Internet des objets
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'Internet des objets est un néologisme qui se rapporte à l'extension d'Internet à des objets et à des lieux dans le monde réel. L'Internet que nous connaissons ne se prolonge pas au delà du monde électronique. L'Internet des objets (L'Internet des objets représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux dans le monde réel. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde...) a pour but de prolonger l'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et...) au monde (Le mot monde peut désigner :) réel en fixant des étiquettes munies de codes ou d'URLs aux objets ou aux lieux. Ces étiquettes pourront être lues par un dispositif mobile sans fil et des informations relatives à ces objets et lieux seront retrouvées et affichées.

Composants système

Lier un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par les...) ou un lieu à Internet est un processus plus complexe que la liaison de deux pages Web. L'Internet des objets exige sept composants :

  1. Une étiquette physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) ou virtuelle pour identifier les objets et les lieux. Quelques systèmes d'étiquetage sont décrits ci-dessous. Pour permettre aux étiquettes physiques plus petites d'être localisées elles doivent être embarquées dans des marqueurs visuels.
  2. Un moyen de lire les étiquettes physiques, ou de localiser les étiquettes virtuelles.
  3. Un dispositif mobile tel qu'un téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) cellulaire, un organizer ou un ordinateur portable (Un ordinateur portable, laptop (en Suisse) ou encore PC portable est un ordinateur personnel qui, grâce à un poids et un encombrement limités, peut...).
  4. Un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus...) additionnel pour le dispositif mobile.
  5. Un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un...) sans fil de type 2G ou 3G afin de permettre la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) entre le dispositif portable et le serveur contenant l'information liée à l'objet étiqueté.
  6. L'information sur chaque objet lié. Cette information peut être contenue dans les pages existantes de WWW, les bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) comportant des informations de type prix, etc.
  7. Un affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à part entière sans contexte...) pour regarder l'information sur l'objet lié. À l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure...) actuelle, il est des plus probable que ce soit l'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et d'images en deux...) d'un téléphone mobile (Un téléphone mobile, également nommé téléphone portable (ou simplement mobile et portable), téléphone cellulaire (en Amérique du Nord), natel (en Suisse), GSM ou familièrement G (en Belgique), permet de...).

Étiquettes et systèmes de lecture d'étiquettes

Il y a un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de systèmes d'étiquetage différents en compétition.

Étiquettes RFID
Un dispositif d'identification de radiofréquence est un petit transpondeur (En télécommunications, le terme de transpondeur peut avoir les significations suivantes :) qui peut être lu à courte distance par un émetteur récepteur (lecteur). Comme les étiquettes de RFID peuvent être très petites, elles sont souvent encapsulées dans un marqueur plus visible pour leur permettre d'être localisées.
Un lecteur RFID peut être ajouté à un téléphone mobile existant en tant que coque. Nokia (Nokia est une entreprise de télécommunications finlandaise. Elle est le plus grand constructeur mondial de téléphones mobiles (devant Motorola et Samsung en 2005, avec près de 32,6%...) produit ce type de coque pour ses téléphones portables 3220. A l'heure actuelle, peu de mobiles offrent des fonctionnalités RFID, mais ceci peut changer puisque de tels mobiles RFID peuvent être employés pour des paiements sans argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) et d'autres buts.
Depuis 2005, les voyageurs (Les Voyageurs est un épisode de la série télévisée Stargate Atlantis. C'est le cinquième épisode de la saison 4 et le 65e épisode de la série.) dans la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...) de Hanau, près de Francfort en Allemagne peuvent payer les billets d'autobus (Un autobus (ou bus), comme un autocar (ou car), est un véhicule automobile pour le transport en commun de voyageurs. Le mot bus et autobus vient d'Omnés Omnibus qui était le...) en passant leurs téléphones Nokia au-dessus d'un lecteur de smartcard installé sur les autobus. D'autres applications pour mobiles RFID incluent l'échange de cartes de visite professionnelles électroniques entre les téléphones, ou l'utilisation d'un téléphone mobile pour s'enregistrer à l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces...) ou à l'hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans sa définition de l’hôtel,...). Deux périphériques RFID peuvent également être utilisés pour permettre le transfert de point-par-point des données telles que la musique, les images ou pour synchroniser des carnets d'adresses.
Étiquettes graphiques
Une étiquette graphique se compose d'une image sur un marqueur, qui peut être lu par un appareil-photo de téléphone mobile. Il y a nombre de systèmes en concurrence, comme les Semacodes, les QR codes, ShotCodes et les codes barres. La conception de tels codes doit être assez riche pour inclure un bon nombre d'information et assez robuste pour que l'étiquette soit lisible, même lorsqu'elle est en partie obscurcie ou endommagée : les étiquettes pourraient être sur l'extérieur des bâtiments et exposées à l'usure et au temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).
Les étiquettes graphiques ont un certain nombre d'avantages. Elles sont faciles à comprendre et bon marché à produire. Elles peuvent également être imprimées sur presque n'importe quoi, y compris des t-shirts. Les codes barres sont une forme particulièrement attrayante d'étiquetage parce qu'ils sont déjà très employés couramment, et les appareils-photo des téléphones peuvent facilement les lire.
Étiquettes de type SMS
Une étiquette de type SMS comporte un code alphanumérique court, qui peut être imprimé sur un marqueur ou être marqué à la craie sur un mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.). Le service de message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication,...) court (SMS) est alors employé pour envoyer le code et pour renvoyer un message.
Étiquettes virtuelles
Dans un système d’étiquetage virtuel, il n'y a aucune étiquette physique à un lieu donné. Au lieu de cela, une URL est associée à un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) de coordonnées géographiques. Quand un téléphone portable équipé par GPS entre dans un secteur particulier, le téléphone peut être utilisé pour retrouver toutes les URLs associées à ce secteur. Le secteur peut être délimité sur quelques mètres ou représenter un secteur beaucoup plus large. Actuellement, peu de mobiles offrent des fonctionnalités de type GPS et le GPS n'est pas précis dans des secteurs urbains. L'exactitude du GPS pourrait s'améliorer lorsque le système de positionnement (Les systèmes de géopositionnement satellitaires sont des ensembles composés d’une constellation de satellites artificiels en orbite autour de la Terre et de récepteurs. Le récepteur, qui peut être au sol ou embarqué sur un...) de l'Union européenne "Galileo (Galileo est le nom du futur système de positionnement par satellites européen, en test depuis 2004, qui commencera à être utilisable en 2010 et le sera pleinement en 2012.)" deviendra opérationnel en 2008.

Applications de l'Internet des objets

Les applications de l'Internet des objets décrites ci-dessus permettront de lier de l'information complète et editable à n'importe quel objet ou lieu. Mais quant à savoir comment ces possibilités peuvent être utilisées au mieux, ça reste à voir. Ce qui a émergé jusqu'ici est un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de...) d'applications sociales et commerciales.

  • Les éditeurs des guides Lonely Planetdistribuent des flèches jaunes avec un de leurs guides et encouragent les voyageurs à laisser des étiquettes de leurs histoires (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai) sont la seule œuvre connue de l'historien...) et commentaires partout où ils vont.
  • Siemens voit son système d'étiquetage virtuel être utilisé pour étiqueter les emplacements touristiques, et ainsi laisser des messages pour des amis. Siemens propose également que des étiquettes virtuelles puissent être employées pour lier des annonces (p.ex. publicitaires) avec des lieux. Geominder offre également un service d'étiquetage virtuel.
  • [Nokia]a démontré que lorsqu'un téléphone Nokia 3220 avec la coque RFID est branché a une publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —(...) de type RFID, une URL peut être lue et des informations sur le produit ou le service annoncé sont retournées au téléphone.
  • Les consommateurs japonais peuvent lire des codes barres avec leurs mobiles et télécharger des prix comparatifs d'Amazon.
  • Semapedia a créé un système pour lier les objets physiques et les articles de Wikipedia en utilisant le schéma d'étiquetage Semacode. On peut créer des étiquettes graphiques qui instaurent des liens sur les URLs des différents articles de Wikipedia. Ces étiquettes peuvent alors être attachées aux objets physiques mentionnés dans les articles de Wikipedia. La lecture d'une étiquette avec un l'appareil-photo d'un téléphone mobile permettra alors de retrouver un article de Wikipedia et le montrera sur l'écran de téléphone.
  • Une alternative à l'utilisation les codes barres 2D est d'appliquer des techniques de vision d'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques...) pour identifier des modèles et des images plus complexes. Des compagnies comme Daem développent des plateformes d'identification d'image pour transformer n'importe quelle image en hyperliens.
  • NeoMedia Technologies offre Qode, un système breveté pour lier le monde physique au monde électronique. Avec qode, des objets de la vie (La vie est le nom donné :) de tous les jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...) peuvent être employés comme hyperliens dans le World Wide Web (Le World Wide Web, littéralement la « toile (d’araignée) mondiale », communément appelé le Web, le web...). Le système qode permet d'associer aux adresses Web (URLs) des Machine Readable Identifiers (MRI), même aux sous-pages des sites Web. En conséquence, qode permet l'approche "one click to content".

Standardisation

Normes et standards

Le succès d'internet repose sur l'adoption généralisée de protocoles de communication clairement définis (TCP/IP, SMTP, HTTP, etc.). L'ensemble de ces protocoles représente un langage commun à tous les systèmes connectés, quels que soient leur marque, leur système d'exploitation ou les outils logiciels utilisés. En l'absence d'un tel langage commun, l'internet se réduirait à un patchwork de réseaux propriétaires et incompatible, chacun dédié soit à une application particulière, soit à un groupe d'utilisateurs donnés.

En l'absence de protocoles et de standards universels, le développement de l'internet des objets présente le même risque de balkanisation. En fait, l'existence même du concept d'internet des objets ("internet" dans son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive...) littéral, "entre réseaux") dépend d'une volonté de standardisation de la communication entre objets. Même si certains systèmes s'affichent dès aujourd'hui comme parties ou précurseurs de l'internet des objets, ce terme ne pourra être légitimement utilisé que lorsque chacun de ces systèmes sera en mesure de communiquer avec tous les autres sur la base de protocoles communs.

Codes-barre, EAN

Dans l'industrie, les entreprises pionnières en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide,...) de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) RFID se sont heurtées à ce problème dès les années 1990. L'utilisation de marqueurs RFID a rapidement mené au succès de nombreuses applications propriétaires. Tant que ces applications ne concernent que les processus internes d'une entreprise (boucle fermée; systèmes de production, par exemple), il n'y a pas de problème. Mais dès le moment où une interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) entre différents partenaires commerciaux est envisagée (boucle ouverte; fournisseurs, clients, autorités, etc.), la compatibilité entre les différents systèmes doit être assurée. Et dans le cas général d'une chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) d'approvisionnement complète (supply-chain) – où les produits passent par de nombreuses étapes de production, de stockage, de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...) et de transformation – la mise en œuvre de standards devient indispensable.

Dans le milieu de la grande distribution, un standard s'est imposé depuis les années 1970 pour l'identification des produits: le code EAN (European Article Numbering). Il s'agit du code-barre que l'on trouve de nos jours sur la grande majorité des produits de consommation courante, et dont l'utilisation à la caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) des supermarchés est tellement naturelle qu'on ne la remarque quasiment plus. Un code EAN ne permet toutefois d'identifier qu'une classe de produits (p.e., "un paquet de chewing-gum Wrigley": tous les paquets portent le même code) et non les instances individuelles de cette classe (p.e., "le paquet de chewing-gum Wrigley n° 42": chaque paquet porte un code individuel unique qui le distingue de tous les autres). Or, une telle distinction au niveau individuel est indispensable à l'émergence de l'internet des objets, de même que l'attribution d'une adresse IP (Une adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) est le numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet, ou plus généralement et...) unique propre à chaque connexion est indispensable au fonctionnement de l'internet tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Le système EPC

Partant de cette constatation, les organismes EAN International et UCC (Uniform Code Council) – chargés de la gestion du système EAN et aujourd'hui réunis au sein de l'organisme global GS1 – ont choisi le système EPC (Electronic Product Code) développé par l'Auto-ID Center (aujourd'hui Auto-ID Labs) comme base pour leur nouvelle génération de standards. L'organisation (Une organisation est) EPCglobal, Inc., crée par GS1, est chargée du développement et de la gestion de ces nouvelles normes.

Le système EPC est souvent considéré comme directement lié à la technologie RFID. En effet, la standardisation d'un système d'identification au niveau de l'article individuel s'est avérée indispensable dans ce domaine, et la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) de géants tels que la chaîne de supermarchés américains WalMart ou le Département de la Défense des Etats-Unis a permis une progression rapide des processus de développement et d'adoption des nouveaux standards. Néanmoins, le code EPC n'est au fond qu'une suite de bits organisés selon une systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour objet de dénombrer et de classer les taxons dans un...) précise et n'est donc pas limité au domaine de la RFID. Il peut aisément prendre la forme d'un code-barre standard ou bidimensionnel (p.e., Data Matrix (Matrix (en France), La Matrice (au Québec) (The Matrix) est un film de science-fiction réalisé par les frères Andy et Larry Wachowski et sorti en 1999....) ou QR Code), ou simplement d'une suite de caractères numériques.

EPC pour l'internet des objets

Le système EPC possède donc toutes les caractéristiques nécessaires pour servir de langage de base commun à l'internet des objets: une identification individuelle et unique des objets, associée à la large diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit,...) d'un système standardisé. A ceci s'ajoute encore l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) EPCglobal Network, qui définit l'organisation des systèmes d'informations destinés à assurer l'échange des informations EPC au niveau global et dont l'un des composants principaux, l'ONS (Object Naming Service), est directement basé sur le DNS (Domain Name System), élément essentiel de l'infrastructure de l'internet actuel.

L'utilisation du système EPC dans le cadre de l'internet des objets n'est toutefois pas entièrement exempte de problèmes. La nature commerciale du système EPCglobal en en un (l'attribution d'une plage (La géomorphologie définit une plage comme une « accumulation sur le bord de mer de matériaux d'une taille allant des sables fins aux blocs ». La plage ne se limite donc pas aux étendues de sable fin ; on trouve...) de codes est payante), et le fait qu'une grande partie de l'architecture EPCglobal Network ne soit encore qu'à l'état d'ébauche en est un autre.

Il ne fait toutefois aucun doute que le système EPC occupe une place de choix dans la perspective du développement de l'internet des objets, soit en tant que composant à part entière, soit comme source d'inspiration.

Page générée en 0.394 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique