Ferrari 248 F1
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La Ferrari 248 F1 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Ferrari, engagée au cours de la saison 2006. Ses pilotes sont Michael Schumacher et Felipe Massa.

Historique

Michael Schumacher en essais hivernaux au volant de la Ferrari 248 F1
Michael Schumacher en essais hivernaux au volant de la Ferrari 248 F1 (La Ferrari 248 F1 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Ferrari, engagée au cours de la saison 2006. Ses pilotes sont Michael Schumacher et Felipe...)

Cette voiture est porteuse (Une porteuse est un signal sinusoïdal de fréquence et amplitude constantes. Elle est modulée par le signal utile (audio, vidéo,...) d'une dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de...) symbolique très forte, déjà palpable lors de sa présentation, le 24 janvier 2006. En effet, après la gifle de 2005, saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et...) durant laquelle les Ferrari F2005 (La Ferrari F2005 est la monoplace de la Scuderia Ferrari de Formule 1 du Championnat du monde de Formule 1 2005, avec à son volant Michael Schumacher et...) de Michael Schumacher et Rubens Barrichello furent écrasées par les Renault R25 (La Renault R25 est la monoplace du Renault F1 Team engagée durant le Championnat du monde de Formule 1 2005 aux mains de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella. Elle fut présentée à Monaco le 1er février 2005.) (Formule 1) et McLaren MP4-20 (La McLaren MP4-20 est la monoplace de McLaren Mercedes de Formule 1 pour le Championnat du monde de Formule 1 2005. Elle fut présentée à Montmelo le 24 janvier 2005 près de Barcelone.), la Scuderia aimerait reprendre son cycle de victoires, ininterrompu de 2000 à 2004.

Pour cela, de nombreux changements ont eu lieu dans l'équipe. Le plus notable est le remplacement de Rubens Barrichello par son compatriote Felipe Massa (Felipe Massa (né le 25 avril 1981 à Sao Paulo, Brésil ) est un pilote automobile brésilien, qui dispute le championnat du monde de Formule 1 depuis la saison 2002, au cours de...). Celui-ci peut aussi bien incarner l'avenir de Ferrari ( Automobiles et motos Ferrari, constructeur automobile italien dont le nom provient de son fondateur Enzo Ferrari. Scuderia Ferrari, l'écurie de course du constructeur. ...) en cas de réussite qu'ajouter un nom de plus à la longue liste des "porteurs d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.)" de Michael Schumacher... Autres changements, dans le domaine du réglement cette fois, les pneumatiques peuvent de nouveau être changés en course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) (revirement dû au danger qu'un éclatement de pneu peut causer) et les moteurs doivent tenir deux Grands Prix, ce sont à présent des V8 de 2400 cm3 de cylindrée (La cylindrée est le volume balayé par le déplacement d'une pièce mobile dans une chambre hermétiquement close pour un mouvement unitaire. Ce concept est utilisé pour les pompes et tous les moteurs utilisant un fluide.). Michelin ayant annoncé début 2006 son intention de se retirer de la F1, de nombreux partenaires rejoignent Bridgestone (Williams, Toyota (Toyota est un constructeur automobile, originaire du Japon. Le siège du groupe est situé dans la ville de Toyota (qui a repris le nom de l'entreprise), à proximité de Nagoya.)...), permettant à celui-ci de disposer de nouvelles sources de comparaison. Bref, cette nouvelle saison est abordée avec un esprit de revanche palpable, ne serait-ce qu'à travers le changement de nomenclature dans l'appelation de cette nouvelle monoplace, rompant la série des "F+année" (Ferrari F2001, Ferrari F2002 (La Ferrari F2002 est une F1 de l'écurie Ferrari, grâce à laquelle Michael Schumacher décrocha le titre mondial Pilotes, et le titre Constructeurs pour son équipe avec Rubens Barrichello en 2002. Cette monoplace fut également engagée au...), Ferrari F2003-GA (La Ferrari F2003-GA est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Ferrari, engagée en course aux mains de Michael Schumacher et Rubens Barrichello durant la saison 2003.), Ferrari F2004 (La Ferrari F2004 est une F1 de la Scuderia Ferrari, engagée durant la saison 2004 et au début de la saison 2005, modifiée en Ferrari F2004M. À son volant, Michael Schumacher et Rubens Barrichello totalisèrent 15 victoires,...), Ferrari F2004M (La Ferrari F2004M (M pour Modificato) est une F1 de l'écurie Ferrari, qui fut engagée lors des trois premières courses de la saison 2005, aux mains de Michael Schumacher et Rubens Barrichello.), Ferrari F2005). Le "24" de 248 renvoie à la cylindrée du moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) (2400 cm3) et le "8" au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de cylindres de celui-ci. Sur un plan plus technique, cette rupture est également marquée par l'adoption d'une double-quille (suivant l'école Renault, McLaren...) remplaçant la traditionnelle simple-quille.

Les changements de réglement et le travail abattu durant l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) semblent payer puisque lors du premier Grand Prix de la saison à Barheïn, au volant d'une 248 F1 retravaillée, munie d'un aileron avant incurvé semblable à celui des BAR Honda 007 (La BAR Honda 007 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie BAR Honda engagée au cours de la saison 2005, aux mains de Jenson Button, Takuma Sato et Anthony Davidson.), Michael Schumacher signe la pole devant son équipier (la 65e de sa carrière, le record de Senna est égalé) et termine deuxième à un souffle (1 seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une...) 246 millièmes...) de Fernando Alonso après une lutte royale. Son équipier est lui neuvième, après un tête à queue consécutif à une grosse erreur alors qu'il attaquait Alonso.

Chez Ferrari, l'optimisme est de mise, après la noire année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2005. Comme l'a déclaré Schumacher : "Il est des deuxièmes places qui valent des victoires". Pour la deuxième épreuve de la saison, le paddock constate une étrange épidémie de faiblesse des blocs Ferrari, Massa changeant deux fois le sien, Schumacher et Coulthard sur la Red Bull Racing RB2 (La Red Bull Racing RB2 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Red Bull Racing, engagée aux mains de David Coulthard et Christian Klien durant la saison 2006.) une fois chacun. Avec le nouveau réglement, cela les contraint à s'élancer très loin sur la grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de télévision. Une grille de contrôle est un élément du tube...) (Schumacher 14e, Massa 22e). Après une très belle course, le jeune brésilien, profitant d'une stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) à un arrêt plus propice que celle, à deux arrêts, de son coéquipier, le devance sur la ligne, à la cinquième position. Pendant ce temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) les Renault R26 (La Renault R26 est une Formule 1 de l'écurie Renault F1 Team, engagée au cours de la saison 2006, aux mains de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella.) signent un doublé (le premier depuis 1982) et s'envolent aux championnats pilotes et constructeurs... Une semaine après l'épisode malais, et après analyse des images vidéos (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...), huit équipes déposent une plainte auprès de la FIA concernant l'illégaité de l'aileron avant de la 248 F1, puisqu'il apparaissait mobile. Les deux écuries à n'avoir pas porté plainte étant Red Bull Racing (Red Bull Racing (abréviation: RBR) est une écurie anglo-autrichienne de Formule 1, fondée en 2005 suite au rachat par Red Bull de l'écurie Jaguar Racing) (dont les RB2 utilisent des blocs Ferrari) et son satellite (Satellite peut faire référence à :) Scuderia Toro Rosso, un nouveau rapport de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) semble se dessiner en F1, la Scuderia étant de moins en moins isolée face à ses adversaires. L'affaire tourna au comique puisque deux des écuries accusatrices (BMW Sauber (Sauber était une écurie de sport automobile, fondée par l'entrepreneur suisse Peter Sauber et basée à Hinwil en Suisse. Après s'être fait connaître pour ses succès dans le championnat du monde de sport-prototype, l'écurie Sauber a...) et McLaren) furent sommées, à l'instar de Ferrari, de modifier l'aérodynamisme (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des éléments solides...) de leurs monoplaces. Ces inquiétudes autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) des performances potentielles des Ferrari prouvent que même handicapés par leur fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.), les rouges font toujours peur.

Le Grand Prix d'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus...) viendra rassurer quelque peu leurs adversaires puisque, mal qualifiés (Felipe Massa sort de la piste sur une grosse erreur lors de la deuxième phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) des qualifications et Michael Schumacher est onzième), les deux 248 F1 iront finir leur course dans le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.), Massa au premier tour, percuté par la Williams FW28 (La Williams FW28 est une Formule 1 de l'écurie Williams, engagée au cours de la saison 2006 aux mains de Mark Webber et Nico Rosberg.) d'un Nico Rosberg décidèment peu en verve lors des départs, et Schumacher au trente-troisième tour, sur une faute personnelle alors qu'il attaquait comme un damné pour conquérir la cinquième place de Jenson Button. Le troisième meilleur tour en course (à plus d'une seconde de Kimi Räikkönen (Kimi Räikkönen (né le 17 octobre 1979 à Espoo, Finlande - ) est un pilote automobile finlandais de Formule 1. Il habite dans sa ville natale ou à Chigwell, près de Londres en Grande-Bretagne. Il...) et Fernando Alonso tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même) signé par le pilote allemand sera le seul réconfort de ce week-end de course...

La " trève " de trois semaines avant le Grand Prix à domicile de Ferrari, à Imola (Imola est une ville italienne de la province de Bologne en Émilie-Romagne.) devait donc être exploitée de façon productive pour contrer l'insolente domination des Renault R26, et pourquoi pas venger l'affront de l'édition 2005 durant laquelle [Fernando Alonso avait résisté pendant une dizaine de tours au retour du "Baron Rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.)". De nombreux essais furent réalisés, et Michael Schumacher clamait de plus en plus fort le retour de la confiance au sein de la Scuderia. Au fil du week-end, les évènements allaient lui donner raison, puisque l'Allemand fut en permanence dans les deux premiers au cours des séances d'essais des vendredi et samedi, et signa la pole position plus tard, sa soixante-sixième, record d'Ayrton Senna battu ! Felipe Massa se classait lui quatrième, derrière son équipier et les deux Honda RA106 (La Honda RA106 est la monoplace de l'écurie Honda, engagée au cours de la saison 2006 aux mains de Jenson Button et Rubens Barrichello.) de Button et Barrichello, devant Alonso. Au terme d'une course splendide, véritable remake de l'édition précédente, Michael Schumacher s'impose devant Alonso après une lutte de plus de vingt tours. Massa, lui, est quatrième, au terme d'une course propre et solide. Face au scepticisme des observateurs qui ne voyaient dans cette victoire qu'un feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) de paille comparable à celui de 2005, Schumacher déclare que les 248 F1 seront encore de la partie au Nurburgring.

Et les premiers essais libres lui donnèrent raison, puisque les deux Ferrari se classent en tête de la dernière séance libre : de bon augure pour les qualifications. Malheureusement, si les monoplaces frappées du cheval (Le cheval (Equus ferus caballus ou equus caballus) est un grand mammifère herbivore et ongulé appartenant à l'une des sept espèces de la famille des...) cabré sont incontestablement de retour avec d'excellents chronos, c'est Fernando Alonso qui s'empare de la dixième pole-position de sa carrière, devant les deux Ferrari de Schumacher et Massa. Et la course confirmera ces excellentes dispositions puisque "Schumi" remporte sa deuxième course consécutive, à l'aide d'une stratégie parfaitement adaptée et d'un duel avec Fernando Alonso à coups de meilleurs tours en course. Son équipier brille également puisqu'il termine à quelques secondes de l'Allemand, sur la troisième marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en ayant toujours au...) du podium, le premier de sa carrière. Sur ses terres, une semaine plus tard, Fernando Alonso sera intouchable, s'imposant devant Schumacher, Fisichella et Massa. Ce dernier, après avoir signé son premier podium une semaine plus tôt, s'offre son premier meilleur tour en course. Kimi Räikkönen, cinquième est à près d'une minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au...), Ferrari et Renault semblent bien seules...

A Monaco, la lutte entre les deux rivales semble à son paroxysme, jusqu'à un scandale, lors des qualifications : Massa éliminé dès la première phase, à la suite d'une erreur qui l'a envoyé dans le mur, Schumacher est seul à défendre les couleurs de la Scuderia face à une meute de furieux : En tête de la feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. À l'aisselle de la feuille se...) des temps à deux minutes de la fin de la séance, il part (volontairement?) à la faute, ralentissant Alonso qui terminait son ultime tour, en avance sur les temps de Schumacher. Tollé général sur le port de Monaco, et après huit heures (L'heure est une unité de mesure  :) de délibérations, les commissaires sanctionnent le septuple champion du monde : la dernière ligne de la grille sera rouge! Du jamais vu ces dernières années ! Une stratégie à un seul arrêt menée à bien et une attaque de tous les instants permettront au "Baron Rouge" de remonter à la cinquième place, Massa se classant neuvième.

Une semaine plus tard, Schumacher illustre définitivement le retour de la Scuderia aux affaires en s'adjugeant le très symbolique record de la piste de Barcelone (Barcelone (Barcelona en catalan et en castillan) est une commune de Catalogne - Espagne, située dans la province de Barcelone. Elle est la capitale historique, administrative et...), plus de sept dixième devant la Renault de Heikki Kovalainen. Cependant cette performance ne sera pas confirmée en course lors du grand prix d'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006), qui représentent 83,8% de la population du Royaume-Uni, et...), puisque Schumacher y subit la loi d'Alonso et Massa celle de Fisichella. Le titre s'éloigne au fil des courses pour Schumacher, tant Alonso semble solide. Et au Canada, pourtant désigné par l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) du plateau comme destiné aux Ferrari à la vitesse (On distingue :) de pointe la plus élevée du plateau, c'est encore Alonso qui s'impose depuis la pole-position, devant Schumacher qui dépassa Räikkönen dans l'avant-dernier tour après une glissade de ce dernier sur des résidus de gomme ! Massa se classe cinquième, confortant la deuxième place de la Scuderia au Championnat.

Aux Etats-Unis, antre de Bridgestone, la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) s'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y = y·x = 1, si 1 désigne...), ce qui peut s'expliquer par la prudence de Michelin sur les lieux du scandale de l'année dernière… Qualifiées en première ligne, Schumacher devant Massa, les 248 F1 mènent la course de bout en bout avec une aisance remarquable, Schumacher repassant Massa, auteur d'un meilleur départ, à la faveur des ravitaillements. Le Championnat se relance quelque peu, "Schumi" reprenant six points à Alonso, ramenant l'écart au Championnat à dix-neuf longueurs.

En France, les 248 F1 confirment leur domination en se classant en première et troisième position sur les terres de Renault. En Allemagne, elles sont définitivement seules au monde (Le mot monde peut désigner :), Schumacher signant sa troisième victoire consécutive, et Massa assurant le doublé : aux championnats, Schumacher est à onze points d'Alonso et Ferrari à dix points de Renault : les derniers grands prix seront décisifs. Une semaine plus tard, en Hongrie, sous le déluge, les deux principaux acteurs du championnat sont pénalisés en qualifications et partent en onzième et quinzième position. Ils remonteront très vite aux avant-postes sur une piste détrempée avant de connaitre un abandon, mais Schumacher empochera malgré tout le point (Graphie) de la huitième place, tandis que Jenson Button empoche sa première victoire!

Palmarès

  • Saison 2006 :
    • Départs en Grands Prix : 36 (Michael Schumacher : 18, Felipe Massa : 18
    • Abandons : 5 (Michael Schumacher : 3, Felipe Massa : 2
    • Victoire(s) : 9 (Michael Schumacher : 7, Felipe Massa : 2
    • Podium(s) : 19 (Michael Schumacher : 12, Felipe Massa : 7
    • Pole Position(s) : 7 (Michael Schumacher : 4, Felipe Massa : 3
    • Meilleure Qualification : Michael Schumacher : 1er, Felipe Massa : 1er
    • Meilleurs tours en course : 9 (Michael Schumacher : 7, Felipe Massa : 2
    • Points Marqués : 201 (Michael Schumacher : 121, Felipe Massa : 80
    • Comparatif Qualifications : Michael Schumacher devance Felipe Massa 14 fois sur 18 courses
    • Comparatif Course : Michael Schumacher devance Felipe Massa 14 fois sur 18 courses
    • Positions aux Championnats du Monde :
      • Pilotes :
        • Michael Schumacher : 2e
        • Felipe Massa : 3e
      • Constructeurs : 2e

Résultats


Pilotes

  • Allemagne Michael Schumacher (numéro 5)
  • Brésil Felipe Massa (numéro 6)
Page générée en 0.218 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique