Zone piétonne - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La rue principale piétonne de Bielsko-Biała

Une zone piétonne ou zone piétonnière, ou zone pour piétons ou plateau piétonnier, d'une ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux...) est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de rues et de ruelles où la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) est réservée aux piétons et souvent également aux cyclistes. On retrouve principalement des zones piétonnières dans les centres historiques des villes. En effet l'étroitesse des rues et l'offre réduite en places de stationnement (Le stationnement tout comme l’arrêt d’un véhicule consiste en une immobilisation de ce dernier.) pour automobiles ont conduit les urbanistes à encourager cette évolution. Aujourd'hui, le développement des zones piétonnières est également étroitement lié aux questions de protection de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) et de la lutte contre les émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres...) rejetés par la circulation automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un...).

La première voie piétonne française fut la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers, s'inscrivant de ce fait dans un...) du Gros Horloge à Rouen en 1971 : "privés" du passage des automobilistes, les commerçants pensaient que cet aménagement porterait préjudice à leur activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.). Or, dès la mise en place, c'est l'effet inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un...) qui se produisit et créa un engouement pour les zones piétonnes.

L'aménagement d'une zone piétonnière coïncide souvent avec un développement du commerce et une attention particulière portée à l'embellissement des bâtiments (en lien parfois avec des outils du type : OPAH).

On a rapidement pris conscience que la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) d'un plateau piétonnier n'est pas extensible à l'infini (Le mot « infini » (-e, -s ; du latin finitus, « limité »), est un adjectif servant à qualifier quelque chose qui n'a pas de limite en nombre...) car les utilisateurs rechignent souvent à accomplir de trop grandes distances à pied. Il est donc important qu'une zone piétonnière de vastes dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou...) soit doublée par un système efficace de transports en commun. La gamme est très étendue : du simple escalator au tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des trains sont légèrement...) en passant par le vélo. On peut aussi observer l'aménagement de zones de parkings payants. A Namur (Namur (en wallon Nameur, en néerlandais Namen) est une ville et commune francophone de Belgique, capitale de la Région wallonne, chef-lieu de la province de...) par exemple plus on se rapproche du centre ville, plus le tarif est élevé et la durée de stationnement est courte. Il existe aussi des zones de parkings en dehors du centre ville mais déservie par des navettes de bus gratuites.

Ville piétonnière

Entrée d'une aire (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) piétonne en France
Sortie d'une aire piétonne en France

Une ville piétonnière est, comme son nom l'indique, une ville dont la majorité des rues est réservée aux piétons. Le caractère généralement touristique des rues piétonnières offre dans la majorité des cas, une infrastructure renouvelée et composée de réaménagements afin de rendre la promenade pédestre plus sûre et agréable. L'absence de modes motorisés contribue à augmenter confort acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à la...), sécurité et liberté de mouvement. Les modes doux roulants sont néanmoins souvent autorisés dans ces espaces.

L'enquête comparative réalisée fin 2007 par Fubicy/CVC selon une méthodologie du CERTU et sur les conseils de l'ADEME adopte une méthodologie claire qui permet notamment de comparer les surfaces allouées aux aires piétonnes dans les villes françaises.

En France, le décret du 30 juillet 2008 (qui a notamment institué les Zones de rencontre) a modifié le statut des aires piétonnes. Dorénavant, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) stationnement y est interdit, les cyclistes y sont admis à la vitesse (On distingue :) du pas.

Quelques grandes villes piétonnes en France (villes de plus de 100 000 habitants) :

  • Strasbourg : 12 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) de linéaires réservés aux aires piétonnes dans l'agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan physique. Une agglomération est définie...), soit plus de 4 % de l'ensemble de la voirie ;
  • Montpellier: plateau piétonnier de la gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) jusqu'au site du Peyrou. Une grande partie du centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et sportives, des...) appelé "l'Ecusson" (60 ha)est piétonnier. Il est desservi par 2 lignes de tramways et une 3ème en construction pour le printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées,...) 2012.

De plus, le quartier d'Antigone construit juste derrière le centre commerciale du Polygone (En géométrie euclidienne, un polygone (du grec polus, nombreux, et gônia, angle) est une figure géométrique plane, formée d'une suite cyclique de segments consécutifs...), constitue une longue artère (Une artère (du grec αρτηρία, artêria) est un vaisseau qui conduit le sang du cœur aux poumons ou aux autres tissus de l'organisme.) piétonne bordée d'immeubles du style classique.

  • Nancy : 9,2 kilomètres de linéaires piétons dans la ville, soit plus de 4 % de la voirie (La voirie désigne à la fois :) communale ;
  • Bordeaux ;il est constitué notamment de la rue Saint-Catherine qui est l'une des artère piétonne les plus longue d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique,...).
  • Lille ;
  • Nantes ;
  • Orléans ;
  • Grenoble ;
  • Rouen ;
  • Toulouse ; la nouvelle municipalité de la ville réfléchie à un réaménagement du centre-ville notamment de la rue Alsace-Lorraine.
  • Paris ; Le quartier de Châtelet (On appelait châtelets, au Moyen Âge, de petits châteaux établis à la tête d'un pont, au passage d'un gué, à cheval sur une route en dehors d'une ville ou à l'entrée d'un défilé. On désignait aussi, par le mot...) est le principal quartier piéton (Un piéton est une personne se déplaçant à pied, en marchant ou en courant, par opposition à celui qui utilise un véhicule : il s'agit donc d'un mode de transport dit « doux ». Sa vitesse est de...) de la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans ce cas on...). Mais, le dimanche on peut assister à l'interdiction des voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en...) dans les quartiers du Marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau...), de Montmartre et quelques autres quartiers. Ceci provient de la programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de matériel, cf. VHDL).) appelée " Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents...) respire " lancée par la Mairie de Paris.
  • Lyon ;
  • Dijon ;
  • Metz : Une des premières villes française à avoir introduit les zones piétonnes en centre ville, équipée d'un plateau piéton de 52000m²
  • Amiens.

Quelques grandes villes piétonnes en France (villes de moins de 100 000 habitants) :

  • Chartres : 6,1 kilomètres de linéaires piétons dans la ville, soit plus de 4 % de la voirie communale ;
  • Annecy : 5 kilomètres de linéaires piétons, soit plus de 4 % de la voirie communale ;
  • Saint-Denis ;
  • La Rochelle (instigatrice des zones piétonnes en France) La plus grande partie du centre-ville est piéton ;
  • Colmar : linéaire de zone piétonne (Une zone piétonne ou zone piétonnière, ou zone pour piétons ou plateau piétonnier, d'une ville est un ensemble de rues et de...) de 5,1 kilomètres.

Quelques grandes villes piétonnes dans le monde :

  • Amsterdam ;
  • Fès (Maroc) : capitale religieuse et spirituelle, elle fête ses 1 200 ans en 2008, sa vieille ville une des plus grandes au monde (Le mot monde peut désigner :) est entièrement piétonnière. Les rues sont en dalles de pierre, le principal moyen de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) des marchandises est l'âne ou le mulet…) ;
  • Giethoorn ;
  • Louvain-la-Neuve ;
  • Venise ;
  • Zermatt (Suisse, Valais germanophone) : cette station (1829) n'était accessible que par un train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté par...) distant, puis on desservit les hôtels avec le tramway local depuis 1930, la ville n'a jamais connu d'autres automobiles que de service et électriques: la piétonnisation n'a pas eu lieu, la ville était piétonne par vocation.

Quartiers piétonniers

Un quartier piétonnier est un arrondissement désigné, clairement identifié où les véhicules ont un accès limité. Il s'agit dans la plupart des cas de secteurs à vocation touristique doté de caractéristiques historiques rendant difficile ou dangereux la cohabitation de piétons et de véhicules.

Un exemple est le quartier Petit Champlain[1], dans la ville de Québec, où l'accès aux véhicules est permis selon un horaire et des modalités très stricts, mais permettant tout de même aux commerçants d'être approvisionnés.

Dans certains cas, l'activité commerciale d'intense attractivité amène une nécessité de sécuriser les piétons dans un large périmètre (Le périmètre d'une figure plane est la longueur du bord de cette figure. Le calcul du périmètre sert par exemple à déterminer la quantité de grillage nécessaire à la clôture d'un...) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent...) des rues du ou des quartiers purement piétonnisés. Les abords du plateau piétonnier sont définis comme des zones à vitesse très limitée rendant compatibles la circulation de proximité avec le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans les...) de passage inter-quartier et le stationnement de résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme vient du verbe latin residere qui signifie rester assis ou...). Exemple « zone 30 » à Lyon.

Page générée en 0.204 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique