Frédéric Back
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Frédéric Back (8 avril 1924, Sarrebruck, Allemagne - ) est un peintre, illustrateur, muraliste et réalisateur de film d'animation canadien de renommée internationale. Il est surtout connu pour son film l'Homme qui plantait des arbres.

Frédéric Back (Frédéric Back (8 avril 1924, Sarrebruck, Allemagne - ) est un peintre, illustrateur, muraliste et réalisateur de film d'animation canadien de renommée internationale. Il est surtout...)
Image:FBack.jpg
Nom Frédéric Back
Naissance 8 avril 1924
Sarrebruck, Allemagne
Site officiel www.fredericback.com

Biographie

Né de parents alsaciens, il étudie à Strasbourg, à l’École Estienne de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la...), et aux Beaux-Arts de Rennes avant de s'établir à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de...) en 1948.

Aux Beaux-Arts de Rennes, Mathurin Méheut, peintre et illustrateur (Selon le Dictionnaire de l'Académie française, un illustrateur est un artiste chargé de l'illustration d'un ouvrage. L'exemple est donné de Gustave Doré qui fut...), lui enseigne. Cette rencontre, marquera Frédéric pour la vie (La vie est le nom donné :), au niveau humain et artistique. C'est à cette époque qu"il débute sa carrière de peintre et expose notamment ses œuvres au Salon de la Marine, à Paris en 1946 et 1947.

À son arrivée à Montréal, en 1948, il enseigne à l’École du Meuble, où il remplace Paul-Émile Borduas, et à École des beaux-arts de Montréal où il rencontrera Alfred Pellan.

Il entre au service de Radio-Canada en 1952 comme illustrateur, créateur d’effets visuels, de décors et de maquettes pour de nombreuses émissions culturelles, éducatives et scientifiques.

En 1967, il peint la verrière de la station de métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc quelquefois, au sol rarement.) Place-des-Arts à Montréal.

En 1968, il rejoint l'équipe du studio d'animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.) de Radio-Canada, créé par Hubert Tison. De 1968 à 1993 Frédéric réalisera 10 courts-métrages, ainsi que diverses présentations spéciales pour les programmes de la Société Radio Canada. Les films de Frédéric sont acclamés sur tous les continents, les reconnaissances et les nombreux prix reconnaissent le talent et le travail mis à contribution pour chaque film. Frédéric Back sera nominé quatre fois aux Academy Awards et remportera deux Oscars pour l'Oscar du meilleur film d'animation: le premier pour Crac! (1982) et le second pour L'Homme qui plantait des arbres (1987). À lui seul, le film L'Homme qui plantait des arbres a gagné plus de 40 prix dans des festivals de films un peu partout dans le monde (Le mot monde peut désigner :).

Le cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme désigne indifféremment aujourd'hui une salle de projection ou l'art en lui-même.) d’animation est aussi un moyen de transmettre son message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication, notamment en...) écologiste et de sensibiliser le public du monde entier aux causes environnementales qui lui tiennent à cœur. Partout où ils sont présentés, ses films recueillent l’admiration du milieu du cinéma mais surtout celle du grand public qui y trouve des raisons d’espérer et des motivations à agir. L'Homme qui plantait des arbres suscitera partout sur la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa...) des mouvements spontanés de citoyens qui se mettront à planter des arbres eux aussi, ou bien s’en inspireront pour des initiatives locales appropriées.

Aujourd’hui, Frédéric continue à dessiner et s’implique plus que jamais dans des projets reflétant les valeurs auxquelles il a toujours adhéré : la défense des animaux et de la nature. Membre fondateur de la "Société pour Vaincre la Pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].)" et de la "Société Québécoise pour la Défense des Animaux", il répond aux questions relatives au cinéma d’animation et à l’environnement, intervient dans les écoles, illustre des livres, crée des affiches et continue de planter des arbres.

Depuis 2005, il est directeur artistique (Un directeur artistique travaille dans la publicité, ou dans la communication en général. Employé dans une agence de publicité ou travailleur indépendant (« pigiste » ou...) du site Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le...) qui lui est consacré : Les Dessins d’une vie.

Filmographie

  • Abracadabra (1970)
  • Inon ou la conquête du feu (1971)
  • La Création des oiseaux (1973)
  • Illusion (1974)
  • Taratata la parade (1977)
  • Tout rien (1978)
  • L'Oiseau de feu (1979)
  • Crac! (1981)
  • L'Homme qui plantait des arbres (1987, d'après la nouvelle de Jean Giono)
  • Le Fleuve aux grandes eaux (1993)

L'intégralité de ces films est disponible aux Éditions Les Films du Paradoxe (Un paradoxe est une proposition qui contient ou semble contenir une contradiction logique, ou un raisonnement qui, bien que sans faille apparente, aboutit à une absurdité, ou encore, une situation...).

Distinctions et Prix

  • Chevalier de l'Ordre du Québec
  • Officier de l'Ordre des Arts et Lettres
  • Officier de l'Ordre du Canada
  • 2005 Physis d’honneur à l’occasion de TERRASCOPE 2005 pour son rôle de pionnier, depuis près de 40 ans, dans la sensibilisation aux problèmes environnementaux et, avant l’heure, aux enjeux du développement durable (Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et...), le 28 mai.
  • Frédéric Back est invité pour la 9th Marc Davis Lecture on Animation à l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Los Angeles (Los Angeles est une ville des États-Unis située au sud de la Californie, sur la côte pacifique. Les Américains l'appellent souvent par son diminutif L.A. prononcé « él ey ». Cette ville est le chef-lieu du comté portant...), aux États-Unis, 23 mars.
  • 2003 Trois films de Frédéric Back sont sélectionnés au Best 150 World and Japanese animation films produced in the 20th century selected by professionnals, par Fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de...) Product Co, à Tokyo, au Japon : "L'Homme qui plantait des arbres" (4ème rang), "Crac !" (12ème rang), "Le Fleuve aux grandes eaux" (127ème rang).
  • 2000 Prix Jutra, de l’Académie du Cinéma
  • 1995 Prix d'Excellence au Festival de télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou, par abus de langage, télévision),...) de Banff, Canada - Juin.
  • 1994 Prix du Gouverneur général du Canada pour les arts de la scène.
  • 1992 Prix de "L'excellence" accordé par le Ministère des Communautés culturelles et de l'Immigration (L'immigration désigne aujourd'hui l'entrée, dans un pays, de personnes étrangères qui y viennent pour y séjourner. Le mot...) du Québec. Ce prix lui est accordé pour son apport exceptionnel à l'intégration des activités culturelles dans la société québécoise.
  • 1991 Prix du Québec Albert-Tessier 1991, Catégorie : Culturelle, décerné par le ministère des Affaires culturelles du Québec au cinéaste québécois qui a participé d'une manière exceptionnelle à faire connaître le cinéma québécois sur le plan international.
  • 1988 "L'Homme qui plantait des arbres" remporte l’Oscar du meilleur court métrage décerné par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Los Angeles, aux États-Unis, le 11 avril.
  • 1988 Prix ASIFA International au Festival de Zagreb (Zagreb (API : [/ˈzɑːgrɛb/] ; en hongrois, Zágráb, en italien, Zagabria ; anciennement nommée en allemand, Agram) est une ville et un comitat, capitale de la Croatie. Au recensement de 2001, la...), rendant hommage à l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) de son oeuvre
  • 1987 The American Film Institute présente un hommage à l'ensemble de son oeuvre dans le cadre de "The Walter Lantz (Walter Lantz, né le 27 avril 1900 à New Rochelle dans l'État de New York, mort le 22 mars 1994, est un cartooniste américain.) Conference on Animation" à Los Angeles
  • Prix spécial décerné par l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter...) de radiotélévision pour enfants rendant hommage à l'ensemble de son oeuvre.
  • 1986 Annie Award, décerné à l'ensemble de l'oeuvre de Frédéric Back pour sa contribution exceptionnelle à l'art de l'animation. Le prix a été décerné par ASIFA à Hollywood.
  • 1984 "Crac !" est sélectionné au sixième rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le théorème du rang lie le rang et la dimension du noyau d'une application linéaire...) parmi les 50 meilleurs films d'animation des 80 dernières années à Olympiad of Animation de Los Angeles, à l'occasion des Jeux olympiques.
  • 1982 "Crac !" reçoit l’Oscar du meilleur film d'animation décerné par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Los Angeles, aux États-Unis.

Formation

  • 1963-1964 Boursier du Conseil des Arts du Canada. Séjour de perfectionnement en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique,...) dans le domaine du décor de film et du cinéma d'animation.
  • 1941-1948 Élève de Mathurin Méheut, illustrateur et peintre de la marine.
  • 1939-1944 École des Beaux-Arts de Rennes (1er prix d'études).
  • 1938-1939 École Estienne à Paris. Dessin lithographique.
  • 1937-1938 École de la Rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et...) Madame à Paris. Dessin et reliure.

Enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un élève par...)

  • 1948-1952 Professeur de dessin et couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) à l'École du meuble, intégrée depuis au Cégep du Vieux Montréal.
  • 1948-1952 Professeur d’illustration à École des beaux-arts de Montréal, devenue le département des arts plastiques de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) du Québec à Montréal.

La télévision

  • 1979 Réalisation de séquences animées pour le ballet "L'Oiseau de feu" de Stravinsky, réalisation de Jean-Yves Landry et diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation »...) dans le cadre des "Beaux Dimanches", à la télévision de la Société Radio-Canada, les 13 janvier et 7 septembre 1980. Cette émission remporte le Prague d'or 1980 et le Emmy Award 1980, à New-York.
  • 1972 Illustrateur de l'émission Les Forges de Saint-Maurice, réalisée par Louis Bédard et Richard Martin.
  • Réalisation du film d’animation Nos chers vieux téléromans, dans le cadre de l’émission Les beaux dimanches. Le film présente 47 téléromans de 1952 à 1972.
  • 1970 Présenté à l'Atelier des émissions jeunesse à l'U.E.R. (Union Européenne de Radiodiffusion) à Copenhague, Abracadabra a été vendu à neuf organismes étrangers: les télévisions de Hollande, de Suède, de France, de Suisse, de Belgique, de Monte-Carlo, de Finlande, d'Écosse et la National Education Television des États-Unis. 7 films de Frédéric Back ont participé à ces échanges pendant 14 ans.
  • Réalisation des décors et des costumes pour la série Les Oraliens, diffusée par Radio-Québec..
  • 1968 Frédéric Back intègre l’équipe du studio d’animation de la Société Radio-Canada, dirigée par Hubert Tison.
  • 1967 D’Iberville. Série télévisée réalisée par Pierre Gauvreau et Rolland Guay. Frédéric Back réalise neuf maquettes pour cette série. Elles sont remises au Musée militaire et maritime de la Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux villages)...) de Montréal, à l'Ile Sainte-Hélène.
  • 1965-1969 Québec School Telecast. Émission éducative réalisée par Leonard Weinstein et diffusée au réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) anglais de la Société Radio-Canada. Frédéric Back réalise les films d’animation.
  • Jeunesse oblige. Magazine pour la jeunesse réalisé par Jean Martinet et Jean-Guy Benjamin.
  • 1961-1963 Illustrateur aux émissions éducatives de la Société Radio-Canada.
  • Le Secret des choses. Émission éducative animée par Simone Bédard
  • 1962 Frédéric Back reçoit le Prix du Congrès du Spectacle et du Art Director's Club, pour le meilleur graphique.
  • 1953 -1961 Illustrations, animations, dessins "en direct", effets visuels, trucages, dessin animés, décors pour les émissions de télévision éducative, musicales et scientifiques de la Société Radio-Canada.
  • Le Nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses nasales, qui constituent...) de Cléopâtre. Série hebdomadaire, réalisée par Jean Boivert.
  • Les Mystères de la planète. Série hebdomadaire, réalisation de dessins animés.
  • L'Heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire »...) du concert. Réalisé par Pierre Mercure, Françoys Bernier et Guy Parent.
  • La Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) en pantoufles. Série hebdomadaire, réalisée par Fernand Séguin. Réalisation de dessins animés.
  • La Joie de connaître. Série hebdomadaire, réalisée par Fernand Séguin. Réalisation de dessins animés.
  • Concerts pour la jeunesse. Sous la direction musicale de Wilfrid Pelletier.
  • La Boîte à surprises. Émissions pour enfants. Contes illustrés.
  • Trio lyrique. Série.
  • Le Roman de la science. Décors pour 99 émissions. Présenté par Fernand Seguin.
  • Les Récits du Père Ambroise, émission pour enfants. Réalisé par Louis-Philippe Beaudoin.
  • Signes de vie. Émission religieuse pour enfants réalisée par Pierre Monette et animée par Père Ambroise Lafortune.
  • Pierres Vivantes. Émissions dominicales avec le Père Ambroise, réalisées par Pierre Monette.
  • La Vie qui bat. Série de découverte sur la nature, réalisée par Pierre Monette.
  • Jazz pour Dieu. Réalisation des animations.
  • Fonfon. Série pour enfants, réalisée par Hubert Blais.
  • Le Corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.).
  • 1952 –1953 Illustration et création de décors au service des Arts graphiques de la télévision de la Société Radio-Canada à Montréal.
  • Chants et danses du monde. Série hebdomadaire, réalisée par Roger Racine.
  • Introductions pour plusieurs ballets. Téléthéâtre, réalisé par Jean Boisvert.
  • Le Grenier (Le grenier (latin granarium) est un local hors-sol destiné au stockage du grain. Il peut être intégré à un bâtiment, ou constituer une petite...) aux images. Série hebdomadaire, avec André Cailloux.
  • Pépinot et Capucine. Émissions pour enfants. Illustrations.
  • 14, rue de Galais. Réalisations de maquettes.

L’Édition

  • 1996 Les Bélugas, ou l'adieu aux baleines / Pierre Béland. Montréal : Éditions Libre Expression.
  • 1995 Le Fleuve aux grandes eaux / Claude Villeneuve. Montréal : Les éditions Québec/Amérique inc. : SRC.
  • 1996 Alsace. Collection : Encyclopédies du voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement...). Paris : Gallimard.
  • 1995 Inuit : les peuples du froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) / Georges-Hébert Germain ; sous la direction scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) de David Morrisson. Montréal : Éditions Libre expression ; Ottawa : Musée canadien des civilisations.
  • 1995 Québec. Collection : Encyclopédies du voyage. Paris : Gallimard.
  • 1990 L'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de...), son bien-être (Le bien-être ou bienêtre est un état qui touche à la santé, au plaisir, à la réalisation de soi, à l'harmonie avec soi et les autres. René Dubos...) et la loi au Québec / Société Québécoise pour la Défense des Animaux (SQDA). Montréal : Wilson et Lafleur Ltée : Québécor.
  • 1989 L'homme qui plantait des arbres / Jean Giono. Montréal :SRC ; Paris : Gallimard ; Saint-Laurent : Lacombe
  • 1986 Crac ! / Ghylaine Paquin, Frederic Back. Montréal : Entreprises Radio Canada ; Paris : Centurion Jeunesse.
  • 1968 Ulysse et Oscar / André Cailloux. Montréal : Radio-Canada : Héritage.
  1. Ulysse rencontre Oscar
  2. Un cadeau d'Égypte
  3. Noises chinoises
  4. Corrida de vaches sacrées
  5. Hortense aviatrice
  6. Oscar fait du cinéma.
  • 1959-61 L'Oncle ‘’ 5 heure trente ‘’ / Guy Maufette. Collection des P'tits bouts de chou. Montréal : Fides.
  1. Un Petit mousse (1959)
  2. Ildège de la pomme (La pomme est le fruit du pommier, arbre fruitier largement cultivé. L'étude de la culture des pommes constitue une partie de la pomologie, la pomologie englobant tous les fruits à pépins. La pomme...) fameuse (1959)
  3. Le Petit âne (1961)
  4. Un Poème (1961).
  • 1958 Fredon et couplets / André Cailloux. Montréal : Beauchemin.
  • 1954 Le Navigateur / Jules Roy. Ottawa : Le Cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance...) du Livre de France ; Paris : Gallimard.
  • 1948 La Caravane de Pâques / Roger Vercel. Ottawa : Le Cercle du Livre de France ; Paris : Albin Michel.
  • 1947 L'Ami Fritz / Erckmann ; Chatrian. Paris : Société d’éditions françaises et internationales : Librairie Hachette.
  • 1944 Du Guesclin / Roger Vercel. Paris : Éditions Arc-en-Ciel (Un arc-en-ciel est un phénomène optique et météorologique qui rend visible le spectre continu de la lumière du ciel quand le soleil brille pendant la...).
Page générée en 0.546 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique