Jean Houzeau de Lehaie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Jean Houzeau de Lehaie
Jean Houzeau de Lehaie.jpg
Naissance 6 mars 1867
L'Ermitage de Mons
Décès 4 septembre 1959 (à 92 ans)
Saint-Symphorien (Belgique)
Nationalité Belgique Belgique
Profession(s) Négociant,
Journaliste (Un journaliste est une personne dont l'activité professionnelle est le journalisme. On parle également de reporter (de l'anglais : report,...),
Conférencier.
Autres activités Président de plusieurs sociétés savantes de Mons
Famille Jean-Charles Houzeau de Lehaie

Jean Houzeau de Lehaie (1867-1959), naturaliste (Le mot naturaliste fait référence au domaine des sciences naturelles. L'adjectif qualifie une personne ou un groupe (association, société savante.. )) belge a consacré sa vie (La vie est le nom donné :) entière à l'étude des bambous, à l’introduction de nouvelles espèces venues essentiellement du Japon, de la Chine puis de l'Inde et à leur acclimatation (L'acclimatation est le fait, pour un organisme vivant, de s'adapter à un changement durable de son environnement, en particulier climatique...) en Belgique dans sa propriété de l’Ermitage.

Créateur d'une revue spécialisée éditée à compte d'auteur (bulletin périodique Le Bambou entre 1906 et 1908), tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de sa vie il a diffusé gratuitement de nombreux taxons de bambous rustiques et tropicaux en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) jusqu'à la limite climatique de la Norvège puis en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface...) dans une perspective agronomique. Il a contribué également à l'étude des orchidées principalement en Belgique et en France. Ses études préhistoriques portent notamment sur les Minières néolithiques de silex de Spiennes (près de Mons). Voyageur infatigable à travers toute l'Europe, à 66 ans et 67 ans il fera deux expéditions ethnographiques en AOF. Entre 1945 et 1947 il édite, encore sur ses fonds personnels, l’hebdomadaire La Solidarité paysanne qui a pour objectif de défendre la cause paysanne.

Origines et influences familiales

Jean Auguste Hyppolite est né le 6 mars 1867 dans une vieille famille patricienne du Hainaut. Pour bien comprendre son œuvre, il est utile d’évoquer rapidement les principaux membres de sa famille qui ont pu l’influencer ainsi que le milieu familial dans lequel il a évolué.

L'Ermitage de St-Barthélemy,sur les flancs du mont Panisel (Mons). Pour une localisation du domaine de l'Ermitage : Mons.
City locator 2.svg
Mons

L'Ermitage de St-Barthélemy,sur les flancs du mont Panisel (Mons). Pour une localisation du domaine de l'Ermitage :

Mons.

Son grand-père paternel, Charles, orphelin à six ans, est élevé par un aïeul qui l’envoie à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...) faire des études à Louis-le-Grand et à la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le fondateur du collège de Sorbonne, collège dédié à la...) (doctorat en droit). Il reçoit en legs de la part son tuteur un domaine situé près de Mons. Il s’agit de l’ermitage de Saint-Barthélemy, « pittoresque résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme...) qui s’élève sur les flancs du mont Panisel ». L’ensemble de la propriété représente une trentaine d'hectares.

Charles est un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) très ouvert aux idées des encyclopédistes, de la Révolution française, de la laïcité (telle que l’on pouvait la concevoir à l’époque). D’une grande ouverture d’esprit, il a considérablement enrichi la bibliothèque de l’Ermitage avec des ouvrages rares et précieux sur l’histoire, la littérature et les sciences. Le grand-père de Jean Houzeau de Lehaie épouse en 1819, Adèle Pradier « nature très fine et très artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :), douée d’un esprit fort cultivé, surtout porté sur les belles-lettres et très adroite dans le portrait au crayon », note 2 Charles et Adèle sont les parents de deux garçons : l’un Jean-Charles et l’autre Charles-Auguste, père de Jean Houzeau de Lehaie.

 
 
 
Adèle Pradier (1799-1892)
 
 
 
Charles Houzeau de Lehaie (1791-1885)
 
{{{Adèle Pradier (1799-1892)}}}
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mélanie de Casembroot (1856-1918)
 
Charles-Auguste Houzeau de Lehaie (1832-1922)
 
Jean-Charles Houzeau de Lehaie (1820-1888)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louis Houzeau de Lehaie (1857-1872)
 
Charles Houzeau de Lehaie (1860-1919)
 
Jean Auguste Hyppolite de Lehaie (1867-1959)
 
 

Jean-Charles Houzeau de Lehaie

Sphère armillaire (En astronomie, une sphère armillaire, aussi connue sous le nom d'astrolabe sphérique, est une modélisation basée sur la sphère céleste utilisée pour en montrer le mouvement apparent des étoiles...) à Mons en l'honneur de Jean-Charles Houzeau

L’oncle Jean-Charles Houzeau de Lehaie (1820-1888) est un autodidacte (Un autodidacte est une personne qui a appris par elle-même, en dehors des institutions éducatives (ce qui constitue l'autodidaxie).), doté d’un esprit scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), influencé part les idées républicaines de son père, il est surtout connu comme expert en astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques...). Ses engagements politiques lui ont fait perdre son emploi d’aide astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) à l’Observatoire royal de Belgique. Son esprit téméraire ( Charles le Téméraire (1433-1477) est un duc de Bourgogne. Téméraire est un bateau de guerre français. ) et aventurier l'a conduit à s’installer outre-Atlantique. En 1857 il accoste avec un petit voilier (Un voilier (ou bateau à voiles, navire à voiles) est un bateau ou navire propulsé par la force du vent. Historiquement, les voiliers ont été le premier moyen de transport à moyenne et longue distance...) sur les côtes de La Nouvelle-Orléans. Arpenteur géomètre puis frontierman dans l’Ouest du Texas, il revient à San Antonio au début de la guerre de Sécession. Ne voulant ni être tué par les planteurs texans, ni enrôlé dans l’Armée sudiste, il fuit au Mexique. Puis il revient à la Nouvelle-Orléans pour s’engager au péril de sa vie pour la cause des Noirs et pour l’abolition de l’esclavage. Il va ainsi collaborer au journal des Noirs Unions puis devenir directeur de La Tribune. La feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. À l'aisselle de la...) locale est devenue un quotidien d’envergure nationale qui fait sensation dans les États-Unis. À ses parents, Jean-Charles Houzeau écrit de La Nouvelle-Orléans, le 31 mars 1867 : « Au 15 mai je vais prendre l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il...) des champs, et travailler à des choses de mon choix. C'est un droit que j'ai acheté. Je laisse mes amis de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) en possession du droit du suffrage, c'est-à-dire que la dernière des conquêtes qu'ils avaient à faire est réalisée. Et je puis dire que j'y ai eu ma bonne part ». Passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent. L'intuition du...) la guerre de Sécession, Jean-Charles Houzeau s’installe en Jamaïque (La Jamaïque est une île de la mer des Caraïbes. Elle constitue un pays indépendant, faisant partie des Antilles, situé au sud de Cuba et à l'ouest de l'île Hispaniola, territoire d'Haïti et de la...). Il y passe les meilleurs moments de sa vie : petit planteur de café, instituteur (Un instituteur ou une institutrice est, dans beaucoup de pays, une personne en charge d'enseigner dans les écoles auprès des jeunes enfants, notamment...), il va se consacrer à l’astronomie et à la littérature. Après 19 ans d’expatriation volontaire, il revient en Belgique, et à sa grande surprise, il est nommé directeur de l’Observatoire par le roi Léopold II.

Auguste Houzeau de Lehaie

Auguste Houzeau de Lehaie (1832-1922), le père de Jean, très influencé par son frère aîné, l’impétueux Jean-Charles, fait une carrière à la fois d’homme public (bourgmestre de la commune d'Hyon, parlementaire libéral, inter-parlementaire ) et d’enseignant comme professeur d’économie politique et sociale à l’École des Mines de Mons. Il est le fondateur (Le Fondateur (titre original : Founding Father) est une nouvelle de science-fiction d'Isaac Asimov, parue en février 1965, et publiée en...) de la banque montoise « Union du Crédit » qui fait des prêts avantageux aux commerçants rencontrant des difficultés financières mais « honnêtes ». C'est aussi un travailleur acharné, conférencier dont la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail, La Culture peut...) est universelle, Grand Maître du Grand Orient (L'orient correspond au point cardinal est, et s'oppose à l'occident (l'ouest).) de Belgique et bibliophile. Latiniste et helléniste, il parle couramment l'anglais et l'allemand. Il s’intéresse à la botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτάνιϰή; féminin du mot...), la géologie (La géologie, du grec ancien γη- (gê-, « terre ») et λογος (logos, « parole », « raison »),...), l’anthropologie préhistorique, la géographie physique (La géographie physique est la branche de la géographie qui décrit la surface de la Terre et qui ne s'intéresse pas directement aux activités humaines. C'est donc par définition une science de la nature. On parle aussi de...), la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un...) du globe.

Auguste Houzeau de Lehaie s’est toujours intéressé à la botanique. C’est un jardinier émérite à tel point (Graphie) qu’en 1910, il figure en première page de couverture d’un périodique Pourquoi pas ? avec une fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelées plantes à...) en main ! L’événement a tellement marqué l’histoire de la gazette que dans son numéro spécial-souvenir 75e anniversaire la fameuse caricature est à nouveau reproduite en page un de couverture et sur une petite boîte d’allumettes !

Auguste Houzeau de Lehaie, une orchidée à la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce...)

M. Auguste Houzeau de Lehaie à la une de Pourquoi pas ?

Extrait de la chronique des « Trois Mousquetaires » du 1er septembre 1910

"Ayant été voir M. Clemenceau, l'ayant considéré de près, notre confrère Jean Bar, de la Dernière Heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire » employé...) s'exclama: « Il ressemble à M. Houzeau de Lehaie », et, en effet, il y a de ça.

Quand notre ami Ochs se campa devant M. Houzeau de Lehaie, crayon en main, avec l'intention de le croquer, sa victime lui dit : « N'oubliez: pas les trois cheveux de Bismarck » Regardez: donc le crâne M. Houzeau de Lehaie : les trois cheveux y sont.[…]

Monsieur Houzeau apparaît dans l’agreste décor de son ermitage au fond d’une lourde avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) de marronniers, dans la banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est administrativement distinct.) de Mons, parmi les bambous et les orchidées. Il a des bambous, de quoi bâtir douze cabanes – pas même toutes petites – à Lakmé. C’est, d’ailleurs, son fils, M. Jean Houzeau de Lehaie, qui a introduit le bambou en Belgique, il est le Parmentier du bambou et cultive le bambou pour… le Congo. Notre parole ? Nous ne publions pas ici des études approfondies sur les grands hommes ; non, simplement, nous fixons des silhouettes de contemporains, c’est pourquoi on nous fera grâce d’une notice bio-bibliographique, consciencieuse et documentée sur M. Houzeau de Lehaie, savant, voyageur, érudit, écrivain, orateur. Nous aurions préféré, après avoir indiqué le jardinier, signalé le banquier, crayonné le sénateur, photographier le bicycliste – mais il a tout récemment remisé sa bécane, encore qu’il fût capable d’abattre des records, étant resté depuis très longtemps très jeune. Parmi, donc, les redingotes du Congrès interparlementaire, cherchez celle du secrétaire. Elle n’est plus tout à fait de notre temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), représentant le travail consciencieux, persistant, la tâche quotidienne, le devoir, la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes,...) constante vers un idéal (En mathématiques, un idéal est une structure algébrique définie dans un anneau. Les idéaux généralisent de façon féconde l'étude de la...) raisonnable une fois pour toutes arrêté. M. Houzeau porte avec dignité le nom que son frère a illustré et que commémorent dans une rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers, s'inscrivant de...) de Mons une obélisque et un baromètre (Le baromètre est un instrument de mesure, utilisé en physique et en météorologie, qui sert à mesurer la pression atmosphérique....). Et nous signalons un fait à M. Arouet de Voltaire, qui, peut-être, de là-haut, ricane en nous regardant, M. de Voltaire a écrit tout un roman sur l’impossibilité qu’il y a à courir le monde (Le mot monde peut désigner :) et à cultiver en même temps son jardin. M. Houzeau de Lehaie cultive parfaitement son jardin dans son ermitage, et cela ne l’empêche pas d’être interparlementaire, c’est-à-dire mondial."

Page générée en 0.214 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique