Navette spatiale Challenger
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Challenger lors de la mission STS-8.
Challenger lors de la mission STS-8.
Challenger en route vers son pas de tir.
Challenger en route vers son pas de tir.
Navettes spatiales

États-Unis États-Unis

  • Enterprise (test)
  • Pathfinder (maquette)
  • Columbia (détruite en 2003)
  • Challenger (détruite en 1986)
  • Discovery (en service)
  • Atlantis (en service)
  • Endeavour (en service)

Union Soviétique Union Soviétique

  • Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) Bourane
  • 1.01 Bourane (détruite en 2002)
  • 1.02 Ptichka (inachevée)
  • 2.01 (incomplète)
  • 2.02 (démantelée)
  • 2.03 (démantelée)
  • Baikal (inexistante, canular)

Russie Russie

  • Kliper

Challenger était une navette spatiale (Une navette spatiale, dans le domaine de l’astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations...) américaine originellement conçue à des fins de test.

Elle porte le nom du bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer, dirigé ou non par ses occupants. Il répond aux besoins du transport maritime ou fluvial, et permet...) qui mesura le fond marin le plus profond du globe (la fosse des Mariannes (La fosse des Mariannes est la fosse sous-marine la plus profonde actuellement connue, et l'endroit le plus profond de la croûte terrestre. Elle est située dans la partie...), à 10 983 m sous la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) de l'eau).

Challenger a explosé le 28 janvier 1986[1], au cours du décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.), après seulement 73 secondes de vol alors qu'elle évoluait à 3 200 km/h. Les sept membres de l'équipage périrent. Il s'agit de :

  • Francis R. Scobee, commandant,
  • Michael J. Smith, pilote,
  • Judith A. Resnik, Ellison S. Onizuka, Ronald E. McNair, spécialistes de mission,
  • Gregory B. Jarvis, Sharon Christa McAuliffe, spécialistes de charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui...) .

Christa McAuliffe, jeune institutrice qui avait été choisie parmi des milliers de postulants astronautes pour devenir la première citoyenne de l'espace, était la seule à ne pas être astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans l'espace. Le terme désigne généralement un professionnel, pilote ou...) professionnelle.

Missions

STS signifie Space Transportation System ou système de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des...) spatial. C'est le terme officiel pour désigner les navettes.

Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total...), Challenger a accompli 9 missions pendant lesquelles elle a passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent. L'intuition du...) 62,41 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) dans l'espace et parcouru 41 527 416 km. Elle a déployé 10 satellites au total.

Date Designation Notes Durée du vol Commandant
4 avril 1983 STS-6 Déploiement d'un satellite de communication (Un satellite de télécommunications est un satellite artificiel positionné dans l'espace pour des besoins de télécommunications. Il peut utiliser une orbite géostationnaire, une orbite...). Première sortie dans l'espace depuis une navette (Une navette spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations spatiales en orbite basse mais pouvant aussi assurer d'autres missions, telles que le...). 5 jours Paul J. Weitz
18 juin 1983 STS-7 Sally Ride (Sally Kristen Ride (née le 26 mai 1951) est une astrophysicienne et ancienne astronaute. Elle fut la première femme américaine à être...) première Américaine dans l'espace. 2 satellites de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) déployés. 6 jours, 2 heures Robert Crippen
30 août 1983 STS-8 Premier lancement et atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou...) de nuit. Déploiement d'un satellite (Satellite peut faire référence à :) 6 jours, 1 heure (L'heure est une unité de mesure  :) Richard H. Truly
3 février 1984 STS-41-B Première sortie dans l'espace sans attache. Echec de la mise en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) de 2 satellites (Palapa B2, Westar (Westar est une famille de satellite de communication intérieur géostationnaire américain exploités initialement par la Western Union Telegraph Company puis par Hughes Communication.) 6) 7 jours, 23 heures Vance Brand
6 avril 1984 STS-41-C Mise en orbite du module LDEF. Réparation de Solar Max (Solar Max est un satellite artificiel lancé le 14 février 1980. Il est célèbre pour avoir été réparé au cours de la mission STS-41C de la navette spatiale...) 6 jours, 23 heures Robert Crippen
5 octobre 1984 STS-41-G Première sortie d'une femme (Kathryn Sullivan). Marc Garneau premier canadien dans l'espace. 8 jours, 5 heures Robert Crippen
29 avril 1985 STS-51-B Spacelab-3 7 jours Robert F. Overmyer
29 juillet 1985 STS-51-F Spacelab-2 7 jours 22 heures C. Gordon Fullerton
30 octobre 1985 STS-61-A Spacelab D-1 7 jours Henry W. Hartsfield, Jr
28 janvier 1986 STS-51-L Perte de la navette au décollage. Francis "Dick" Scobee

L'accident

L'accident a été provoqué par la rupture de l'un des joints d'un des deux propulseurs à poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général de taille inférieure au dixième de millimètre (100 µm).) accolés au réservoir principal d'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.). Il avait souffert de conditions climatiques particulièrement froides au cours de la nuit précédant le tir. Les joints en question, développés par une compagnie américaine Morton Thiokol située au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) des États-Unis, n'avaient pas été testés en conditions de grand froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.). Les concepteurs considéraient que le lieu de tir, la Floride, bénéficiait d'un climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui désigne l'étude...) toujours ensoleillé. Le fait est qu'un phénomène météorologique touchant assez fréquemment la Floride avait fait descendre la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie...) bien en dessous du point (Graphie) de congélation (On appelle congélation toutes technique visant à faire passer un produit à l'état solide par des techniques de refroidissement forcé. On parle de congélation...) au cours de la nuit précédant le tir.

Les ingénieurs de Morton Thiokol avaient néanmoins de sérieux doutes sur la capacité de résistance du joint au froid, à cause notamment d'incidents remarqués au cours de certains vols précédents. Mais le joint n'ayant pas été formellement testé puisque la question du froid ne s'était même pas posée, ils furent incapables de prouver la faiblesse de cette pièce au directeur de tir.

Une simple intuition n'avait pas sa place dans la rationalité des très complexes procédures de prise de décision de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable...). L'enquête révèlera également que les ingénieurs de sécurité de la NASA estimaient les probabilités d'accident de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) du dispositif à environ 1 % alors que les directeurs de tirs, prenant la décision finale, tablaient des probabilités mille fois inférieures. Dans ces deux contextes, l'information concernant la solidité du joint ne prenait pas la même ampleur. Les directeurs de tirs décidèrent donc de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) outre et d'effectuer le tir. Funeste décision qui coûta la vie (La vie est le nom donné :) à sept astronautes.

La rupture progressive du joint sur le propulseur d'appoint solide (SRB) de droite laissa passer une flamme dirigée vers des éléments structuraux du réservoir de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) principal. Vers T+72,284 secondes la structure du réservoir principal et des propulseurs d'appoints commence à lâcher et se désintègre vers T+73,124 s. L'orbiteur (Dans le domaine de l'astronautique, un orbiteur est un vaisseau satellisé autour d'une planète. Plus précisément, il est utilisé pour désigner :), encore intact, pivote de son orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) optimale pour résister aux forces aérodynamiques intenses (près du Max Q, ou moment de pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi...) maximal) et se déchire immédiatement en morceaux(T+73,213 s).

Challenger n'a pas été détruite par une explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette transformation s'effectue rapidement, plus la matière...). Après la désintégration due aux forces aérodynamiques, le combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant de la...) qui se trouvait dans l'orbiteur et le réservoir principal brûle en quelques secondes, créant une boule de feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) massive (Le mot massif peut être employé comme :).

L'habitacle, toujours largement intact, est retombé vers l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence...).

Il a été prouvé qu'au moins quelques astronautes ont survécu au choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) initial (une bouteille d'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole O et de numéro atomique 8.) de secours a été retrouvée percutée), et qu'ils sont décédés lors de l'impact de la cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle prend l'apparence d'un chambre d'hôtel pour les passagers et d'une chambre...) avant (dont la structure avait résisté) sur la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.). La chute a été d'une durée de 36 secondes.

Divers

  • 7 astéroïdes ont été baptisés en hommage aux membres de l'équipage.
Page générée en 0.168 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique