabber.cz) via Internet et lui transférera le message. Enfin, le serveur jabber.cz pourra contacter le logiciel client de Gilles, s'il est en ligne et lui communiquer le message (sinon le message sera conservé en attente sur le serveur et délivré lorsque Gilles sera en ligne). Évidemment, toutes ces étapes se font de manière instantanée et transparente pour l'utilisateur, comme pour les courriers électroniques.

bob
<--->
jabber.org
<---
Internet
--->
jabber.cz
<--->
gilles

Adresses Jabber ou " Jabber ID "

Une " adresse Jabber " ou un " Jabber ID " ou encore un " JID " est l'identifiant d'un utilisateur de Jabber.

Il est composé de deux ou trois parties :

  • un nom d'utilisateur (unique sur un serveur) ;
  • un nom de serveur ;
  • une ressource (optionnelle) qui peut changer.

Ces deux ou trois champs sont présentés sous la forme utilisateur@serveur/ressource ou bien plus simplement en utilisateur@serveur, comme une adresse de courrier électronique (Le courrier électronique, courriel ou email/e-mail, est un service de transmission de messages envoyés électroniquement via un réseau informatique...).

Par exemple, l'usager bob sur le serveur jabber.org utilisant la ressource Travail aura le JID suivant :
bob@jabber.org/Travail ou plus simplement bob@jabber.org, comme une adresse de courrier électronique.

L'ensemble des contacts d'un utilisateur Jabber est appelé le roster (prononcer " rosteur ") et est stocké sur le serveur. Le roster est donc " portable " de poste en poste : un utilisateur retrouvera sa liste de contacts s'il se connecte à Jabber sur d'autres postes de travail ou avec d'autres clients.

Il est possible d'avoir de multiples comptes Jabber paramétrés et connectés en parallèle dans un même client. Ainsi, par exemple Bob peut avoir un compte sur jabber.org, mais aussi jabber.cz (bob@jabber.org et bob@jabber.cz). Ces deux Jabber ID peuvent être dans leur roster respectif, ainsi bob@jabber.org et bob@jabber.cz peuvent dialoguer par le même client. Cela est utile pour des tests d'un serveur par exemple ou plus simplement pour séparer les fonctions (travail et personnel par exemple).

Le client Jabber libre Gajim
Le client Jabber libre Gajim

Présence et états

Lorsqu'un client Jabber se connecte à un serveur, ce dernier annonce automatiquement la présence en ligne ainsi que la déconnexion de l'utilisateur à l'ensemble de ses contacts. L'annonce de présence et de déconnexion fonctionne de la même manière que l'envoi d'un message, à ceci près que c'est le logiciel client qui le fait automatiquement et non l'utilisateur.

Il est également possible de se rendre " invisible ", c'est-à-dire que l'utilisateur apparaîtra déconnecté aux yeux de ses correspondants, alors que lui pourra voir les notifications de présence de ses contacts.

Il existe plusieurs états de présence : " en ligne " (" online "), " déconnecté " (" offline "), " absent " (" away ") ou d'autres.

Ressources et priorités

La ressource est une partie optionnelle du Jabber ID. C'est le dernier champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de celui-ci, séparé des autres par une barre oblique (Une barre oblique : «/», ou, en jargon informatique, un slash, est un caractère typographique.) (" / " ou slash).

Une ressource, librement paramétrable par l'utilisateur dans son logiciel client, indique généralement l'endroit où un utilisateur de Jabber est situé. Par exemple, les valeurs Maison, Travail, Laptop ou bien Logiciel sont courantes. La ressource devient utile lorsqu'un utilisateur se connecte de plusieurs endroits ou avec plusieurs clients au même moment. Ses contacts auront le choix de lui envoyer un message à l'une ou l'autre de ses ressources, ou bien à celle par défaut, c'est-à-dire celle ayant la plus haute priorité. Si plusieurs ressources connectées au même moment ont des priorités égales, alors le message est adressé à la dernière ressource connectée.

La priorité est un entier compris entre -128 et +127. Elle est optionnelle et configurable dans la plupart des clients Jabber. En cas d'absence, le serveur considère sa priorité comme étant égale à 0. Sa principale utilité est pour la livraison de message destiné à un JID sans ressource.

Transports

Une des particularités et des points forts de Jabber est le fait qu'il permette l'utilisation de transports (également appelés passerelles) permettant à l'utilisateur de dialoguer avec les utilisateurs d'autres systèmes de messagerie instantanée (La messagerie instantanée ou le clavardage (qc), également désignée par l’anglicisme « chat » (« bavardage »),...) fondés sur des protocoles différents.

L'utilisateur peut s'enregistrer à ces transports en fournissant ses informations spécifiques au réseau cible (par exemple, pour ICQ (ICQ est un système propriétaire de messagerie instantanée, de VoIP et de visioconférence de la société Mirabilis.), il faut fournir l'UIN et le mot de passe). Une fois cette opération effectuée, l'utilisateur peut ajouter des contacts utilisant un autre réseau comme il le ferait pour un contact utilisant Jabber. À l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire » employé...) actuelle, des transports sont disponibles pour les protocoles les plus utilisés, comme le protocole standard ouvert IRC, ou les protocoles propriétaires et fermés MSN Messenger (Le programme MESSENGER (en anglais : Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) est une mission d'étude des caractéristiques...), Yahoo! (Yahoo!,Inc. est une société américaine de services sur Internet opérant notamment un portail Web. À l'origine, Yahoo! était uniquement un annuaire Web. En...) Messenger et ICQ/AOL Instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) Messenger (AIM).

Toutefois, certaines compagnies gérant ces protocoles et services propriétaires bloquent ou ont bloqué l'accès aux serveurs Jabber importants, tel que jabber.org et jabber.com, sur leur réseau. Ceci rend donc impossible l'utilisation des transports concernés sur ces serveurs. Certaines entreprises ont aussi modifié leur protocole, selon certains dans le but de contrer l'utilisation de leur réseau par des clients alternatifs ou par des transports Jabber.

En utilisant un transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.), l'utilisateur se limite aux fonctionnalités du client et du transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la...) utilisés ; il n'aura probablement pas tous les gadgets implémentés par le client officiel du réseau cible.

Il existe également d'autres transports comme par exemple les services de courrier électronique, cette liste de transports pouvant être encore étendue.

Les contacts des autres réseaux apparaissent dans le roster comme des contacts Jabber avec des Jabber ID particuliers : identifiant@transport. Ainsi, par exemple :

  • un contact ICQ d'UIN 12345678 sur le transport icq2.fritalk.com deviendra 12345678@icq2.fritalk.com,
  • un contact Yahoo! Messenger d'identifiant toto_le_hero sur le transport yahoo.amessage.info deviendra toto_le_hero@yahoo.amessage.info,
  • un contact MSN Messenger d'adresse petit_nuage@hotmail.com sur le transport msn.3gnt.org deviendra petit_nuage%hotmail.com@msn.3gnt.org (attention au " @ " transformé en " % ").

Groupes de discussion

Les groupes de discussion ou conférences (" MUC " pour " Multi User Chat " ou encore " groupchat ") permettent de créer des conversations à plus de deux utilisateurs, à l'image des canaux IRC.

Il est possible de créer des groupes publics ou privés, d'inviter des contacts à un groupe, de modérer des groupes (" kick " et " ban " comme IRC), journaliser les discussions et rendre la salle persistente.

Le client Jabber libre Spark
Le client Jabber libre Spark (Spark est un logiciel libre (GNU LGPL) client de messagerie instantanée pour le réseau standard ouvert Jabber (XMPP) développé en Java.)

Transferts de fichiers

Jabber permet de transférer des fichiers directement entre utilisateurs ou en utilisant un proxy intermédiaire, avec la possibilité d'interrompre et reprendre le transfert.

Du fait de leur aspect propriétaire et fermé, il est très difficile d'échanger des fichiers avec les utilisateurs d'autres protocoles, mais c'est théoriquement possible.

Jingle

La voix sur Jabber par Jingle n'est pas encore complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité...) prête à ce jour. Sa standardisation et son implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) dans les clients et serveurs sont en cours, les premières versions fonctionnelles de solutions Jingle sont en cours de développement et déploiement en 2007.

Jingle est utilisé par Google Talk (Google Talk est un logiciel propriétaire et service de messagerie instantanée et de voix sur IP basé sur Jabber développé par la société Google sorti en version bêta le 24...) et est en cours d'intégration dans plusieurs clients Jabber tels que Psi (Pour les articles homonymes, voir Psi et Psy.), Kopete, Spark et Pidgin depuis 2006.

La visio-conférence est à un stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) moins avancé, il en va de même pour tous les flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans...) multimédia, dont l'échange de fichiers par Jingle.

La grande force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles « force...) de Jingle est sa conception moderne basée sur XMPP, ainsi que sa facilité à traverser les NAT.

Publication-souscription

Un mécanisme de publication-souscription (" Publish-Subscribe " ou " PubSub ") est en cours de développement et standardisation, il s'agit d'avoir la capacité de diffuser et stocker de l'information sur les serveurs Jabber, ainsi que de s'abonner à ces fils d'informations.

Ce mécanisme peut permettre de mettre en place (mais n'est pas limité à ces exemples) des publications de brêves et articles, des abonnements à ces fils, de la présence étendue, des marque-pages partagés, des systèmes d'enchères et d'échanges, des catalogues en ligne, des système de workflow (Un workflow est un flux d'informations au sein d'une organisation, comme par exemple la transmission automatique de documents entre des personnes.), des notifications d'évènement, etc.

Présence étendue

Un mécanisme de présence étendue est en cours de développement et standardisation, il s'agit d'avoir la capacité de diffuser tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) un ensemble d'informations dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) liées à l'état de l'utilisateur, à savoir son humeur, son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.), sa géolocalisation (La géolocalisation est un procédé permettant de positionner un objet (une personne, une information, ...) sur un plan ou une carte à l'aide de ses coordonnées...), sa musique, son profil, son surnom, sa navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) web, ses discussions de groupe, ses jeux, ses vidéos (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à...) en cours de visualisation, et certainement bien d'autres à venir.

La présence étendue se repose sur une simplification et spécialisation du mécanisme de publication-souscription.

Applications

Jabber, grâce à sa conception large, son évolutivité et sa standardisation, offre un large spectre d'applications :

  • discussion en ligne un à un (chat, clavardage), présence et discussion de groupe (groupchat)
  • VoIP et visioconférence ou plus généralement initialisation de sessions multimedia NATées
  • notifications et alertes
  • middleware (En informatique, un intergiciel (en anglais middleware) est un logiciel servant d'intermédiaire de communication entre plusieurs applications, généralement complexes ou...) comme les ETL, EAI et ESB
  • applications d'édition collaborative en quasi-temps-réel comme les documents de bureautique (Le terme de bureautique désigne la mécanisation et l'automatisation du travail de bureau, soit les processus de production, d'expédition, de réception et de...) (textes structurés, graphiques vectoriels, feuilles de calcul, présentation, etc.)
  • contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) à distance
  • monitoring et supervision
  • réseaux sociaux
  • jeux en ligne

Historique

C'est en 1998 que Jeremie Miller a inventé Jabber, un protocole de messagerie instantanée basé sur XML. Ses travaux se sont inspirés de ICQ, créé en 1996, le premier système du genre.

En janvier 1999, il annonce publiquement sur Slashdot " une plateforme opensource complete pour la messagerie instantanée avec communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications,...) transparente vers les autres systèmes d'IM ". Le protocole était conçu, ainsi qu'un serveur fonctionnel (jabberd) et des clients de test (WinJab et Gabber).

En août 1999, Jeremie lance un appel à la standardisation du protocole par l'IETF afin de promouvoir les standards ouverts et l'interopérabilité (L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système dont les interfaces sont intégralement connues à fonctionner avec d'autres produits ou...). L'IMPP WG est alors créé et publie en février 2000 les RFC 2778 et 2779 mais n'atteint pas de consensus.

Le serveur opensource jabberd 1.0 est publié en mai 2000 et stabilise le protocole. En juin, Jeremie publié un Internet-Draft mais le délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) est dépassé. La version 1.2 de jabberd introduit le dialback qui empêche les usurpations d'identités de serveurs.

La Jabber Software Foundation est créée en août 2001, afin d'assurer la coordination du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) grandissant de développeurs opensource et entreprises qui adoptent les technologies Jabber ainsi que pour gérer la documentation, la création et le maintient des protocoles XML.

En 2002, des Internet-Draft sont à nouveau soumis à l'IETF en tant que XMPP Core et XMPP IM, et un XMPP WG est créé.

Les RFS 3920 XMPP-Core et 3921 XMPP-IM, ainsi que les RFC 3922 CPIM et 3923 E2E, sont acceptées en octobre 2004.

L'entreprise Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de...) publie Google Talk en août 2005, un client Jabber propriétaire lié aux serveurs Jabber de Google. Ce client apporte la voix (téléphonie sur internet) par le protocole Jingle, dont les spécifications sont publiées avec la bibliothèque libjingle. La JSF prend alors en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un...) sa standardisation.

La JSF devient en 2007 la XSF pour XMPP Standards Foundation, et propose des services d'autorité intermédiaire de certification TLS/SSL.

Début 2007, on estime à travers diverses études que le nombre des utilisateurs de Jabber est située en 50 et 90 millions dans le monde (Le mot monde peut désigner :).

Le plan de travail de la XSF donne priorité à Jingle pour les sessions multimédia, la sécurité, le combat contre le spam (Le spam, pourriel ou polluriel est une communication électronique non sollicitée, en premier lieu via le courrier électronique. Il s'agit en général d'envois en grande quantité...), les mises à jour des RFC de l'IETF et l'élargissement du spectre de Jabber/XMPP.

Les développeurs de serveurs, clients et bibliothèques libres/opensource et propriétaires mettent la priorité sur Jingle et les applications collaboratives.

Les développeurs d'applications intègrent de plus en plus de fonctionnalités liées à la présence et l'instantanéité par l'utilisation de Jabber/XMPP.

Standard ouvert, norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une règle à suivre. Ce...)

Le protocole XMPP (Jabber) a été publié comme une ébauche (" draft ") par l'IETF, pour qu'il puisse devenir un standard de messagerie instantanée.

En 2002, le groupe XMPP a été formé et a travaillé sur la standardisation du protocole. C'est ainsi que le 4 octobre 2004, les spécifications du protocole ont été publiées en tant que RFC (cf. section liens pour développeurs). Depuis cette date, la XMPP Standards Foundation a cédé le contrôle de ses principales technologies à l'IETF tout en continuant à développer de nombreuses extensions à XMPP (série des XEP).

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Ouvert : les protocoles et documents officiels sont détaillés et accessibles à tous en téléchargement (En informatique, le téléchargement (en anglais download) est l’opération de transmission d’informations — programmes, données, images, sons, vidéos — d’un ordinateur à un autre via un canal de transmission,...)
  • Standard : l'IETF a normalisé les bases du protocole (XMPP) et son évolution continue par ses extensions avec la XMPP Standards Foundation
  • Décentralisé : comme le courrier électronique, les services Jabber ne dépendent pas d'un seul point (Graphie) d'accès
  • Sécurisé : la communication entre le client et le serveur peut être chiffrée à la demande du client et la communication entre serveurs est chiffrée
  • Extensible : il est possible de créer et documenter des extensions du protocole par les " XEP "
  • Flexible : Jabber est également utilisé dans de nombreuses autres application que le simple chat : communication inter-applicative, collaboration quasi-temps-réel, supervision, diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de...) de messages, etc.
  • Confidentialité : Jabber autorise le chiffrement (En cryptographie, le chiffrement (parfois appelé à tort cryptage) est le procédé grâce auquel on peut rendre la compréhension d'un document impossible à toute...) OpenPGP, les serveurs intermédiaires ne peuvent alors pas observer le contenu des messages
  • Adoption : Jabber est adopté par des grands noms : Google, IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques.), Sun (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.), France Telecom (En France, voir http://www.arcep.fr/index.php?id=interactivenumeros sur le site de l'ARCEP (http://www.arcep.fr).), SkyRock, Wengo (Wengo est un opérateur de téléphonie sur internet filiale du Groupe Neuf Cegetel avec la fourniture d'un numéro de téléphone géographique ou non.), Gizmo, Adobe, Process One, Jive Software, etc.

Inconvénients

  • Existant : le monde des systèmes de messagerie instantanée est fermé, propriétaire et non-interopérable. De plus, il souffre de leur effet réseau respectif, leurs utilisateurs sont ainsi captifs. Il existe toutefois de nombreux transports, des passerelles vers ces services, mais c'est seulement le monde Jabber qui produit l'effort d'interopérabilité vers les autres, et pas l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y = y·x = 1, si 1 désigne...)
  • Audio et visio conférence : Jabber a été conçu comme un système de messagerie instantanée et de présence, transportant des flux XML donc du texte structuré. Après diverses tentatives, notamment avec le protocole de voix sur réseau IP SIP, la communauté Jabber s'est arrêtée récemment sur le protocole Jingle, en cours de standardisation, implémenté par Google Talk qui a mis librement à disposition la bibliothèque libjingle, afin que celui-ci puisse être ajouté rapidement aux nombreux clients Jabber
  • Visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure. On...) et popularité : Jabber est encore peu connu du grand public, n'ayant pas atteint une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du...) critique, il ne bénéficie pas encore de son propre effet réseau. Toutefois, Google Talk, iChat AV, WengoPhone, SkyMessager et Gizmo Project sont des logiciels grand public qui accroissent sensiblement sa popularité.

Serveurs Jabber publics

Il existe une grande quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de choses.) de serveurs Jabber en fonctionnement. Certains sont publics, c'est-à-dire accessibles par tous, et d'autres sont réservés exclusivement à un groupe de personnes, par exemple les employés d'une entreprise, d'une administration ou association.

Jabber.org maintient une liste non-exhaustive de serveurs publics avec les transports qu'ils fournissent : http://www.jabber.org/network/

Voici une liste de quelques serveurs Jabber publics :

  • (en) jabber.org (XMPP Software Foundation) : Serveur principal qui est malheureusement surchargé et ne dispose pas de passerelles
  • (en) jabber.com (Jabber inc.)
  • (fr) develog.com : Serveur Jabber public de la société Develog pour but de promouvoir ce protocole libre
  • (fr) im.apinc (L'Association pour l'Internet non commercial (APINC) est une association loi 1901 fondée le 19 décembre 2001 à Paris, à l'initiative d'Arnaud de Bermingham, à la suite...).org : Serveur de l'Association Pour un Internet Non Commercial ; permet également d'utiliser votre propre nom de domaine (Dans le système de noms de domaine, un nom de domaine (NDD en notation abrégée française ou DN pour Domain Name en anglais) est un identifiant de domaine internet.)
  • (fr) Google Talk : Serveur Jabber de Google, requiert un compte Gmail (Gmail est un service de messagerie gratuit proposé par Google. Les messages reçus sur un compte Gmail peuvent aussi bien être lus via un client de...)

Comment utiliser Jabber concrètement

Au lancement du client Jabber que vous avez installé, il vous demandera (selon le client) si vous souhaitez créer un nouveau compte ou utiliser un compte existant.

Pour créer un nouveau compte, il vous faudra d'abord choisir un serveur, puis vous devrez remplir les champs de votre carte de visite et enfin valider.

Avec un compte valide, vous pourrez vous connecter sur le serveur de votre compte.

Une fois en ligne, vous pourrez ajouter des contacts en entrant leur adresse Jabber (Jabber ID).

Il se passe un dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée émise, c'est le message. Un code, c'est la...) entre le client de votre contact et le vôtre pour que vous autorisiez mutuellement à voir vos présences, à pouvoir discuter et connaître le statut (en ligne, absent, occupé, etc.) de votre interlocuteur.

Vous pouvez également vous inscrire à des transports (passerelles) et ajouter vos contacts liés à ces systèmes de messagerie instantanée.

Il est également possible de parcourir les services disponibles sur les serveurs Jabber publics, d'envoyer des fichiers ou de participer à des conversations à plusieurs.

Page générée en 0.642 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique